Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 18:27

Samedi 5 mars 2011 - Billet 143 » Des articles à lire dans Sud Ouest

Les articles sur le Raca sont ICI sur le blog 1

Les articles "Rugby" sont ICI sur le blog 2

Le site du RACA

 Une vidéo du 26.01.2011 de 10’13 du Conseil général 79 match SAP (Parthenay)/Raca (Saint-Jean-d’Angély) www.youtube.com/watch?v=WihTdh5liWE&feature=related

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - RUGBY ATHLETIC CLUB ANGÉRIEN

FÉDÉRALE 2 – SECTEUR D - POULE 8 – 19e JOURNÉE (6 mars 2011)

 

Le Raca recevra bien Salles le 6 mars

des articles à lire dans Sud Ouest

Match de la réserve à 14 heures

Match de l'équipe A à 15 h 30. 

20110306 raca salles 

4 mars 2011 06h00 | Par Benjamin Deudon

Contraints de jouer

La demande des deux clubs de reporter le match en avril a été rejetée par la Fédération française de rugby. Hier, soit seulement trois jours avant le choc.

 

20110304 SUDOUEST Raca-Salles 332603 15886791 460x306

Sallois et Angériens se retrouveront dimanche, eux qui n'espéraient se recroiser qu'en avril. photo archives stéphane Lartigue

 

Hier, 12 h 15. À soixante-quinze heures du coup d'envoi, Renaud Gourdon, l'entraîneur angérien, est fixé. Le match de la 19e journée opposant ses hommes aux Sangliers de Salles se jouera bien dimanche. La fin d'un feuilleton débuté en janvier, et qui provoque la colère du technicien maritime envers la Fédération française de rugby. Une de plus.

Lire la suite

 

5 mars 2011 06h00 | Par Serge Plantey

Salles

Forte incompréhension

Les Sallois vont demain à St-Jean-d'Angély alors que les deux clubs s'étaient entendus pour une autre date.

Alors que la rencontre Saint-Jean-d'Angély - Salles devait se dérouler le 16 avril, suite à un accord entre les deux clubs et l'aval de la FFR, cette dernière vient de décider (jeudi) de faire disputer ce match demain.

Incompréhensible et aberrant

La conséquence de cette décision entraîne l'arrêt de la compétition pendant plus d'un mois.

Lire la suite

 

5 mars 2011 06h00 | Par Benjamin deudon

Entre deux eaux

Il ne reste que quatre matchs avant les phases finales. Mais pas question pour le RACA, déjà qualifié, de les négliger

 

20110305 SUDOUEST raca-salles 333632 15899479 460x306

Les Angériens ne veulent pas trébucher devant les Sangliers de Salles. photo archives stéphane lartigue

 

Bien sûr, les conditions de préparation de ce match n'ont pas été optimales. Bien sûr, les deux équipes auraient préféré le jouer en avril. Bien sûr, ne connaître que jeudi la décision de la Fédération française (notre édition d'hier) peut perturber un groupe à l'heure de disputer l'un des chocs de la Fédérale 2… Mais les Angériens

Lire la suite

Partager cet article
Repost0
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 17:48

Samedi 5 mars 2011 – Billet 142 » Un article à lire dans Sud Ouest

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Faute d’arbitres

les clubs maritimes ne joueront pas

Article Sud Ouest

 

5 mars 2011 06h00 | Par Arnaud Marchais

Les matchs ne reprendront pas ce week-end

Hier, les deux clubs maritimes, faute d'arbitres, ont décidé de ne pas se déplacer  

20110305 water-polo 333831 15900532 460x306
La crise s'éternise. photo x. L.

 

Dans la crise qui secoue le water-polo français, c'est toujours le flou qui prédomine. La réunion du samedi 26 février avait, semble-t-il, levé quelques espoirs. Les différentes parties s'étaient à nouveau réunies mercredi. L'objectif : savoir quels arbitres officieraient lors de la journée de championnat du 5 mars. Toutefois, il semble que le corps arbitral n'ait pas entendu l'appel.

Lire la suite

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 13:58

1er mars 2011 – Billet 141

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Une aide morale aux sinistrés

Dans un communiqué du 1er mars, les professionnels du centre médico psychologique (CMP) de Saint-Jean-d’Angély (1) informent les Angériens qu’ils sont là pour les aider dans les difficultés morales, et notamment celles conséquentes à la récente actualité :

« Suite aux événements dramatiques survenus à Saint-Jean-d'Angély le 22 février dernier, les professionnels du CMP (centre médico psychologique) de Saint-Jean-d'Angély rappellent que dans le cadre de leurs missions, l'équipe est à la disposition de la population pour répondre à toute demande d'aide ».

Les personnes peuvent les contacter, du lundi au vendredi, de 9 heures à 17 heures, au 05 46 59 52 14 ou au CMP - 40, rue Comporté.

 

(1) Le CMP de Saint-Jean-d'Angély est rattaché au Centre hospitalier Saintonge (Saintes). Il a pour missions d'organiser des actions de prévention, de diagnostic, de soins ambulatoires et d'intervention à domicile pour des adultes confrontés à des difficultés affectives, psychologiques ou familiales. L'équipe du CMP est composée de psychiatres, d'infirmiers psychiatriques, de psychologues et d'assistants sociaux.

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 11:28

Mercredi 23 février 2011 – Billet 140 » Photos Bernard Maingot

Les articles "Peinture" sont ICI (Blog 1) et (Blog 2)

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

La peinture au vin

Bacchus n'y avait pas songé

mais Miline a comblé cette lacune ! 

THEME Miline est aquarelliste. Mais sa spécialité est la peinture au vin, une technique atypique

» Bernard Maingot  

20110223 PEINTURE Miline Iglesias 8395-bl2

Miline Iglesias réalise des tableaux s’apparentant à des estampes japonaises en utilisant du vin et de l’encre de Chine pour réer des reliefs. PHOTO BERNARD MAINGOT

« Qu’il soit rouge ou rosé, de Saumur, espagnol ou algérien, le vin est mon maître quand je peins et je ne sais pas ce qui va se passer ensuite, car il est à chaque fois différent », explique Miline, aquarelliste saintaise.

Née au Vietnam d’un père espagnol émigré en France, ses origines hispano-orientales expliquent ses peintures apparentées à des estampes japonaises ou chinoises : « Le vin est une matière vivante qui continue de vieillir sur le papier. Selon l’humidité, l’atmosphère ou l’ensoleillement, il va sécher plus ou moins rapidement et donner un résultat différent. Et même tourner au vinaigre ».  

20110223 PEINTURE Miline Iglesias 8404-bl2Tout a commencé dans les caves de Saumur, sur une boutade lui recommandant d’essayer de peindre avec du vin. Relevant le défi de faire du vin un autre usage que celui consistant à le boire, voici cinq ans que l’artiste teste cette voie. Elle dessine alors des aquarelles sous forme de carterie pour les Caves de Saumur, utilisant du Saumur-Champigny. Puis elle découvre les différents cépages et des noms que les œnologues aiment prononcer : Pomerol, Nuits-Saint-Georges, Beaune, Chenonceau, Touraine-Anjou…, de châteaux et des contrées où elle est allée peindre, illustrer, exposer.

« Mais quand je peins, je ne mélange jamais deux vins, de même que je ne mets pas d’eau dans celui que je bois ».

Au vieillissement, Miline obtient des résultats variés, les tons allant du jaune paille au violet foncé en passant par le rose pâle et le sépia. Elle ne sait pas comment le temps et l’atmosphère environnant ses aquarelles va faire évoluer les tons. « Je ne suis qu’au "b, a, ba"  de cette technique et je m’aperçois qu’avec le vin, b et a ne font pas toujours ba.  Pour donner du relief aux tons clairs, j’utilise de l’encre de Chine. C’est beaucoup de travail. Et j’observe comment ils fusionnent pour donner peu à peu d’autres tons. C’est un peu une peinture métisse, comme moi… ».

Miline Iglesias expose jusqu’au 12 mars, à l’office de tourisme de Saint-Jean-d’Angély.

20110223 PEINTURE Miline Iglesias 8403-bl2

 

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 11:01

Jeudi 3 mars 2011 – Billet 139 » Photos Bernard Maingot

Les articles "Faits divers" et "Pompiers"sont ICI et (Blog 1)

Les articles "Accidents incendies" sont (Blog 2)

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Sept maisons seront rasées

APRÈS L’EXPLOSION La démolition des maisons devenues dangereuses et risquant l’effondrement a commencé mercredi rue des Lilas. Dans le reste du quartier, les maçons-couvreurs interviennent pour réparer les toitures.

» Bernard Maingot  

20110302 cité des fleurs 8522 rue des lilas demolition bl2Sept maisons devraient être rasées dans les rue des Lilas et des Iris. PHOTO BERNARD MAINGOT

Depuis plusieurs jours, les artisans sont intervenus à la cité des Fleurs, pour sécuriser les maisons endommagées à la suite de l’explosion du 22 février vraisemblablement due au gaz, qui a fait trois morts et ravagé le quartier. Toutes les baies et fenêtres dont les vitres avaient été brisées par la déflagration ont été obturées par des panneaux de contreplaqué. Les maçons-couvreurs continuent de réparer les toitures des maisons situées rue des Iris ou rue des Rosiers. La cité paraît inhabitée, même si 16 occupants ont été autorisés à retourner dans leur habitation.  

20110302 cité des fleurs 8567 iris3 xavier christophe bl2Xavier et Christophe (Sté Maissant)sur le toit d’un garage rue des Iris. PHOTO BERNARD MAINGOT

Depuis lundi dernier, la cellule de crise créée après le drame a été transférée au centre communal d’action sociale. C’est là que les personnes touchées par ce terrible sinistre s’adressent pour trouver une solution de relogement ou récupérer quelques affaires, moyennant la délivrance d’un laissez-passer. Dix-huit demandes de relogement ont été enregistrées, dont 13 à moyen et long terme qui sont réglées ou en cours de traitement, sous forme de logement social, avec l’aide du conseil général. Il s’agit de personnes plutôt âgées pour lesquelles il faut trouver des logements adaptés, de préférence de plain-pied et situés en ville. Les cinq autres demandes concernent des personnes qui ne veulent plus retourner sur les lieux du drame et habiter à la cité des Fleurs. Pour ces dernières, il faudra trouver un relogement à plus long terme encore.

Pour sécuriser les lieux, il faudra raser sept maisons, déclarées dangereuses par les experts, et qui risquent de s’effondrer à tout moment. Elles sont évidemment situées dans l’entourage immédiat du lieu de l’explosion, rue des Lilas et rue des Iris. La démolition, effectuée par l’entreprise Maissant, a commencé mercredi. Les personnes n’ont pas été autorisées à assister à cette opération de sécurisation et ont été retenues à l’extérieur du périmètre de sécurité gardé par des agents de sécurité de sociétés de gardiennage privées et la gendarmerie.  

20110302 cité des fleurs 8562 maissant comteurs bl2Les compteurs à gaz ont été vérifiés et les trous rebouchés. Ici, la société Maissant dans le rue des Myosotis. PHOTO BERNARD MAINGOT

Cependant, les experts n’ont pas fini de se prononcer sur la totalité du site endommagé et continuent leurs expertises pour dénombrer précisément tous les dommages. Rue des Lilas, GRDF a fait creuser des excavations pour vérifier tous les compteurs à gaz et les conduites. Une tranchée a également été creusé pour examiner la conduite menant à la maison ayant subi l’explosion. L’enquête judiciaire est toujours en cours, et l’affaire a vu deux parents de victimes déposer plainte contre X. Depuis, plusieurs autres habitants projettent de rejoindre la même démarche. Neuf d’entre eux doivent se rencontrer samedi prochain pour monter une sorte de comité de soutien et déposer plainte à leur tour.

Vidéo 1  

video FR3 démolition maisonVidéo France 3 du 1er mars 2011

 

Vidéo 2

 

Vidéo du 2 mars 2011, rue des Lilas.

Vidéo 1’18 sur YouTube http://www.youtube.com/watch?v=EibVQX9pdQw&feature=related  

 

20110302 cité des fleurs 8518 rue des lilas demolition bl2Rue des Lilas. 

20110302 cité des fleurs 8530 rue des lilas demolition bl2La maison au 12, Rue des Lilas, voisine de l'explosion, est en démolition. 

20110302 cité des fleurs 8532 rue des lilas obturations-blRue des lilas : cette maison est située en face de l'explosion. Le muret a été arrachée par la voiture Mercedes stationnée de l'autre côté de la rue qui a été projetée de ce côté. les cloisons intérieures ont été arrachées. Je pense qu'elle fait partie des maisons qui seront rasées.

20110302 cité des fleurs 8542 rue des iris demolition bl2A l'opposé de la maison représentée sur la photo précédenterue des lilas), cette maison située rue des Iris est également à proximité immédiate du lieu de l'explosion. On ne le voit pas bien, mais la charpente a été soulevée, le mur du pignon retenu par des contreforts en bois est arrondi et décollé du faîtage. Il risque l'effondrement. La maison sera rasée.

20110302 cité des fleurs 8545 rue des lilas demolition bl2Au 12, rue des Lilas. La maison est en cours de démolition. 

20110302 cité des fleurs 8546 rue des iris demolition bl2Rue des Iris. Toitures et ouvertures à refaire. Le camion est celui de la société Maissant (Paillé), face au n° 3, pour réfection de toiture (voir photo xavier et Christophe en début de page). 

20110302 cité des fleurs 8548 rue des lilas demolition bl212, rue des Lilas 

20110302 cité des fleurs 8551 rue des lilas demolition bl2Vue sur la rue des lilas depuis la rue des Iris. 

20110302 cité des fleurs 8555 rue des iris compteurs bl2 Tous les compteurs à gaz ont été vérifiés par GRDF 

20110302 cité des fleurs 8556 rue des iris maissant bl23, rue des Iris. 

20110302 cité des fleurs 8566 rue des iris demolition bl2Vue sur la rue des Lilas depuis la rue des Iris. 

20110302 cité des fleurs 8572 rue des rosiers réparationsRue des Rosiers : la socité Fallourd intervient sur une toiture.

20110302 cité des fleurs 8573 rue des iris bl2

Rue des Iris. 

20110302 cité des fleurs 8580 rue des iris bl2Rue des Iris. Les toitures ont été sécurisées à l'aide de bâches posées par les sapeurs-pompiers du GRIMP.

20110302 cité des fleurs 8581 rue des rosiers réparations Rue des Rosiers. 

20110302 cité des fleurs 8518 rue des lilas demolition bl2

Vidéo 2'25 sur YouTube  www.youtube.com/watch?v=XfC8OYgX0-Y

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 07:38

Mardi 1er mars 2011 - Billet 138 - Photos Bernard Maingot 

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Eugénie a eu cent ans

20110301 CENTENAIRE Eugénie Deslandes 8492-bl2Eugénie Deslandes, entourée de Lucie (7ans) et Margot (4 ans), deux de ses arrière-arrière-petits-enfants. PHOTO BERNARD MAINGOT

Eugénie Deslandes, née Desté le premier mars 1911 à Mohon, près de Charleville-Mézières (Ardennes) a encore quatre de ses cinq enfants autour d’elle : André, Raymonde, Jacques et Jean. Elle est fière de sa descendance qui compte 16 petits-enfants, 36 arrière-petits-enfants et 6 arrière-arrière-petits-enfants. A son domicile, Faubourg Taillebourg, où elle habite près de son fils Jean et de sa femme Paulette qui s’occupent d’elle, elle a fêté mardi dernier ses cent ans, entourée de sa famille. Et si son ouïe baisse un peu, elle a dit au premier magistrat de la ville qu’elle entendait  bien fêter ses 101 ans l’an prochain. 

20110301 CENTENAIRE Eugénie Deslandes 8489-bl2

Eugénie Deslandes a fêté ses cent ans mardi dernier, entourée de sa famille. PHOTO BERNARD MAINGOT

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 06:20

Mercredi 2 mars 2011 – Billet 137 » Photos DR

Les articles "Economie" sont ICI (Blog 1) et (Blog 2)

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Des aides régionales

pour les entreprises

CLUB PRO VALS DE SAINTONGE - Le Club Pro organise une conférence pour informer les entreprises locales sur les aides régionales possibles.

» Bernard Maingot  

chateau-de-laleard 1Le chateau de Laleard, Saint-Hilaire-de-Villefranche. PHOTO DR

Mardi 8 mars à 19 heures, au château de Laléard à Saint-Hilaire-de-Villefranche, le Club Pro des Vals de Saintonge propose aux entreprises locales une conférence sur le thème « Quelles aides régionales possibles pour nos entreprises ? »

Dans ce cadre raffiné et historique, Françoise Mesnard, vice-présidente du conseil régional Poitou-Charentes et Stéphane Calviac, directeur du service économique du Conseil régional, interviendront pour présenter le panorama des aides financières régionales.

Nombreuses et répondant à de multiples besoins, les chefs d’entreprises des vals de Saintonge découvriront ainsi l’ensemble des dispositifs régionaux de soutien au développement économique.

Cette rencontre est la deuxième organisée par le Club Pro des Vals de Saintonge cette année : la première concernait l’assemblée générale du club associée au One Man Show d’entreprise de Jean-Marc Bonnet.

Bernard Maingot

 

chateau-de-laleard 2Le chateau de Laleard, Saint-Hilaire-de-Villefranche. PHOTO DR

Le château de Laléard

Le château de Laléard a été construit au XVIème siècle, au sein d’un parc aux arbres séculaires. Sylvie et Pascal Lehman, les nouveaux propriétaires, ont repris fin 2010 cette belle demeure afin d’y développer toute une gamme de services autour de la réception : réunions, expositions, séjours de groupe, stages, anniversaires, séminaires. Mardi prochain, ils accueilleront des entreprises locales qui pourront découvrir ses 2 000 m² de bâtiment, son donjon typique parfaitement conservé, ses quatre salles de réception et ses 46 chambres restaurées.

Qu’est ce que le Club Pro des Vals de Saintonge ?

Créé il y a 12 ans à l’initiative de chefs d’entreprises locaux, le Club Pro s’est donné pour mission d’échanger sur des informations utiles et d’actualité, de confronter les expériences de chacun, de s’entraider, d’être un interlocuteur des collectivités, de contribuer à valoriser les entreprises du territoire… Le tout dans une ambiance conviviale.

En 2010, le Club Pro des Vals de Saintonge comptait 73 chefs d’entreprises ou salariés dirigeants issus du monde de l’entreprise : industries, grands commerces, artisans et prestataires de services. L’ensemble de ces établissements emploient un peu moins de 800 personnes sur le territoire.

L’assemblée générale du 25 janvier avait élu un nouveau bureau :

Président : Hubert Clément, société FINEVA ;

Vice-président : Yves Ober, société SARP Sud Ouest – SNATI ;

Trésorière : Catherine Pasquier, groupement d’employeurs ESCVB ;

Trésorier-adjoint : Jean-Paul Emard, société SOCOVER

Secrétaire : Dominique Jungbluth, Agence AXA ;

Secrétaire-adjoint : Tony Jasmain, société AJLOC ;

Patrick Py, entreprise Cassiopy et Joël Marotte, entreprise Zen Informatique, sont membres associés du bureau.

Adhérer au Club Pro des Vals de Saintonge : Magali Trioreau au 06 71 92 20 37 ou à l’adresse mail clubproangerien@rochefort.cci.fr      

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 06:15

1er mars 2011 – Billet 136 » Photo Bernard Maingot

Les articles "Faits divers" sont ICI (Blog 1) et (Blog 2)

Pour lire « Sud Ouest » pages Saint-Jean-d’Angély sur le Web

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Un article à lire dans Sud ouest

 

1 mars 2011 08h04

Saint-Jean-d'Angély : une seconde plainte a été déposée

André Massonneau, qui a perdu son épouse dans l'explosion mardi dernier, a déposé plainte contre X.

20110222 expl gaz 10-rue-lilas 8259 bm
L'explosion a eu lieu voici une semaine. photo bernard maingot

 

Une semaine après la violente explosion - vraisemblablement due au gaz - survenue rue des Lilas, l'émotion est toujours vive à Saint-Jean-d'Angély. Hier après-midi, avaient lieu les obsèques de René et d'Andrée Cavier. On savait déjà que leur fille unique, Maud Pourquier, s'était constituée partie civile et avait déposé plainte contre X pour connaître les causes exactes du drame.

 

C'est également le cas d'André Massonneau, 82 ans, qui, dans l'explosion, a perdu son épouse Jeanine, 77 ans.  Lire la suite

Partager cet article
Repost0
4 mars 2011 5 04 /03 /mars /2011 06:10

Jeudi 3 mars 2011 – Billet 135 » Photo DR

Les articles "Infos-Presse-Medias" sont ICI (Blog 1) et (Blog 2)

Pour lire « Sud Ouest » pages Saint-Jean-d’Angély sur le Web

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Un article à lire dans Sud Ouest

 

3 mars 2011 06h00 | Par Propos Dominique Pariès

Saint-Jean-d'Angély

« Une décision unilatérale de la municipalité »

Président de l'association Lirela, Jean-Michel Marquebielle livre, ici, sa propre version de la suspension de la manifestation littéraire annoncée par la municipalité.

 

20110303 jmmarquebielle 331970 15875919 460x306

Jean-Michel Marquebielle, président de l'association Lirela, lors d'un récent Salon du livre. PHOTO D. P

 

La municipalité a fait le choix de suspendre le salon du livre qui, depuis deux ans, était organisé, autour du 1er mai, en parallèle à Floralia, l'exposition-vente des horticulteurs-paysagistes. À travers un communiqué signé de Gilles Raillard, conseiller municipal délégué aux finances et à la communication, la Ville a expliqué sa décision (lire « Sud Ouest » du 2 mars) en assurant qu'elle était prise en accord avec l'association Lirela, organisatrice de ce salon du livre. Or, Jean-Michel Marquebielle, président de Lirela, livre ici une toute autre interprétation de la décision prise, et annoncée, par la seule municipalité, sans en référer aux responsables de l'association.

 

« Sud Ouest ». Le Salon du livre a disparu de l'agenda municipal. Qu'en est-il exactement ?

Jean-Michel Marquebielle. Lirela ne sera pas en mesure de tenir son Salon du livre cette année. C'est une décision unilatérale de la municipalité, sans justification. Lire la suite

Partager cet article
Repost0
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 23:55

1er mars 2011 – Billet 135 » Photos NCA

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Hommage du NCA

à René et Andrée Cavier  

2010 NCA inauguration du centre de formation début 2010René Cavier, début 2010, à l’inauguration du centre de formation. Photo NCA

Hommage du Nautic Club Angerien à René et Andrée Cavier

René CavierToute la famille du Nautic club angérien, anciens joueurs, entraîneurs, licenciés, s’est réunie pour accompagner  René et Andrée à leur dernière demeure.

Tous se souviendront longtemps encore de leur ami René l’un des premiers et des plus grands supporters du NCA.

Il a fait le club et a toujours été là dans les grands moments : Coupe d’Europe, accession à l’Élite et même encore aujourd’hui, il était fier du parcours de la N1.   

Vous nous manquerez !

  

Petit poème écrit par René Cavier et lu lors de ses funérailles

 

DANS L’EVENTUALITE D’UN DERNIER VOYAGE (Aller-Simple)

Loin des bruits de la ville, en ce lieu calme et fleuri, au détour d’une allée, sur une stèle de marbre gris, si le piéton est attentif, il pourra lire ces quelques lignes

 

PETIT CONSEIL AUX VISITEURS

Vous qui flânez sur cette terre

Et qui laissez passer le temps

Risquez un œil sur cette pierre

Arrêtez-vous un seul instant

Avant, j’étais ce que vous êtes

Et puis un jour, ce fût la nuit

Alors ne perdez pas la tête

Pour oublier tous vos ennuis

N’attendez pas pour faire la fête

C’est encore temps avant la nuit

Profitez de ce que vous êtes

Car vous serez ce que je suis

 

René Cavier

 

Malgré tout le sport continue

 

Samedi 26 février, Les représentants de l'ACWF (Association des clubs de water polo Français dont fait parti le NCA comme 90 % des clubs de Nationale 1 et Elite) ont été reçu au siège de la FFN, à Paris, samedi dernier. Les clubs profitaient de cette crise de l’arbitrage pour essayer de faire comprendre à la fédération les pistes pour en sortir. Les avancées n’ont pas été franches et ne permettent pas de garantir que les championnats reprendront.

Nous sommes donc dans l’incapacité de vous annoncer si l’équipe Nationale 1 Garçon du NCA jouera samedi 5 mars, à Atlantys, contre Livry Gargan à 21 heures. Pas de garanties non plus que les filles se rendront à Nice.

Nous espérons toujours une sortie de cette crise qui opposait les arbitres à la fédération et qui continue maintenant dans une incompréhension des besoins de ce sport par la Fédération Nationale de Natation. »

 

Ce week-end, l’équipe des moins de 17 ans se déplaçait à Mulhouse pour les championnats de France, dont la participation était obligatoire.

Prestation difficile, pour une petite équipe dont l’effectif réduit au strict minimum, contre les grosses écuries de Nice, Mulhouse et Colmar.

Composition de l’équipe : Cakebread Jack, Faro Baptiste, Glavieux Yannick, Juchereau Vincent, Lafond Léo, Lafont Greg, Pubert Thomas entraineur Ronan.      

 

Dimanche 6 Mars en water polo ; la N3 rencontre Poitiers à 13 h 15 à Atlantys,

Championnat des moins de 15 ans sud ouest à Toulouse.

Poitiers programme jeune water-polo natation.

Natation : premier meeting 17 à Royan.

 

Un article à lire dans Sud Ouest du 1er mars 2011

 

Plus d’infos sur le site du NCA à l’adresse : http://www.ncangerien.fr

Nautic Club Angérien, 40 Chemin des portes 17400 Saint-Jean-d’Angély

Tél : 05 46 32 30 32

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages