Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 23:50

20110226-SCA-affiche loto

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 18:05

Lundi 21 février 2011 – Billet 102 » Qui a des photos du match ? bernard.maingot[arobase]orange.fr

Les articles sur le Raca sont ICI sur le blog 1

Les articles "Rugby" sont ICI sur le blog 2

Le site du RACA  

Un article est publié dans Sud Ouest (édition papier) du 21 février « Rien ne peut les arrêter »

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - RUGBY ATHLETIC CLUB ANGÉRIEN

FÉDÉRALE 2 – SECTEUR D - POULE 8 – 16e JOURNÉE (13 FEVRIER 2011)

Avec le bonus offensif

"Le RACA continue sur sa lancé"

RUGBY ANGÉRIEN En l’emportant 28 à 6 sur Floirac, le RACA obtient le bonus offensif. En tête du classement de la poule 8, les Angériens, avec 71 points, sont toujours à huit points devant le dauphin Belvès (63 points). Rochefort est troisième avec 53 points.

» Bernard Prabonnaud  

20110220_raca_floirac_9965-bl2.jpgPour leur première titularisation, Martin et Peyrinaud ont apporté leur pierre à l’édifice. PHOTO RACA  

20110220 raca floirac site raca-bl2Crédit photo www.raca17.com

20110220 Fed2 poule 8 jour17 resultats du 20 février 2011En l’emportant sur Floirac, dimanche 20 février au stade municipal de Saint-Jean-d’Angély, le RACA a assuré l’essentiel par une victoire bonifiée, sans pour autant avoir livré un grand match, face à une équipe qui n’a pas montré grand-chose.

Gavés de ballons en touche, les joueurs du RACA ont pourtant disposés d’une excellente base de lancement, mais les lignes arrières, dont la composition était inédite avec Omondi au centre, ne sont pas parvenus pas à se montrer sous un jour convaincant. Trop de maladresses et de mauvais choix ont empêché les Angériens de rendre une copie sans rature.

Il a fallu encore une fois que Mitu lance une offensive de son poste d’arrière  pour sonner le réveil angérien. Dekkiche et Omondi ont complété le score en marquant par deux fois, dont le dernier essai du bonus à la 80e minute. Dommage que Fourcade - encore excellent au pied - ne franchisse pas plus la ligne d’avantage et se contente trop souvent d’un rôle de passeur.  

20110220 Fed2 poule8 jour17 classt au20 fev 2011 itsrugbyFédérale 2 : le classement de la poule 8 à la 17e journée d’après its rugby

Dimanche 27 février, derby à Surgères

Le RACA effectuera son plus court déplacement, en allant à Surgères dimanche prochain. Dernier derby de la saison, les Angériens se rendront dans la cité voisine avec une confiance raisonnée en se souvenant que la première des vertus est de rester humble et la seconde de respecter l’adversaire : pas question pour les bleus et blancs de partir la fleur au fusil : c’est en respectant les fondamentaux que les angériens pourront imposer leur rugby. Maka devrait pouvoir faire sa rentrée, ainsi que Mounic.  

20110227 Fed2 poule8 jour18 matchs prévus 27 février itsrFédérale 2 poule 8 18e journée : les matchs prévus le 27 février sur its rugby

 

Contre Floirac, la réserve angérienne fait match nul 17/17  

20110220 Fed2B poule8 jour17 resultats du 20 février 2011Fédérale 2B : les résultats du groupe 8 à la 17e journée d’après its rugby  

20110220 Fed2B-poule8 jour17 classt au20 fev 2011 itsrugbyFédérale 2B : le classement du groupe 8 à la 17e journée d’après its rugby

Partager cet article
Repost0
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 12:30

Lundi 21 février 2011

Les articles "Cinéma Théâtre Spectacles" sont ICI sur le blog 1

Les articles "Cinéma Théâtre Spectacles" sont ICI sur le blog 2

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Les alternatives de Coline Serreau

"Solutions locales pour un désordre global"

CINÉMA Le Forum, à Matha, présentera le film de Coline Serreau "Solutions locales pour un désordre global", jeudi 10 mars à 20 heures.

Lire l’article sur le blog de Marius

 

La présentation du film sur Évène

Solutions locales pour un désordre globalDes films catastrophistes ont été tournés, des messages alarmistes lancés, ils ont eu leur utilité mais il faut désormais montrer qu'il existe des solutions, faire entendre les réflexions de ceux qui inventent et expérimentent des alternatives.

Dépassant la simple dénonciation d'un système agricole perverti par une volonté de croissance irraisonnée, Coline Serreau nous invite dans 'Solutions locales pour un désordre global' à découvrir de nouveaux systèmes de production agricole, des pratiques qui fonctionnent, réparent les dégâts et proposent une vie et une santé améliorées en garantissant une sécurité alimentaire pérenne.

La critique de Laurence Gramard (16 mars 2010 sur Évène)

Après l’échec du Grenelle de l’environnement, "Solutions locales pour un désordre global" tombe à pic. Comme pour raviver l’espoir chez les écologistes déconfits ou les simples perplexes, Coline Serreau part à la rencontre des petites mains et des grands esprits de la révolution écologique de demain. Avec pour seules armes sa caméra HD et son inflexible curiosité, la réalisatrice filme en toute modestie la Terre vue… de la terre, entre solutions et problèmes. D'une recette d’engrais naturel aux malformations anatomiques engendrées par des pesticides chimiques. La démarche est cohérente et incitative. Aux côtés des centaines de David contre Goliath qu’elle interviewe, Coline Serreau convie son public à une symbolique table ronde.

Point d’orgue d’une série de "documentaires verts", le film sonne non seulement l’heure du bilan, mais propose des alternatives concrètes à la dérive agro-industrielle mondiale. De la France à l’Inde en passant par le Brésil, l’Ukraine et le Maroc, on apprend à repenser intégralement l’agriculture. A l’heure où "moins d’une semaine d’autonomie alimentaire pourrait être assurée par l’Ile-de-France", le retour à une production locale et respectueuse des sols s’impose.

En confrontant inepties gouvernementales et actions efficientes, Coline Serreau bouleverse les certitudes et lève le voile sur une situation effarante et inadmissible. Si la mise en scène elle-même n’est pas exempte de maladresses (cadrages, mise au point), l’indépendance et la liberté qu’elle suggère renforce l’enjeu du propos. A la fois informatif et responsabilisant, le documentaire ouvre la voie à une sérieuse réflexion et offre les clés d’une intervention à l’échelle individuelle. Si "cultiver son jardin devient un acte politique" selon les protagonistes, aller voir "Solutions locales pour un désordre global" relève simplement de l’acte citoyen.

 

Date de sortie cinéma : 7 avril 2010

Réalisé par Coline Serreau

Long-métrage français. Genre : Documentaire

Durée : 01h53min Année de production : 2010

Distributeur : Memento Films Distribution

Synopsis : "Les films d'alertes et catastrophistes ont été tournés, ils ont eu leur utilité, mais maintenant il faut montrer qu'il existe des solutions, faire entendre les réflexions des paysans, des philosophes et économistes qui, tout en expliquant pourquoi notre modèle de société s'est embourbé dans la crise écologique, financière et politique que nous connaissons, inventent et expérimentent des alternatives."

Coline Serreau.  

Solutions locales pour un désordre global video3 allociné

 La vidéo sur allociné

Solutions locales pour un désordre global video4 allociné

La vidéo sur allociné

Partager cet article
Repost0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 20:39

Dimanche 20 février 2011 – Billet 100

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Découvrir les Vals de Saintonge  

20070714 ste radegonde fontaine 4764-bl2La fontaine de Sainte-Radegonde, près de Lozay. (PHOTO BERNARD MAINGOT)

Comme en 2010, l'office du tourisme de Saint-Jean-d'Angély et Saint-Hilaire-de-Villefranche organise en 2011 des circuits-découverte en car du patrimoine roman des Vals de Saintonge.

Mercredi 13 avril, le premier circuit "Eglises et légendes de la Saintonge" passera par Saint-Loup, Courant, Lozay et Saint-Denis du Pin.

Mercredi15 juin, un deuxième circuit "Les belles pierres de Saintonge" passera par  Grandjean, Annepont, le Mung, les Nouillers et Landes.

Plus d’infos sur le site d'Esla.

Partager cet article
Repost0
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 10:29

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

« Comme 2 gouttes d’eau »

L’A 4 propose du théâtre familial, dimanche 20 février à 15 h 30, « Comme 2 gouttes d’eau », par le Théâtre de la Chaloupe, dans une mise en scène de Joël Picard, avec Chloé Martin, Florent Picard et Alain Fritsch, sur une musique de Gérard Baraton.  

20110220_comme2gouttesd-eau_c-Doume-3613.jpg « Comme 2 gouttes d’eau ». © Doumé 3613  

Lola, âgée de 8 ans, est là, devant nous…

« Aujourd’hui je suis allée à l’enterrement de mon Papy.  

Enfin c’était pas vraiment un enterrement vu qu’on a brûlé son corps… ça s’appelle une création je crois ou quelque chose comme ça !

En tout cas, c’était une façon de lui dire adieu, parce que ça sert à ça la mort, ça sert à finir sa vie !

Et ça, c’est difficile à imaginer, parce que mon papy Léon, il existait depuis toujours ! Il existait depuis la création de l’univers ! Comme… comme la pluie et le vent, comme le soleil et les éléments, ça c’est mon papy qui le disait…

Mon papy Léon, il m’a tout appris sur la mer. Et il parait qu’on se ressemble, heu, qu’on se ressemblait comme deux gouttes d’eau, ça s’est ma mamie qui le dit. Elle, elle m’appelle le soleil de sa vie. (…) Et dans ma mémoire revenaient toutes les aventures que nous avons vécues ensemble : comment il m’a sauvé la vie pendant une partie de pêche, comment il m’a appris à écouter les arbres respirer…

Pourquoi il faut que les grands parents meurent plus souvent que nous ? Arthur et moi on a décidé de mener l’enquête… (…) »  

Note du metteur en scène

« Envie de parler de ce sujet tabou, de le « jouer » pour faire face à ces mystères qui nous inquiètent.  

Sous forme ludique notre héroïne va partir à la recherche de réponses : « Qu’est ce qu’il y a après la mort ? ». Tantôt dans l’émotion et la tendresse dans une atmosphère réelle, tantôt dans l’imaginaire, féerie des personnages hallucinants et débordants d’humour.

Nous nous servons de différents espaces et de niveaux de jeux pour évoquer le voyage de Lola. Un espace scénique avec des voilages, des marionnettes, des projections d’images, pour nous emmener dans des souvenirs pleins de chaleurs et de couleurs.

Autant d’outils nous permettant d’évoquer ces différents univers pour que ce spectacle au sujet grave, reste ludique, visuel et drôle. »

Joël Picard  

20110220 comme2gouttesd'eau © Doumé 3813« Comme 2 gouttes d’eau ». © Doumé 3813 

 

Comme 2 gouttes d’eau

Durée du spectacle : 1 h 10

Dimanche 20 février 2011 à 15 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine – Saint-Jean-d’Angély

Mise en scène : Joël Picard

Musique : Gérard Baraton

Comédiens : Chloé Martin - Florent Picard - Alain Fritsch  

20110220 comme2gouttesd'eau © Doumé 3693

« Comme 2 gouttes d’eau ». © Doumé 3693 

La compagnie

www.theatre-chaloupe.com

Le Théâtre de la Chaloupe compte bientôt 14 spectacles, près de 700 représentations, 130.000 spectateurs en France, dans les DOM et au-delà des frontières.  Plusieurs pièces ont été présentées lors de festivals nationaux et internationaux.  

Comme pour le choix des textes, les partis pris scénographiques oscillent souvent entre rêve et réalité, passant ainsi d’un environnement habituel à une extrapolation onirique… Passeurs d’émotions, passeurs d’espoirs.

Outre ses créations professionnelles, le Théâtre de la Chaloupe intervient avec de nombreux partenariats tels que les établissements hospitaliers, des troupes de théâtre amateur et des structures sociales.

Investi d’une mission de “service public”, et ancré au cœur de quartiers sensibles, le Théâtre de la Chaloupe a créé 10 ateliers de formation théâtrale.

La compagnie est effectivement très sensible et attentive à la transmission de savoir et à la volonté de familiariser les publics avec le théâtre et la culture en général.

Leurs précédents spectacles

J’IRAI JUSQU’AU BOUT (2006) Lecture théâtralisée

UNE BIERE DANS LE PIANO (2005) Comédie tragique autour du monde de l’entreprise

DIMANCHE 15 HEURES (2005) Galerie de portraits de joueurs de foot du dimanche

LE GRENIER DE LA CLASSE (1997) Spectacle jeune public et familial d’après l’oeuvre de PEF

DES PETITS RIENS (2000) Comédie dramatique

LES PETITS POIS (1993) Spectacle burlesque

LE BLEU DE L’EAU-DE-VIE (1990) De Carlos Semprum Maura

BAVETTE PERIER ET MARGUERITTE SANBUL (1989) Formes burlesques

RIEN DE PLUS (1988) Pièce burlesque

CHALOUPITRERIES... (1986) Spectacle de clowns

PARTIE DE RIEN (1985) Théâtre burlesque

Partager cet article
Repost0
18 février 2011 5 18 /02 /février /2011 18:32

Jeudi 10 février 2011 – Billet 98 » Photos DR et Bernard Maingot

SAINT-HILAIRE-DE-VILLEFRANCHE

« Manger sain, c’est manger bio ! »

PRODUITS BIO Du 18 au 20 février, Marc Duquesnay et Marie-Pierre Bidaut cuisineront bio devant les visiteurs du salon bio « Respirez la vie », à l’Espace Encan de la Rochelle.

» Bernard Maingot  

BIO marc duquesnay marie pierre bidaut 431 drMarc Duquesnay et Marie-Pierre Bidaut cuisinent les produits bio dans les Salons du Poitou-Charentes. PHOTO DR

Marie-Pierre Bidaut et Marc Duquesnay sont deux cuisiniers professionnels, diplômés et expérimentés, établis au 5 rue de la Ferme « Chez Millon », près de Saint-Hilaire de Villefranche.  

20110210 BIO marc duquesnay 7945 bmLeur spécialité c’est d’être traiteur et donc de pratiquer la cuisine ambulante. « Mais c’est de la cuisine uniquement bio. Manger sain, c’est manger bio ! », précise Marc d’emblée.  

20110210 BIO marc duquesnay marie pierre bidaut 7970 bmMarc Duquesnay et Marie-Pierre Bidaut reconstituent un chou. PHOTO B. M.  

20110210 BIO marc duquesnay marie pierre bidaut 7964 bmDans son labo avec plans de travail et plonge en inox, où le matériel est mobile, tel un four à piètement sur roulettes, permettant de "monter" rapidement une cuisine lors d’une prestation, Marc explique : « Nous proposons une cuisine saine et saisonnière, inspirée de cuisine française et d’ailleurs, avec des produits soigneusement sélectionnés issus de l’agriculture biologique. Nous proposons des formules, pas des menus, parce que nous attachons une grande importance à la saisonnalité et que nous respectons les cycles de la Nature. Autrement dit, pas de coquilles Saint-Jacques en juin ou de fraises en décembre… ».  

BIO marc duquesnay 365 drLa cuisine bio en direct pour 150 personnes, lors d’un salon. PHOTO DR

Marc, 40 ans, a fait en 1994 l’école hôtelière à Francfort (Allemagne). Cuisinier pendant deux ans à La Nouvelle-Orléans (États-Unis) où il était « restaurant-manager », il est ensuite  sommelier. Sa bonne connaissance des vins le voit maître d’hôtel pendant un an sur le paquebot Queen Elizabeth II.  

BIO marie pierre bidaut 81 drEn 2007, au campus des métiers à Niort, il rencontre Marie-Pierre Bidaut, alors qu’ils cherchaient de nouvelles orientations et formations sur la cuisine. A 39 ans, Marie-Pierre a enchaîné différents métiers : secrétaire, vendeuse dans le secteur alimentaire,… « Les produits alimentaires me  correspondaient et la cuisine est un emploi qui me stabilise professionnellement, dit-elle. Ensemble, nous avons créé cette activité de traiteur et de cuisine ambulante où nous allons vers les autres avec des produits bio. Nous sommes complémentaires et satisfaits d’avoir choisi cette voie qui nous a permis de servir déjà 9 000 repas bio depuis le début de notre activité ».  

20110210 BIO marc duquesnay marie pierre bidaut 7949 bm Tous deux sont passionnés par une bonne cuisine issue des produits de l’agriculture biologique et pour mettre en avant les producteurs locaux, heureux « d’utiliser le moins de gasole possible pour les approvisionnements ».

Marc confie : « J’ai eu la chance d’avoir un papa agriculteur, de manger les légumes du jardin, le cochon de la ferme, de manger du local et du naturel. Au Danemark, le bio est une véritable institution. Les magasins n’ont pas qu’un seul rayon bio comme chez nous. En France on « mange bio » comme si c’était un thème de cuisine ou comme « manger thaïlandais ». Si on s’occupait vraiment de notre santé, il y aurait plus de demandes et donc plus de producteurs. Le bio ne serait pas forcément plus cher. On mange moins de viande car on est plus rassasié avec des légumes bio. Et pour une meilleure santé, je voudrais des légumes sans pesticides, des viandes sans eau et sans sels de nitrates provenant d’animaux moins vaccinés… »  

BIO marc duquesnay 9330 drLe premier pôle de leur  clientèle sont les salons bio, comme « Respirez la vie » à La Rochelle, « Atlantica » à Jonzac, « Natura’Vie » à Neuville-de-Poitou, qui permettent la communication pour se faire connaître : « Les professionnels viennent glaner des producteurs et les particuliers goûtent notre cuisine et nous recontactent ensuite ». Il y a ensuite une clientèle privée, avec des repas de famille, des menus simples ou plus élaborés, et celle des séminaires et des assemblées générales pour « des gens qui mettent en avant le bien-être, la santé, l’environnement »

Cette activité de traiteur apparaît aussi dans le guide du GAB 17 (Groupement des agriculteurs biologiques) que les personnes sensibilisées au bio utilisent. « Nous cuisinons aussi depuis deux ans pour la rentrée bio à Geay, à la Ferme des oiseaux (deuxième week-end de septembre). Enfin, cette année nous avons créé notre site Internet, c’est notre carte de visite sur le web », ajoute Marie-Pierre.  

20110210_BIO_marc_duquesnay_marie_pierre_bidaut_7978_bm.jpgDans cette poële, ils font la cuisine pour 150 personnes en une seule fois ! PHOTO B. M.

Marc et Marie-Pierre ont dû s’équiper en matériel neuf. Notamment avec deux grandes poêles en céramique minérale, un matériau qui n’altère pas les denrées. « Nous n’avons aucun appareil avec du téflon pour les qualités anti-adhésives et il est interdit de cuisiner au téflon au salon bio de la Rochelle ». Ainsi, avec une poêle de 80 cm de diamètre et de 15 cm de profondeur (750 euros) et une de un mètre de diamètre (1 500 euros) il peut cuisiner devant les gens pour 150 ou 200 personnes en une seule fois !

« Une alimentation saine et locale, voila ce que nous voulons, ce que nous défendons et que nous mettons en pratique, en faisant confiance à une agriculture durable, équitable, et biologique, dans le plus grand respect des saisons », conclut Marc.

Site www.atable-naturellement.fr/  

BIO marc duquesnay 1399 drLa cuisine est au salon

Les plats de Marc et Marie-Pierre : « Vendredi nous cuisinons le poulet au Pineau des Charentes avec les légumes de saison (carotte, rutabaga, chou). Samedi l’accent est mis sur la vraie cuisine populaire thaïlandaise, avec du poulet au calanga (gingembre asiatique) lait de coco, sauté avec un riz au jasmin et des pousses de bambou ; un gâteau safran et amande, une tarte au café et au cognac, une mousse de pomme végétalienne à base de tofou soyeux (pâte de soja, qui remplace produits laitiers, beurre, crème). Pour les végétariens nous proposons des lasagnes aux cinq légumes (carotte, rutabaga, chou rouge,  poireau, épinard frais) avec une béchamel (au lait de riz, lait de soja, lait d’amande ou lait d’avoine), un gratin dauphinois à base de patates douces au fromage de chèvre, un gratin de chou-fleur au curcuma et au vieux Comté, et de la seiche puisqu’on est à La Rochelle ».

   

Salon bio du 18 au 20 février, à l’Espace Encan de la Rochelle www.respirezlavie.com

Le site de Marc et Marie-Pierre : www.atable-naturellement.fr

Tél. 05 46 90 61 42 – 06 74 03 54 82

Courriel : info@atable-naturellement.fr  

BIO marc duquesnay 1061 drDevant « Chai Pépette », 5 place d'Antioche, à Sainte-Marie de Ré. PHOTO DR

Partager cet article
Repost0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 23:08

Mardi 15 février 2011 – Billet 97 » Tous les films sont sur Allociné

Voir le programme de l’Eden du 2 au 22 février ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

L’écran enchanté

Sept films d’animation à l’Eden

CINÉMA EDEN L'écran enchanté est une programmation spéciale destinée aux enfants et - pourquoi pas ? - aux grands enfants !

Sept films se succéderont ainsi, du mercredi 16 février jusqu'à mi-juin, adaptés aux  différents âges (à partir de 3, 4, 5 et 6 ans).

Tarif : 4 euros pour tous !

» Julien Rhouma

 

Arrietty le petit monde des chapardeurs  

ARRIETTYArrietty… : durée  1 h 34 ; à partir de 6 ans ; du mercredi 16 au mardi 22 février

Mercredi 16.02 à 16 h
Dimanche 20.02  à 15 h30
Lundi 21.02 à 17 h 30
Mardi  22.02 à 20 h 30

 

 

Le Marchand de sable  

Le Marchand de sableLe marchand de sable : durée 1 h 25 ; à partir de 5 ans ; du mercredi 9 au mardi 15 mars

Date de sortie cinéma : 9 février 2011
Synopsis : Chaque nuit, comme tous les enfants du monde, Théo rejoint le Pays des Rêves grâce au sable magique dispersé par le Marchand de Sable.

Mais une nuit, le vilain Tourni-Cauchemar vole le sable magique et prend le contrôle du Pays des rêves.
Le Marchand de Sable et son fidèle mouton Philibert demandent à Théo de les aider à récupérer le précieux sable, et déjouer ainsi les plans du terrifiant Tourni-Cauchemar.

Commence alors une grande aventure, dans un univers où tout est possible…  

  

Le Tigre et les animaux de la forêt  

Le tigre et les animaux de la forêtLe tigre et les animaux : durée 42 mn ; à partir de 4 ans ; du mercredi 23 au mardi 29 mars

Synopsis : programme de 4 courts métrages : "Souris mon amie!", "Le bonheur des cochons", "La chasse", "Le tigre".

 

 

 

Dessine-toi...  

dessine-toiDessine-toi… : durée 1 h 10 ; à partir de 6 ans ; du mercredi 6 au mardi 12 avril.

Synopsis : Le crissement d'un feutre noir fait écho à des enfants du monde entier qui s'appliquent à faire leur autoportrait. A l'instar du dispositif mis en œuvre par Georges Clouzot dans Le Mystère Picasso, Gilles Porte filme des enfants qui ne savent ni lire ni écrire en train de se dessiner librement "de l'autre côté" de la vitre.

Élans de créativité, réflexion, panne d'inspiration, larmes, rires. Dessine-toi... donne à partager la grâce de "l'enfance".

 

La Flûte et le grelot

la flûte et le grelotLa flûte et le grelot : durée 42 mn ; à partir de 4 ans ; du mercredi 20 au mardi 26 avril.

Synopsis : deux films d'art des studios de Shanghai : Le Grelot du faon (1982) de Tang Cheng et Wu Qiang et La Flûte du bouvier (1963) de Te Wei et Qian Jiajun 

 

 

 

Le Mulot menteur  

Le Mulot menteurLe mulot menteur : durée 45 mn ; à partir de 6 ans ; du mercredi 4 au mardi 10 mai

Synopsis : un programme de quatre courts métrages d'animation à partir de 4-5 ans : La Main de l'ours (2008) de Marina Rosset, Les Escargots de Joseph (2009) de Sophie Roze, Le Loup devenu berger (2010) de Rebecca Akoun et Le Mulot menteur (2008) de Andrea Kiss.

Peureux, timide, rusé ou affabulateur ? Quatre personnalités pour quatre fables : un bûcheron face à un ours, un écolier collectionnant des escargots, un loup déguisé en berger ou encore un mulot aux récits incroyables… 

 

Perdu ? Retrouvé !  

perdu retrouvéPerdu ? Retrouvé ! : durée 41 mn ; à partir de 4 ans ; du mercredi 18 au mardi 24 mai

Synopsis : Un programme de courts métrages d'animation : Perdu ? Retrouvé ! (2008) de Philip Hunt, Pink Nanuq (2009) de Jeanine Reutemann et Le Silence sous l'écorce (2010) de Joanna Lurie.

 

 

 

A bientôt dans notre salle !

Julien Rhouma

Cinéma EDEN

6 Av Pasteur

17400 Saint-Jean-d'Angély

05 46 26 21 40

Partager cet article
Repost0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 12:35

Mercredi 16 février 2011 – Billet 96 » Crédit Photo collège Georges-Texier

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – COLLÈGE GEORGES-TEXIER - FOOTBALL

Les minimes champions départementaux

Les benjamins 4e sur sept

FOOTBALL AU COLLÈGE Les élèves de la classe à horaire aménagé du collège Georges-Texier ont réalisé des performances au championnat départemental de football, mercredi 16 février.  

20110216_FOOT_coll_texier_minimes_7192-dr-b2.jpgAutour de Pascal Blin, les minimes champions départementaux : Louis Boucard, Benoît Bessaguet, Teddy Bernard, Alexandre Vasquez, Baptiste Bernucci, Pierre Soulard, Hugo Jacquit et Bastien Halley. PHOTO DR  

Le tournoi de football à sept comptant pour le championnat départemental de football "Benjamins et minimes garçons" a eu lieu mercredi 16 février, au stade du Pas des Laquais, à La Rochelle. Le collège Georges-Texier de Saint-Jean-d’Angély y a présenté une équipe dans chacune des deux catégories.

Les benjamins se classent quatrième sur les sept équipes présentes. Quant aux minimes, ils terminent invaincus de leur tournoi et deviennent donc champions de Charente-Maritime, catégorie "Minimes garçons".

Félicitations aux participants, à Pascal Blin et Rebecca Remuzeau qui les encadraient, et aux lauréats qui auront tout le soutien de Christophe Palligen, leur professeur référent.

Mercredi 9 mars, les minimes seront à Poitiers pour la finale académique contre les champions départementaux de la Vienne, des Deux-Sèvres et de la Charente.  

20110216_FOOT_benjamins_coll_texier_7183-dr-b2.jpgDevant Rebecca Remuzeau, les benjamins classés quatrième au tournoi : Baptiste Duval, Alexis Mathe, Kevin Delacotte, Kevin Carré, Kevin Hilson, Valentin Derbilly, Thomas Chapuis, Quentin  Dubois, Hugo Carton-Moreau, Alexis Deschamps, Florian Giraud, avec Rebecca Remuzeau.       

Partager cet article
Repost0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 12:30

Mardi 15 février 2011 – Billet 95 » Crédit photo AAPPMA Pêcheurs angériens

Les 35 articles "Pêcheurs angériens" du blog 1 sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Sauver la pêche en Boutonne

PÊCHE Les débats sur l’eau et la diminution du nombre des pêcheurs ont été au centre de l’assemblée générale des Pêcheurs angériens.

» Patrice Giraud – B. M.  

20110211 PECHEURS-angériens AG 6501De gauche à droite : Jacques Fouchier, Catherine Quéré, Jean-Pierre Laporte, Lucien Bouchet,
Patrice Giraud, Frédéric Emard, Jacques Castagnet et Christelle Jauneau. PHOTO DR

L'assemblée générale de l’AAPPMA (1) Les Pêcheurs angériens s'est tenue vendredi 11 février à l’amphithéâtre de la Fondation Robert, en présence de nombreuses personnalités angériennes. Les débats autour de l'eau et la pêche ont étés passionnés mais très constructifs. Le problème récurrent de l'eau dans les rivières a de nouveau été traité par tous les participants.

Le sujet a tout d'abord été abordé par le trésorier qui ne peut que constater une baisse constante des effectifs « due à la mauvaise qualité des eaux et au manque d'eau dans les rivières, avec des assecs dès le mois de juin. Conséquence directe, Les pêcheurs Angériens ne comptent plus que 1 126 pêcheurs contre plus de 2 000 voici quinze ans ».

Menaces et agressions verbales

Frédéric Emard, Président du Syndicat Intercommunal Boutonne Amont (SIBA), a adressé ses  remerciements pour l'accueil qui lui est toujours réservé par les Pêcheurs angériens. Le « chirurgien de la Boutonne » a rappelé les nombreux travaux effectués encore cette année par les services du SIBA, des faucardages aux remblaiements de berges et des consolidations de déversoirs aux enrochements de digues qui s'affaissent.

Ainsi, 70 kilomètres de berges ont été nettoyés entre Saint-Jean-d'Angély et Néré. Un autre point important a été évoqué, avec la mise en place de 28 échelles limnimétriques : elles vont permettre de mesurer et quantifier les volumes, niveau et débits d'eau de manière très sérieuse et serviront à prendre des décisions sur la gestion de l’eau. La directive européenne sur le bon état des rivières, qui est repoussée à 2015, voire à 2017 et le lobbying économique qui semble très puissant au niveau de l'Europe, font que beaucoup de promesses restent souvent sans effet... Le président du SIBA a évoqué le « jeudi noir » d’août 2010, où lui-même et Jean-Yves Martin, président de la commission locale de l’eau et conseiller général, ont été l'objet de menaces et d'agressions verbales de la part d'opposants à leur engagement pour l'eau et la sauvegarde des rivières.

Les pêcheurs moins nombreux

Jacques Fouchier, vice-président de la Fédération départementale de pêche 17, a  confirmé les propos de Frédéric Emard, où le préfet de Région, pourrait bien repousser les délais de 2015 à 2017 ou plus : « On va dans le mur, c'est grotesque, on nous prend pour des ânes. La mauvaise foi et la malhonnêteté intellectuelle de certains interlocuteurs est de mise en ce moment... », ajoutant toutefois : « Il nous faut tenir le coup et soutenir le SIBA et le Sage Boutonne qui se battent pour nous ».

A son avis, la chute du nombre de pêcheurs est due à plusieurs facteurs, notamment au mauvais état de nos rivières, mais aussi au manque de renouvellement des générations. « La pêche était jadis un loisir dominical incontournable. Tellement d'activités s'offrent actuellement à nous, qu'il nous faut réfléchir à de nouvelles offres à faire aux pêcheurs, comme la pêche en réservoir, la pêche sur des parcours définis, des pêches plus techniques. C'est dans cet optique que la Fédération 17 vient d'acquérir le plan d'eau de la Node de cinq hectares situé à Courcerac, pour en faire un point pêche spécifique qui pourrait séduire de nouveaux pêcheurs ».

Et Jacques Fouchier de continuer : « En réponse aux doléances sur les cormorans, la Fédération a transmis au niveau départemental, sans résultat actuellement. Un Comité Cormorans à été mis en place par la préfecture depuis quelques années, mais ce comité n'a jamais été réuni ! En ce qui concerne l'anguille, on voudrait aussi nous faire croire qu'en instaurant des dates de fermeture pour les pêcheurs de loisirs que nous sommes, on pourrait sauver l'espèce, mais c'est bien en amont que la pêche des pibales dans les estuaires contribue à sa destruction, grâce encore à des dérogations inadmissibles ! ».

« Rivières à sec tous les ans... »

Le conseiller général Jean-Yves Martin abonde les propos des intervenants. Président de la CLE, il souhaite continuer son travail dans le dialogue : « Ce n’est pas toujours facile, et il faut bien comprendre que tout le monde a le droit de vivre ». Les problèmes engendrés par l'implantation et l'exploitation « des bassines » (réserves de substitution) sembleraient évoluer, et il semblerait qu'à financement public, on arriverait à une gestion publique. « Je me bats contre la "normalité, laquelle voudrait nous faire croire qu'il est "normal" que nos rivières soient à sec tous les ans ! ».   

 

Catherine Quéré, députée de Saintes/Saint-Jean-d’Angély, est intervenue sur la difficulté pour le législateur de voter des lois et de constater que la plupart restent sans effet, par le fait que les décrets d'application de ces lois ne sont pas toujours signés et publiés. La bataille pour l'environnement en est actuellement à l'Assemblée nationale au Grenelle 3 après le Grenelle 1, puis le Grenelle 2... « Qu'en restera-t-il ? ». Constatant le nombre important de femmes qui pratiquent la pêche à Saint-Jean-d'Angély, elle a également félicité le président Bouchet pour la mise en place et la réussite d’une école de pêche dynamique.

Une écoute municipale

Jacques Castagnet, adjoint chargé de l’urbanisme, a indiqué que la municipalité allait étudier la limitation des volatiles sur le plan d'eau et l'envasement actuel du plan d'eau. Concernant le ravalement de la façade de la maison de la pêche, le maire Paul-Henri Denieuil a rappelé a rappelé avoir répondu l'an dernier que le financement n'avait pas été prévu au budget. Lucien Bouchet a proposé une participation financière des Pêcheurs Angériens, ce qui fera prochainement l’objet d’une réunion de travail. Christelle Jauneau, adjointe chargée des sports propose également une réunion de tous les utilisateurs angériens du plan d'eau.

 

Clôturant l’assemblée générale, Lucien Bouchet s’est voulu malgré tout optimiste, recommandant une nouvelle fois aux pêcheurs d’avoir un bon comportement au bord de l'eau, de respecter la nature, et de passer encore de bons moments au bord de l'eau.

(1) Association Agréée de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques

 

Dates à retenir

Ouverture de l'APN (atelier pêche-nature) le 8 mars à la maison de la pêche. Regroupement des AIPN du département le 21 mai à Saint-Palais. Ouverture de la truite le 12 mars. Ouverture du brochet le 1er mai. Les différents concours de pêche auront lieu : pour le feeder, le 22 mai, le 11 juin concours jeunes angériens et AIPN, le 15 juin challenge vétérans à Tonnay-Boutonne, le 19 juin concours de l'AAPPMA en collaboration avec le groupement sportif et le 28 août, concours Lorette à Tonnay-Boutonne.

A noter : la descente de la Boutonne par le Club de Plongée Subaquatique aura lieu dimanche matin 27 mars.

 

Empoissonnements

Truites Fario pour l'ouverture en 1ère catégorie : rendez-vous est donné aux bénévoles le lundi 28 février à 9 heures à l'aire de Loisirs de Saint-Pierre-de-l'Isle. Un lâcher d'arc-en-ciel aura lieu avant l'ouverture en 2e catégorie le 10 mars. Un deuxième lâcher de truites arc-en-ciel aura lieu le 15 avril, sur tout le parcours 1ère catégorie. Les lâchers du parcours truite d'Antezant auront lieu les semaines impaires. Des alevinages ont été effectués en gardons, brochets, sandres et black-bass.

Partager cet article
Repost0
17 février 2011 4 17 /02 /février /2011 07:00

 Jeudi 17 janvier 2011 – Billet 94 » Crédit photo AFA

Article du 16.02.2011 dans Sud Ouest « L’AFA, l’autre football angérien »  

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – ASSOCIATION FOOTBALL ANGÉRIEN

Les résultats de l’AFA

dimanche 13 février 2011

   

Championnat 4e Division Poule H

Dimanche 13 février à 13 h 15 

AFA 2 - Saint-Hilaire de Villefranche 0  

20110213 AFA 13.17.17Après une longue interruption, ce match de reprise a été laborieux contre Saint-Hilaire de Villefranche ! Le rythme est plutôt lent dans un match sans relief où les « bleus et blancs » assureront l’essentiel.

L’AFA, grâce à sa maîtrise technique contrôle cependant le match et ouvre le score à la 7e minute, par un premier but bien construit. Juste avant la mi-temps un adversaire est expulsé. Score à la mi-temps 1/0.

En seconde période, le rythme reste le même, avec un vent glacial. Le jeu n’a pas sa fluidité habituelle, les passes ne sont pas assurées. L’équipe de Saint-Hilaire, réduite à 10 joueurs, n’arrive pas à inquiéter l’équipe angérienne pourtant engourdie. L’avant-centre local enfonce le clou en milieu de seconde période et met définitivement son équipe à l’abri. Score final 2/0.

Avec 10 victoires en 10 matches de championnat, l’AFA est une équipe qui se distingue, et la montée en troisième division départementale se profile.

Déplacement  le week-end prochain avant la troisième trêve de la saison !

Prochain match

Championnat – Écoyeux-Vénérand/AFA  – Samedi 19 février -  19 heures

20110213 afa sthilaire12 bl2

20110213 afa sthilaire2 bl2

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages