Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 16:55

Billet du 28 mai 2011

Deux hôteliers font la grève de la faim

A lire dans Sud Ouest

20110526-laurence prin grev faim 1342Laurence Prin m'a déclaré le 27 mai : « Si rien ne bouge, je prendrai d'autres dispositions mais j'irai jusqu'au bout ». PHOTO BERNARD MAINGOT 

 

LA VERGNE - Depuis le samedi 21 mai, Laurence Prin fait la grève de la faim. Son établissement hôtelier, Sweet Hôtel, est à mettre aux normes et menacé de fermeture

Lire dans Sud Ouest du samedi 28 mai 2011

La Vergne (17) : une semaine de jeûne pour l'hôtelière

 

SAUJON - Francis Bras, le patron de l'hôtel du Commerce qui entend s'opposer à la fermeture de l'établissement, fait la grève de la faim depuis le 20 mai

Lire dans Sud Ouest du vendredi 25 mai 2011

Saujon (17) L'hôtelier poursuit sa grève de la faim

Partager cet article
Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 23:59
Billet du 6 mai 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le Narval sinistré
un accident qui pourrait faire un tabac !   

20110503 accident bmw narval 2225 photo yann rousseauIl semblerait que la "BM" soit arrivée trop "Rapido". D’ailleurs, c’est écrit dessus, arrivant du Port. Salut la vitrine.

Les mauvaises langues disent que le commerce est plus ou moins sinistré ! Et pour cause…

Mardi 3 mai, vers 23 h 30, une voiture a fracassé la vitrine du bar-tabac-presse "Le Narval", situé faubourg d’Aunis à Saint-Jean-d'Angély. Le conducteur, âgé de 25 ans, pilotant une BMW noire par une nuit qui l'était tout autant, arrivait de l’avenue du Port. Suite à une faute de conduite (expression couramment utilisée qui ne donne aucun renseignement), probablement due à une vitesse excessive, le véhicule a percuté violemment la vitrine du rayon librairie, située en face, dix mètres après le stop (une ligne blanche au sol où on est censé s’arrêter), où il est alors allé s’encastrer. Le choc violent a endommagé le mur mitoyen de l’habitation voisine, détruit la vitrine et une partie des installations et mobilier intérieur du rayon presse.

« J’étais tranquillement devant la télé quand tout a bougé dans la maison. Mes enfants sont sortis en trombe de la chambre en disant "Papa, y a le tremblement de terre du Japon qui est là"… Je tiens aussi à souligner la solidarité des voisins du faubourg d’Aunis, qui, alertés par le bruit énorme au moment du choc, sont tout de suite arrivés sur place », a déclaré Yann Rousseau, le gérant. « Les voisins sont venus à une quarantaine pour m’aider à sécuriser le magasin et même éteindre le début d’incendie alors que nous appelions les pompiers. Et c’est même Jean-Yves Martin, notre conseiller général, qui habite tout près, qui m’a donné des panneaux de portes et du bois pour remplacer la vitrine brisée. Tout le monde a amené ses outils pour travailler ensuite à monter les panneaux et les voisins sont même restés jusqu’à cinq heures du matin. Ça m’a touché ! Merci les voisins ! ».

Les services de gendarmerie et de secours incendie sont rapidement intervenus pour procéder au secours des personnes, à la sécurisation des lieux et à l’enquête d’usage qui était à faire en pareil cas.

Quant au conducteur, il est sorti indemne d’un accident peu banal qui n’a cependant causé aucun dommage corporel à autrui : fort heureusement, le Narval était fermé à cette heure-ci ! CRÉDIT PHOTOS YANN ROUSSEAU

Note du blogueur à l’attention du commerçant sinistré : « Yann, j’espère que ton sinistre assurances va être traité sans problème et dans des délais normaux entre la compagnie qui t’assure et celle de la partie adverse (et surtout sans intervention du Fonds national de garantie dans le cas présent qui m'intrigue quelque peu) afin que tu sois indemnisé rapidement. N’hésite pas à demander une avance sur indemnisation en argumentant le fait que tu as subi un préjudice financier en "pertes d’exploitation", même si tu n'as pas souscrit cette garantie. Chiffre ce préjudice financier, correspondant à la période où ton commerce a dû être fermé (revues abîmées, listing des invendus pas faits, pas de place pour mettre les nouvelles revues en rayon engendrant une mévente, perte de chiffre d’affaires SEITA pour le tabac, perte de chiffres d’affaires avec la Française des Jeux, perte de chiffres d’affaires au bar, impossibilité de vendre Sud Ouest, L’Angérien Libre, L’Hebdo, Le Canard Enchaîné, perte de clientèle qui est allée ailleurs au risque qu'elle garde ce néfaste comportement, etc.).

Si tel n’était pas le cas, tu m’appelles au 06 13 52 14 02 ou tu m’écris à bernard.maingot17@orange.fr  : ça me donnera l’occasion, pour changer de genre, de faire un article sur la réactivité des compagnies d’assurances en matière d’indemnisation des sinistres et la façon dont sont traités les dossiers des assurés lorsqu’il n’est pas censé y avoir de problème ». @+. B. M. (sans W)  

20110503 accident bmw narval 2235 photo yann rousseauLa BM a le nez juste devant les revues automobiles.  

20110503 accident bmw narval 2228 photo yann rousseauRAPIDO ! RAPIDO ! ILLICO PRESTO ! A propos de vitesse (italienne bien sûr), la pub annonce chaque jour à la télé « Pas besoin de parler allemand pour… » comprendre que c’est une voiture solide. SOLIDO, c’était aussi une marque de voitures miniatures, moins sympa que  feues les chères DINKY TOYS de mes dix ans. Chaque époque a ses voitures... Solido, rapido, illico, presto, gros dodo, même combatto, prompto. Si parla italiano. Man spritch deutsh. Do not lean out of the window. e pericoloso sporgersi. Comme c’est beau les langues européennes… A condition de ne pas s’en servir au téléphone en conduisant. Sur le sujet, je constate que de plus en plus de conducteurs téléphonent en conduisant. Mais comment a-t-on pu vivre autrefois (c'était au siècle dernier, voici onze ans) quand nous n'avions pas de téléphone portable ? Et allez donc expliquer à vos enfants qu'il y a eu une vie avant les consoles ! Pourtant cette époque a duré environ 245 à 248 millions d'années, des premiers fossiles de dinosaures aux années 70/80 de Nintendo. Comme le temps passe vite sans qu'on s'en console...   

20110503 accident bmw narval 2230 photo yann rousseauAvant, le mur était en bon état. Et la voiture aussi.  

20110503 accident bmw narval 2236 photo yann rousseauLe véhicule a été très endommagé. Il semble maintenant relever de la prime à la casse. Comment ? ça ne se fait plus ? Alors, sans prime, il reste encore la casse. 

20110503 accident bmw narval 2239 photo yann rousseauLa presse en général est plus ou moins en difficulté. Le rayon presse ici l’est également après l’accident.

Partager cet article
Repost0
11 avril 2011 1 11 /04 /avril /2011 12:00

Billet du 10 avril 2011» Photos Bernard Maingot

Les victimes ont créé leur association

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY Les sinistrés de l’explosion de gaz du 22 février se sont regroupés en créant l'association La Cité des Fleurs 

20110410_assoc_cite_fleurs_9686_vote.JPGUne quarantaine de mains se sont levées pour approuver la création de l'association "La Cité des Fleurs", constituée par les victimes de l'explosion. PHOTO BERNARD MAINGOT

Le dimanche n’est pas habituellement le jour où se créent les associations. Pourtant, les  victimes de l’explosion de gaz qui s'était produite le 22 février rue des Lilas, dans le quartier de la cité des Fleurs à Saint-Jean-d’Angély, se sont réunies dimanche après-midi 14 avril.

On se souvient que cette déflagration dramatique avait provoqué la mort de trois personnes (René et Andrée Cavier ainsi que Jeanine Massonneau) et causé plusieurs blessés et ravagé une cinquantaine de maisons. Six ou sept de ces habitations ont été détruites dans l’explosion ou seront démolies postérieurement. 

Dimanche, à 14 h 30, près de 70 personnes sinistrées se sont donc retrouvées dans la salle Aliénor-d’Aquitaine, là même où elles avaient été prises en charge le matin de l'explosion. Les habitants d'une quarantaine de maisons s'étaient ainsi déplacées pour assister à l’assemblée générale constitutive de l’association « La Cité des Fleurs ».

La réunion a été conviviale, les futurs membres ayant noué des relations plus étroites depuis le tragique événement qui les a réunis dans une même épreuve.

L'association, qui prend donc le nom du quartier touché par l'explosion, aura pour but de représenter ses adhérents, sinistrés et victimes de l’explosion tant dans leurs préjudices matériels, physiques ou moraux, de les assister et de les aider dans les suites apportées au traitement des dossiers. Elle prendra conseil, si nécessaire, auprès d’instances juridiques, afin de disposer du maximum d’informations sur les causes du sinistre.

Neuf membres ont ensuite été élus au conseil d’administration. Ceux-ci se sont réunis dans la foulée et élu leur bureau (voir ci-dessous). Pour l’heure, l’association s’organise statutairement. Elle déposera en sous-préfecture ses statuts et la liste des membres élus qui le représentent. Ses membres élaboreront le règlement intérieur, et peaufineront les détails de son action et de son objet.

D’ores et déjà les membres ont évoqué une prochaine réunion d’experts qui devrait se tenir le 15 avril et une réunion des compagnies d’assurances qui devrait avoir lieu le 22 avril, sous réserve que soit confirmée cette information apportée par l'un des membres.

Bernard Maingot 

20110410_assoc_cite_fleurs_9700_bureau.JPGLes membres du conseil d'administration élisent leur bureau. PHOTO BERNARD MAINGOT

Les neuf membres élus

Présidente : Maud Riché (14, rue des Lilas)

Vice-président : Christophe Michaud (12, rue des Rosiers)

Secrétaire : Anne Delaunay (1, rue des Violettes)

Secrétaire-adjoint : Philippe Blanchard (22, rue des Rosiers)

Trésorière : Marie-France Brun (5, rue des Violettes)

Trésorier-adjoint : Jean-Claude Delzenne (9, rue des Lilas).

Membres :

Christelle Jauneau (3, rue des Iris)

Marc Coumont (16, rue des Rosiers)

Dominique Guitton (5, rue des Iris).

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 11:01

Jeudi 3 mars 2011 – Billet 139 » Photos Bernard Maingot

Les articles "Faits divers" et "Pompiers"sont ICI et (Blog 1)

Les articles "Accidents incendies" sont (Blog 2)

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Sept maisons seront rasées

APRÈS L’EXPLOSION La démolition des maisons devenues dangereuses et risquant l’effondrement a commencé mercredi rue des Lilas. Dans le reste du quartier, les maçons-couvreurs interviennent pour réparer les toitures.

» Bernard Maingot  

20110302 cité des fleurs 8522 rue des lilas demolition bl2Sept maisons devraient être rasées dans les rue des Lilas et des Iris. PHOTO BERNARD MAINGOT

Depuis plusieurs jours, les artisans sont intervenus à la cité des Fleurs, pour sécuriser les maisons endommagées à la suite de l’explosion du 22 février vraisemblablement due au gaz, qui a fait trois morts et ravagé le quartier. Toutes les baies et fenêtres dont les vitres avaient été brisées par la déflagration ont été obturées par des panneaux de contreplaqué. Les maçons-couvreurs continuent de réparer les toitures des maisons situées rue des Iris ou rue des Rosiers. La cité paraît inhabitée, même si 16 occupants ont été autorisés à retourner dans leur habitation.  

20110302 cité des fleurs 8567 iris3 xavier christophe bl2Xavier et Christophe (Sté Maissant)sur le toit d’un garage rue des Iris. PHOTO BERNARD MAINGOT

Depuis lundi dernier, la cellule de crise créée après le drame a été transférée au centre communal d’action sociale. C’est là que les personnes touchées par ce terrible sinistre s’adressent pour trouver une solution de relogement ou récupérer quelques affaires, moyennant la délivrance d’un laissez-passer. Dix-huit demandes de relogement ont été enregistrées, dont 13 à moyen et long terme qui sont réglées ou en cours de traitement, sous forme de logement social, avec l’aide du conseil général. Il s’agit de personnes plutôt âgées pour lesquelles il faut trouver des logements adaptés, de préférence de plain-pied et situés en ville. Les cinq autres demandes concernent des personnes qui ne veulent plus retourner sur les lieux du drame et habiter à la cité des Fleurs. Pour ces dernières, il faudra trouver un relogement à plus long terme encore.

Pour sécuriser les lieux, il faudra raser sept maisons, déclarées dangereuses par les experts, et qui risquent de s’effondrer à tout moment. Elles sont évidemment situées dans l’entourage immédiat du lieu de l’explosion, rue des Lilas et rue des Iris. La démolition, effectuée par l’entreprise Maissant, a commencé mercredi. Les personnes n’ont pas été autorisées à assister à cette opération de sécurisation et ont été retenues à l’extérieur du périmètre de sécurité gardé par des agents de sécurité de sociétés de gardiennage privées et la gendarmerie.  

20110302 cité des fleurs 8562 maissant comteurs bl2Les compteurs à gaz ont été vérifiés et les trous rebouchés. Ici, la société Maissant dans le rue des Myosotis. PHOTO BERNARD MAINGOT

Cependant, les experts n’ont pas fini de se prononcer sur la totalité du site endommagé et continuent leurs expertises pour dénombrer précisément tous les dommages. Rue des Lilas, GRDF a fait creuser des excavations pour vérifier tous les compteurs à gaz et les conduites. Une tranchée a également été creusé pour examiner la conduite menant à la maison ayant subi l’explosion. L’enquête judiciaire est toujours en cours, et l’affaire a vu deux parents de victimes déposer plainte contre X. Depuis, plusieurs autres habitants projettent de rejoindre la même démarche. Neuf d’entre eux doivent se rencontrer samedi prochain pour monter une sorte de comité de soutien et déposer plainte à leur tour.

Vidéo 1  

video FR3 démolition maisonVidéo France 3 du 1er mars 2011

 

Vidéo 2

 

Vidéo du 2 mars 2011, rue des Lilas.

Vidéo 1’18 sur YouTube http://www.youtube.com/watch?v=EibVQX9pdQw&feature=related  

 

20110302 cité des fleurs 8518 rue des lilas demolition bl2Rue des Lilas. 

20110302 cité des fleurs 8530 rue des lilas demolition bl2La maison au 12, Rue des Lilas, voisine de l'explosion, est en démolition. 

20110302 cité des fleurs 8532 rue des lilas obturations-blRue des lilas : cette maison est située en face de l'explosion. Le muret a été arrachée par la voiture Mercedes stationnée de l'autre côté de la rue qui a été projetée de ce côté. les cloisons intérieures ont été arrachées. Je pense qu'elle fait partie des maisons qui seront rasées.

20110302 cité des fleurs 8542 rue des iris demolition bl2A l'opposé de la maison représentée sur la photo précédenterue des lilas), cette maison située rue des Iris est également à proximité immédiate du lieu de l'explosion. On ne le voit pas bien, mais la charpente a été soulevée, le mur du pignon retenu par des contreforts en bois est arrondi et décollé du faîtage. Il risque l'effondrement. La maison sera rasée.

20110302 cité des fleurs 8545 rue des lilas demolition bl2Au 12, rue des Lilas. La maison est en cours de démolition. 

20110302 cité des fleurs 8546 rue des iris demolition bl2Rue des Iris. Toitures et ouvertures à refaire. Le camion est celui de la société Maissant (Paillé), face au n° 3, pour réfection de toiture (voir photo xavier et Christophe en début de page). 

20110302 cité des fleurs 8548 rue des lilas demolition bl212, rue des Lilas 

20110302 cité des fleurs 8551 rue des lilas demolition bl2Vue sur la rue des lilas depuis la rue des Iris. 

20110302 cité des fleurs 8555 rue des iris compteurs bl2 Tous les compteurs à gaz ont été vérifiés par GRDF 

20110302 cité des fleurs 8556 rue des iris maissant bl23, rue des Iris. 

20110302 cité des fleurs 8566 rue des iris demolition bl2Vue sur la rue des Lilas depuis la rue des Iris. 

20110302 cité des fleurs 8572 rue des rosiers réparationsRue des Rosiers : la socité Fallourd intervient sur une toiture.

20110302 cité des fleurs 8573 rue des iris bl2

Rue des Iris. 

20110302 cité des fleurs 8580 rue des iris bl2Rue des Iris. Les toitures ont été sécurisées à l'aide de bâches posées par les sapeurs-pompiers du GRIMP.

20110302 cité des fleurs 8581 rue des rosiers réparations Rue des Rosiers. 

20110302 cité des fleurs 8518 rue des lilas demolition bl2

Vidéo 2'25 sur YouTube  www.youtube.com/watch?v=XfC8OYgX0-Y

Partager cet article
Repost0
26 février 2011 6 26 /02 /février /2011 00:55

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Explosion à Saint-Jean-d’Angély

des vidéos sur le web

SDIS 17  

video 20110222 explosion video sdis17

 

JT de TF1 wat.tv  

video 20110222 explosion videotf1

 

Mativi News sur YouTube  

 

Youtube

 

JT 19-20 de FR3 du 22 février    video 20110222 explosion videotf1       

Article France 3

Le  bilan s’alourdit

Vidéos France 3

Explosion à Saint-Jean-d’Angély (1’48)    video FR3 explosion-1   

Conférence de presse (1’06)    video FR3 point presse-1

   

Le récit de l’explosion (1’47)    video FR3 récit explosion-2    

Les témoignages (1’45)   video FR3 témoignages-1    

Les habitants relogés (1’46)    video FR3 habitants relogés 

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 19:50

Mercredi 23 février 2011 – Billet 111 » Un article à lire dans Sud Ouest  

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - EXPLOSION DU 22 FÉVRIER 2011 

23 février 2011 06h00

Un lieu d'écoute et de réconfort pour les sinistrés

En centre-ville La salle Aliénor-d'Aquitaine a accueilli les cellules médicales et d'écoute

20110223 un lieu découte 325194 15800569 460x306 

Infirmier chez les pompiers de Saintes, Christophe Guyot prend des nouvelles de Pierre et Rolande Fouladoux, ici avec Olivier Moreau, trois des sinistrés. PHOTO BERNARD MAINGOT

Soixante-dix personnes habitant l'une ou l'autre des 48 maisons du périmètre considéré comme sinistré ont été accueillies dans la salle Aliénor-d'Aquitaine transformée en lieu…

Lire la suite  

 

20110222 Bussereau sinistrés explosion 6737 OL

 

20110222 expl gaz 10-rue-lilas 8200 bm

 

20110222 expl gaz 10-rue-lilas 8208 bm

 

20110222 expl gaz 10-rue-lilas 8209 bm

 

20110223 suites-explosion 8327 bm

 

20110223 suites-explosion 8328 bm small

 

20110223 suites-explosion 8329 bm small8357

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 15:10

Mercredi 23 février 2011 – Billet 110 » Un article à lire dans Sud Ouest

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Une troisième victime

 

23 février 2011 12h07 | Par PARIES Dominique

Explosion à Saint-Jean-d'Angély (17) : une troisième victime

Très gravement brûlée, l'épouse d'une des deux personnes retrouvées sous les décombres, est décédée ce mercredi matin  

20110222_expl_gaz_10-rue-lilas_8316_bm_small.jpgLe bilan de l'explosion survenue mardi matin à 7 h 10 rue des Lilas à Saint-Jean-d'Angély  s'est alourdi ce matin. Aux deux victimes retrouvées sous les décombres…

Lire la suite

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 08:30

Mercredi 23 février 2011 – Billet 109

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

A lire dans Sud Ouest

23 février 2011 06h00

Saint-Jean-d'Angély

Deux morts dans l'explosion d'une maison, hier matin 

20110223 deux morts 324822 15802679 460x306

Saint-Jean-d'Angély a vécu, hier matin, un véritable traumatisme avec l'explosion de gaz qui a détruit totalement un pavillon résidentiel, situé au 10 de la rue des Lilas, et en a endommagé beaucoup d'autres dans cette artère paisible comme dans les rues voisines. On lira en pages faits divers et Charente-Maritime les articles consacrés à ce drame. Dominique Bussereau, président du Conseil général, et Catherine Quéré, députée de la circonscription, se sont rendus sur place hier après-midi. PHOTO BERNARD MAINGOT

Lire

 

23 février 2011 06h00 | Par Dominique paries

Deux morts dans l'explosion due au gaz

Les victimes, un homme de 88 ans et une femme de 77 ans, habitaient deux pavillons voisins dans un quartier résidentiel qui a été très endommagé.  

20110222 324397 explosion-envoi-5-9297992

Il ne reste rien du pavillon de René Cavier (au centre de la photo). Jeanine Massonneau se trouvait dans la pièce située derrière le groupe des pompiers ; un mur est tombé sur elle. PHOTO BERNARD MAINGOT

Au 10 de la rue des Lilas à Saint-Jean-d'Angély (Charente-Maritime), il ne reste rien du pavillon de René Cavier et de son épouse. La maison, composée d'un rez-de-chaussée et d'un étage, a été soufflée par une violente explosion, provoquée vraisemblablement par

Lire la suite

 

23 février 2011 06h00 | Par dominique paries

Toute une ville endeuillée, tout un quartier meurtri

Toute la ville pleure René Cavier, 88 ans, et Jeanine Massonneau, 77 ans, morts dans l'explosion de gaz survenue hier matin au 10 rue des Lilas.  

20110222 expl gaz 10-rue-lilas 8180 bm 

PHOTO BERNARD MAINGOT

Saint-Jean-d'Angély tout entière porte le deuil de René Cavier, 88 ans, et de Jeanine Massonneau, 77 ans, les deux retraités demeurant aux numéros 10 et 8 de la rue des Lilas, tués hier matin dans une violente explosion de gaz qui a détruit le pavillon de M. Cavier. L'émotion est d'autant plus vive à travers la ville que René Cavier était une figure du sport angérien (lire par ailleurs) mais aussi que la déflagration, d'une « intensité extraordinaire »…

Lire la suite

20110222 324397 explosion-envoi-3-9298008  PHOTO BERNARD MAINGOT

20110222 324397 explosion-envoi-4-9298022

PHOTO BERNARD MAINGOT

20110223 324394 explosion-de-gaz-9297911-2-dp

PHOTO DOMINIQUE PARIES

Partager cet article
Repost0
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 16:38

Mardi 22 février 2011 – Billet 106

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY  

Explosion mortelle à Saint-Jean-d’Angély  

Deux morts et trois blessés, dont un grave, dans l’explosion d’une maison, rue des lilas, à Saint-Jean-d’Angély.

Il était environ 7 h 5, mardi 22 février, lorsqu’une violente explosion s’est produite pour une cause indéterminée, au n° 10 de la rue des Lilas, touchant tout le voisinage. Le propriétaire de la maison est décédé, de même que l’occupante de la maison voisine située au n° 8. Deux  blessés ont été acheminés sur l’hôpital et un troisième, plus grave, a été ensuite dirigé en hélicoptère vers un autre établissement hospitalier. La déflagration a endommagé 48 maisons, dont vingt sont rendues inhabitables. Environ 70 personnes, traumatisées par l’explosion, ont été accueillies à la salle Aliénor-d’Aquitaine par une cellule médicale et une cellule psychologique. Les services de gendarmerie et de secours incendie sont intervenus rapidement : 62 sapeurs-pompiers dont 11 des Deux-Sèvres, spécialisés dans le sauvetage et le déblaiement, ainsi que deux équipes cynophiles. Des mesures de relogement et d’hébergement, ainsi que des aides financières  sont à l’étude par la mairie de Saint-Jean-d’Angély et le conseil général. Le préfet Henri Masse, le sous-préfet Frédéric Brassac,  le président du conseil général, Dominique Bussereau, la députée Catherine Quére, le conseiller général Jean-Yves Martin, le maire Paul-Henri Denieuil et M. May, adjoint au procureur de Saintes sont venus sur place.  

20110222 expl gaz 10-rue-lilas 8180 bmIl ne reste rien de la maison située au 10 rue des lilas. Photo Bernard Maingot

 

Un article à lire dans Sud Ouest

 

20110222 explosion TF1 video

 

20110222 explosion FR3

 

20110222_explosion_FR3-video2.JPG 

20110222_explosion_FR3-video3.JPG   

20110222 explosion l'express

 

20110222 explosion la depeche

 

Des infos demain dans Sud Ouest

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 06:31

Samedi 15 janvier 2011 » Texte et Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Une habitation incendiée

INCENDIE Samedi 15 janvier, tôt le matin, un incendie a ravagé un immeuble situé avenue du Port. Les occupants sont sains et saufs.  

20110115 feu 11 av du port 7545-blAu deuxième étage, la fenêtre laisse apparaître le ciel : la toiture s’est effondrée dans la chambre.

20110115 feu 11 av du port 7536-blPour une cause inconnue, un incendie s’est déclaré samedi matin dans une maison d’habitation, au 11 avenue du Port, laquelle est restée interdite à la circulation une grande partie de la journée.

Alertés à 6 h 15 par un voisin de l'immeuble sinistré, les pompiers du centre de secours renforcé de Saint-Jean-d’Angély, sous le commandement du lieutenant Stéphane Ferru, sont rapidement intervenus, positionnant à l’intérieur de l’immeuble une lance à incendie branchée sur leur camion, tandis qu’une deuxième lance était installée sur une échelle à l’extérieur afin d'éviter la propagation de l’incendie à l’immeuble voisin.

A l’intérieur de l’immeuble en feu, les occupants qui dormaient s’étaient déjà « évacués » eux-mêmes. Au deuxième étage, là où le feu semble s’être déclaré dans une grande chambre, dormait un garçon de 15 ans, tandis que sa mère était dans sa chambre au premier étage. Légèrement intoxiqués par les fumées mais très choqués, ils ont été transportés aux urgences du centre hospitalier qui se trouve en face, de même que les deux voisins immédiats.

20110115 feu 11 av du port 7538-blLe lieutenant Ferru a demandé des renforts, faisant intervenir un deuxième camion de Loulay et une ambulance de pompiers de Saint-Hilaire-de-Villefranche : « Il y a beaucoup de dégâts », a confié le chef de groupe commandant les opérations de secours. « La toiture a été complètement détruite par le feu et s’est effondrée dans la chambre du deuxième étage qui se retrouve à ciel ouvert. Le premier étage a été endommagé par l’eau venant du dessus. Nous avions vingt pompiers au total. Le feu est circonscrit et nous devons maintenant déblayer la toiture. Les poutres qui fument encore doivent être tronçonnées. »  

20110115 feu 11 av du port 7565-blLes pompiers déblaient la toiture effondrée

A midi, les occupants de l’immeuble incendié étaient sortis de l’hôpital après avoir subi un contrôle, tandis que l’avenue du Port restait fermée, la gendarmerie régulant la circulation et que les pompiers remplissaient les bennes apportées par la ville. Les dégâts sont importants, mais heureusement, les occupants sont sains et saufs.

Bernard Maingot  

20010115 feu 11 av du port 7528-blL'avenue du Port était interdite à la circulation. 

20010115 feu 11 av du port 7532-bl Une benne a été amenée par la Ville. 

20110115 feu 11 av du port 7572-blLes pompiers déblaient la toiture effondrée 

20110115 feu 11 av du port 7564-bl

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages