Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 avril 2012 3 04 /04 /avril /2012 18:53

Lundi 2 avril 2012

17400 – COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Un budget toujours dynamique

CONSEIL COMMUNAUTAIRE – Lundi soir 2 avril, le conseil a adopté les comptes administratif et de gestion 2011 et le budget primitif 2012.

20120216-sie-inaug-6655Les locaux réhabilités du service d'insertion par l'environnement (SIE) de Bignay ont été inaugurés le 16 février 2012.

Mars et avril voient sortir les bourgeons aux arbres et fleurir les comptes administratifs et les budgets dans les collectivités locales. Lundi soir, il en était ainsi au conseil communautaire présidé par Francis Forgeard, avec des rapports présentés par le trésorier Michel Paillé.

Les comptes de la communauté de communes reposent sur un budget principal et huit budgets annexes. Soumis à l'approbation des membres, le compte administratif du budget principal reprend globalement les points suivants.

En section investissement, le résultat 2011 est un excédent de 123 103 €, pour des recettes de 1 544 036 € diminuées des dépenses. Ajouté à l'excédent 2010, le résultat à nouveau est de 142 594 €. Cependant, les restes à réaliser, importants en dépenses (450 934 € sur l'hôtel d'entreprises avec un emprunt de 500 000 €), engendrent une clôture d'exercice négative de 208 340 €.

En section fonctionnement, l'excédent 2011 avant imputation est de 1 240 364 €. Diminué de la prise en charge d'Atlantys (493 847 €) et augmenté de l'excédent reporté de 2010 (200 000 €), le résultat 2011 s'établit à 946 516 €.

Huit budgets annexes

Les comptes administratifs des budgets annexes ont ensuite été adoptés : celui d'Atlantys (90 149 €) ; de la Snati (moins 6 917 € en fonctionnement) ; du parc d'activités Arcadys (moins 820 517 € en investissement, mais avec des terrains à céder en contrepartie) ; de l'hôtel d'entreprises (moins 913 380 en investissement et plus 151 870 en fonctionnement, avec en contrepartie des loyers à venir en 2012) ; de la zone artisanale de Saint-Denis-du-Pin (moins 174 576 en investissement) ; de l'atelier-relais garage automobile construit dessus (moins 80 653 €) ; des panneaux photovoltaïques sur l'hôtel d'entreprises (moins 68 900 €) ; du Service d'insertion par l'environnement de Bignay (moins 294 738 € en investissement et le début des loyers du SIE avec 4 741 € en fonctionnement pour les quatre derniers mois de 2011).

À noter, dans les projets structurants, que pour l'atelier-relais garage automobile de Saint-Denis-du-Pin (342 mètres carrés au sol sur une parcelle d'environ 3 000 mètres carrés) , la CdC a attribué le marché de travaux en 14 lots à des entreprises régionales pour un montant de 420 557 € TTC.

Au budget primitif 2012, plusieurs points sont à noter.

Les contributions versées s'élèvent à 291 600 € au Pays des Vals de Saintonge (contre 299 836 € en 2011). Cette baisse s'explique par la contribution par habitant que le Pays a fixé en diminution, passant de 17,40 € à 16,69 €.

En revanche, la contribution au Smictom Vals Aunis augmente de 1 504 094 € en 2011 à 1 522 228 € en 2012. Une augmentation qui se répartit entre les ordures ménagères (1 329 000 €), des prestations spécifiques comme à l'hôpital (47 000) et 145 000 € sur la location de bacs (lesquels sont lavés par la CdC).

Compte tenu des dépenses pour les ordures ménagères (1 329 528 €) et des bases d'imposition prévisionnelles de 15 292 862 €, le taux de taxe d'enlèvement des ordures ménagères (TEOM) reste fixé à 10,30 %.

La taxe foncière sur le bâti reste fixée à 7,75 % comme en 2011, engendrant une recette de 1815 330 €.

Subventions en augmentation 

Des subventions ont été votées :

478 071 € aux associations (sport 8 000 €, cinéma Eden 30 000 €, office de tourisme 176 821 €, A4 et comédie Éperon 16 300 €, collège et lycée 3 850 €, M2E 10 000 €, centre loisirs de Beaufief 177 000 €, Tremplin 17 et foyer-logement jeunes À chacun son toit 45 000 €) ;

320 100 € pour Atlantys, (scolaires, clubs, gratuité) ;

28 000 pour le Plan éducatif local (PEL) ;

10 000 € aux classes d'intégration scolaire ;

298 000 € au centre intercommunal d'action sociale (CIAS) ;

12 412 € en divers (SPA, etc.).

L'augmentation des subventions, de 790 430 € en 2011 à 1 124 171 € en 2012 provient essentiellement de la la nouvelle compétence sociale pour le centre intercommunal d'action sociale (CIAS) et d'une subvention exceptionnelle de rattrapage des salaires sur trois ans au centre de loisirs de Beaufief de 27 000 € (9 000 € pendant trois ans pour mise en conformité avec la convention collective des salariés).

Les prévisions budgétaires 2012 s'établissent en investissements à 317 900 en recettes et à 3 122 760 en dépenses.

En section fonctionnement, elles sont de 5 529 343 € en recettes et de 5 528 804 € en dépenses, ce qui engendre un résultat de 200 539 €. L'autofinancement sera de 746 516 €.

Tous les comptes et budgets ont été adoptés.

La contribution économique territoriale

La taxe professionnelle unique (taxe professionnelle sur les équipements et biens mobiliers) a été remplacée au 1er janvier 2010 par la contribution économique territoriale (CET, plafonnée à 3 % de la valeur ajoutée). Celle-ci est composée de la cotisation foncière des entreprises (CFE), assise sur les valeurs locatives foncières (taux déterminé par les communes ou les EPCI) et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE), prélevée selon un barème progressif et due uniquement à partir de 500 000 € de chiffre d’affaires.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 01:15

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Où on reparle de l'intercommunalité

PAYS DES VALS DE SAINTONGE – Le syndicat mixte du Pays des Vals de Saintonge a présenté ses comptes financiers jeudi 15 mars 2012.

20120315-PVS-6765Mme Oturbon présentant le service « Lieux-dits » pour des consultations anonymes des adolescents en milieu rural.

En début de la réunion avancée à 18 h 30, Mme Otturbon, cadre supérieur de santé au centre hospitalier de Saintonge, est venue présenter le dispositif « Lieux-dits », un service de consultations pour adolescents en milieu rural (psychiatrie infanto-juvénile). Ce service est un complément aux unités existant en ville, tel le CAMPE (Centre d'accueil médico-psychologique à l'enfance) de Saint-Jean-d'Angely, le CAPADO (Centre d'aide psychologique pour adolescents) ou le CASPA (Centre d'aide et de soins pour adolescents) de Saint-Jean -d'Angely

Le président du Pays, Paul-Henri Denieuil, a rappelé la stratégie de développement du syndicat mixte du Pays des Vals de Saintonge, tournée vers trois axes : aménager le cadre de vie ; développer le cadre économique ; renforcer l'identité et la notoriété. Les priorités de son mandat sont de développer les emplois sur le territoire, de renforcer les facteurs d'attractivité et de compétitivité ; de clarifier le rôle des intercommunalités.

« À mi-mandat, les objectifs pluriannuels sont atteints dans un contexte d'une forte baisse des recettes externes, un coût par habitant à la charge des communautés de communes qui diminue néanmoins en 2011 et 2012 et des missions clarifiées et ré-orientées vers les Cdc », ajoute-t-il.

Il a rappelé que 2011 avait vu le maintien des savoir-faire et de l'expertise technique du pays, que les services avaient été présents aux côtés des Cdc et des communes sur leur projets, avec une poursuite de la mutualisation des moyens avec les Cdc sur des services projets.

Le compte administratif 2011

20120315-PVS-BP-res-clot-exerc-2011Avec un excédent de recettes de 320 800 € en fonctionnement et un excédent de recettes de 62 500 € en investissements, l'exercice 2011 du budget principal présente un résultat de clôture positif de 383 350 euros. À la suite, les budgets annexes ont été présentés : Centre accueil entreprises et serres horticoles, Maison des formations, Clic (centre d'aide et d'information aux seniors). À noter que la masse salariale (1 300 000 € en 2007) est de 1 220 000 € en 2011 et représente 65 % du budget de fonctionnement.

Le budget primitif tient compte des orientations suivantes : adapter le fonctionnement du Pays au gré des rapprochements structurels et des projets (pôle office de tourisme, intercommunalité, et économie, tel l'ex-service promotion des entreprises devenu Maison des entreprises et de l'emploi) ; poursuite de la mutualisation des moyens autour de projets et d'actions locales (appui des communes pour l'élaboration du Document unique, valorisation du château de Neuvicq-le-Château...) ; aide à la mise en œuvre du Scot (schéma de cohérence territoriale)...

En 2012, la diminution des recettes de 575 000 € (conseil général 17 et Région Poitou-Charentes) devrait entraîner une hausse de la part financée par les Cdc. « Cependant, une maîtrise des dépenses et la réduction du poids de la dette permet de compenser cette baisse des recettes », commente Paul-Henri Denieuil. De fait, la contribution de 16,76 € par habitant est inscrite en légère diminution à 16,69 €. Ainsi, la contribution 2012 des Cdc sera de 947 000 €, en baisse de 2,70 %.

20120315-PVS-contrib-CDCEn ce qui concerne la dette, celle-ci a été allégée de 556 000 € en quatre ans : le budget primitif 2012 fait état d'emprunts nouveaux pour 54 000 € et les remboursements de capital à 190 500 € (dont 94 000 de remboursement anticipé).

Le vote du budget

Après l'affectation du résultat, le vote du budget primitif a vu trois votes contre (James Rouger avec un pouvoir, et un pouvoir de Gérard Massé) et deux abstentions (Pierre Denéchère et Gérard Massé).

« Nous sortons de réunion sur l'intercommunalité (à La Rochelle, avec la préfète) et les périmètres adoptés pour une grande intercommunalité (voir Sud Ouest 18C du jeudi  15 mars 2012 page 16) font que sur les 112 communes, on s'assoit sur l'avis opposé de 58 communes ! J'ai proposé qu'on reporte le vote des périmètres au 2 juillet. Il n'y avait pas d'urgence comme vous le dites. Ce ne sont que des périmètres. Je voterai contre ce budget », a expliqué James Rouger, maire deMons et suppléant de la députée PS Catherine Quéré.

Ce à quoi Paul-Henri Denieuil a rétorqué : « Il y a urgence sur les délais. Après les périmètres, il faudra définir d'ici fin 2013 la gouvernance, les projets et le socle financier. Chaque commune devra se prononcer pour l'adoption des périmètres, les votes devant représenter 50 % des communes et 50 % de la population. Le périmètre du Pays des Vals de Saintonge a été le plus difficile à définir, mais sur 47 voix, ils ont été adoptés par 27 voix pour, 16 contre et 4 votes blancs ».

En fin de séance, deux subventions ont été adoptées : 23 000 € pour la résidence habitat jeunes et 25 000 € pour la Mission locale.

Un article à lire sur sudouest.com du 15 mars 2012

Les débats reprennent

Aujourd'hui, lors d'une nouvelle réunion, Béatrice Abollivier, la préfète de Charente-Maritime, va proposer des périmètres de structures intercommunales.
La préfète Béatrice Abollivier a pris l'initiative de réunir aujourd'hui la Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI). Des élus l'avaient sollicitée dès janvier mais elle attendait la parution au journal officiel
[...]

20120315-18C-p14-320120315-18C-p14-4Un autre article est paru dans Sud Ouest du 16 mars ('pages 16 et 17) sous le titre « Il ne reste plus que le sud ».

Il ne reste plus que le sud - SudOuest.fr

Tous les projets de regroupements du nord et de l'est du département ont été adoptés hier. L'étude des autres cas, dont celui de l'agglomération de Saintes, n'était pas au programme.

Carton plein. Les cinq projets de regroupements intercommunaux présentés hier en Commission départementale de coopération intercommunale (CDCI), réunie en préfecture, ont tous été adoptés (lire ci-dessous). Même le projet de grand ensemble autour de Saint-Jean-d'Angély est passé à la majorité simple dans le secret de l'isoloir avec 27 voix pour, 16 contre et quatre bulletins blancs. [...]

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 07:00

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY - 17400

Des réalisations et des projets

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES – Le conseil communautaire s'est réuni lundi soir pour traiter des résultats 2011 et des orientations budgétaires pour 2012.

20110401 espace porte de niort APSLe futur "Espace Porte de Niort" pour la résidence habitat jeunes et le pôle jeunesse-animation de la Cdc (ludothèque, BIJ, centre de loisirs, service animation)

Le sujet principal de l'ordre du jour concernait à relater les chiffres de l'exercice 2011 et à débattre des orientations budgétaires pour 2012.

Au compte administratif de l'année écoulée, retenons à la section investissement un résultat positif de 142594 euros (excédent de recettes de 123 103 ajouté au report de 2010 de 19 490 €). Mais les restes à réaliser s'établissent à 350 934 (recettes 100 000 € et dépenses 450 914 €), ce qui engendre en clôture d'exercice un résultat d'investissement en excédent de dépenses de 208 340 euros.

Au fonctionnement, les recettes (7 913 782 €) et les dépenses (6 673 417 €) engendrent un résultat 2011 avant imputation de 1 240 364 euros. Diminué de la prise en charge du complexe nautique Atlantys (493 847 €) et augmenté de l'excédent reporté de 2010, le résultat de la section fonctionnement s'établit à un excédent de recettes de 946 516 euros.

L'auto-financement s'améliore

La capacité d'auto-financement a ensuite été examinée. Retenons que l'excédent brut de fonctionnement a régulièrement progressé de 2008 (45 157 €) à 2011 (946 516 €). Après déductions des intérêts d'emprunts et frais financiers, la capacité d'auto-financement brut (- 80 936 € en 2008) s'établit à 868 735 € en 2011. En soustrayant le remboursement du capital des emprunts (19 emprunts dans six banques pour cinq budgets, montant 3 198 528 €), la capacité d'auto-financement net s'établit à 612 581 € (contre moins 301 144 en 2008).

Il apparaît que la situation financière de la Cdc s'est régulièrement améliorée à chaque exercice depuis quatre ans. Nonobstant, le projet Arcadys, pour lequel il reste des subventions à percevoir pour l'hôtel d'entreprises, a obligé à affecter les 9/10e d'un emprunt de un million d'euros, le parc d'activités les 5/6e d'un emprunt de 600 000 euros, le bâtiment de l'office de tourisme (380 000 €) a engendré un emprunt sur 15 ans et le SIE de Bignay une avance de près de 100 000 € (112 000 euros de subventions sur les 200 000 à percevoir). Ajoutons à ceci 200 000 € pour Atlantys et on arrive à 2 080 000 euros en dépenses de fonctionnement et 100 000 qui restent en inscription au budget. De quoi « plomber » la trésorerie quand le résultat Investissement plus fonctionnement s'établit en négatif à 1 057 000 euros...

« Nous avons augmenté les recettes de 355 000 € depuis notre passage en TPU (taxe professionnelle unique) », commente le président Francis Forgeard. « Comptant sur une augmentation des bases de 2,5 %, nous n'augmenterons pas les taux de taxes de la collectivité durant les cinq ans à venir ».

Les résultats seront cependant en dents de scie, car en 2012, il faudra lever un emprunt de 1 650 000 € pour la résidence habitat des jeunes et un autre de 2 250 000 € en 2013 pour le projet de cinéma à venir. « Il est évident que si les difficultés ne sont pas surmontées avec des emprunts proposés depuis juin 2011 à taux fixe sur des durées de 15 ans au lieu de 20 ans et si les subventions ne sont pas là, les projets devront être revus... », précise Francis Forgeard.

Des réalisations...

Parmi les réalisations 2010/2011, il faut citer, en matière de développement économique la fin des travaux d'aménagement de la zone artisanale Fief du Pin, à Saint-Denis-du-Pin, la réhabilitation du bâtiment principal abritant le SIE de Bignay (service d'insertion par l'environnement) et mise en application d'une politique d'acquisition foncière et de vente de terrains, tels ceux des anciens abattoirs à l'enseigne Distri-Center ou d'autres encore dans les zones artisanales de Ternant et de Moulinveau. Le chantier le plus important reste le projet Arcadys, avec la réalisation d'un hôtel d'entreprises, inauguré le 17 novembre dernier, et le parc d'activités dont certaines parcelles ont été vendues à des entreprises désirant s'y établir.

En matière de service à la population, la communauté de communes a lancé la procédure de désignation du maître-d'oeuvre du projet « Espace Porte de Niort », qui regroupera la résidence habitat des jeunes (ex-Foyer des jeunes travailleurs), le pôle animation jeunesse de la Cdc, le Bureau information jeunesse (BIJ), la ludothèque de la Cdc et lancé la réalisation du CIAS (centre intercommunal d'action sociale)

...et des projets

Pour 2012-2015, la Cdc projette la construction d'un bâtiment-relais « garage » sur la zone artisanale Fief-du-Pin, la construction du complexe cinématographique, la construction du programme « Espace Porte de Niort » et la construction d'une aire d'accueil des gens du voyage.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 16:41

Lundi 13 février 2012

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Le cinéma entre en scène

CONSEIL COMMUNAUTAIRE – Deux sujets ont été plus particulièrement développés au conseil communautaire de lundi soir.

20120214-futur-cinéma-240511Le futur complexe cinématographique remplacera l'ancien centre de secours, les deux pavillons étant conservés. PHOTO ARCHIVES BERNARD MAINGOT

En l'absence de Francis Forgeard, la réunion était présentée par Colette Mâchefert, vice-présidente, les rapports du président étant faits par Paul-Henri Denieuil, vice président.

En premier lieu, le projet de construction d'un complexe cinématographique, décidé en mai. Ce complexe est prévu à l'emplacement des anciens locaux « garage Citroën ». La ville possède les bâtiments implantés sur 3 650 mètres carrés aux abords du quartier Voyer, à l'angle des rues Tourneur et Général-Leclerc. Elle avait délibéré pour que cette zone soit dévolue à des activités culturelles et de loisirs. Avec notamment, en fond de parcelle, un complexe cinématographique (trois salles de projection) relevant de la compétence communauté de communes, qui abandonne son projet de construction vers le centre aquatique Atlantys, et un espace complémentaire activités de loisirs type restauration, bar, bowling, billard... relevant de la compétence communale. Devant le cinéma, tourné vers le centre-ville, un parvis piéton d'une dizaine de mètres de profondeur reliera les deux pavillons de l'ancien centre du Sdis qui seront conservés.

Le projet aura donc deux maîtres-d'ouvrage. Pour le complex cinématographique, la Cdc a fait appel à un concours d'architecte. Au terme de cette première phase de consultation et après trois tours de scrutin, le jury de concours, réuni le 5 janvier, a retenu trois lauréats sur les 53 candidatures retenues : le cabinet Pierre Chican (Paris), le cabinet Gilles Imbert (44 Orvault) et le cabinet Métaphore (Bordeaux).

La deuxième phase de la procédure consistera à arrêter le choix de l'architecte/cabinet de maîtrise d'oeuvre chargé du complexe cinéma, les trois lauréats devant bientôt travailler sur le programme défini à la CdC.

Une agence Pôle Emploi en périphérie

20120214-cdc-arcadys-5874L'agence Pôle Emploi ferait face à l'hôtel d'entreprises. PHOTO ARCHIVES BERNARD MAINGOT

Le second sujet où l'on a débattu concernait le parc d'activités Arcadys. La SARL Réaltis Développement (Tours) désire acquérir une parcelle de 2750 mètres carrés au prix de 22 euros le mètre carré (HT), située face à l'hôtel d'entreprises, pour que Pôle Emploi y installe l'agence actuellement située en centre-ville.

« Vous ne pensez pas aux demandeurs d'emploi qui ne sont pas tous motorisés et dont les déplacements sont difficiles », entame Hénoch Chauvreau. « Les deux tiers viennent de l'arrondissement, précise Paul-Henri Denieuil. Là-bas, le bâtiment sera neuf et les conditions de travail bien meilleures. La zone d'activités n'a pas vocation à implanter des entreprises dont l'activité est uniquement environnementale ou à développement durable et n'interdit pas d'insérer Pôle Emploi. La zone est protégée avec un cahier des charges. Nous ne prenons pas tout ce qui vient pour avoir des regrets ensuite sur le projet initial ».

Cette délibération a été adoptée moins une voix, Hénoch Chauvreau votant contre.

Le reste du conseil en bref

De nouveaux délégués sont nommés pour représenter la Cdc au Syndicat mixte du pays des Vals de Saintonge. « Au Pays, je suis appelé à voter pour ou contre le Plan local d'urbanisme et en même temps je vais être commissaire-enquêteur pour le Plu. Je ne peux être juge et partie », déclare Jacques Castagnet, qui était architecte et demande à être relevé du poste de délégué. Le nouveau délégué titulaire sera Robert Dupard et la suppléante Sylvie Salade.

Un projet d'animation commun est mis en place pour les deux réseaux d'assistantes maternelles (Ram) des Cdc de Matha (70 assistantes) et de Saint-Jean-d'Angély (123 assistantes), l'objectif étant de mutualiser les moyens techniques, humains ou financiers tout en initiant une démarche de rapprochement entre les responsables des Ram en Vals de Saintonge. La subvention Caisse d'allocations familiales de 1 500 euros, sera répartie proportionnellement au nombre d'assistantes maternelles, soit 540 euros pour Matha et 960 pour Saint-Jean-d'Angély.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
11 janvier 2012 3 11 /01 /janvier /2012 15:01

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Le Clic du Pays Vals de Saintonge

Accueil, information, conseil, orientation

Gratuit et confidentiel, le CLIC du Pays des Vals de Saintonge est à la disposition des seniors et de leur entourage pour les accueillir, les aider dans leurs démarches et pour renseigner sur les services de maintien à domicile, les hébergements pour personnes âgées, les aides financières, les activités de loisirs et de détente.

Permanence libre le vendredi de 9 heures à 12 heures et de 14 heures à 17 heures, au Pays des Vals de Saintonge, 55 rue Michel-Texier.

Contact téléphonique : 05 46 33 39 77.

Mail : clic@valsdesaintonge.org

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 06:59

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Seniors

attention aux chutes !

Pour bien vieillir, les seniors doivent garder leur équilibre : chuter n'est pas une fatalité !

20110412 SIEL bleu chutes cours20 photoDRLa chute des personnes âgées à domicile est l'une des causes principales de blessures chez les seniors.

Suite à ce constat, le CLIC a organisé plusieurs après-midi de sensibilisation sur la prévention des chutes depuis septembre 2010 à Saint-Jean-d'Angély, Matha, Tonnay-Boutonne, Loulay et Néré. Environ 300 personnes sont venues assister et participer aux saynètes de la Compagnie « Théâtre en action », puis bénéficier de conseils pratiques facilitant la vie quotidienne. A l'issue, cinq sessions d'ateliers équilibre ont été mises en place sur chaque commune.

D'autre part, le Centre hospitalier a ouvert son établissement aux aidants professionnels des services d'aide à domicile pour participer à cinq formations sur ce thème. Une dizaine de séances ont été animées autour d'un jeu pédagogique appelé Perkichute. Celui-ci reste à disposition sur simple demande au CLIC.

Un bilan encourageant, un public enthousiaste

Le bilan de cette action a eu lieu le jeudi 8 décembre,rassemblant les différents partenaires ayant soutenu le projet. Lerésultat estpositif et encourageant, le public enthousiaste et dynamique. La bonne fréquentation des personnes âgées aux réunions de sensibilisation confirme le besoin d'informations pratiques sur ce thème.

Des relais de prévention ont donc été mis en place par la Carsat et la MSA (ateliers équilibre) afin de poursuivre cette action essentielle au maintien à domicile et au bien-être des seniors.

CLIC (Centre local d'information et de coordination)

Syndicat Mixte du Pays des Vals de Saintonge

55 rue Michel-Texier – BP52 17413 Saint-Jean-d'Angély Cedex

Contact : Catherine Groleau au 05 46 33 39 77

Mail : clic@valsdesaintonge.org

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
22 décembre 2011 4 22 /12 /décembre /2011 15:50

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Fermeture du CLIC pour Noël

Le CLIC du Pays des Vals de Saintonge, service d'information en faveur des seniors, sera fermé du vendredi 23 au vendredi 30 décembre inclus.

Rendez-vous avec le public lundi 2 janvier 2012.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 13:00

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

le Clic du Pays Vals de Saintonge

Accueil, information, conseil, orientation

 

Gratuit et confidentiel, le CLIC (centre local d'information et de coordination) du Pays des Vals de Saintonge en faveur des seniors est à votre disposition pour vous aider dans vos démarches et pour vous renseigner sur les services de maintien à domicile, les hébergements pour personnes âgées, les aides financières, les activités de loisirs et de détente.

Permanence libre le vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h, au Pays des Vals de Saintonge, 55 rue Michel-Texier, sauf les 23 et 30 décembre.

Contact téléphonique : 05 46 33 39 77

Mail : clic@valsdesaintonge.org

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 14:13

MAZERAY (CANTON DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY)

Les jeux sont faits

ANIMATIONS – La première soirée-jeux organisée par la communauté de communes aura lieu samedi 22 octobre 2011 à Mazeray.

20111022-annonce-jeux-cdc-soiree1-mazeray.jpgRiches du succès rencontré par les « soirées jeux » l'année passée, la Ludothèque communautaire, les communes et les associations du territoire reconduisent leur partenariat afin d'organiser des rencontres dans les communes du canton.

Pour cette nouvelle édition, ce sont sept animations rurales qui seront programmées les samedis, d'octobre à avril 2012. Elles permettront aux familles de se retrouver sur un temps convivial, de partager des moments d'échanges inter-générationnels et de découvrir ou redécouvrir des jeux.

Au programme de nombreux styles de jeux sont prévus : jeux de société, de stratégie, d'ambiance, jeux d'habileté, grands jeux en bois surdimensionnés (billard japonais ou hollandais), jeux de construction... De quoi tester ses capacités, défier ses amis et s'amuser en famille !

La première soirée est ainsi prévue samedi 22 octobre, de 18 à 23 heures, dans la salle municipale de Mazeray. Entrée libre. Pour tout public.

20111022-aff-soiree-jeux-n-1-Mazeray.jpgLes « Plus » de l'événement

Un espace petite enfance pour les 0-3 ans

Un repas proposé par l'Amicale post-scolaire, sur le thème Halloween. Prix cinq euros, réservation au 05 46 59 13 87 ou 06 30 38 44 91

Contacts

Amicale post scolaire 05 46 59 13 87 ou 06 30 38 44 91

Ludothèque - Tél : 05 46 59 96 27 - e-mail : sylvette.legeay@ cdcangely.fr

Communauté de communes - Tél : 05 46 59 09 29 - Fax : 05.46.32.24.52 - e-mail :info@cdcangely.fr

20111022-aff-jeux-cdc-2010-2011.jpgLe calendrier des soirées 2011-2012

22 octobre à Mazeray

26 novembre à Saint-Pardoult

7 janvier, salle Alliance d'Essouvert (Saint-Denis-du-Pin et La Benâte)

28 janvier à Varaize

18 février à La Vergne

24 mars à Courcelles

14 avril à Saint-Julien-de-l'Escap

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 07:10

PAYS DES VALS DE SAINTONGE - RÉGION

Un soutien aux projets

INITIATIVES LOCALES Le Pays des Vals de Saintonge apporte un appui technique aux porteurs de projets publics et privés et soutient financièrement les initiatives locales, sur fonds propres ou via le Contrat régional de développement durable (CRDD).

20110722-clsh-pdp-0387

Le centre de loisirs de Beaufief a en projet un chapiteau de cirque. Sur la photo : dans le cadre du Printemps des Poètes, les enfants ont réalisé une fresque en mosaïque, encadrés par Géraldine Éthève. PHOTO DR

Un Comité local d'examen des projets (CLEP) s'est tenu le 15 juin. Les élus du Pays des Vals de Saintonge, en présence de Françoise Mesnard, représentant la Région, ont étudié les différentes demandes et proposé des projets de subvention à la Commission permanente de la Région. Ceux-ci visent à renforcer les dynamiques locales tout en tenant compte des priorités régionales.

Les dossiers présentés ont fait l'objet d'une attribution totale de 117 759 €, qui concernent quatre grandes thématiques :

Économie / emploi

Trois dossiers d'accompagnement aux projets liés à l'économie et à l'emploi sont soutenus lors de ce CLEP pour un montant de 73 863 €.

Le Syndicat mixte du Pays des Vals de Saintonge a reçu 34 333 €, au titre de l' « Atelier de la Création » (accompagnement des créateurs d'entreprise) ; la Maison de l'entreprise et de l'emploi, 20 000 €, sur des actions de promotion et de développement de dispositifs de formation (promotion de la formation par alternance, la qualification professionnelle, des services à la personne et à la santé, ou l'aide à la sécurisation des parcours professionnels) ; la Mission locale 19 530 € sur le projet d'« aide aux choix professionnels », dans le cadre du Plan Jeunesse de la Région.

Vivre ensemble

Deux dossiers sont soutenus pour une somme de 20 000 €. L'association « A chacun son toit » a bénéficié de 10 000 € pour son actions Service logement qui met en relation les bailleurs privés et les jeunes qui cherchent à se loger. « Tremplin 17 » (reprenant le flambeau d'Itinéraires 17, qui a stoppé son activité l'année dernière), a reçu 10 000 € sur le projet d'un « Service de transport et d'accompagnement » auprès de publicsen difficulté, dans le cadre du CRDD.

Manifestations culturelles

Dix projets de manifestations culturelles ont fait l'objet d'une proposition de financement par le CRDD, pour 23 896 € de subvention.

Citons « Les Balladins de Taillebourg » (4 000 €), la Comédie de l'Éperon (2.000 €), l'association « Mille et une tesselles » (2 296 €), l'Orchestre symphonique des Vals de Saintonge pour deux manifestations (six concerts de musique classique sur le Pays pour 4 000 €, et quatre concerts de « Pierre et le Loup » pour 3 000 €), le Centre de Loisirs de Beaufief pour un projet de chapiteau de cirque (3 000 €), l'association « le Quart d'Ecu » qui « raconte Puy-du-Lac » (2 000 €), le Comité d'animation cantonal d'Aulnay (1 600 €), l'association « Didgerid'West » pour son « Festival Tribalélek » (1 000 €), et le Foyer Rural d'Aulnay (1 000 €).

Autres manifestations

Quatre projets feront l'objet d'un accompagnement par la Région sur des fonds hors du CRDD : le Comité départemental du sport en milieu rural et le Foyer rural de Dampierre pour la manifestation « Santé vous bien, sentez vous sport » ; le Comité départemental de la pêche pour la fête de la pêche « Festi Pêche 17 » ; le Comité départemental de randonnée pédestre pour un « rando challenge » comprenant en amont une action de médiation avec le Centre de loisirs et le Foyer logement de Saint-Savinien autour d'un « camps de randonnée-bivouac » ; le Comité d'animation cantonal de Loulay pour la « Semaine du sable ».

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages