Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 14:06

Sud Ouest du 15 mai 2012

Les Misérables revisités façon cabaret

C'est ce soir, mardi 22 mai, à 20 h 30, à la salle Aliénor-d'Aquitaine, que l'association angérienne d'action artistique A4 présente "Les Misérables", revisités par la compagnie Philippe Person. 

20120515-18C-p20-les-miserablesSud Ouest du 21 mai 2012

20120521-18C-p27-misérables

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 15:23

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

"Ça va pas se faire tout seul !"

SPECTACLE Vrais héritiers d'une longue tradition, Julot et René seront sur la scène de la salle Aliénor-d'Aquitaine, mercredi 14 décembre 2011 à 20 h 30.

20111214-A4 LES COUSINSJulot et René : difficile de faire plus maladroit. Photo Vincent Muteau

Un article à lire dans sud-ouest

Ils sont deux sur scène, les Cousins Julot et René. Ce sont des clowns, de vrais héritiers d'une très longue tradition. Parmi leurs maîtres, ils citent le célèbre Grock, un clown suisse génial, capable de jouer de plus de 20 instruments de musique différents. C'est lui qui, un minuscule violon à la main, lançait ses célèbres « Sans blague ! » qui ont fait rire des générations de spectateurs...

Lire la suite : Ces Cousins aiment faire les clowns

20111214-A4-les-cousins-p720111214-ça-va-pas-se-faire-tout-seul-Vincent-MuteauLes Cousins – Julot et René

Ils ont mené leur carrière en solo durant une dizaine d’années dans de nombreuses entreprises de spectacles (cirque, théâtre et cabaret).

Ils se rencontrent en 1990 dans un dans un cabaret au Japon, s’apprivoisent et deviennent cousins.

En 1991, ils créent leur premier spectacle avec lequel ils entament une série de tournées aussi bien en France qu’à l’étranger (plus de 60 pays à ce jour), autant en salle qu’en rue (environ 1000 représentations).

Dix-sept années après et huit spectacles plus tard, ils ont créé un vaste répertoire clownesque qu’ils s’amusent à piller, à enrichir, à retravailler…

Les précédents spectacles :

Y’a pas de quoi rire ! Création salle - mars 2005

Ça commence à bien faire ! Création rue - mai 2002

Les Monsieur Loyal ! Création rue/salle - septembre 2003

Un pour tous, tous Cousins ! – avril 2003

C’est pas dommage ! Création salle - mai 1996

Et c’est tant mieux ! Création rue - juin 1996

Ça n’a pas été facile ! Création rue - mai 1991

La Cie Les Cousins

Il est seul. Mais ils sont deux.

Le deuxième est aussi le premier. Ils se sont dédoublés.

Le premier est clown. Il répète son numéro. Le deuxième qui n’est qu’un numéro, répète son clown.

Mais pour les farces féroces, ni le premier, ni le deuxième ne sont les derniers.

Animés par l’envie de renouer avec la tradition tout en la mêlant à une forme plus contemporaine, Les Cousins entreprennent de revisiter et de rénover sans vergogne, avec délectation, certaines "entrées" classiques du cirque, comme une forme d’hommage aux clowns que furent "Les Fratellini" ou plus proches de nous "Les Barios "... Site Internet www.lescousins.org

Jean-Claude Cotillard

Mise en scène

Formé à l’école de Maximilien Decroux, Jean-Claude Cotillard a créé trois one-man shows avant de monter la compagnie qui porte son nom.

C’est avec elle qu’il a écrit, mis en scène et joué « Les Hommes naissent tous EGO » (Théâtre Montparnasse), « Trekking » (Théâtre d’ Orléans puis Théâtre Le Ranelagh), « Occupe-toi de moi ! » (Théâtre de l’Etoile du Nord), « La Vie en Rose » (Théâtre le Ranelagh), et « Le Travail » (Théâtre du Renard). Il a écrit plusieurs spectacles jeune public dont « Les Pieds dans la confiture » et « Le regard d’Antoine » qui ont notamment représenté la France au festival de Lima, Pérou. Jean-Claude Cotillard a également adapté et mis en scène « Eva Peron » de Copi (crée en 2003 au festival du théâtre réel d’Ekaterinbourg, Russie) et « Une très belle soirée », d’après ‘Fragments d’un discours amoureux’ de Roland Barthes (Théâtre du Renard) / Prix des Rencontres Charles Dullin.

Il a mis en scène les pièces de Pierre Notte « Moi aussi je suis Catherine Deneuve » (Théâtre La Pépinière-Opéra) / Molière 2006 du meilleur spectacle et « Journalistes » en 2007 (Théâtre Tristan Bernard).

Pédagogue, il enseigne l’art dramatique et plus particulièrement le travail corporel et l’improvisation. Après de longues années au conservatoire d’Orléans, il est actuellement directeur de l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique de la Ville de Paris. Il anime de nombreux stages sur le burlesque en France et dans le monde entier.

Pratique

Mercredi 14 décembre à 20 h 30 – Salle Aliénor-d'Aquitaine – 17400 Saint-Jean-d'Angély

Tarifs : 20 € / 16 € / 10 € / 6 €

Renseignements / Billetterie : 05 46 59 41 56

Réservations à partir du mercredi 30 novembre.

Au bureau de l’A4, Abbaye Royale (cour d’honneur), du mardi au vendredi de 14 heures à 17 h 30, ou à l'espace culturel du centre Leclerc.

L'association angérienne d'action artistique

L’A4 organise la saison culturelle à Saint-Jean-d’Angély pour la 22eannée et « Théâtre en l’Abbaye » 2012 sera la 9eédition.

Elle propose, comme chaque année, un temps fort Jeune Public, premier trimestre 2012, qui permet d’accueillir écoliers, collégiens et lycéens de l’ensemble du Pays des Vals de Saintonge.

Cette saison encore l’A4 programme à la salle Aliénor-d’Aquitaine de Saint-Jean-d’Angély et renouvelle les décentralisations à Matha, Tonnay-Boutonne et Saint-Savinien-sur-Charente.

Contact

20100204 A4-celine-bohere43A4 - Céline Bohère

Abbaye Royale - BP 900 30 

17412 Saint-Jean-d'Angély Cedex

Accueil : 05 46 59 41 56

Licences N° 3.102 1931 et 2.102 1930

20120000-A4-p18-infos

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article
21 novembre 2011 1 21 /11 /novembre /2011 12:01

20111122-A4-p6-solo-dejavu

20120000-A4-p18-infos

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article
3 août 2011 3 03 /08 /août /2011 11:00

Billet du 2 août 2011 - www.comediensetcompagnie.info

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

La Nuit des Rois

une comédie de Shakespeare

par Comédiens et Compagnie

FESTIVAL EN L'ABBAYE La troisième journée du Festival en l'Abbaye présenté par l'A4, se termine jeudi 4 août, avec des animations en journée, un concert de Paris-Paname, et, en soirée, La Nuit des Rois, de Shakespeare, une comédie revisitée par Comédiens et Compagnie.

20110804-La-Nuit-des-Rois-2---Credit-Katell-Itani-1.jpgPhoto Katell Itani

La Nuit des Rois est la dernière comédie de Shakespeare. La pièce a été écrite pour être jouée à l'Épiphanie 1601, la dernière célébration des fêtes de Noël, la douzième nuit, la dernière nuit du carnaval, celle des travestissements, des jeux, des fous et du chaos, héritage des fêtes païennes et des Saturnales romaines antiques, moment où toutes les passions peuvent s’exacerber avant le retour à la raison...

L'histoire

affiche-la-nuit-des-rois.jpgAu cours d'un naufrage, les jumeaux Sébastien et Viola sont séparés et échouent sur une plage dans un pays lointain et sauvage, l’Illyrie (entre la côte dalmate et l'Albanie) - chacun déplorant la mort de l'autre - un pays où règne le duc Orsino. Celui-ci est amoureux fou de la belle Olivia qui le refuse.

Dans ce pays hostile, Viola décide de se travestir en homme et, sous le nom de Cesario, devient page à la cour du duc Orsino dont elle s’éprend. Orsino s’attache lui aussi à ce « jeune garçon ». Il en fait son confident et l'envoie comme messager de sa passion auprès d'Olivia…

Olivia tombe amoureuse de Cesario-Viola qui, elle-même, aime Orsino. Lorsque Sébastien apparaît, une série de quiproquos et de chassés-croisés va s'engager. Qui est qui ? Qui est amoureux de qui?

jean-herve-appere.jpgMise en scène de Jean Hervé Appéré

La compagnie traite la pièce à la manière Commedia dell'Arte, avec un travail sur la gestuelle, les bruitages et la musique. Le spectateur est emporté par les quiproquos, les rebondissements, les moments poétiques, romantiques et les scènes comiques. Les comédiens sonttour à tour, chanteurs, musiciens, danseurs, jongleurs, acrobates, cascadeurs, maniant le drame et la comédie, la pantomime et l’escrime.

www.comediensetcompagnie.info

Trois jours d'animations en continu

Jusqu'au 4 août, de 10 h 30 à 12 heures, dans la cour du cloître, les enfants et les familles pourront participer aux ateliers de fabrication d'un mini-théâtre, avec la compagnie La Malette. À 10 h 30, visite guidée dans l'abbaye. De 15 heures à 16 h 30 et de 18 heures à 19 h 30, « La Véritable histoire du vilain petit canard». À 19 h 30, en attendant le théâtre, concert de Paris Paname, entre swing et jazz manouche, organisés par le Centre de culture européenne.

En continu, des expositions présenteront Jérôme Clair, jeune photographe plusieurs fois récompensé ; Patrick Chappet, pour son travail de sculpture de verre, d'acier et de résine, et Géraldine Esthève, pour ses mosaïques.

Souhaitons aux participants et au public de ne pas connaître un orage comme celui de lundi après-midi...

Pratique

Plein tarif : 20 € / tarif réduit : 17 € (adhérents A4, G19, groupes + 10 pers.) ; 11 € (jeunes 6-18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, Avignon Off) ; Pass deux spectacles : 34 € / Pass trois spectacles : 45 € ; tarif préférentiel famille : consulter l’association A4. Gratuité pour l'accompagnateur de personne à mobilité réduite.

Retrait des billets : au bureau de l'A4, cour d'honneur de l'abbaye Royale (05 46 59 41 56),  de 14 h à 18 h et le soir du spectacle de 20 h à 21 h 45.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article
2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 17:37

Billet du lundi 2 août 2011 - www.theatreloupblanc.net/

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Un Voltaire inattendu, avec Œdipe

par le Théâtre du Loup blanc

un conte tragique pour aujourd'hui

FESTIVAL EN L'ABBAYE La deuxième journée du Festival en l'Abbaye présenté par l'A4 continue, mercredi 3 août, avec des animations en journée, un concert de Paris-Paname, et, en soirée, Œdipe, de Voltaire, par le Théâtre du Loup blanc.

20110803-oedipe-7Œdipe

Écrite en 1718 par un jeune homme de 24 ans et signée pour la première fois sous le pseudonyme de Voltaire, cette brûlante tragédie en alexandrins, jamais interprétée depuis 1850, fut pourtant la plus représentée au XVIIIe siècle. Cette pièce parle du mythe d’Œdipe, jeune roi de Thèbes, condamné dès sa naissance par une malédiction à commettre le meurtre de son père, et à épouser sa mère.

Œdipe est, en premier lieu, une fable sur la crise qui parle en ce sens pleinement de notre temps. Dans Œdipe, la révélation progressive de la vérité plonge les personnages et le public dans un suspense haletant. Confronté à une situation extrême, qu’il s’agisse de la peste plutôt que du sida, de la guerre ou de la crise économique, le groupe réagit toujours de la même façon : par l’exclusion et la recherche de boucs émissaires…

20110803-oedipe-5Le Théâtre du Loup blanc

De créations originales (écriture, adaptation ou montage) en mises en scène d'œuvres du répertoire, le Théâtre du Loup blanc aime les chemins de traverse. Créé en 1993 par Marie Grudzinskiet Jean-Claude Seguin, il s'intéresse à toutes les formes, anciennes ou contemporaines, et se plaît à nouer des relations amoureuses entre texte et musique.

Depuis 1996, tous les spectacles de la compagnie ont été soutenus par la DRAC et le Conseil régional de Basse-Normandie et le Conseil général de l'Orne. Le Théâtre du loup blanc compte une vingtaine de créations depuis 1993.

Œdipe, tragédie de Voltaire, créée à Ferney-Voltaire, dans l'Ain, a été jouée du 8 au 31 juillet 2010, au Théâtre des Lucioles, pour le festival Off d'Avignon, où elle a été accueillie très chaleureusement.

Contacts : Marie Grudzinski, Jean-Claude Seguin, Théâtre du Loup blanc

02 33 27 45 81, 01 48 06 07 09 et 06 13 03 80 75

www.theatreloupblanc.net/

email : theatreloupblanc@wanadoo.fr

Trois jours d'animations en continu

Jusqu'au 4 août, de 10 h 30 à 12 heures, dans la cour du cloître, les enfants et les familles pourront participer aux ateliers de fabrication d'un mini-théâtre, avec la compagnie La Malette. À 10 h 30, visite guidée dans l'abbaye. De 15 heures à 16 h 30 et de 18 heures à 19 h 30, « La Véritable histoire du vilain petit canard». À 19 h 30, en attendant le théâtre, concert de Paris Paname, entre swing et jazz manouche, organisés par le Centre de culture européenne.

En continu, des expositions présenteront Jérôme Clair, jeune photographe plusieurs fois récompensé ; Patrick Chappet, pour son travail de sculpture de verre, d'acier et de résine, et Géraldine Esthève, pour ses mosaïques.

Souhaitons aux participants et au public de ne pas connaître un orage comme celui de lundi après-midi...

Pratique

Plein tarif : 20 € / tarif réduit : 17 € (adhérents A4, G19, groupes + 10 pers.) ; 11 € (jeunes 6-18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, Avignon Off) ; Pass deux spectacles : 34 € / Pass trois spectacles : 45 € ; tarif préférentiel famille : consulter l’association A4. Gratuité pour l'accompagnateur de personne à mobilité réduite.

Retrait des billets : au bureau de l'A4, cour d'honneur de l'abbaye Royale (05 46 59 41 56), du lundi au samedi de 14 h à 18 h et les soirs de spectacle de 20 h à 21 h 45.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article
29 juillet 2011 5 29 /07 /juillet /2011 09:01

Billet du 29 juillet 2011 - Photos Théâtre en Stock www.theatre-en-stock.com/espacepro.html

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

L'école des maris

par la compagnie Théâtre en Stock

FESTIVAL EN L'ABBAYE La première journée du Festival en l'Abbaye présenté par l'A4 commence mardi 2 août avec des animations en journée et un concert, et, en soirée, l'école des maris, de Molière.

ecole-des-maris-5La compagnie Théâtre en Stock interprétera « L’école des Maris », mardi 2 août à 21 h 45, dans la cour des Angériens de l'Abbaye royale. La pièce est une comédie savoureuse à l'humour incisif, la mise en scène de Jean Bonnet originale.

ecole-des-maris-1Deux frères, Ariste et Sganarelle, sont en désaccord sur la manière d'éduquer Léonor et Isabelle, les deux jeunes femmes dont ils sont les tuteurs et avec lesquelles ils voudraient se marier. Si Ariste prône la liberté de la femme, Sganarelle, lui, est doctrinaire et tient sa future épouse enfermée et isolée du monde, par peur d’être trompé. L'excès d'égoïsme et d'inhumanité de Sganarelle sera vite exploité par la jeune fille pour le tromper et le punir. Une farce éclatante qui bascule dans la comédie où l'amour triomphe.

ecole-des-maris-4La compagnie Théâtre en Stock : une démarche artistique de proximité

Depuis sa naissance en 1985, la compagnie Théâtre en Stock développe une démarche artistique originale tout en participant à la création d’un lien social et au développement culturel. En choisissant de jouer dans tous les espaces disponibles (théâtres, rues et places des villes, salles des fêtes, équipements scolaires …), Théâtre en Stock touche un public qui ne vient pas toujours au théâtre.

La compagnie s’est intéressée depuis de nombreuses années au théâtre de foire et au théâtre de tréteaux comme outil d’un théâtre populaire. Elle intervient en développant trois axes : les créationscomme « Farces et Attrapes », « D'Artagnan s'en va-t'en guerres », « Les Précieuses Ridicules », « L'Ecole des maris »... ; les spectacles de commande et d'utilité socialecomme « Parlez-moi d'amour », « Dopamine », « l'Enfant-Roi » ; l'animation et la formation artistiqueen direction des enfants, adolescents et adultes avec le théâtre-école, les stages et les ateliers.

www.theatre-en-stock.com/index.html

Trois jours d'animations en continu

Du 2 au 4 août, de 10 h 30 à 12 heures, dans la cour du cloître, les enfants et les familles pourront participer aux ateliers de fabrication d'un mini-théâtre, avec la compagnie La Malette. À 10 h 30, visite guidée dans l'abbaye. De 15 heures à 16 h 30 et de 18 heures à 19 h 30, « La Véritable histoire du vilain petit canard ». À 19 h 30, en attendant le théâtre, concert de Paris Paname, entre swing et jazz manouche, organisés par le Centre de culture européenne.

En continu, des expositions présenteront Jérôme Clair, jeune photographe plusieurs fois récompensé ; Patrick Chappet, pour son travail de sculpture de verre, d'acier et de résine, et Géraldine Esthève, pour ses mosaïques.

Pratique

Plein tarif : 20 € / tarif réduit : 17 € (adhérents A4, G19, groupes + 10 pers.) ; 11 € (jeunes 6-18 ans, étudiants, demandeurs d’emploi, Avignon Off) ; Pass deux spectacles : 34 € / Pass trois spectacles : 45 € ; tarif préférentiel famille : consulter l’association A4. Gratuité pour l'accompagnateur de personne à mobilité réduite.

Retrait des billets : au bureau de l'A4, cour d'honneur de l'abbaye Royale (05 46 59 41 56), du lundi au samedi de 14 h à 18 h et les soirs de spectacle de 20 h à 21 h 45.

ecole-des-maris-7

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article
30 mars 2011 3 30 /03 /mars /2011 12:00

Billet du 30 mars 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – ASSOCIATION ANGÉRIENNE D’ACTION ARTISTIQUE - A4

Sacco et Vanzetti

d’Alain Guyard,

avec Dau et Catella

THÉÀTRE « Sacco et Vanzetti » sera le prochain spectacle proposé par l’A4, jeudi 7 avril.  

20110407 SACCO & VANZETTI - Crédit Caroline CosteJacques Dau et Jean-Marc Catella, un duo étonnant dans Sacco et Vanzetti. PHOTO CAROLINE COSTE

Qui ? Les Italiens. Où ? En Amérique. Quand ? En 1927. Les membres de la communauté italienne réfugiée aux États-Unis se font discrets, rasent les murs et ne sortent plus la nuit, depuis qu’on les chasse comme du gibier et qu’on torture jusqu’à la mort ses leaders dans les commissariats.

Et pourtant, deux hommes se sont levés et ont dit non. Nicola Sacco et Bartolomeo Vanzetti. Ils sont pauvres. Mais ils sont conscients politiquement. Et ils sont fiers. Et ils sont militants anarchistes. Ils refuseront de jouer le rôle qu’on voudra leur faire endosser. Alors ils seront exécutés.

Ils se remémorent leur procès, rejouent les témoignages grotesques, les manipulations et les chantages abjects des policiers et des politiciens. Leur personnalité se dissout et empreinte celle de ces visages amis ou hostiles qui ont marqué durant sept ans leur calvaire en attendant qu’on les tue.

20110407 SACCO & VANZETTI - Crédit Caroline Coste-2Puis ils reviennent à eux, Sacco, le petit cordonnier pleurant sa femme et ses gosses, terrorisé par la mort, et Vanzetti, le militant libertaire, solide comme un roc qui devra gagner l’ultime lutte, ne doutant jamais de la victoire de la cause. Mais Vanzetti comprend alors que la plus grande des épreuves qui l’attend n’est pas de faire triompher la révolution par son sacrifice. Ce sera d’aider son frère Sacco à mourir en homme libre…

Sacco et Vanzetti, deux noms qui ont marqué à jamais l’histoire de l’injustice, de l’intolérance et de la discrimination. Une histoire combien triste symbolisant la fraternité, le courage, l’idéal de liberté. Seuls deux complices comme Dau et Catella, avec quelques accessoires et des éléments simples de costume pour restituer l’époque, pouvaient offrir à cette pièce toutes les nuances dont elle avait besoin, du grotesque au sublime et du rire à la tendresse.

Pratique

Jeudi 7 avril à 20 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine. Durée du spectacle 1 h 20.

Tarifs : Abonnement ou 19 € / 16 € /10 € / 6 €. Renseignements-billetterie au 05 46 59 41 56. Réservations au bureau de l’A4 (cour d’honneur de l’Abbaye Royale), du mardi au vendredi de 14 h à 17 h 30, ou à l’espace culturel du centre Leclerc.

 

Note de mise en scène par François Bourcier 

francois_boursier_228710_4-bl2.jpgQuand on demande aujourd’hui qui sont Sacco et Vanzetti, une frontière se forme entre ceux qui plus âgés se souviennent de cette triste affaire et les autres, plus jeunes qui ne la connaissent pas du tout. Tant mieux et dommage tout à la fois pour ces deux noms qui marquent à jamais l’histoire de l’injustice, de l’intolérance et de la discrimination. En effet, ces deux hommes ont porté tout cela jusqu’à en mourir !

Mais cette histoire, ô, combien triste, symbolise également la fraternité, le courage, et l’idéal de liberté.

Alors qui mieux que deux artistes se connaissant parfaitement et dont la complicité à la scène comme à la ville est sans faille, pouvait porter haut le flambeau de cette pièce.

Qui mieux que deux artistes pour lesquels l’absurde et le rire, la tendresse et la nostalgie ne font pas peur, pouvait se permettre d’endosser les multiples personnalités de ce spectacle! Voilà pourquoi le choix immédiat de Dau et Catella.

Tous deux de culture méditerranéenne, ils offrent à la pièce toutes ses nuances, du rire aux larmes, du grotesque au sublime comme l’a été cette vraie parodie de justice.

Nul besoin d’encombrer l’espace d’un décor imposant. Eux deux, devant, dans des univers lumineux qui suggèrent l’espace et le temps. Ce temps si court qui précède leur exécution.

Quelques accessoires et des éléments simples de costumes marqueront, restitueront l’époque.

Les interprètes

dau et catella 2006-bl2Jacques Dau et Jean-Marc Catella, c’est une belle histoire d’amitié. Depuis plusieurs années, ils forment un duo étonnant, se produisant sur les scènes françaises, belges et suisses avec un succès sans cesse renouvelé… A leur actif « One man show pour deux » qui a vu plus de 1000 représentations en France, Belgique, Suisse, Espagne, Afrique et Canada.

En 1989, L’Etroite Moustiquaire (sacré meilleur spectacle comique au Festival d’Avignon 95), La minute inutile (délire radiophonique sur Radio Nostalgie) et plus récemment sur France Inter dans l’émission de Stéphane Bern Le Fou du Roi, Le Vol des Bougons et Mais Qui est Donc Quichotte ? Créations au Festival d’Avignon 97, Dau et Catella et non pas le contraire (création Avignon 2006 et 2007, Le Café de la Gare à Paris 2006). Ils coécrivent et jouent aussi avec Vincent Roca Se moquing, no se moquing en 1998, avec Ged Marlon Un simple froncement de sourcil en 2000.

Ensemble, ils jouent dans de nombreuses pièces, notamment avec la Cie de La Reine du Théâtre Montansier (Versailles), Maître Puntila et son valet Matti (B. Brecht) 2002 - La puce à l’oreille (Feydeau) 2002 - Les Caprices de Marianne (Musset) 2003 - Les Fourberies de Scapin (Molière) 2003, Le Bourgeois Gentilhomme (Molière) 2004.

 

jacques-dau UCJZN5050387-02-bl2Jacques Dau, auteur, compositeur, interprète, a débuté la scène au milieu des années 80 en produisant un répertoire de textes et de chansons comiques : intégrale de Boby Lapointe (Délires de chansons à lire, coup de cœur de la presse au Printemps de Bourges 87, chants en langue corse (Canti 1994), compositions personnelles (les gens de Légende, révélation du Printemps de Bourges 88…)

En 1989, One Man Show Pour Deux, présenté en Avignon, lance le duo Dau & Catella et consacre une longue complicité artistique avec Jean-Marc Catella.

Délaissant parfois son éternel complice, il se produit au théâtre dans Le Système Ribadier de Feydeau, Napoléon IV de Raymond Vinciguerra, Soirées bourgeoises de Guy Froissy, à la télévision (Le Repenti de Paolo Nozolino, Un fait divers de Fabrice Cazeneuve) ou encore au cinéma (Guerre dans le haut pays de Fabrice Reusser, Jonas et Lila d’Alan Tanner)…

 

JEAN-MARC CATELLA 297005 4-bl2Jean-Marc Catella, après des études aux Beaux-arts, apprend le mime auprès de Jean-Claude Cotillard et de Pinok et Matho à Paris, puis au Québec au Théâtre de l’Omnibus. A Rome, il fait ses premières armes en compagnie des Colombaioni, clowns de renommée internationale. Il suit une formation au cours Florent et, à Marseille, auprès de Jean-Pierre Berthier… Depuis 1981, il a débuté une carrière d’acteur de cinéma (Matelot 551 de René Alliot) et de télévision. Parallèlement, il est l’alter ego de Jacques Dau au sein de Dau & Catella, avec lequel il coécrit et interprète la majorité des spectacles.

 

 

L’association angérienne d’action artistique

L’A4 organise la saison culturelle à Saint-Jean-d’Angély pour la 21e année et le festival de théâtre « Théâtre en l’Abbaye » en été depuis sept ans.

Elle propose, comme chaque  année, un temps fort Jeune Public, premier trimestre 2011, qui permet d’accueillir écoliers, collégiens et lycéens de l’ensemble du Pays Vals de Saintonge.

Cette saison encore, l’A4 programme à la salle Aliénor-d’Aquitaine de Saint-Jean-d’Angély ainsi qu’au restaurant le Mareyeur. L’A4 renouvelle les décentralisations à Matha, Tonnay-Boutonne et Saint-Savinien-sur-Charente.

Contact

20100204 A4-celine-bohere 43(bl)2Céline Bohère

Abbaye Royale – BP 900 30 - 17412 Saint-Jean-d’Angély Cedex

( : 05 46 59 40 40 

Accueil : 05 46 59 41 56

Courriel : celine.bohere.a4@orange.fr

Licences N° 3.102 1931 et 2.102 1930

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 10:29

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

« Comme 2 gouttes d’eau »

L’A 4 propose du théâtre familial, dimanche 20 février à 15 h 30, « Comme 2 gouttes d’eau », par le Théâtre de la Chaloupe, dans une mise en scène de Joël Picard, avec Chloé Martin, Florent Picard et Alain Fritsch, sur une musique de Gérard Baraton.  

20110220_comme2gouttesd-eau_c-Doume-3613.jpg « Comme 2 gouttes d’eau ». © Doumé 3613  

Lola, âgée de 8 ans, est là, devant nous…

« Aujourd’hui je suis allée à l’enterrement de mon Papy.  

Enfin c’était pas vraiment un enterrement vu qu’on a brûlé son corps… ça s’appelle une création je crois ou quelque chose comme ça !

En tout cas, c’était une façon de lui dire adieu, parce que ça sert à ça la mort, ça sert à finir sa vie !

Et ça, c’est difficile à imaginer, parce que mon papy Léon, il existait depuis toujours ! Il existait depuis la création de l’univers ! Comme… comme la pluie et le vent, comme le soleil et les éléments, ça c’est mon papy qui le disait…

Mon papy Léon, il m’a tout appris sur la mer. Et il parait qu’on se ressemble, heu, qu’on se ressemblait comme deux gouttes d’eau, ça s’est ma mamie qui le dit. Elle, elle m’appelle le soleil de sa vie. (…) Et dans ma mémoire revenaient toutes les aventures que nous avons vécues ensemble : comment il m’a sauvé la vie pendant une partie de pêche, comment il m’a appris à écouter les arbres respirer…

Pourquoi il faut que les grands parents meurent plus souvent que nous ? Arthur et moi on a décidé de mener l’enquête… (…) »  

Note du metteur en scène

« Envie de parler de ce sujet tabou, de le « jouer » pour faire face à ces mystères qui nous inquiètent.  

Sous forme ludique notre héroïne va partir à la recherche de réponses : « Qu’est ce qu’il y a après la mort ? ». Tantôt dans l’émotion et la tendresse dans une atmosphère réelle, tantôt dans l’imaginaire, féerie des personnages hallucinants et débordants d’humour.

Nous nous servons de différents espaces et de niveaux de jeux pour évoquer le voyage de Lola. Un espace scénique avec des voilages, des marionnettes, des projections d’images, pour nous emmener dans des souvenirs pleins de chaleurs et de couleurs.

Autant d’outils nous permettant d’évoquer ces différents univers pour que ce spectacle au sujet grave, reste ludique, visuel et drôle. »

Joël Picard  

20110220 comme2gouttesd'eau © Doumé 3813« Comme 2 gouttes d’eau ». © Doumé 3813 

 

Comme 2 gouttes d’eau

Durée du spectacle : 1 h 10

Dimanche 20 février 2011 à 15 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine – Saint-Jean-d’Angély

Mise en scène : Joël Picard

Musique : Gérard Baraton

Comédiens : Chloé Martin - Florent Picard - Alain Fritsch  

20110220 comme2gouttesd'eau © Doumé 3693

« Comme 2 gouttes d’eau ». © Doumé 3693 

La compagnie

www.theatre-chaloupe.com

Le Théâtre de la Chaloupe compte bientôt 14 spectacles, près de 700 représentations, 130.000 spectateurs en France, dans les DOM et au-delà des frontières.  Plusieurs pièces ont été présentées lors de festivals nationaux et internationaux.  

Comme pour le choix des textes, les partis pris scénographiques oscillent souvent entre rêve et réalité, passant ainsi d’un environnement habituel à une extrapolation onirique… Passeurs d’émotions, passeurs d’espoirs.

Outre ses créations professionnelles, le Théâtre de la Chaloupe intervient avec de nombreux partenariats tels que les établissements hospitaliers, des troupes de théâtre amateur et des structures sociales.

Investi d’une mission de “service public”, et ancré au cœur de quartiers sensibles, le Théâtre de la Chaloupe a créé 10 ateliers de formation théâtrale.

La compagnie est effectivement très sensible et attentive à la transmission de savoir et à la volonté de familiariser les publics avec le théâtre et la culture en général.

Leurs précédents spectacles

J’IRAI JUSQU’AU BOUT (2006) Lecture théâtralisée

UNE BIERE DANS LE PIANO (2005) Comédie tragique autour du monde de l’entreprise

DIMANCHE 15 HEURES (2005) Galerie de portraits de joueurs de foot du dimanche

LE GRENIER DE LA CLASSE (1997) Spectacle jeune public et familial d’après l’oeuvre de PEF

DES PETITS RIENS (2000) Comédie dramatique

LES PETITS POIS (1993) Spectacle burlesque

LE BLEU DE L’EAU-DE-VIE (1990) De Carlos Semprum Maura

BAVETTE PERIER ET MARGUERITTE SANBUL (1989) Formes burlesques

RIEN DE PLUS (1988) Pièce burlesque

CHALOUPITRERIES... (1986) Spectacle de clowns

PARTIE DE RIEN (1985) Théâtre burlesque

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 12:31

Mardi 1er février 2011 – Billet 52 » Crédit photos François Mourens-Provensal

www.theatregyptis.com

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le médecin malgré lui

le mécanisme de la farce chère à Molière  

medecin_malgre_lui_francois_mouren_provensal-001.JPGCrédit photo François Mourens-Provensal

THÉÂTRE : L’association A4 présente « Le médecin malgré lui », mercredi 2 février à 20 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine. Une création de Gyptis Compagnie Chatôt-Voyoucas en tournée. www.theatregyptis.com  

L’histoire

20110202_Le-medecin-malgre-lui---Credit-Francois-Mouren.jpgL’action est basée sur un système de retournement de situation. La pièce se déroule à la campagne - à l’époque même de Molière -  et s’ouvre sur une dispute entre Sganarelle, un faiseur de fagots, et sa femme Martine. Cette femme battue par son mari va le faire battre à son tour pour se venger de lui, en le faisant passer pour un médecin prodigieux qu'il faudrait rouer de coups afin de lui faire avouer sa profession.

Le stratagème de Martine fonctionne et Sganarelle devient alors un faux médecin dont la première patiente est une jeune fille tombée soudainement dans le mutisme.

La satire du Médecin malgré lui est bon enfant, qu'elle concerne les médecins ou les femmes. La leçon rappelle, sans outrance, que la vanité humaine est incommensurable et que l'amour est roi. Elle offre une anecdote simple et connue, beaucoup de propos gras, des coups de bâton à répétition, une chanson à boire, un pendu pour rire, un mariage très moral... et aussi la relation du couple, la domination du père, l’avarice, la jalousie, la vulgarité de l'argent... autant de thèmes chers à l’auteur.  

medecin_malgre_lui_francois_mouren_provensal-017.JPGCrédit photo François Mourens-Provensal

Les ressorts de la farce

L’intrigue imaginée par Molière présente des personnages qui, issus de milieux différents, n’auraient a priori jamais dû se rencontrer et les placent dans une situation particulièrement  ridicule. Des jeux de mots, des plaisanteries, un langage déformé ou inventé suscitent le rire.

L'auteur se moque d'un trait de caractère (la jalousie, l'avarice) ou d'une profession (les médecins).

Les didascalies de l'auteur et les inventions du metteur en scène imposent aux acteurs des mouvements comiques. Le lecteur ne peut que les imaginer, alors que le spectateur a la chance de les voir.

Les cocasseries de Sganarelle, devenu médecin « malgré lui », sont renforcées par l'utilisation des mécanismes de la farce, auxquels Molière est rompu, autorisant le spectateur à rire des situations burlesques.

Entre la parodie médicale et les histoires de couples, Molière crée des rencontres incongrues et des coups de théâtre qui donnent à cette pièce une résonance particulière sur fond de joie de vivre.

Certes, Molière ne montre sur la scène qu'un faux médecin, Sganarelle : le spectateur n'a donc pas en face de lui un portrait réaliste, mais un reflet grotesque, dans le monde de la farce.

Cependant, derrière les traits délibérément grossis - telle est la loi du comique au théâtre - il est aisé de reconnaître une série de critiques qui visent la médecine du XVIIe siècle... et sans doute les charlatans de toutes les époques.

Durée du spectacle 1 h 10

Ce spectacle est aussi présenté en séance scolaire.  

medecin_malgre_lui_francois_mouren_provensal-044.JPGCrédit photo François Mourens-Provensal

Tarifs : Abonnement ou 23 € / 19 € / 12 € / 7 €

Renseignements / Billetterie : 05 46 59 41 56

Réservations au bureau de l’A4, Abbaye Royale (cour d’honneur), du mardi au vendredi de 14 h à 17 h 30, ou à l’espace culturel du centre Leclerc.  

medecin_malgre_lui_francois_mouren_provensal-052.JPGCrédit photo François Mourens-Provensal

Distribution

Arnaud Appréderis : Lucas, mari de Jacqueline

Agnès Audiffren : Lucinde, fille de Géronte

François Champeau : M.Robert, voisin de Sganarelle et Thibaut, père de Perrin

Christine Gaya : Jacqueline, nourrice chez Géronte

Martin Kamoun : Perrin, paysan et Valère, domestique de Géronte

Hervé Lavigne : Sganarelle, mari de Martine

Nancy Madiou : Martine

Jacques Germain : Géronte

Sébastien Todesco : Léandre, amant de Lucinde  

20110202_medecin_malgre_lui.JPGCrédit photo François Mourens-Provensal

Andonis Vouyoucas – metteur en scène

Né à Athènes - Grèce - en 1939.

Après des études de Droit à la Faculté d'Athènes puis une formation au Nouveau Théâtre d'Athènes (direction Vassilis Diamantopoulos), il travaille au cinéma de 1959 à 1966 comme assistant opérateur, assistant réalisateur, scénariste et réalisateur.

A partir de 1966 il étudie à l'Institut d'Etudes Théâtrales de Paris et constitue une première équipe de travail avec Françoise Chatôt.

En 1969, il devient Directeur du Centre Dramatique de Garges-lès-Gonesse. Il crée Antigone de Sophocle. Avec Françoise Chatôt, ils sont appelés à Marseille par Antoine Bourseiller. Ils forment alors la Compagnie Permanente du Centre Dramatique National et co-dirigent l'Ecole Nationale Supérieure de Formation du Comédien et ils créent Requiem, invité au Théâtre des Nations. Ils entreprennent en 1976 la réfection du Théâtre Espace Massalia.

En septembre 1987, leur est confiée la direction du Théâtre Gyptis. Andonis Vouyoucas a participé à une dizaine de films en tant que comédien et a joué dans plusieurs pièces de théâtre. Il a formé des acteurs de 1966 jusqu'à aujourd'hui et a mis en scène plus de quarante de spectacles.

— Association A4 –

L’A4 organise la saison culturelle à Saint-Jeand’Angély pour la 21e année et le festival de théâtre « Théâtre en l’Abbaye » en été depuis sept ans.

Elle propose, comme chaque année, un temps fort Jeune Public, premier trimestre 2011, qui permet d’accueillir écoliers, collégiens et lycéens de l’ensemble du Pays Vals de Saintonge.

Cette saison encore l’A4 programme à la salle Aliénord’Aquitaine de Saint-Jean-d’Angély ainsi qu’au restaurant le Mareyeur. L’A4 renouvelle les décentralisations à Matha, Tonnay-Boutonne et Saint-Savinien-sur-Charente.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans A4
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages