Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2012 7 18 /03 /mars /2012 22:11

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Prévention, interventions, coordination

SÉCURITÉ – Une convention entre la ville et l'État sera signée lundi 19 mars 2012. Son but : coordonner les interventions entre police municipale et gendarmerie.

20101006 3e age securite pietons 5655-bl

La police municipale et la Gendarmerie travaillaient déjà de concert en 2010 pour mener des opérations d'éducation à la sécurité des piétons pour le troisième âge. PHOTO ARCHIVES BERNARD MAINGOT

Lundi 19 mars, à 17 h 30, dans le salon d’honneur de l’hôtel de ville, Paul-Henri Denieuil, maire de Saint-Jean-d’Angély, et Bruno Cassette, directeur de cabinet de Béatrice Abollivier, Préfet de la Charente-Maritime, signeront la convention de coordination de la police municipale et des forces de sécurité de l’Etat, en présence de Philippe Coindreau, procureur de la République, de Frédéric Brassac, sous-préfet, des représentants de la Gendarmerie nationale et des membres du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance (CLSPD).

Cette convention, approuvée à l’unanimité par le conseil municipal le 9 février dernier, précise la nature des interventions des agents de la police municipale. Elle détermine les modalités de coordination des interventions entre police municipale et gendarmerie. Elle ouvre ainsi la voie à une coopération opérationnelle renforcée en matière de sécurité routière, de lutte contre la toxicomanie, de sécurisation des centres commerciaux, de lutte contre les pollutions, nuisances et incivilités. Elle a aussi pour objectif la prévention et la lutte contre la consommation d’alcool sur la voie publique.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 19:14

Les infos du conseil général de la Charente-Maritime

Qui dit redoux

dit barrières de dégel

RÉSEAU ROUTIER DÉPARTEMENTAL – Une information sur les barrières de dégel.

barriere-degel.jpgUne période de redoux est annoncée en début de semaine prochaine, avec un dégel sans doute assez rapide et la disparition progressive du verglas sur tout le réseau routier départemental.

Néanmoins, ce redoux peut affecter temporairement les chaussées et occasionner des restrictions de circulation aux poids-lourds.

Les services du Département surveillent de façon quotidienne l’évolution des profondeurs de gel et apprécieront la nécessité de prendre des mesures de protection des routes par l’instauration de barrières de dégel.

Cette mesure consiste à limiter le tonnage autorisé des véhicules en fonction des capacités de la chaussée durant toute la période de dégel.

Si cette réglementation s’avérait nécessaire, elle pourrait être mise en œuvre à compter de mardi 14 février à 12 heures.

Les industriels et les transporteurs sont donc instamment priés de prendre toutes dispositions avant la pose effective des barrières de dégel.

Le réseau autoroutier, le réseau routier national et la RD 137 entre La Rochelle et le département de la Gironde resteront sans limitation de tonnage.

Pour plus d’information, une note plus détaillée concernant notamment les dérogations possibles et la carte du réseau concerné sont disponibles sur le site  http://charente-maritime.fr rubrique « les transports et les routes ».

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 07:00

Jeudi 9 février 2012

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Un sablage indispensable

DÉNEIGEMENT – Les moyens mis en œuvre pour déneiger, d'après un communiqué de la ville.

20120208-deneigement-bl-copie-1.jpgDepuis dimanche matin 5 février, 25 agents de la ville travaillent au sablage manuel des rues. Les lieux publics d’urgence, en particulier l’hôpital, les pompiers et la gendarmerie, ont été dégagés immédiatement, les pharmacies de garde, les bâtiments publics (la Poste, la sous-préfecture, la mairie et les écoles), ainsi que les magasins d’alimentation, ont été rapidement déblayés.

La ville continue de sabler les endroits ciblés et signalés comme un risque. Mercredi après-midi, les équipes du conseil général (DID, Division des infrastructures) et celles d’une entreprise privée (SEC-TP), qui disposent de matériel adapté, ont aidé le personnel communal à traiter les rues présentant les risques les plus importants pour la circulation. Dans la mesure du possible, elles sont passées dans les rues accessibles à leurs engins.

Dans les prochains jours, en fonction des prévisions météorologiques, ces mêmes équipes repasseront à Saint-Jean-d’Angély. Parallèlement, les agents de la Ville continueront les opérations de sablage manuel.

La ville rappelle aux riverains que la loi leur fait obligation de nettoyer leur trottoir (le contraire est passible d'une contravention, ndlr).

Par ailleurs, le Smictom Val Aunis a annulé toutes les collectes d’ordures ménagères et d’emballages jusqu’au samedi 11 février inclus. Elles reprendront lundi 13 février.

Note du blogueur : l'amende pour non déneigement du trottoir (le riverain est responsable en cas d'accident) s'élève à 38 euros.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 20:25

Mardi 7 février 2012

Pas de transports scolaires

en Charente-Maritime mercredi 8 février

INTEMPÉRIES - Les services de transport scolaire organisés par le département de la Charente-Maritime sont suspendus du mardi 7 au mercredi 8 février inclus.

Compte tenu des conditions météorologiques et de l’état du réseau routier secondaire, tous les transports scolaires relevant de la compétence du département seront suspendus le mercredi 8 février.

Le transport des élèves internes prévu le dimanche 5 février au soir est reporté au mercredi 8 février au soir.

Le transport des élèves internes prévu le lundi 6 février au matin est reporté au jeudi 9 février au matin.

Les lignes régulières du réseau départemental reprendront progressivement leur activité. Toutefois, sur les 23 dessertes régulières, il est à noter que ne pourront pas être assurées les lignes suivantes :

  • Ligne 2 : Marans<>La Rochelle

  • Ligne 4 : Surgères<>Saint-Jean-d’Angély

  • Ligne 5 : Saint-Jean-d’Angély<>Saintes

  • Ligne 7 : Saint-Jean-d’Angély<>Rochefort

  • Ligne 8 : Saintes<>Marennes

  • Ligne 10 : Rochefort<>Saintes

  • Ligne 18 : Saintes<>Siecq

  • Ligne 21 : Courçon<>La Rochelle

  • Les communes de Forges et Le Thou ne pourront pas être desservies par la ligne 11

Attention ! Aucun élève ne pourra être pris en charge sur ces lignes car les correspondances vers les établissements scolaires et leur retour ne sont pas assurés.

Pour connaître le fonctionnement du réseau de transport en temps réel, le département invite les charentais-maritimes à consulter le site des Mouettes  www.lesmouettes-transports.com

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article
6 février 2012 1 06 /02 /février /2012 18:33

Lundi 6 février 2012

Pas de transports scolaires

en Charente-Maritime mardi 7 février

INTEMPÉRIES - Les services de transport scolaire organisés par le département de la Charente-Maritime sont suspendus du lundi 6 au mardi 7 février inclus.

En raison de la situation météorologique et de l’état du réseau routier secondaire, tous les transports scolaires de la Charente-Maritime sont suspendus le mardi 7 février.

Le transport des élèves internes initialement prévu le dimanche 5 février au soir est reporté au mardi 7 février au soir.

Le transport des élèves internes initialement prévu le lundi 6 février au matin est reporté au mercredi 8 février au matin.

Seules quelques lignes régulières fonctionneront avec un circuit et des horaires adaptés (sauf aggravation de la situation météorologique dans la nuit) :

Ligne 3 : Les Portes - La Rochelle

Ligne 6 : Saint Pierre d’Oléron - Surgères

Ligne 16 : Royan - La Rochelle

Ligne 23 : Saint-Pierre-d’Oléron - La Rochelle

Attention ! Aucun élève ne pourra être pris en charge sur ces lignes car les correspondances vers les établissements scolaires et leur retour ne sont pas assurés.

Pour connaître le fonctionnement du réseau de transport en temps réel, le département invite les charentais-maritimes à consulter le site des Mouettes www.lesmouettes-transports.com  

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 18:23

Dimanche 5 janvier 2012

Pas de transports scolaires demain

en Charente-Maritime

Après les chutes de neige de la nuit, Météo France annonce des températures négatives (entre - 4°C et - 6°C) sur la journée de lundi, dans l’ensemble du département. Le risque de formation de verglas va rendre les réseaux routiers particulièrement dangereux.

Dans un communiqué, la préfecture de Charente-Maritime annonce que "la totalité des transports scolaires est suspendue dès ce (dimanche) soir, pour les internes, et demain lundi, toute la journée".

Les établissements scolaires resteront ouverts et accueilleront les enfants.

Cependant, la préfecture appelle les automobilistes à une vigilance accrue et à adapter leur conduite à ces conditions de circulation.

En photos, la Charente-Maritime sous la neige

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 07:48

Événement du 19 janvier 2012

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

« À pied, c'est toi qui conduis »

ÉCOLE SAINTE-SOPHIE – Le gendarme Xavier Perry forme les écoliers au permis piéton. Les pièges sont nombreux quand on a neuf ans.

20120119-PP-ste-sophie-6443"Connaissez-vous d'autres exemples de piétons ?". PHOTO BERNARD MAINGOT

Jeudi 19 janvier, le gendarme Perry, formateur des écoliers aux dangers rencontrés par ces jeunes piétons dans la rue, était avec une classe de CM2 à l'école Sainte-Sophie. Dans la foulée, il était l'après-midi dans une classe mixte de 11 CE1 et 8 CM2, en compagnie de Marie-Pierre Volle, leur enseignante.

20120119-PP-ste-sophie-6465"Que veut dire le petit bonhomme rouge ?" PHOTO BERNARD MAINGOT

Après de la théorie en salle où le jeune piéton de huit ans a appris qu'il devait se servir de ses yeux, de ses oreilles et de son cerveau pour détecter les pièges de la rue, le groupe est allé sur le terrain. Entendez par là l'apprentissage pour traverser le passage piéton de la rue Gambetta en respectant les règles de sécurité, le franchissement en toute prudence du carrefour situé plus bas avec ses feux de signalisation et son bonhomme vert ou rouge, l'observation de la circulation, des panneaux d'indication, d'interdiction ou d'obligation, des véhicules en stationnement qui cachent la vue, l'évolution entre les véhicules sur un parking quand on mesure 1,10m ou 1,20 m et le retour jusqu'à l'école en passant par la rue de l'ancienne Poste avec les barrières de l'ancien Eden et la place André-Lemoyne où un fourgon stationnait sur le passage piétons. Un parcours bien détaillé de près d'un heure. Mais que de pièges partout !

20120119-PP-ste-sophie-6474"Traverser deux par deux en surveillant la rue". PHOTO BERNARD MAINGOT

De retour en classe les élèves ont retrouvé les deux héros du code piéton qu'ils vont étudier avec leur maîtresse : Gendy (l'ami gendarme) et Piéton Malin (l'ami du piéton) qui vont les accompagner pendant les 38 pages du livret et le CD-Rom avec trois examens blancs pour s'entraîner.

Ensuite les CE2 auront à répondre aux 12 questions à choix multiples de l'examen. Ce sera le 29 mars à 13 h 30. Il faudra avoir 15 sur 20 pour être reçu !

20120119-PP-ste-sophie-6476"On regarde à gauche puis à droite et on s'assure qu'on peut traverser" PHOTO BERNARD MAINGOT

20120119-PP-ste-sophie-6477 PHOTO BERNARD MAINGOT

20120119-PP-ste-sophie-6480 PHOTO BERNARD MAINGOT

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 07:00

Billet 521 du lundi 12 septembre 2011» Photos Bernard Maingot

Voir l'album Controle-cyclos-01-10-2010

Plus d'infos sur Sécurité routière (blog 1) et Sécurité routière (blog 2)

Lire : Neuf cyclos sur dix roulaient en infraction

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Une semaine pour la prévention

SÉCURITÉ ROUTIÈRE – La semaine de la sécurité routière a lieu du 16 au 22 septembre. La police municipale participe à cette action nationale.

20101001 controle cyclos bmo 99kmh 5620-blUn « record » parmi tant d’autres au contrôle du 1er octobre 2010 aux abords du collège : ce scooter, carrossé comme une moto mais limité à 45 km/h a bloqué le curvomètre à 99 km/h (il n'a que deux chiffres)  alors que la poignée n’était pas encore « dans le coin ». PHOTO BERNARD MAINGOT

Les axes de cette semaine de prévention seront déclinés suivant les directives préfectorales en direction des conducteurs de deux roues motorisés, des jeunes de moins de 25 ans, des conducteurs sous l'influence de l'alcool et des conducteurs en grands excès de vitesse.

À Saint-Jean-d'Angély, la police municipale mènera donc une action en accord avec le plan déterminé par les élus sur les trois premiers points, visant les conducteurs de deux roues (25 % des tués en 2010), les moins de 25 ans (25 % de moins de 20 ans et 29 % de moins de 25 ans) et l'alcool (10 % des accidents corporels, 28 % des tués).

Des actions seront donc mises en place à la sortie des écoles et en direction des deux roues. Les policiers municipaux rappelleront aux parents et aux enfant les règles de sécurité en matière de transport, de ceinture, d'équipements, de stationnement. En centre-ville, les deux-roues seront informés et rappelés à l'ordre sur les équipements obligatoires et le respect de la signalisation. Des contrôles seront effectués aux abords du collège et en sortie de lycée, pour les scooters et autres deux-roues, aussi bien pour les obligations de documents (assurance, brevet de sécurité routière...) que pour les équipements (éclairage, casque...) et la conformité des engins.

20101001 controle cyclos bmo 5613-blLa gendarmerie mènera également ses actions. On se souvient de ce contrôle du 1er octobre 2010, effectué par la brigade motorisée de Saintes sur les 49,9 cm3 des lycéens : Neuf cyclos sur dix roulaient en infraction  et la plupart, débridés, avaient bloqué le curvomètre à 99 km/h alors qu'ils sont limités à 45 km/h...

20101001 controle cyclos bmo 99kmh 5621-blD'autres actions viseront le contrôle de la vitesse parfois excessive en ville ou l'alcoolémie du samedi soir. Charité bien ordonnée commençant par soi-même, des contrôles auront lieu aux services techniques pour sensibiliser les personnels municipaux à cette action. Les personnes âgées seront sensibilisées, aussi bien en tant que piétons et l'on en profitera pour les informer au risque quotidien du vol, du retrait au distributeur de billets, etc. Ultérieurement à cette semaine de sécurité routière, une autre action sera mise en place pour une remise à niveau du code de la route.

Didier Martineau, adjoint au maire, et Stéphane Duong, chef de la police municipale et moniteur de sécurité routière, expriment « qu'il faut sensibiliser tout le monde au respect pour vivre ensemble sereinement ».

Les actions

Vendredi 16 à 8 h 15 (école Lair) et 8 h 45 (école Régnaud) : sensibilisation des parents à la ceinture et au rehausseur.

Lundi 19 à 14 h (rond-point Leclerc) : Police de la route - tout public.

Mardi 20 à 14 h : patrouille en centre-ville pour sensibilisation des cyclistes en VTT ;

Mardi 20 à 16 h 15 (école du Manoir) : sensibilisation des parents.

Mercredi 21 à 11 h (rue des Maréchaux et des Jacobins) : police route pour tout public ;

Mercredi 21 à 15 h : patrouille en centre-ville pour sensibilisation des cyclistes en VTT ;

Mercredi 21 à 17 h 15 : contrôles d'alcoolémie.

Jeudi 22 à 8 h 15 (école Gambetta) : sensibilisation des parents ;

Jeudi 22 à 14 h (rond-point de Saintes) : police de la route pour tout public ;

Jeudi 22 à 16 h 15 (lycée Audouin-Dubreuil) : police de la route contrôle des scooters et lycéens.

Quelques chiffres sur Internet

Mortalité 2010 : 15-17 ans : 161 tués (4 %) ; 18-24 ans 831 tués (21 %) ; 25- 44 ans : 1249 tués (31 %).

Si le parc des cyclos (moins de 50 cm3) a été réduit à 0,2 et le nombre de tués à 0,1 de 1970 à 2010, le parc des motos et motocyclettes à partir de 50 cm3 a été multiplié par 6,7 et le nombre de tués par 2,02 pendant la même période.

La mortalité 2010 est significative, avec 248 tués en cyclos (6 % des tués, 8 % des usagers motorisés, 0,5 % du trafic) et 704 tués en moto et motocyclettes à partir de 50 cm3 (18 % des tués, 21 % des usagers motorisés, 1,3 % du trafic).

Les véhicules légers représentent 76 % des usagers motorisés et ont un risque de mortalité de 0,9. Les deux roues représentent 1,8 % des usagers mais ont un risque de mortalité de 16,5 % (cyclos) à 17 % (motos).

C'est donc bien sur les deux roues que l'action de prévention et d'information doit porter.

L'alcool

En 2008, l'alcool est présent dans 10,2 % des accidents corporels et dans 28,5 % des accidents mortels, les accidents doublant le week-end.

Accidents corporels avec alcool : 76 767

Accidents mortels avec alcool : 4 092

2004-2008-alcool

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article
5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 18:33

Vendredi 4 février 2011 – Billet 61 » Photos bernard Maingot

Les articles "SECURITE ROUTIERE" sont ICI

Sur le blog 1, ils sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le contrôle des flux

alcoolémie, papiers véhicules et conducteurs  

20110204 contrôle bm saintes 7858-bl2Contrôle des papiers du véhicule et du conducteur. PHOTO BERNARD MAINGOT  

20110204 contrôle bm saintes 7863-bl2Si le conducteur présente des traces d’alcoolémie, le contrôle se poursuit à l’éthylomètre embarqué. PHOTO BERNARD MAINGOT

Assisté de huit gendarmes, le capitaine Delacherie, commandant la brigade motorisée de Saintes, a mené plusieurs contrôles hier, de 13 h à 17 h, notamment aux accès des principaux giratoires à Saint-Jean-d’Angély. Outre la vérification des papiers, les automobilistes ont été soumis à un dépistage d’alcoolémie. « Ces contrôles ont lieu chaque semaine et on trouve toujours des conducteurs qui abusent avant de prendre le volant », a précisé le capitaine Delacherie.  20110204 contrôle bm saintes 7853-bl2Les giratoires sont souvent un passage obligé. Ici au rond-point de la sortie de l’A10 et de la D939. PHOTO BERNARD MAINGOT  

20110204 contrôle bm saintes 7855-bl2La conception du rond-point permet d’effectuer les contrôles en toute sécurité. PHOTO BERNARD MAINGOT  

20110204 contrôle bm saintes 7873-bl2Ethylomètre Dräger modèle 7110 FP. PHOTO BERNARD MAINGOT

Edifiant !

La dernière opération d’envergure menée auprès des deux-roues à la sortie du collège, le 1er octobre 2010, a montré que dans la catégorie des 49,9 cm3 (limités à 45 km/h), neuf cyclos sur dix roulent en infraction en atteignant ou dépassant les 100 km/h => Lire

     

Sur le blog 1, les articles de la catégorie Sécurité routière sont tous ICI

Les trois articles les plus consultés dans cette catégorie :

- Trop d'accidents mortels ! Le contrôle du 17/10/08

- Un accident spectaculaire sans gravité ! (22 juin 2009 - La Vergne)

- Mille jeunes silencieux : deux crash tests organisés par le Rotary (26.11.09)

 

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Sécurité routière
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. &quot;On se lasse de tout, excepté d'apprendre&quot; (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. &quot;On se lasse de tout, excepté d'apprendre&quot; (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages