Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 07:00

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Un jeune couple d'opticiens

Place du Pilori

20120216-atol-6680COMMERCE - Depuis le 28 décembre 2011, Justine et Martin Deval sont les exploitants du nouveau fonds de commerce d'optique-lunetterie Atol situé 2, place du Pilori à Saint-Jean-d'Angély. Justine, 25 ans, a un BTS d'opticien lunetier. Elle arrive d'Angers où elle a acquis de l'expérience pendant trois ans dans une enseigne connue. Martin, 26 ans, est titulaire du même BTS depuis 2009 qu'il a acquis également à Angers. « C'est mon beau-frère Julien de Tours qui a trouvé cette opportunité et nous somme heureux d'exercer à Saint-Jean-d'Angély», a-t-il déclaré au cours d'une réception que le jeune couple avait organisée jeudi soir et où chacun des invités a reçu un présent sympathique. Bienvenue à ces nouveaux commerçants.

20120216-atol-667620120216-atol-6677

Partager cet article
Repost0
9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 19:26

Billet du 8 septembre 2011

VALS DE SAINTONGE

La rentrée SCoT

Place aux ateliers projets

PAYS DES VALS DE SAINTONGE Le Pays des Vals de Saintonge organise une première série d'ateliers projet, destinés à préciser les objectifs du Schéma de cohérence territoriale.

Après avoir déterminé les grandes orientations du Projet d'aménagement et de développement durable (PADD), le Pays des Vals de Saintonge organise une première série d'ateliers projet, destinés à préciser les objectifs du Schéma de cohérence territoriale (SCoT) avec l'apport de différents témoignages. Les ateliers projet sont des lieux de débat participatifset en conséquence ouverts à tous, sur inscription.

Programme

Mardi 13 septembre à 9 h, à Mazeray (Circuit International de Moto-Cross du Puy-de-Poursay – espace Didier Richard) :

« La stratégie numérique du territoire». Très-haut débit et SCoT : Comment décliner les objectifs pour les Vals de Saintonge ? Retour sur les éléments de diagnostic, l'enquête nationale sur la prise en compte des TIC sur les documents de planification et des expériences de desserte et de services pour les territoires ruraux. Durée 2 heures. Avec la participation de M. Popinot – E-wi telecom

20110908-ateliers-scot-1468-MCA-du-2-juin-copie-1Le circuit de Moto-Cross qui reçoit le motocross des Nations les 17 et 18 septembre, est équipé en très haut-débit et verra l'atelier « Stratégie numérique du territoire » mardi 13 septembre. PHOTO BERNARD MAINGOT

Lundi 26 septembre à 14 h 30, à Matha (salle du Forum ) :

« L'aménagement de nos communes ». Pôle urbain, pôles d'équilibres, pôles de proximité, communes rurales : quels objectifs pour conforter chaque niveau ? Comment inventer une nouvelle solidarité ? Retour sur la déclinaison du projet d'aménagement à l'échelle de chaque commune, chef-lieu d'arrondissement, chef-lieu de canton et communes rurales.Durée 2 heures

Mardi 4 octobre à 9 h 30 à Saint-Savinien-sur-Charente (Mairie) :

« Le projet commercial du SCoT ». Offre commerciale, équilibre entre offre périphérique et commerce de centre-ville : comment définir les grandes orientations liées au commerce ? Retour sur plusieurs années de schéma d'urbanisme commercial et sur les évolutions à venir. Durée 2 heures

Avec la participation du Pays Marennes-Oléron, de la Maison de l'Entreprise et de l'Emploi des Vals de Saintonge et de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Rochefort et de Saintonge.

20110908-ateliers-scot-3777-hot-entrep-3-septLe quatrième atelier-projet « Stratégie d'accueil des entreprises » se tiendra jeudi 20 octobre à l'Hôtel d'entreprises d'Arcadys à Saint-Jean-d'Angély. PHOTO BERNARD MAINGOT

Jeudi 20 octobre à 14 h à Saint-Jean-d'Angély (Hôtel d'entreprises d'Arcadys) :

« La stratégie d'accueil des entreprises ». Construction d'un schéma stratégique des Parcs d'activités, détermination d'orientations en termes d'aménagement des espaces à vocation économique et d'offre de services pour les entreprises, mise en œuvre d'une offre immobilière, définition d'une image et d'une signalétique commune... Durée 3 heures

Avec la participation de la Communauté de communes de Lacq (64), de la Communauté de communes de Lomagne-Gersoise (32) et de la Communauté de communes d'Auray (56)

Contacts

- Sarah Gaucher sarah.gaucher@valsdesaintonge.org

- David Geneau david.geneau@valsdesaintonge.org

Tél. 05 46 33 24 77

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 11:15

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Que des produits garantis français !

un magasin unique en France

COMMERCE – Fabrice Ménard a ouvert, avec sa femme Frédérique, un magasin dédié aux produits exclusivement fabriqués en France, au 26 de la rue Gambetta.

20110708 Menard 2644Frédérique et Fabrice Ménard, nés respectivement à Royan et à Saintes, sont revenus au pays. Plus exactement dans la cité angérienne. « Nous sommes partis à deux en Île de France pour le travail voici 10 ans. Puis trois ans à Quimper avec une crêperie-bar. Nous faisons partie de l'exode urbain et en revenons à trois, avec notre fils Franck, 18 mois ».

Il fait ses courses pour trouver un trotteur français

« C'est un projet qui a commencé en 2010 avec la crise et qui a duré un an et demi entre l'étude de projet et l'ouverture du magasin, samedi 25 juin. A l'époque je faisais attention aux étiquettes et je cherchais un trotteur français : il n'y en avait pas dans les magasins ! L'idée venait de naître. J'ai fait une page sur Facebook pour sensibiliser les gens à la fabrication française. Un million de personnes sont venues depuis, et, chaque jour encore, des dizaines de membres viennent déposer des commentaires. En décembre 2010, j'ai sauté le pas et suis revenu en Charente-Maritime, où j'ai de la famille, pour concrétiser mon projet ».

Un magasin unique

Fabrice s'explique plus avant : « La particularité de notre activité, c'est qu'elle est dédiée exclusivement à la fabrication française. C'est, pour l'instant, un magasin unique en France ! Nous proposons de la maroquinerie, de la vannerie, l'art de la table, de la puériculture, des jouets... Nous allons continuer à nous élargir au fur et à mesure de nos trouvailles, notamment avec la gastronomie et les produits du terroir et même des paniers gourmands ».

Sur les prix, dont on pourrait craindre qu'ils soient élevés, Fabrice confie : «  On peut trouver de bons produits de qualité, de fabrication française et à un coût correct ou normal. Je ne veux pas être catalogué en haut de gamme. Nous avons des produits d'appel avec des prix raisonnables ».

Un label origine France

Il a ainsi sélectionné ses produits d'après le critère Label origine France garantie, sorti le 19 mai, certifié et contrôlé Veritas. « Ce label concerne le produit, pas l'entreprise », précise-t-il. « Pour celles qui n'ont pas de produits avec ce label, nous essayons de trouver des entreprises qui ont le label Entreprise du patrimoine vivant (EPV) et mous mettons en place avec elles une charte pour vérifier trois points : transformation en France, visibilité de la destination des paiements et audits sur les lieux de production. Cela coûte 11,65 € sur Infogreffe, mais je télécharge aussi des bilans pour des vérifications. Nous cherchons la prépondérance d'une fabrication en France. Il faut participer au maintien et à la création de l'emploi en France. Car nous avons un savoir-faire et nous voulons le faire savoir ».

Je suis reparti, fier de notre technologie et de nos fabricants.

Bernard Maingot

20110708 Menard 2650Un inventaire à la Prévert

Dans les rayons, on trouve de tout : une chaise d'enfant à bascule en bois à deux tailles, une autre pliante, un parc rectangulaire pour bébé à ouverture latérale et trois niveaux pour s'adapter à la croissance, des chevaux à bascule en bois, des tables d'école avec leur chaise, des jouets pour enfants Vulli et Combelle (Cantal), une langère, Sophie la girafe, des anneaux, des hochets, des jeux de domino en bois, un camion porteur en bois de chez Ilétaitenbois.

En maroquinerie, on trouve des ceintures cuir, sacs fabriqués par Laurige (près de Niort), des casquettes et chaussettes Strozza (près de Nantes), de la vannerie Roudier avec des paniers et des bourgnes, du tissage et linge de maison de chez Moutet.

Puis des plats en céramique ovale, rectangulaires, ronds, carrés Emile Henry, de la porcelaine de chez Pillivuyt, un immense saladier de 50 cm de diamètre, des planchas électriques ou gaz et fours friteuses Roller grill, des cocottes en inox à l'intérieur et cuivre à l'extérieur, des poêles, casseroles, faitouts, bassine à confiture De Buyer, de beaux verres  à dégustation Luminarc, une belle ménagère dans son coffret, des seaux à champagne de chez Degrenne. Sans oublier des fours électriques, des friteuses, des vinaigriers, des mandolines tout inox (tranche-tomates et tranche -égumes), un moulin à purée, une série de plats Affinity en inox, une bourriche métal, des bouteilles de Pineau des Charentes cinq ans d'âge et violon rempli du même nectar de chez Natol à Meursac (EURL Jean Barbotin), un tire-bouchon Zigzag, un parapluie avec double baleinage qui ne se retourne pas au vent...

Bref, que des produits fabriqués en France, qui sentent bon le savoir-faire et le solide.

Ménard fabrications françaises - 26 rue Gambetta - 17400 Saint-Jean-d'Angély

Tél. 05 46 26 92 96 www.menard-boutique.fr 

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 23:25

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Une librairie

avec un espace échange

COMMERCES – Rue des Bancs, la librairie « La Plume enchantée » a rouvert le 25 juin, avec un espace convivialité-détente.

20110708 librairie rue des bancs 2642 2

Préambule perso : "Je rêve d'une rue des Bancs animée, qui serait exclusivement piétonne, avec des magasins partout, restaurée façon Moyen-Âge, sans fils électriques apparents ni affreux panneaux publicitaires comme le magasin d'en face (Moreau), qui, malgré sa fermeture, présente toujours d'inesthétiques et monstrueuses écritures... Bref, une rue comme on en voit à Pérouges, dans l'Ain, où les touristes viennent nombreux, alors que le bourg n'a que 1 200 habitants..." B. M.

En novembre 2006, Isabelle Tous et Michel Gillet avaient repris, au 8 de la rue des Bancs, un espace commercial occupé alors par un photographe. Durant quatre ans, ils avaient tenu La Plume enchantée, librairie qui avait, comme d'autres commerces, subi la crise. En mars 2011, avant que les difficultés ne deviennent irrémédiables, ils avaient décidé de fermer trois mois pour prendre du recul et réfléchir à un meilleur essor. « Nous avons décidé de rouvrir le 25 juin, en aménagement un espace convivialité-échange. La carterie a cédé de l'espace à un coin thé-café-boissons fraîches, où avec de petites tables placée à l'intérieur comme à l'extérieur, le client pourra prendre du temps comme bon lui semble ».

Michel et Isabelle veulent aussi faire des soirées à thèmes, à la rentrée, et faire venir des auteurs locaux.

20110708 Plume enchantée 2626 2

Le coin-lecture des grands.

La librairie est généraliste et le choix éclectique : on y trouve aussi des polars, de la philo, des ouvrages psy... « Nous travaillons également sur commande », précise Michel, qui ajoute : « et ce, avec tous les éditeurs. En ce moment, ce qui marche bien, c'est La couleur des sentiments de Kathryn Stockett. Je recommande Marie Blanche de Jim Fergus et J'aime bien L'homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle ».

20110708 Plume enchantée 2633 2

Le coin-lecture des enfants.

Isabelle et Michel sont deux passionnés de lecture, désireux « de faire partager notre culture générale ». Lui est passionné de cinéma et de politique, de comédies américaines des années 30/50, de films en noir et blanc, de Douglas Sirk... Isabelle, c'est la coup de cœur pour la littérature française et la période 1890-1920. Elle se laisse « emporter par l'histoire des petites gens», les peintres et les chanteurs des rues, les petites blanchisseuses, la vie de Renoir, de Toulouse-Lautrec, Utrillo, Valadon..., la période Louis XIV et celle de Molière où elle « excellait étant ado », Bernard Buffet et Annabelle... Avec un côté Saint-Simon, elle déclare, que « l'humain la touche plus que l'histoire du pays ».

20110708 Plume enchantée 2637 2

Le Café de Flore, vous connaissez ?

Ouvert de 9 h à 19 h du mardi au samedi - Tel 05 46 33 24 81 - laplumeenchantee@orange.fr

Partager cet article
Repost0
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 14:54
SAINT-JEAN-D’ANGÉLY
L’office de tourisme

en assemblée générale

SAINT-HILAIRE-DE-VILLEFRANCHE - L’assemblée générale de l’Office de tourisme de Saint-Jean-d’Angély/Saint-Hilaire-de-Villefranche se tiendra vendredi 20 mai à 14 h 30 au château de Laléard à Saint-Hilaire-de-Villefranche

chateau-de-laleard 1De 14 h 30 à 15 h 30 : découverte du château de Laléard en compagnie des propriétaires M.et Mme Lehman.

De 15 h 30 à 18 h 30 : assemblée générale ordinaire

- Rapport moral

- Compte-rendu d’activités de l’année 2010

- Intervention sur « l’office de tourisme du futur » par Sylvain Couty, directeur de l’office de tourisme d’Angoulême, vice-président de la Frotsi, membre de la commission prospective de la Fnotsi 

- Compte-rendu financier de l’année 2010

- Rapport du commissaire aux comptes

- Budget 2011, projets 2011

- Cotisation et tarifs des prestations 2011

- Election du tiers sortant à renouveler

- Questions diverses et échanges.

chateau-de-laleard 2

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 06:20

Mercredi 2 mars 2011 – Billet 137 » Photos DR

Les articles "Economie" sont ICI (Blog 1) et (Blog 2)

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Des aides régionales

pour les entreprises

CLUB PRO VALS DE SAINTONGE - Le Club Pro organise une conférence pour informer les entreprises locales sur les aides régionales possibles.

» Bernard Maingot  

chateau-de-laleard 1Le chateau de Laleard, Saint-Hilaire-de-Villefranche. PHOTO DR

Mardi 8 mars à 19 heures, au château de Laléard à Saint-Hilaire-de-Villefranche, le Club Pro des Vals de Saintonge propose aux entreprises locales une conférence sur le thème « Quelles aides régionales possibles pour nos entreprises ? »

Dans ce cadre raffiné et historique, Françoise Mesnard, vice-présidente du conseil régional Poitou-Charentes et Stéphane Calviac, directeur du service économique du Conseil régional, interviendront pour présenter le panorama des aides financières régionales.

Nombreuses et répondant à de multiples besoins, les chefs d’entreprises des vals de Saintonge découvriront ainsi l’ensemble des dispositifs régionaux de soutien au développement économique.

Cette rencontre est la deuxième organisée par le Club Pro des Vals de Saintonge cette année : la première concernait l’assemblée générale du club associée au One Man Show d’entreprise de Jean-Marc Bonnet.

Bernard Maingot

 

chateau-de-laleard 2Le chateau de Laleard, Saint-Hilaire-de-Villefranche. PHOTO DR

Le château de Laléard

Le château de Laléard a été construit au XVIème siècle, au sein d’un parc aux arbres séculaires. Sylvie et Pascal Lehman, les nouveaux propriétaires, ont repris fin 2010 cette belle demeure afin d’y développer toute une gamme de services autour de la réception : réunions, expositions, séjours de groupe, stages, anniversaires, séminaires. Mardi prochain, ils accueilleront des entreprises locales qui pourront découvrir ses 2 000 m² de bâtiment, son donjon typique parfaitement conservé, ses quatre salles de réception et ses 46 chambres restaurées.

Qu’est ce que le Club Pro des Vals de Saintonge ?

Créé il y a 12 ans à l’initiative de chefs d’entreprises locaux, le Club Pro s’est donné pour mission d’échanger sur des informations utiles et d’actualité, de confronter les expériences de chacun, de s’entraider, d’être un interlocuteur des collectivités, de contribuer à valoriser les entreprises du territoire… Le tout dans une ambiance conviviale.

En 2010, le Club Pro des Vals de Saintonge comptait 73 chefs d’entreprises ou salariés dirigeants issus du monde de l’entreprise : industries, grands commerces, artisans et prestataires de services. L’ensemble de ces établissements emploient un peu moins de 800 personnes sur le territoire.

L’assemblée générale du 25 janvier avait élu un nouveau bureau :

Président : Hubert Clément, société FINEVA ;

Vice-président : Yves Ober, société SARP Sud Ouest – SNATI ;

Trésorière : Catherine Pasquier, groupement d’employeurs ESCVB ;

Trésorier-adjoint : Jean-Paul Emard, société SOCOVER

Secrétaire : Dominique Jungbluth, Agence AXA ;

Secrétaire-adjoint : Tony Jasmain, société AJLOC ;

Patrick Py, entreprise Cassiopy et Joël Marotte, entreprise Zen Informatique, sont membres associés du bureau.

Adhérer au Club Pro des Vals de Saintonge : Magali Trioreau au 06 71 92 20 37 ou à l’adresse mail clubproangerien@rochefort.cci.fr      

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages