Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 03:48

Publié le 22 mai 2012

17610 - SAINT-SAUVANT (CANTON DE BURIE)

Saint-Sauvant, images d'autrefois

ÉDITION – La librairie-éditions le Passage des Heures présentera officiellement le 41e ouvrage de la collection « Images d'autrefois » vendredi 25 mai à Saint-Sauvant, en présence des auteurs.

20120525-CVT-St-Sauvant-1-4Éditeur régionaliste, les éditions savinoises Le Passage des Heures assurent depuis 2002 une activité d’édition répartie dans diverses collections qui tiennent une bonne place dans la littérature régionale et réalise un travail d’envergure avec la collection « Images d’autrefois », pour conserver le patrimoine et les illustrations du quotidien de nos villes et nos villages.

Cette collection vient de s'enrichir d'un nouvel ouvrage : « Saint-Sauvant, images d'autrefois », qui est le 41ème livre de la collection.

Sa présentation officielle aura lieu le vendredi 25 mai à 18 h 30, à la salle de la Tour de Saint-Sauvant en présence des auteurs Michel Barraud et Jean-Pierre Séris. Entrée libre, dédicaces et vente de l’ouvrage sur place.

Il s’agit là du 41ème livre de la collection Images d’autrefois du Passage des Heures. A noter que les deux auteurs, en étroite collaboration avec Michel Téodosijévic, se sont appuyés sur un collectif composé de Marie-Jo et Guy (dit Pierrot) Lacoste, Jacqueline Ortéga, Monique Magnanon, Jean Lionel Henriet.

20120525-CVT-St-Sauvant-1« Au fil des pages, on découvrira Saint-Sauvant, charmante commune de Saintonge renommée notamment pour sa tour médiévale qui, un temps, a servi de prison. Lieux principaux, économie locale, fêtes et cérémonies, écoles, sport et loisirs sont autant de thèmes abordés ensuite. Grâce à plus de 250 photographies, documents et témoignages, le passé récent resurgit avec son monde rural et par exemple la culture du chanvre, activité favorisée par les  « mottes humides  » ou encore le calcaire des carrières de pierre qui permettait de récolter du salpêtre servant à la confection de la poudre à canon. Fidèle à la collection « Images d’autrefois » l’ouvrage s’achève par une galerie de portraits dans laquelle figurent quelques personnages pittoresques dont Achille Aubert et Gustave Fort. Mais qu’ils aient été commerçants, artisans, paysans, femmes au foyer, laitiers, fonctionnaires, artistes ou maîtres d’école, rendons-leur hommage car ils ont tous participé à la création de liens sociaux et de racines solides, autrement dit d’une culture commune »

Librairie-Éditions associative régionaliste Le Passage des Heures, 25 rue du Centre – 17350 Saint-Savinien - 05 46 91 85 14

contact@passagedesheures.com 

Ouverture de la librairie : mercredis et samedis de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 heures.

www.passagedesheures.com/20120525-CVT-St-Sauvant-120120525-affichette-StSauvant

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 23:49

Samedi 12 mai 2012

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

La science dépasse la fiction

ÉDITION – Samedi 12 mai, Jack Féret a dédicacé deux ouvrages de science-fiction à l'espace culturel Leclerc.

20120512-jack-feret-7906.jpgJack Féret, officier de marine puis banquier, qui a écrit du roman policier non édité lorsqu'il était jeune, a toujours été attiré pas la science fiction, une passion transmise par son professeur de latin-français au lycée Clemenceau à Nantes, Pierre Ayraud, alias Thomas Narcejac, auteur de romans policiers et notamment de Celle qui n'était plus (1952) avec Pierre-Louis Boileau (film Les diaboliques, 1996).

Jack Féret commente le contexte de son écriture : « Je me base sur des données scientifiques, avec notamment pour référence les livres d'Hubert Reeves et les données d'astrophysique théorique, laquelle est plus surprenante encore que la Guerre des étoiles. (...) Il y a le mot science et le mot fiction. Je parle beaucoup des civilisations maya et égyptienne - cette dernière a duré plus longtemps que la nôtre depuis la chrétienté -, en pensant que l'homme est un importé, et que certaines civilisations avaient émergé pour disparaître ensuite. (...) J'ai eu la chance de m'entretenir avec le colonel Léonof : les Russes, persuadés de l'existence des extra-terrestres, faisaient des recherches sur le sujet... »

L'auteur en vient à ses deux ouvrages : « "La Sphère", c'est l'histoire du genre humain qui est recontacté par ceux qui l'ont importé sur terre voici 200 000 ans et qui lui demandent « Qu'as-tu fait de génie qu'on t'a donné, et que fais-tu de ta planète ?... Le deuxième ouvrage, "La Pyramide enfouie", c'est la reconstruction d'une civilisation sur des bases complètement différentes, après une catastrophe que les extra-terrestres n'ont pu éviter. Ces quelques élus sont-ils seuls sur terre et vont-ils rencontrer à nouveau les anciens homo-sapiens qui pourraient refaire quelque chose avec tous les défauts qu'ils pouvaient avoir auparavant ? »

Ces deux premiers livres qui laissent planer un doute seront suivis d'un troisième dans l'été. « Tout ce qui concerne l'écologie est traité, affirme Jack Féret. Avec la première des pollutions, due au nombre d'hommes sur la terre qui n'ont pas su dominer la population. Voici longtemps, le commandant Cousteau avait déclaré - et cela avait fait un mini scandale - que la terre était faite pour 500 millions d'êtres humains et nous sommes maintenant six milliards sept cent millions. Alors, bien sûr, ce n'est pas politiquement correct de le dire... »

Le troisième tome, intitulé "Sefrkhêt", qui est un antépisode se passant 8 000 ans avant La Sphère, doit sortir pour les congés d'été. La Saga complète comprendra six tomes.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 07:01

Le 3 mai 2012

17400 - SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

De la solidarité régionale

pour des produits français

MÉDIAS – France 3 La Rochelle a diffusé un reportage sur la librairie Le Passage des Heures à Saint-Savinien et sur Ménard fabrications françaises à Saint-Jean-d'Angély.

20120502-FR3-3741 2À la librairie savinoise "Le Passage des Heures", Brigitte Demecquenem et Michel Téodosijévic, présentent la collection "Images d'autrfois" à la caméra de FR3 La Rochelle.

Mercredi 2 mai vers 13 heures, une équipe de FR3 La Rochelle était présente à la librairie-Éditions « Le Passage des Heures » de Saint-Savinien afin de réaliser des images et d'évoquer la production éditoriale de l'association. Le reportage, consacré à la boutique Ménard Fabrications françaises de Saint-Jean-d'Angély, est passé le soir même aux informations régionales à 19 h 15.

Le magasin angérien qui propose des produits exclusivement fabriqués en France a choisi les livres du Passage des Heures  et notamment sa collection phare « Images d'autrefois » pour représenter l'édition de livres.

En effet, l'association savinoise reste fidèle aux imprimeurs charentais en travaillant avec les Impressions Bordessoules, l'imprimerie Rochelaise ou l'imprimerie Lagarde de Breuillet. Son responsable, Michel Téodosijévic a souligné que : «  Ce n'est pas le cas des grands éditeurs nationaux qui ne donnent pas l'exemple et n'hésitent pas à faire imprimer leurs ouvrages en Chine ou ailleurs... ».

Dans la matinée, FR3 était venue à Saint-Jean-d'Angély, faire un reportage chez Ménard Fabrications françaises, faisant ressortir le côté « Fabriqué en France », des chevaux de bois faits dans l'Hérault à la maroquinerie de Niort en passant par la moutarde cuisinée à Gourvillette en Charente-Maritime. Juste au même moment, un commercial venait présenter ses « charentaises », des pantoufles fabriquées en Charente. De son côté, Fabrice Ménard souligne la plus grande rigueur depuis la sortie du label « Origine France garantie », encore plus exigeant, qui apporte plus de garantie sur l'origine des produits français. « Et j'ai enfin trouvé une librairie qui ne fait pas imprimer en Chine : c'était tout près, à Saint-Savinien ! »

20120502-FR3-Pass-heures-3738

http://info.francetelevisions.fr/?id-video=cafe_HD_1850_larochelle_locale_020512_47_02052012194151_F3

www.menard-boutique.fr

www.passagedesheures.com

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
22 avril 2012 7 22 /04 /avril /2012 16:13

17400 - SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

L'histoire de Tonnay-Boutonnne

Claude Thomas, l'historien

dans Sud Ouest 18 C du 20 avril 2012

20120420-18C-p22-Tonn-Bout-livre

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
16 avril 2012 1 16 /04 /avril /2012 18:20

Le 16 avril 2012

17400 - SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

La vie en Saintonge au XIXe siècle

MÉDIATHÈQUE - Michel Gautier anime une conférence sur « Les Saisons saintongeaises », d'après l'ouvrage de Pierre Jônain, mardi 17 avril à 20 h 30, à la médiathèque de Saint-Jean-d’Angély.

les-saisons-saintongeaises-04122009234603Cet ouvrage de Pierre Jônain illustre la langue et la culture saintongeaise. Cet amoureux de la Saintonge et des Saintongeais fait revivre les travaux et les fêtes traditionnelles, avec poésie et précision. Il dresse un tableau animé de la vie rurale du début du XIXe siècle qui pourra intéresser aussi bien les curieux des coutumes paysannes et techniques agricoles que les amateurs de la langue régionale.

Entrée gratuite. Renseignements au 05 46 32 61 00

Pierre Jônain, Geste éditions, Octobre 2009, 13,5x21,5, 192 pages

 

Sur www.arantele.org/biblio.php

« Jhoset et Suzane ou Les Saisons saintongheoises, c'est l'illustration d'une langue et d'une culture. Au fil des saisons, le poète fait revivre les travaux et les fêtes. Cela tient de Virgile et de Rousseau. Loin de certaines patoiseries à venir. Introduction, traduction et notes de Michel Gautier. »

 

Surhttp://livre.fnac.com/a2737770/Pierre-Jonain-Les-saisons-saintongeaises

’un des classiques de la littérature Saintongeaise à nouveau accessible en petit format.

En sept temps forts de la vie agricole, c’est toute l’existence des ruraux du XIXe siècle qui est exposée ici. L’auteur, poète passionné de son pays natal et de ses coutumes, retranscrit le quotidien de ces agriculteurs et agricultrices : travaux aux champs, fêtes...

La traduction permettra à tous de s’imprégner de l’ambiance pour redécouvrir ce «Virgile Saintongeais».

Pierre Jônain : « Le désir de vulgariser davantage cet essai, et aussi le plaisir de me bercer, en vieil âge, des doux souvenirs de l’enfance, m’ont inspiré.

J’ai pris pour sujet les saisons. Presque tous les patois ont leurs saisons en rimes. Puisse la Saintonge reconnaître les siennes dans mon recueil, que recommande à leurs chers concitoyens et concitoyennes un de leur vieux patriarche. »

 

Sur www.metive.org/Les-saisons-saintongeaises-de.html

Un classique saintongeais

Geste éditions publie le texte intégral des Saisons saintongeaises de Pierre Jônain (1878), avec introduction, notes, commentaires et traduction en français de Michel Gautier.

L’édition des Saisons saintongeaises de Pierre Jônain, publiée par Geste éditions (2009), est l’occasion de redécouvrir l’auteur du Dictionnaire du patois saintongeais, paru en 1869 à Royan. Au texte intégral de l’édition originale sont joints une traduction en français, une introduction, des notes et commentaires de Michel Gautier.

Cet hymne à la terre, aux paysans saintongeais et à l’amour universel s’inspire des Géorgiques de Virgile et de la Mireio de Mistral. Jônain y exprime une haute conscience de sa langue qu’il appelle patois parce qu’il croit que le mot vient du latin patrius sermo (“voix du pays”).

Né à Gémozac d’un père forgeron qui avait combattu dans l’armée républicaine en Vendée, et d’une mère qui l’éleva dans la foi protestante, Jônain (1799-1884) fut professeur à Saint-Yrieix, Mortagne-sur-Gironde, Bordeaux.

Les-saisons-saintongeaises-max

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 07:00

Le texte, l'image, le voyage

MÉDIATHÈQUE - Dans le cadre des rencontres Ecrivains en 17 de l’association Larochellivre, François Place était présent à la médiathèque vendredi dernier.

Vendredi 30 mars 2012, François Place a exécuté un dessin devant le public de la médiathèque.

20120330-mediatheq-francois-place-2293.jpgFrançois Place est un Illustrateur et un auteur reconnu : ses ouvrages sont édités à plus de 300 000 exemplaires et traduits dans une douzaine de langues. Il est aussi auréolé de nombreux prix et a été lauréat le 19 mars du Prix Bologna Ragazzi 2012, à la Foire du livre de Bologne pour son livre de fiction «Le secret d’Orbae ».

De manière chaleureuse, François Place a expliqué avec des mots des simples, son parcours, sa passion du dessin et sa manière de travailler. Classé traditionnellement dans la catégorie Littérature Jeunesse, ses ouvrages s’adressent en fait à tous, autant à l’adulte en devenir qu’à la part d’enfant qui reste chez l’adulte, et ne travaille pas pour une tranche d’âge mais propose des passerelles.

Féru depuis sa plus tendre enfance de cartes et d’atlas, d’écrits d’aventures et de carnets de voyages, François Place avait des images dans sa tête mais personne ne lui proposait les textes qui allaient avec. Il construit ses récits comme il construit ses dessins avec toujours ce goût du détail particulier qui le caractérise. Cette rencontre avec François Place a donné au public de la médiathèque l’envie de voyager, de dessiner et surtout de lire.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 07:04

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Une invitation au voyage

MÉDIATHÈQUE – Jean-Marie Bréhier lira Nicolas Bouvier, mardi 17 janvier, à la médiathèque

20120103-nicolas-bouvier-fiat-topolino.jpg

Nicolas Bouvier dans sa Fiat Topolino. Photo DR

En 2012, les Mardis de la médiathèque poursuivront leur chemin. Cela débutera le 17 janvier à 20 h 30 par une lecture par Jean-Marie Bréhier du livre « L’usage du Monde », de Nicolas Bouvier, avec des illustrations de Thierry Vernet, paru en 1963.

Pour cet écrivain, photographe, iconographe et poète qui a parcouru le monde du XXe siècle, « voyager permet d’entendre toute la polyphonie du monde, toutes les voix de la partition, au lieu de n’en entendre qu’une ». Ses impressions de voyage ont le souci constant de vérité, de compassion, d’humilité, de conscience.

Dans l’ouvrage choisi par le comédien, l’auteur fait le récit d’un voyage Belgrade - Kaboul en compagnie de son ami peintre Thierry Vernet, entre 1953 et 1954. « L’usage du monde » est aujourd’hui un livre culte, une référence pour les écrivains voyageurs.

L'usage du monde

C'est le récit du voyage effectué par Nicolas Bouvier et Thierry Vernet, de la Yougoslavie à l'Afghanistan, entre juin 1953 et décembre 1954. La route, effectuée en Fiat Topolino, les mène de Belgrade jusqu'à la Turquie, l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan, où les deux amis se séparent à Kaboul.

Cet « ouvrage-culte » de Nicolas Bouvier, tel qu'il a été défini par le magazine Lire est à la fois un récit de voyage et une invitation à l'émerveillement au gré des flâneries de l'auteur. Dans ce livre se retrouvent déjà les principaux thèmes qui reviendront dans les œuvres suivantes : le voyage comme invitation au décentrement, à se rendre disponible et ouvert au monde extérieur, à en grapiller « les miettes », selon l'expression de Bouvier et à se laisser remodeler par lui.

L'Usage du monde, 1963, Payot poche, 1992 (ISBN 222889401X)

Entrée gratuite.

En savoir plus : Renseignements auprès de la médiathèque de Saint-Jean-d’Angély
05 46 32 61 00

20120103-nicolas-bouvier-fiat-topolino1.jpgNicolas Bouvier. Photo DR

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 07:02

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Sophie écrit pour les enfants

ÉDITION – Sophie Mouillot, auteure, a présenté deux ouvrages à la galerie marchande d'Intermarché. 

20111214-sophie-mouillot-6172Sophie Mouillot, 35 ans, mariée et mère de deux enfants, habite à La Chapelle des Pots. Si elle est employée dans une banque, une autre activité l'occupe aussi depuis toujours : l'écriture.

Sophie-Mouillot-smallPetite fille, elle veille la nuit en lisant les grands classiques ou les auteurs contemporains. Pendant sa scolarité, elle déclare avec sérieux qu'elle souhaite devenir écrivain à l'âge adulte... Un rêve souvent qualifié de puéril, naïf, irréaliste. Elle écrit, dans l'ombre, ses chagrins et les rêves qui naissent dans son esprit imaginatif. Avec des mots pour panser les maux de son esprit et offrir du plaisir aux autres. Tout est prétexte à écrire : un lieu, une image, une odeur...

La lecture et l'écriture ont fait d'elle une plume comblée : « Attachante, plutôt renfermée, la communication est plus fluide et protectrice par écrit qu'oralement », confie-t-elle volontiers. Devenue femme, cette passion pour l'écriture ne la quitte pas. Elle s'essaie à tous les genres, gardant une préférence pour les romances et histoires pour enfants.

Sophie a hérité des gênes artistiques de son grand-père, Jean Jeanneau. Elle entretient un lien privilégié avec Paul Jeanneau, un grand oncle qui maniait la plume et le pinceau. Son goût pour la calligraphie des mots, le dessin et la lecture, elle veut le perpétuer auprès de ses enfants Émilie et Jérémy et de son public, offrir du rêve et de l'envie aux lecteurs.« Tout est passion, plaisir, simplicité, rencontres fortuites », dit-elle volontiers, que ce soit sur Facebook ou elle tisse des liens enrichissants, sur son blog (1) ou encore dans les salons comme celui de La Jarrie.

En 2010, celle qui rêvait d'être écrivain depuis toujours rencontre Béatrice Védrenne responsable de la Médiathèque de Chaniers, qui lui offre sa première participation à un salon du livre. Elle croise aussi la route de Patricia Galoisy, responsable de PGCOM Éditions (Pays basque), organisatrice d’un concours de nouvelles « Chik-lit », en partenariat avec Femme active magazine (bimensuel féminin de mode). Sa nouvelle, « Le bonheur, ce n’est pas que du chocolat ! », fait partie des dix lauréates dont les nouvelles sélectionnées seront éditées en mai 2011 dans le recueil « Célibataire, mais… je me soigne ! ».

20111214-sophie-mouillot-6173Sophie Mouillot dédicacera dans la galerie marchande d'Intermarché vendredi 16 décembre, de 14 heures à 19 heures, et mercredi 21 décembre de 9 heures à 12 heures.

L'auteure participera également au marché de Noël de La Chapelle des Pots, samedi 17 décembre toute la journée et participera à un direct sur Radio Pons (fréquence 97 FM), où elle a été invitée par Jean Charrier, mercredi 21 décembre après-midi.

(1) http://lalucioledesophie.hautetfort.com/

www.pgcomeditions.com/

"Célibataire mais... je me soigne !"

Un recueil de nouvelles sorti en mai 2010. Dix auteures racontent chacune une femme célibataire d'une trentaine d'années, très prise dans son travail, à la recherche du grand amour. Des histoires pleines de fraîcheur, d'humour, d'amour et d'auto dérision. Si les mères achètent l'ouvrage quand elles ont de grandes filles célibataires, les hommes aussi achètent le livre, une façon de pénétrer dans l'univers de ces femmes célibataires pour mieux les connaître...

"Un monde éléphantesque"

Un album jeunesse sorti début décembre (histoires drôles et images à colorier avec possibilité d'écrire dans le livre, prix 11 euros). « Il me tient particulièrement à coeur car j'adore le monde des enfants », confie l'auteure. « Ils sont consommateurs et je voulais en faire des acteurs dans deux histoires d'éléphants d'Afrique et d'Asie racontées par une petite fille en classe de primaire (sur son blog, une vidéo par sa fille Émilie, 7 ans). Avec des textes, des images à colorier et des pages pour écrire ». Le livre a servi de support au travail des écoliers en grande section et en CE2 àl'école Pasteur du Maine-Allain à Chaniers.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 17:06

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Une galerie, des livres

ÉDITION – Sophie Mouillot, auteure, présentera deux ouvrages "Célibataire mais... je me soigne !"(recueil de nouvelles sorti en mai 2011) et l'album jeunesse "Un monde éléphantesque"(histoires drôles et images à colorier avec possibilité d'écrire dans le livre, prix 11 euros), mercredi 14 décembre, de 14 heures à 19 heures, dans la galerie marchande d'Intermarché.

20111214-intermarch-sophie-mouillot-lajarrie-0647Sophie Mouillot reviendra également à Intermarché vendredi 16 décembre, de 14 heures à 19 h et mercredi 21 décembre de 9 heures à 12 heures.

http://lalucioledesophie.hautetfort.com/

http://www.pgcomeditions.com/

L'auteure participera également au marché de Noël de La Chapelle des Pots, samedi 17 décembre toute la journée et participera à un direct sur Radio Pons (fréquence 97 FM), où elle a été invitée par Jean Charrier, mercredi 21 décembre après-midi.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article
25 novembre 2011 5 25 /11 /novembre /2011 11:31

CRAZANNES

Crazannes autrefois

ÉDITION – Les éditions Le Passage des Heures et la mairie de Crazannes présentent le livre: « Crazannes, images d'autrefois ».

20111125-CVTCrazannesIl sera présenté officiellement le vendredi 25 novembre à 18 heures, à la salle municipale, en présence du maire M. Gaillard et des auteurs Michel Pasquier et Jeff Fontenoy. Entrée libre et dédicaces sur place.

20111125-5M-Rosechancelée-la-reine-GinetteNéraud-ClaudettCe livre contient plus de 300 photos et documents mais aussi les témoignages d'anciens de la commune que le Foyer rural avait glanés. Dans le chapitre sur l'économie locale, en plus des activités du monde rural, une place importante est consacrée à l'extraction et au transport de la célèbre pierre de Crazannes.

20111125-BH-ArchHisto113-CrazDe très belles photographies de bateaux sur la Charente raviront les amateurs de batellerie. A noter que le chapitre « Portraits Crazannais » en plus de proposer une galerie composée de pittoresque personnes, nous offre un cliché du Père Gilbert (enfant), le médiatique curé des loubards qui, en effet, est natif de la commune.

20111125-CRAZ-ecole1967Texte de 4e de couverture 

« En 96 pages et plus de 300 cartes postales, photographies issues d’albums familiaux et documents accompagnés de témoignages et d’anecdotes, cet ouvrage raconte le passé au quotidien de Crazannes (période allant de 1900 à la fin des années 1960).

Dans un premier temps, nous découvrons la commune et ses principaux lieux dont le port de la Touche et le château dit du « Chat botté ». C'est ensuite au tour de l'économie locale avec ses forces vives : carriers, marins, paysans et autres artisans et commerçants.

Dans un troisième temps, les fêtes et les cérémonies sont représentées : élections des reines, fêtes de la “coop”, bals travestis, feux d’artifice d’été, fêtes de mai, frairies, fêtes des conscrits, carnavals et manifestations nautiques sur la Charente...

Enfin, viennent de belles images consacrées à l’école et, pour finir, fidèle à sa tradition, la collection “Images d’autrefois” propose une pittoresque galerie de portraits Crazannais dont fait partie le petit Guy Gilbert qui, bien plus tard, deviendra le médiatique « curé des loubards ». Bonne promenade dans le passé de Crazannes ».

 

www.passagedesheures.com

passagedesheures@wanadoo.fr

05 46 91 85 14

96 pages – 22 euros

20111125-affichetteCrazannes

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Édition Littérature
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages