Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 07:00

Le 10 avril 2012

Pourquoi dépenser de l'argent pour faire établir votre arbre généalogique ? Faites de la politique et vos adversaires s'en chargeront. [Mark Twain]

17400 - SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Tiens, c'est mon cousin !

LE SAVIEZ-VOUS ? – J'ai attendu que le 1er avril soit oublié pour mettre en ligne un texte reçu de Christian Ferru, d'Asnières-La-Giraud (17400). Car Christian Ferru est... féru de généalogie.

NS-FH-capt-INAUne grande nouvelle dans le monde de la généalogie ! Deux des candidats à l’élection présidentielle sont cousins : Nicolas Sarkozy et François Hollande.

Par Christian Ferru

« Comme vous le savez Nicolas Sarkozy et François Hollande n’appartiennent pas à la même famille politique. En revanche, ils ont des liens familiaux qui les « renouent ! »… Il s'agit d'un cousinage. Et ils ont bien des ancêtres en commun !

Les recherches généalogiques effectuées par Jean Louis Beaucarnot, dit « le Pape de la généalogie », et généalogiste auteur professionnel le démontrent sans aucun doute.

Ces ancêtres sont :

Claude Labully-Burty, ascendant de François Hollande (du côté maternel)

Pierre Labully-Burty, ascendant de Nicolas Sarkozy (du côté maternel)

Tous deux étaient frères, vivant dans le hameau de Joudin, au début du Règne de Louis XIV. Ils étaient fils de Claude Labully-Burty, né vers 1580. Ce dernier habitait dans le village voisin de Saint-Maurice-de-Rotherens (73).

L’illustre Claude Labully-Burty se trouve donc l’ancêtre commun des deux rivaux qui se disputent le pouvoir en 2012, quatre siècles plus tard.

Il existe une autre surprise : Carla Bruni-Sarkozy et Valérie Trierweiler (la compagne de François Hollande) sont cousines !

Elles partagent le même ancêtre, Claude Baratin, paysan qui vivait dans un petit hameau à Fôt de Saint-Romain-d’Urfé, dans la Loire.

Pareillement, voici quelques années, Valéry-Giscard-d’Estaing et François-Mitterrand avaient appris qu’ils étaient cousins. Un généalogiste du Limousin avait trouvé leur lien de parenté : tous deux sont issus de André Dumay, pâtissier à Limoges.

En fait, nous sommes TOUS cousins ! »

Voir http://www.rfgenealogie.com/s-informer/infos/celebrites/sarkozy-et-hollande-cousin

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 00:21

Le 9 avril 2012

17400 - SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Le vote par procuration

ÉLECTIONS – Un électeur absent ou empêché a la possibilité de choisir un autre électeur pour accomplir à sa place les opérations de vote.

vote-4941-9.10Si vous ne pouvez pas vous déplacer ou être présent dans votre commune d'inscription électorale, vous avez la possibilité de confier un mandat à un autre électeur inscrit dans la même commune que vous.

L'élection présidentielle se déroulera le 22 avril 2012 pour le premier tour et le 6 mai 2012 pour le second tour.

Les élections législatives se dérouleront le 10 juin 2012 pour le premier tour et le 17 juin 2012 pour le second tour.

La procuration

C'est pour un électeur absent ou empêché, la possibilité de choisir un autre électeur pour accomplir à sa place les opérations de vote.

Lire la suite

 

Petit rappel pour ceux qui communiquent les résultats des élections par voie de presse ou électronique via Twitter ou des réseaux sociaux avant la fermeture des bureaux de vote : Toute personne qui divulguerait les résultats de l'élection présidentielle avant 20 heures s'expose à une amende de 3 750 euros.

Lire http://www.francesoir.fr/actualite/politique/resultats-presidentielle-twitter-va-t-il-faire-sauter-l-election-208229.html

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 14:55

Source : Sud Ouest 18C - vendredi 16 mars 2012 - page 2

Présidentielles 2012

C'est ce vendredi à 18 heures, que le dépôt des 500 signatures nécessaires à un candidat à la candidature aux élections présidentielles sera close. Hier, Dominique de Villepin disait que ce serait "un miracle" car il lui en manquait une trentaine et Corinne Lepage en cherchait encore 40 qui lui manquaient.

Il est dommage - au nom de la démocratie - que des candidats ne puissent se présenter à une élection, alors qu'ils représentent l'opinion d'un certain nombre de Français, et je le dis quel que soit le courant politique des citoyens, les courants de pensées ayant le droit d'être représentés proportionnellement à leur nombre. 

Lundi, le Conseil constitutionnel annoncera le nombre des signatures validées et nous connaîtrons alors les candidats. 

20120316-18C-p2-500-signatures

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 07:01

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Les vœux des élus

2011 - 2012 – Jean-Yves Martin, conseiller général, et Paul-Henri Denieuil, maire, ont offert leurs vœux en avant-première par voie de presse.

La fin de l'année est le moment propice pour offrir ses vœux. Comme chaque année à pareille époque, les élus se sont appliqués à offrir les leurs par communiqués de presse.

20111229-jy-martin-24.09Jean-Yves Martin, conseiller général du canton angérien, a rappelé que l'année passée avait été le théâtre d'une crise économique obligeant les collectivités à s'adapter et à mesurer les choix de leurs investissements avec « une grande sagesse et du bon sens ».

Il a évoqué les actions du conseil général, citant l'effort social - « priorité du conseil général » - qui doit perdurer pour ne pas laisser « nos concitoyens au bord du chemin » ; les transports publics en milieu rural avec notamment la mise en place des « taxis mouettes » ; le réseau routier, avec des prochainement des travaux d'envergure telle la déviation de Saint-Jean-d'Angély/Fontenet ; les collèges publics, qui doivent bénéficier des dernières techniques, en particulier numériques ; le haut débit, qui, s'il couvre la majeure partie du canton, comporte encore des zones blanches à Poursay-Garnaud et Courcelles.

« Grâce à l'implication de tous les élus du territoire, 2011 a été l'année de la promesse du centre pénitentiaire sur notre canton », continue le conseiller général, rappelant que « le rassemblement pour cette installation est sans précédent et donne un sens à l'union politique dans l'intérêt général ».

Jean-Yves Martin souhaite que 2012 connaisse la même envie « de créer de belles choses ensemble dans les valeurs de la république, de la tolérance, de la laïcité et de l'universalisme », pointant du doigt les grandes échéances électorales au calendrier de ces prochains mois et « la confiance que vous m'avez accordée ainsi qu'à ma suppléante Annabel Tarin lors des dernières élections cantonales ».

« Notre solidarité assurera notre avenir »

20111229-PHD-12.11Dans ses vœux, le maire Paul-Henri Denieuil souhaite pour 2012 que « nous tous, Angériennes et Angériens, continuions à nous sentir bien chez nous, à être fiers de notre ville, à faire preuve de solidarité et d’ouverture aux autres, tant nécessaires dans un monde en proie au doute et enclin au repli sur soi ».

Le maire n'oublie pas la terrible explosion du 22 février : « S’il ne fallait retenir qu’un seul souvenir de 2011, beaucoup, j’en suis sûr, opteraient pour le drame de la Cité des Fleurs ». Paul-Henri Denieuil se félicite du « mouvement de solidarité, de compassion, d’entraide » qui s'est créé « et de l'élan qui persiste. C’est cet état d’esprit qui permettra à Saint-Jean d’Angély de progresser, d’aller « plus vite, plus haut, plus fort ». Solidarité entre nous, solidarité avec les autres collectivités, solidarité aussi avec les plus démunis. En cette année olympique, faisons nôtre cette maxime de Pierre de Coubertin ».

De même, il fait l'inventaire des bonnes nouvelles, avec notamment l’annonce du choix du site de Fontenet pour la construction du nouveau centre pénitentiaire départemental.

« Les principaux dossiers de l’équipe municipale ont progressé : l’éco-quartier Voyer, l’aménagement des zones économiques, l’Agenda 21, l’habitat social, le cœur de ville… Ils sont les garants de notre avenir », continue Paul-Henri Denieuil.

Le premier magistrat évoque aussi les finances de la Ville, « qui se sont améliorées, sans augmentation des impôts. Saint-Jean-d’Angély peut à nouveau investir. Pour s’embellir, pour se moderniser, pour attirer des entreprises, et donc créer de l’emploi ».

Le maire Paul-Henri Denieuil a présenté ses vœux aux entreprises et associations le vendredi 6 janvier à 19 heures, salle Aliénor-d’Aquitaine, ainsi qu'aux personnels le lundi 9 janvier 2012 à 17 heures.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 13:04

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - FONTENET

Michel Mercier le 5 mai à Saint-Jean

PRISON DÉPARTEMENTALE - Michel Mercier, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés, sera en visite à Saint-Jean-d’Angély et Fontenet, jeudi 5 mai en début d’après-midi. Il devrait annoncer sa décision pour l’implantation un centre pénitentiaire sur le site de Fontenet  

michel_mercier_201012021567_zoom.jpgMichel Mercier, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés. PHOTO DR

Suivant un communiqué de la ville de Saint-Jean-d’Angély en date du 3 mai, le ministre a accepté l’invitation lancée par Paul-Henri Denieuil, maire de Saint-Jean-d’Angély, président du Pays des Vals de Saintonge et Michel Villain, maire de Fontenet.

Après une visite sur le camp de Fontenet, le ministre sera accueilli à 14 h 30  dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville de Saint-Jean-d’Angély.

Il devrait y annoncer sa décision concernant l’implantation d’un centre pénitentiaire sur l’ancien camp militaire de Fontenet.

Comme ils l’avaient fait le 12 mars dernier, lors de la journée de mobilisation en faveur d’une prison départementale à Fontenet, le maire de Saint-Jean-d’Angély et celui de Fontenet souhaitent réunir à cette occasion l’ensemble des maires et élus de l’arrondissement pour accueillir le Garde des Sceaux.

Ils souhaitent également que tous ceux qui ont soutenu le dossier de candidature – représentants des diverses communautés territoriales, responsables du monde économique et social… - participent à cette réception. « Leur présence permettra de montrer une nouvelle fois la détermination et la solidarité de l’ensemble de la population du territoire autour d’un projet qui apportera  des centaines d’emplois directs et indirects », indique le communiqué. 

A lire : l’article du 3 mai dans "Sud Ouest" « Il peut n’en rester qu’un »

20110312 PRISON manif Fontenet 8889 élus mur pour article

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:32

Billet du 20 mars 2011 » Photo Bernard Maingot

CANTONALES 2011 - CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Trois questions à Jean-Yves Martin

Après la promulgation des résultats

dimanche 20 mars à 19 h 56

 

20110320 CANTONALES Jean-Yves Martin 9323-blJean-Yves Martin, vous avez été élu au premier tour avec 3 330 voix et 57,45 % des suffrages. Vous avez obtenu plus de 50 % des voix et plus de 25 % des inscrits. Comment expliquez-vous ce résultat ?

C’est une surprise évidemment, car je ne pensais pas franchir le pas dès le premier tour ! Je crois qu’il s’agit d’abord là d’un travail de terrain depuis sept ans. Je n’ai pas plusieurs fonctions et les gens sont assez sensibles à ceux qui travaillent véritablement pour eux en étant toujours ici. Tous les élus de ce territoire m’ont toujours bien reçu et nous avons fait du bon travail ensemble. Les gens le voient !

Je suis ému car je ne m’attendais du tout à ce score-là et je suis épaté ! Les gens ne votent pas forcément politique et votent d’abord l’homme. Je remercie la gauche et probablement une partie de la droite qui a voté pour moi, sinon je n’aurais pas ce score-là. C’est peut-être ce radicalisme cher à la Saintonge qui resurgit parce qu’elle a besoin d’un langage politique plus sympa ou plus gentil. Et je vais annuler la réunion que j’avais prévue mercredi prochain et qui n’a plus lieu d’être, pour aller aider les copains.

 

A quoi est dû le désaveu des autres candidats ?

Il y a d’abord un contexte national qu’il ne faut pas oublier. Ensuite, la Saintonge a toujours été une terre très radicale et que s’afficher avec une étiquette politique très affirmée ne passe pas forcément bien. Est-ce un retour au radicalisme doux ? Je l’espère. Je suis de gauche et le resterai. Mais je ne suis pas intolérant et toutes les idées qui sont bonnes, même venant de la droite, sont à prendre. Il suffit d’être présent et d’écouter les gens. Quand on est élu, on l’est pour tous. Et comme le disait mon vieux maître Crépeau « Une campagne, ça commence après les élections et surtout pas 15 jours ou trois semaines avant ».

 

Avec plus de 13 % des suffrages, le score du Front national vous a-t-il surpris ?

Il me surprend, il m’inquiète et il m’atterre ! Franchement, il va falloir que les politiques retravaillent pour faire une politique humaine et proche des gens, car c’est un vote qui me fait extrêmement peur. Pour les  échéances futures, il faut se préparer à expliquer aux gens ce que nous nous pouvons faire en tant que République.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 23:29

Billet du 21 mars 2011

CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Les remerciements

de Jean-Yves Martin et Annabel Tarin

CANTONALES 2011 Jean-Yves Martin, conseiller général sortant (PRG) a été réélu au premier tour dans le canton de Saint-Jean-d’Angély, avec 3 330 voix (57,45 %). Il a pour suppléante Annabel Tarin.

» Bernard Maingot  

20110320 CANTONALES Jean-Yves Martin Annabelle Tarin 9323-b20 mars 2011, 19 h 56, salle Aliénor-d’Aquitaine à Saint-Jean-d’Angély : Jean-Yves Martin, conseiller général sortant (PRG) est réélu au premier tour. A l’issue de l’annonce des résultats, Jean-Yves Martin et Annabel Tarin s’adressent aux nombreux électeurs présents dans la salle pour les remercier de leurs suffrages. PHOTO BERNARD MAINGOT

 

Les remerciements de Jean-Yves Martin et Annabel Tarin

Nous remercions chaleureusement l'ensemble des 3 330 électrices et électeurs du canton de Saint-Jean-d’Angély qui nous ont donné chacun leur suffrage lors des élections cantonales.

Cette réélection dés le premier tour est la preuve que l'investissement réalisé sur le terrain n'a pas été vain, et votre confiance va encore renforcer l'envie de vous servir.

Votre accueil et votre participation lors des différentes réunions ont été riches d'échanges et de réflexions pour le futur. Nous nous en imprégnerons afin que votre avenir soit serein et que la qualité de vie dans notre canton soit préservé.

Nous continuerons à nous battre pour que nos services publics soient maintenus, et que des infrastructures soient installées dans notre secteur : il en va de notre identité.

Vous pouvez compter sur notre dévouement pour que notre territoire puisse compter dans le concert départemental.

Un nouveau visage départemental peut naître à l'issu du second tour de dimanche prochain, une espérance est en marche, nous l'accompagnerons de notre mieux et souhaitons réussite aux candidats qui portent cet espoir.

Jean-Yves Martin,

Annabel Tarin  

20110320 cantonales resultats canton saint-jean-dangely-lin20110320 cantonales resultats canton saint-jean-dangely-so20110320 CANTONALES 9315

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 16:18

Un canton, cinq candidats

20110320 CANTONALES 20 mars cinq candidats 9255Dimanche prochain (27 mars), ils ne seront plus que deux à briguer vos suffrages. Mais ce n'est pas une raison pour s'abstenir au premier tour du 20 mars 2011 ! PHOTO BERNARD MAINGOT.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
16 mars 2011 3 16 /03 /mars /2011 07:01

Billet 178 du 13 mars 2011 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Pour une politique départementale plus solidaire

CANTONALES 2011 Gérard Adam est le candidat présenté par le Parti communiste français et le Front de gauche. Il a pour suppléante Michèle Toucas-Bouteau, élue d'opposition locale.

20110311 CANTONALES Adam Toucas-Bouteau 8770-bl2« Il faut faire du logement un droit pour tous », clament en chœur Gérard Adam et sa suppléante Michèle Toucas-Bouteau. PHOTO BERNARD MAINGOT

Gérard Adam, 57 ans, est « prof de maths » depuis 1979 au lycée Louis-Audouin-Dubreuil. En 1989, il vient habiter Saint-Jean-d’Angély. Adjoint au maire Jean Combes de 2001 à 2008, il fut chargé des affaires sociales. Il fut déjà le candidat du Parti communiste français, lors des cantonales de 2004, totalisant 6,25 % des suffrages au premier tour.

« J’ai adhéré au Parti communiste en 1997, après que les changements survenus à l’Est, car j’étais antistalinien et en accord avec les dissidents russes. Je ne me suis pas représenté aux cantonales de 2008 », raconte-t-il.

Joueur d’échecs ayant animé des clubs, participé au rugby et au handball, il fait maintenant du vélo et de la marche.

Ils se connaissent bien

Michèle Toucas-Bouteau, 50 ans, est sa suppléante. Originaire d’Aix-en-Provence, elle est installée à Saint-Jean-d'Angély depuis 1987. Mariée et mère de trois enfants, elle est enseignante en lettres-histoire-géographie. Toute en discrétion, elle oublie de dire que son poste contractuel est précaire, bien qu’elle soit titulaire d’un doctorat, et qu’elle parle le russe et l’allemand. Ajoutons à ceci qu’elle pratique l’escrime.

Adjointe de Jean Combes déléguée aux affaires scolaires en 2001, elle est sympathisante du PC dont elle n’est pas adhérente. Elle a aussi rencontré Gérard Adam au "Comité secours-urgence" (CSU), dont il est président. Ils se connaissent bien et le candidat aux cantonales l’a ainsi choisie pour suppléante.

Dans son programme, Gérard Adam défend une politique plus solidaire et plus humaine, et met en avant un volet social qu’il connaît bien. « Les compétences facultatives du conseil général ont un budget insuffisant par rapport aux besoins », confie-t-il. « Il faut renforcer les aides pour les impayés énergie et le fonds social au logement pour aider les locataires à payer le premier mois de caution. Le logement social HLM est à l’abandon. Habitat 17 (Conseil général) et Atlantic Aménagement n’ont pas fait de véritable rénovation depuis six/sept ans. Il y a 3 000 demandes de logement en attente et 60 logements ont déjà été supprimés au Coi. Des logements deviennet vacants car les immeubles sont dégradés et le gens préfèrent partir dans le privé »

Aider l'est du département 

Gérard Adam précise aussi : « Il y a un seul gymnase pour 2 000 élèves et 7 ou 8 classes doivent faire du sport en même temps. Un deuxième est indispensable, alors qu’un projet vieux de huit ans n’a jamais abouti ».

Le candidat communiste-Front de gauche rappelle aussi les difficultés du CSU à créer de plus en plus de recettes pour aider financièrement les familles et leur trouver un logement afin de mieux s’intégrer à l’école et au travail. « Il n’y a plus de subvention et le Centre communal d'action sociale, dont l'aide est plafonnée, renvoie ensuite sur l’Arche et le CSU ».

Et Gérard Adam de conclure : « Si je suis élu au Conseil général, j’aiderai l’est du département à se développer sans privilégier le littoral. Je refuse les "bassines" (réserves de substitution) et n’encouragerai pas les agriculteurs-irrigants à persévérer dans ce type d’agriculture en votant des aides massives. En revanche, le Conseil général doit encourager l’installation des jeunes agriculteurs et développer l’agriculture biologique, avec des unités de transformation et de vente sur place pour favoriser les circuits courts production-consommation.

Bernard Maingot

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:35

CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Jean-Yves Martin 

engagé dans le domaine social 

ÉLECTIONS CANTONALES 2011  Jean-Yves Martin, conseiller général sortant du canton de Saint-Jean-d’Angély, se représente aux élections cantonales, avec Annabelle Tarin pour suppléante. Portrait des candidats.

» Bernard Maingot 20110205_JY_MARTIN-7875-bl2.jpgCyril Chappet, Annabelle tarin (suppléante), Jean-Yves Martin (conseiller général sortant) et Françoise Mesnard. PHOTO BERNARD MAINGOT

Jean-Yves Martin, conseiller général (PRG) depuis 2004 du canton de Saint-Jean-d’Angély, se représentera au vote des électeurs, le 20 mars prochain, pour le premier tour des élections cantonales. Des élections qui verront un mandat réduit à trois ans puisqu’en 2014 des conseillers territoriaux remplaceront les conseillers généraux et régionaux, les communes prenant des compétences générales actuellement dédiées au département et à la région.

« Jean-Yves est candidat, suivant un accord entre le PS et le PRG et nous sommes à ses côtés dans cette campagne pour défendre le domaine social et le service public. Il est toujours guidé par l’intérêt général pour faire avancer le territoire. C’est un élu que je soutiens avec plaisir », explique Françoise Mesnard, vice-présidente du conseil régional. A ses côtés, Cyril Chappet, secrétaire de section du Parti socialiste sur Saint-Jean et ancien conseiller général sur Saint-Savinien (de 1994 à 2008), assène d’emblée : « C’est un enjeu important que d’inverser la majorité au conseil général et de corriger les errances du département ».

Sensibilisé aux affaires sociales

Jean-Yves Martin est médecin généraliste à Saint-Jean-d’Angély. Enfant de Matha mais né à Cognac voici 53 ans, il est marié et père de trois enfants. Après des études à Saint-Jean puis à Poitiers, il est ensuite interne pendant cinq ans au centre hospitalier angérien. « Je suis sensibilisé au problème des soins et de la médicalisation et il est dommage que la réforme hospitalière ait supprimé les internes. L’Etat dicte des règles du jeu qui asphyxient les hôpitaux et les mettent en situation difficile… Le centre hospitalier, premier employeur du bassin de Saint-Jean-d’Angély, est essentiel pour le maintien du service public et je défends son utilité et son attractivité depuis 1995, actuellement au sein du conseil de surveillance où je suis vice-président. Le conseil général est un des premiers financeurs des établissements médico-sociaux, à travers l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ».

La défense du service public

Annabelle Tarin est la suppléante de Jean-Yves Martin. Elle est la fille du docteur  Claude Tarin, conseiller général honoraire (il a occupé cette fonction pendant 18 ans) et ancien maire (PS) de Saint-Jean-d’Angély. Née à La Rochelle, elle a 45 ans, est mariée deux enfants de 15 et 17 ans et habite La Vergne. « Je suis depuis 40 ans à Saint-Jean-d’Angély. Technicienne de laboratoire au centre hospitalier, je suis également représentante du personnel depuis dix ans. Outre que les enfants sont maintenant grands et que mon temps devient plus disponible, c’est aussi ce qui m’a incité à m’impliquer dans les cantonales pour la défense du service public, en partageant les valeurs du candidat », déclare-t-elle d’un ton affirmé.

Des modes de garde insuffisants

Jean-Yves Martin prêche en convaincu : « La politique sociale du conseil général concerne trois grandes compétences. Sur le handicap, il faudrait une décentralisation de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) et faire appel à des compétences locales pour traiter les dossiers. Les moyens humains ne sont pas là et les délais de reconnaissance du handicap sont maintenant plus long qu’à la Cotorep et peuvent atteindre un an… Sur l’enfance en difficulté, il faut défendre les mini-crèches pour prendre en charge les enfants très tôt et agir en amont ». Françoise Mesnard précise : « Il y a 53 000 habitants dans les sept cantons, mais seulement 15 places de halte-garderie à Saint-Jean et 10 en mini-crèche à saint-Félix sur le canton de  Loulay. On ne trouve pas de modes de garde suffisants ». « Menons une véritable politique de l’enfance en rajoutant du fonctionnement à l’investissement, par la formation et par l’aide aux familles tout en répondant à la demande et à la création d’emplois. Arrêtons de focaliser sur le littoral, de parler tourisme et cessons d’oublier  l’est du département en l’aidant plus économiquement », renchérit Cyril Chappet.

Accueil à dimension humaine

Sur la compétence personnes âgées, Jean-Yves Matin a le même point de vue que sur l’enfance : « On ne se préoccupe pas assez en amont des personnes moins dépendantes pour éviter qu’elles aillent dans des institutions pour leur fin de vie. Les maisons d’accueil rurales pour personnes âgées (Marpa) sont des petites unités à structure familiale dans leur commune qui ne les délocalisent pas géographiquement. Elles sont une solution à taille humaine et créent des emplois ».

Le dernier point abordé par le candidat avait trait au logement social. « 10% des charentais-maritimes sont mal logés ou ont des logements insalubres. Il faut mettre les moyens à hauteur des espérances. Avec l’insertion dont on fait une logique comptable et où des échecs sont constatés, tous ces problèmes représentent un gros travail à effectuer dans la politique sociale du département qui reste à améliorer. Le conseil général intervient chaque jour dans votre vie, de la petite enfance à la vieillesse, et du transport scolaire au réseau routier en passant par les collèges. Il faut cependant revoir le rééquilibrage des aides aux collectivités en se basant sur le potentiel fiscal des communes et leur manque de richesses et non pas sur le nombre d’habitants ».

Permanence : 16 rue Grosse-Horloge. Ouverture samedi 12 février à 11 heures.

Les candidats tiendront 20 réunions publiques dans les communes du canton, du 7 au 18 mars, la dernière étant à Saint-Jean-d’Angély le 23 mars

Les réunions publiques

20010205_cantonales_reunions_jymartin-1-001.jpg

Les articles sur les cantonales 2011

La candidature de Jacques Castagnet (maj dép)

La candidature de Jean-Yves Martin (PRG)

La candidature de Gabriel Delicourt (Europe-Ecologie Les Verts)

La candidature de Gérard Adam (PC) à venir

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Politique Elections
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages