Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 23:14

Billet du 22 mars 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Ecouter de la chanson

qui voyage et qui swingue  

CONCERT "De la chanson qui voyage et qui swingue", au Caveau de l’Abbaye, vendredi 25 mars, à 21 h 30.

Nina

Nina

thierry bouyerLe Centre de Culture Européenne se met au rythme du Printemps : le Caveau de l'Abbaye ouvrira ses portes vendredi 25 mars à 21 h 30, avec Nina (chant) et Thierry Bouyer (guitare et voix) pour un concert intitulé "De la chanson qui voyage et qui swingue".  

Entrée : 8 euros avec une consommation non alcoolisée offerte

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:32

Billet du 20 mars 2011 » Photo Bernard Maingot

CANTONALES 2011 - CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Trois questions à Jean-Yves Martin

Après la promulgation des résultats

dimanche 20 mars à 19 h 56

 

20110320 CANTONALES Jean-Yves Martin 9323-blJean-Yves Martin, vous avez été élu au premier tour avec 3 330 voix et 57,45 % des suffrages. Vous avez obtenu plus de 50 % des voix et plus de 25 % des inscrits. Comment expliquez-vous ce résultat ?

C’est une surprise évidemment, car je ne pensais pas franchir le pas dès le premier tour ! Je crois qu’il s’agit d’abord là d’un travail de terrain depuis sept ans. Je n’ai pas plusieurs fonctions et les gens sont assez sensibles à ceux qui travaillent véritablement pour eux en étant toujours ici. Tous les élus de ce territoire m’ont toujours bien reçu et nous avons fait du bon travail ensemble. Les gens le voient !

Je suis ému car je ne m’attendais du tout à ce score-là et je suis épaté ! Les gens ne votent pas forcément politique et votent d’abord l’homme. Je remercie la gauche et probablement une partie de la droite qui a voté pour moi, sinon je n’aurais pas ce score-là. C’est peut-être ce radicalisme cher à la Saintonge qui resurgit parce qu’elle a besoin d’un langage politique plus sympa ou plus gentil. Et je vais annuler la réunion que j’avais prévue mercredi prochain et qui n’a plus lieu d’être, pour aller aider les copains.

 

A quoi est dû le désaveu des autres candidats ?

Il y a d’abord un contexte national qu’il ne faut pas oublier. Ensuite, la Saintonge a toujours été une terre très radicale et que s’afficher avec une étiquette politique très affirmée ne passe pas forcément bien. Est-ce un retour au radicalisme doux ? Je l’espère. Je suis de gauche et le resterai. Mais je ne suis pas intolérant et toutes les idées qui sont bonnes, même venant de la droite, sont à prendre. Il suffit d’être présent et d’écouter les gens. Quand on est élu, on l’est pour tous. Et comme le disait mon vieux maître Crépeau « Une campagne, ça commence après les élections et surtout pas 15 jours ou trois semaines avant ».

 

Avec plus de 13 % des suffrages, le score du Front national vous a-t-il surpris ?

Il me surprend, il m’inquiète et il m’atterre ! Franchement, il va falloir que les politiques retravaillent pour faire une politique humaine et proche des gens, car c’est un vote qui me fait extrêmement peur. Pour les  échéances futures, il faut se préparer à expliquer aux gens ce que nous nous pouvons faire en tant que République.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:15

Billet du 22 mars 2011 » Photos DR

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Dramaturgie métallique

pour deux fondeurs et un percussionniste

ANIMATIONS Le spectacle "Puzzle de calligrammes" sera donné vendredi 25 mars à 20 h 30 dans la cour d'honneur de l'Abbaye Royale  

patrick 039Programmé dans le cadre du Printemps des Poètes, "Puzzle de calligrammes" est une réalisation collective de Patrick Chappet, sculpteur sur métaux, accompagné d'un percussionniste et de Géraldine Ethève, artiste mosaïste, qui ont associé l'univers du métal et de la mosaïque dans une œuvre commune.

 

patrick photos 055-smallLes jeunes du collège Georges-Texier et du Centre de loisirs de Beaufief ont participé à sa réalisation, lors d'un atelier où était présent l'animateur de théâtre Jean-Marie Bréhier, Géraldine Ethève et Patrick Chappet.

 

A la nuit tombée, cette œuvre collective prendra naissance au cours d'une fusion métallique spectaculaire la "dramaturgie métallique pour deux fondeurs et un percussionniste". Univers poétique de la métallurgie, les percussions donnent le rythme, un rituel tellurique et cosmique. Le métal en  fusion et les acteurs subliment la nuit par une mise en scène à ciel ouvert, avec une chorégraphie qui illumine la nuit et les regards.
Durée : 40 mn

 
CIMG0410A l'occasion de cette inauguration, seront également exposées les pièces de construction d'un paysage en mosaïque, réalisé par les participants de l'atelier mosaïque du Centre de culture européenne,  ainsi que les derniers travaux en cours réalisés par les jeunes de l'IME de la Vigerie de Saint-Savinien.

Entrée gratuite.   

2001102_042.jpgCIMG0464

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 18:10

Billet du 21 mars 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Du tango et du rock

pour aider l’hébergement d’urgence

ROTARY - C2A Le Bal Bleu et Or est organisé le samedi 2 avril au profit d’Aide et Soutien.

Une tradition s’installe à Saint-Jean d’Angély : le Bal Bleu & Or, organisé conjointement par l’Association des Commerçants, artisans et professions libérales C2A et le Rotary-Club.

La deuxième édition de cette soirée, ouverte à tous, aura lieu le samedi 2 avril, à partir de 20 h 30, à la salle Aliénor-d’Aquitaine.

Comme l’an dernier, le bal sera animé par l’excellent orchestre CDM, qui, en proposant tous les genres, du tango traditionnel au rock le plus endiablé, sait créer une belle ambiance de fête.

Convivialité donc, mais aussi solidarité, puisque cette soirée est organisée au profit d’Aide et Soutien, l’association angérienne pour l’hébergement d’urgence, présidée par Maguy Deschamps.

En ces temps de crise et de catastrophes, chacun comprend l’importance d’un tel bénévolat, qu’il est important de soutenir.

Entrée : 10 euros. Billets en vente à l’Office de tourisme ou sur place le soir même.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 18:06

Billet du 22 mars 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Ecouter de la chanson

qui voyage et qui swingue

et voir un "Puzzle de calligrammes"

Caveau de l’Abbaye Vendredi 25 mars, "De la chanson qui voyage et qui swingue", à 21 h 30 avec Nina et Thierry Bouyer. Et un spectacle juste avant, à 20 h 30  

Le Centre de Culture Européenne se met au rythme du Printemps : le Caveau de l'Abbaye ouvrira ses portes vendredi 25 mars à 21 h 30, avec Nina (chant) et Thierry Bouyer (guitare et voix) pour un concert intitulé "De la chanson qui voyage et qui swingue".  

Entrée : 8 euros avec une consommation non alcoolisée offerte

 

Le "Plus" de la soirée

A partir de 20 h 30, vous êtes invités à assister au spectacle "Puzzle de calligrammes" dans la cour d'honneur de l'Abbaye Royale, programmé dans le cadre du Printemps des poètesavec Patrick Chappet, sculpteur sur métaux accompagné d'un percussionniste et  Géraldine Ethève, artiste mosaïste, qui ont associé l'univers du métal et de la mosaïque dans une œuvre commune. Entrée gratuite.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 17:35

Billet du 22 mars 2011  

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY & MATHA

Deux débats de solidarité

22 mars à Matha

23 mars à Saint-Jean-d’Angély"

CCFD Le Comité catholique contre la faim et pour le développement de Saint-Jean-d’Angély et Matha organise deux soirées-débat de solidarité internationale.

Le CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement) de Saint-Jean-d’Angély et Matha organise deux soirées-débat de solidarité internationale centrée sur le témoignage de Anthony Eyma, agronome.

Anthony Eyma vient de Haïti où il préside l'association Concert'action. Cette association travaille particulièrement sur les problèmes liés à l'eau et aux enjeux de santé qui en découlent.

La soirée se terminera par un repas frugal mais convivial, avec libre participation financière au profit des projets solidaires soutenus par le CCFD.

 

Dates des soirées

Mardi 22 mars à 19 h à Matha, salle du complexe associatif

Mercredi 23 mars à 19 h à Saint-Jean-d'Angély, à l’Abbaye Royale

 

Contacts

Cécile Meunier au  05 46 32 06 41

Annick Bonneau au 05 46 59 98 90

Henri Blois au 05 46 94 97 44

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 15:45

Billet du 17 mars 2011 (suite) » Photo Bernard Maingot

Les articles "Vie municipale et conseils" sont ICI sur le Blog 1 et sur le Blog 2

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Les finances à l’ordre du jour

des investissements au musée

CONSEIL MUNICIPAL (suite) Le conseil municipal du 17 mars a fait adopter les comptes 2010 et budgets 2011 et des investissements au chapitre culture.

» Bernard Maingot  

20110319 SCULPTURES rond-point 9154-blLe préfet de Région demande à la Ville de retirer les sculptures du XIIème siècle qui ont été installées sur un rond-point en 2007, pour un récolement des collections lapidaires du musée. PHOTO BERNARD MAINGOT

Jeudi dernier, après la décision prise en conseil municipal de créer un fonds de solidarité et de secours pour les victimes de l’explosion du 22 février à la cité des Fleurs (voir Sud Ouest du 19 mars), le reste du conseil comportait un ordre du jour copieux. Avec notamment le vote du compte administratif et des comptes de gestion 2010, l’affectation du résultat, le budget primitif 2011, le budget supplémentaire 2001 et ses cinq budgets annexes.

Finances

Un excédent meilleur en fonctionnement

Au compte administratif 2010, Gilles Raillard, rapporteur aux finances, a montré que l’excédent reporté était de 1,318 million (comprenant l’excédent antérieur de 560 000 euros). « Nous avons été trop prudents et même timorés en prévoyant 750 000 euros seulement, mais nous avions pris les décisions budgétaires plus tôt que d’habitude pour pouvoir commencer les travaux en début d’année sans attendre avril et nous n’avions pas toutes les données fiscales, qui ont apporté 109 000 euros de plus », explique Gilles Raillard. Ce nouveau résultat, qui amène un supplément de 568 000 euros, permet de réduire l’enveloppe d’emprunt du budget primitif de 334 000 euros (1 430 000 euros inscrits deviennent 1 096 000 euros) tout en conservant un financement de l’investissement de 400 000 euros.  

« Avec un taux de 53 % pour des restes à réaliser qui s’élèvent à 1 342 000 euros, un effort reste à faire », intervient Jean-Claude Bouron (opposition), qui ajoute : « Les subventions représentent 2 % des recettes d’investissement : c’est relativement faible. Je constate la diminution des produits cantine, des droits d’inscription à l’école de musique et de la bibliothèque. Enfin, au budget supplémentaire, vous laissez libres d’affectation 402 000 euros de recettes nouvelles, mais vous budgétisez 215 000 euros de voies nouvelles qui auraient pu utiliser ces 402 000. Et puis, avec une hausse de 9,25 % (340 000 euros) en frais de personnel, c’est excessif ».

« Il ne faut pas regretter de dégager des excédents de fonctionnement pour alimenter nos investissements. Ce sont des marges de manœuvre pour construire notre avenir », répondit Paul-Henri Denieuil.

Après un assez long débat sur les différents budgets, le compte administratif 2010 sera adopté moins six abstentions de l’opposition. L’unanimité se fera sur les budgets annexes et sur l’affectation des résultats, tandis que les comptes gestion verront l’opposition exprimer un « refus de vote », au motif de l’absence trésorier-payeur. Quant au budget primitif 2011, il sera adopté moins six voix contre de l’opposition.

Une nouvelle DGS et un 5e policier

- Le maire précisera, que la situation financière est « favorable » pour l’arrivée du nouveau Directeur général des services. Jérôme Trinquier, qui a quitté ses fonctions le 14 mars, serait remplacé au 1er mai par l’arrivée d’une « candidate, attachée principale ». Le poste d’attaché principal, qui n’existe pas dans le tableau des effectifs, est créé à effet du 1er avril.

- Un cinquième policier municipal est en cours de recrutement, ce qu’explique Paul-Henri Denieuil : « Nous pourrons ainsi avoir une convention avec la Gendarmerie nationale et engager des actions communes. Cela améliorera la qualité de vie des Angériens. Il faut moins de délinquance et de délits. Nous pourrons faire des astreintes le dimanche, des missions spécifiques et mettre plus d’agents sur le terrain »

Culture

- Côté culture, les tarifs de l’école de musique seront modifiés en tenant compte du quotient familial, ce qui fera réagir Michèle Toucas-Bouteau (opposition) quant à une « non-réalité du terrain » et Françoise Mesnard (opposition) pour une « extension de la grille aux adultes », le maire répondant que ces observations étaient notées et que ces points seraient revus dans un an.

Musée

- Au musée, l’acquisition d’une affiche originale illustrée par Vaillant « Traversée du Sahara - mission Haardt-Audouin-Dubreuil » a été faite pour 20 000 euros. D’autres acquisitions ont été faites pour 6 885 euros : des documents, dont 46 photographies et trois bobines de film sur  la Croisière noire, deux harpes du Congo et le Journal de pékin du 13 février 1932. « La culture est mal en point, l’A4 est au bord de la faillite », dira Françoise Mesnard, appuyée par Agnès Deslandes qui renchérit « 180 000 euros d’acquisitions depuis deux ans, c’est un déséquilibre avec la situation des associations », tandis que Jean-Claude Bouron ajoute « le Journal de Pékin, c’est la Croisière jaune. A Saint-Jean, c’est la noire qui nous intéresse ».

- Toujours au musée, les collections lapidaires du musée seront restaurées par des étudiants de l’Ecole d’arts appliqués de Poitiers, pour un montant de 11 500 euros. Une exposition aura lieu du 14 septembre au 1er juillet 2012, pour mettre en valeur le travail d’inventaire du patrimoine réalisé par le Pays, en partenariat avec la Région (budget 15 000 euros). Sur les 26 500 euros de ces deux postes, la part de la Ville serait de 13 200 euros. L’opposition s’est abstenue par six voix.

- Les sculptures du XIIème mises en place en 2007 sur le rond-point des rues Georges-Texier et Anatole Contré font parler d’elles : le préfet de Région demande à ce qu’elles soient retirées et réintègrent les collections. Le coût de l’intervention est estimé à 8 200 euros TTC.

- L’exposition « Roman d’investigations : témoins sculptés » qui sera proposée en mai au musée à la suite de l’exposition prolongée sur les poteries nègres, nécessite de restaurer des chapiteaux et claveaux pour un montant de 10 000 euros TTC. L’ensemble de ces dépenses (mission d’inventaire et de récolement, opérations de conservation) ne fait pas l’unanimité parmi les conseillers : la délibération est votée avec 12 abstentions.

Les autres dossiers

- Au camping, l’institution d’emplacements permettant à des tiers d’installer des mobil-homes à l’année est votée moins six abstentions de l’opposition relatives aux précautions à prendre quant aux zones inondables.

- Aux sports, Christelle Jauneau propose de réhabiliter les équipements sportifs (salle rythmique/gymnastique du Coi, bâtiment canoë-kayak) pour un total de 160 000 euros, qui feront l’objet de demandes de subvention. La délibération est adoptée à l’unanimité.

- Côté urbanisme, dans l’extension de la zone de la Grenoblerie, le nom de « Roger-Menaud », un des fondateurs de la piscine récemment détruite, sera donné à la voie nouvelle reliant la rue René-Cassin au rond-point dit d’Aussy.

- Par ailleurs, une voie nouvelle sera créée pour relier l’avenue Jacques-Richard (au rond-point donnant accès à Intermarché) à l’avenue Jean-Moulin (derrière le lycée Audouin-Dubreuil).

- Enfin, au lycée Blaise-Pascal, un terrain communal (terrain de sports) sera cédé à titre gratuit à la Région pour la construction d’un nouvel internat.

Bernard Maingot

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 14:59

Billet du 17 mars 2011 » Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Aider les victimes de l’explosion

CONSEIL MUNICIPAL La Ville a créé un fonds de secours pour aider les victimes de l’explosion. Il sera géré par le centre communal d’action sociale.  

20110317 CONSEIL municipal silence 7215-OLLe conseil municipal a observé une minute de silence à la mémoire des victimes de l’explosion du 22 février. Photo OL

Au conseil municipal du 17 mars, le maire Paul-Henri Denieuil a débuté la séance en évoquant la terrible explosion survenue le 22 février dans la cité des Fleurs à Saint-Jean-d’Angély, faisant trois victimes. Avant de demander à l’assistance d’observer un instant de silence à la mémoire des disparus, il a également évoqué le drame survenu au Japon, qui fait la triste actualité depuis une semaine.

Il est ensuite revenu sur les interventions et la solidarité qui ont suivi le drame : « C’est un événement de grande désolation après cette déflagration, où énormément de maisons ont été touchées et je rends hommage à tous ceux qui ont contribué à gérer un moment extrêmement difficile où on a un sentiment de désarroi ».

La solidarité existe

Il rappela la rapide intervention des gendarmes et des pompiers, l’assistance immédiate du centre communal d’action sociale face à l’ampleur des difficultés et les Angériens venus nombreux proposer leur aide. « La solidarité existe dans notre ville de multiples façons. Dans la journée, nous avons traité les problèmes d’urgence et le soir toutes les familles étaient hébergées ».

Il a détaillé le sinistre en donnant quelques chiffres : « Sur 60 maisons, 52 étaient occupées et ont été évacuées. Cela concernait 82 personnes : quatre familles ont été relogées à l’hôtel, trois chez des particuliers et 45 familles ont été accueillies chez des voisins ou des amis. Il a fallu gérer dans ce contexte et mettre en place un périmètre de sécurité pour protéger les maisons d’atteintes extérieures ».

Un fonds de secours

Le maire propose de mettre en place une aide de solidarité en faveur des victimes de l’explosion, sous forme d’un Fonds de secours d’environ 80 000 euros, géré par le CCAS, qui pourrait intervenir rapidement sans attendre l’arrivée des indemnisations ou  des aides prévues. Le matin, dans une conférence de presse, il avait expliqué que ce fonds servirait à verser une aide aux personnes et ayants-droit des maisons détruites, une autre aux victimes ayant subi des dommages importants à leurs maisons, une troisième étant une aide d’urgence à la discrétion du CCAS pour secourir les familles se retrouvant en difficulté financière suite à l’explosion. « Il sera alimenté par des entreprises qui ont souhaité rester anonymes, des collectivités, et par la réserve parlementaire de la députée de circonscription ». Il précisa aussi : Nous avons déjà obtenu 60 000 euros des entreprises privées locales et nationales. Nous espérons 30 000 euros en provenance de la Région, du Conseil général et de Catherine Quéré ». Ce qui pourrait ainsi porter le fonds à 90 000 euros, voire « de 100 000 euros », rajouta le maire en séance de conseil.

Une avance remboursable au CCAS

« Afin de répondre rapidement aux besoins des sinistrés et dans l’attente du versement des aides des différents partenaires, je vous propose d’octroyer au CCAS une avance remboursable d’un montant de 40 000 € », proposa Paul-Henri Denieuil aux conseillers,

Sylvie Salade, adjointe chargée du CCAS, confia à l’assistance : « Nous n’avons pas l’habitude de gérer de telles sommes, mais nous sommes habitués au principe ». Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil régional et élue d’opposition a ajouté ses félicitations : « Le CCAS est très réactif. La présidente de Région proposera, à la session du 28 mars, une aide de 15 000 euros à Saint-Jean-d’Angély ».

La proposition d’avance remboursable au CCAS a été votée à l’unanimité.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 23:29

Billet du 21 mars 2011

CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Les remerciements

de Jean-Yves Martin et Annabel Tarin

CANTONALES 2011 Jean-Yves Martin, conseiller général sortant (PRG) a été réélu au premier tour dans le canton de Saint-Jean-d’Angély, avec 3 330 voix (57,45 %). Il a pour suppléante Annabel Tarin.

» Bernard Maingot  

20110320 CANTONALES Jean-Yves Martin Annabelle Tarin 9323-b20 mars 2011, 19 h 56, salle Aliénor-d’Aquitaine à Saint-Jean-d’Angély : Jean-Yves Martin, conseiller général sortant (PRG) est réélu au premier tour. A l’issue de l’annonce des résultats, Jean-Yves Martin et Annabel Tarin s’adressent aux nombreux électeurs présents dans la salle pour les remercier de leurs suffrages. PHOTO BERNARD MAINGOT

 

Les remerciements de Jean-Yves Martin et Annabel Tarin

Nous remercions chaleureusement l'ensemble des 3 330 électrices et électeurs du canton de Saint-Jean-d’Angély qui nous ont donné chacun leur suffrage lors des élections cantonales.

Cette réélection dés le premier tour est la preuve que l'investissement réalisé sur le terrain n'a pas été vain, et votre confiance va encore renforcer l'envie de vous servir.

Votre accueil et votre participation lors des différentes réunions ont été riches d'échanges et de réflexions pour le futur. Nous nous en imprégnerons afin que votre avenir soit serein et que la qualité de vie dans notre canton soit préservé.

Nous continuerons à nous battre pour que nos services publics soient maintenus, et que des infrastructures soient installées dans notre secteur : il en va de notre identité.

Vous pouvez compter sur notre dévouement pour que notre territoire puisse compter dans le concert départemental.

Un nouveau visage départemental peut naître à l'issu du second tour de dimanche prochain, une espérance est en marche, nous l'accompagnerons de notre mieux et souhaitons réussite aux candidats qui portent cet espoir.

Jean-Yves Martin,

Annabel Tarin  

20110320 cantonales resultats canton saint-jean-dangely-lin20110320 cantonales resultats canton saint-jean-dangely-so20110320 CANTONALES 9315

Partager cet article
Repost0
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 16:59

Billet du 21 mars 2011

HISTOIRE

Sur les traces des avions allemands

tombés dans le centre de la France

RECHERCHES DE TÉMOIGNAGES J’ai reçu le message d’un lecteur – Philippe Morini - que je retranscris ici, dans l’espoir que le blog fasse avancer ses recherches. En effet, il recense les avions allemands de la seconde guerre mondiale tombés dans le centre de la France.

En illustration, l’article de Philippe Morini sur un avion basé à Fontenet (un quadrimoteur Fock Wulf 200 C4), qui s’est écrasé dans l’Allier le 9 juillet 1944. Lire l’article ICI.

Il y a aussi des anecdotes, telles que "Une bonbonne d’oxygène transformée en  bouillotte" et un autre article sur les traces d'un Messerschmitt 109 à Plassay

Il poursuit actuellement des recherches sur un Junkers 52 qui s’est écrasé à Saint-Loup en juillet ou août 1944 et a besoin de renseignements supplémentaires.

Bref, vous l’avez compris, si on pouvait aider ce passionné à étendre et à compléter ses recherches, ce serait bien. Je sais qu’il y en a parmi vous.

» Bernard Maingot  

fw200-007Le Fock Wulf 200 C4. Crédit photo http://crashavionallemand39-45.over-blog.com

Bonjour,

Permettez-moi en quelques mots de vous exposer l’objet de mon contact.

Je recense les avions allemands de la seconde guerre mondiale tombés en région Centre, Limousin et Auvergne entre autres.

Afin d’identifier un appareil et de reconstituer son histoire, je mène des investigations dans les archives, sur le terrain, recueillant des témoignages. En conclusion de ce travail de recherche, je mets en ligne sur http://crashavionallemand39-45.over-blog.com  au service des passionnés comme des néophytes.

J’essaie de mêler le plus habilement possible, avec mes propres mots, mes sentiments, mes ressentis la réalité des faits et ce que nous ne pourrons peut être jamais savoir, en l’occurrence tout ce qui ne figure pas dans des documents. J’ajoute également une part de rêve en divulguant quelques trouvailles sur le terrain, qui après presque sept décennies en terre nous parlent encore et nous apportent matière à réflexion

Mes recherches m'ont amené à découvrir des reliques aéronautiques d'un JUNKERS 52 trimoteur allemand sur la commune de Saint-Loup. Ces reliques vont aller restaurer un avion du même type.

Je suis à la recherche de photos de ce crash (entre le 1 et 5 juillet 1944 ) ou (28 août 1944), mes témoignages divergeant sur la date, ainsi que des témoignages et toutes autres informations susceptibles de faire avancer l'histoire.

Je m'appelle Philippe MORINI au 06 45 24 48 40 ou au 04 70 05 58 62 ou moriniphilippe1963@gmail.com ou sur mon blog.

Vous remerciant par avance, recevez mes cordiales salutations

Philippe

 

Lire l’article du 2 mars 2010 sur le Blog  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages