Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 mars 2011 6 26 /03 /mars /2011 07:00

Billet du 24 mars 2011 » Photo Bernard Maingot

Les articles "EMPLOIS-MÉTIERS" sont ICI (Blog 1) et (Blog 2)

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

224 jeunes ont commencé une situation

La Mission locale les a accompagnés

EMPLOI DES JEUNES La Mission locale a présenté lundi dernier le bilan de son action en Vals de Saintonge, lors du conseil communautaire du 21 mars 2011.

» Bernard Maingot  

20110321 CDC 9345 thierry adonis mission locale-bl2Fabienne Ménard et Thierry Adonis, de la Mission locale présentent leur bilan 2010, aux côtés de Francis Forgeard-Grignon et Paul-Henri Denieuil, lors du conseil communautaire du 21 mars 2011. PHOTO BERNARD MAINGOT

Au conseil communautaire de Saint-Jean-d’Angély du 21 mars, le président Forgeard-Grignon a d’abord laissé la Mission locale de Saintonge présenter le bilan de son activité sur le territoire. Rappelons que les Missions locales de Saint-Jean-d’Angély et celle de Saintes avaient fusionné le premier juin 2010, permettant « d’offrir des services élargis sans perdre la proximité existante », a rappelé Paul-Henri Denieuil, vice-président de la CDC. Si la direction est à Saintes, il existe toujours 19 permanences de proximité.

Thierry Adonis, directeur à Saintes, accompagné de Fabienne Ménard, interlocutrice directe des élus, secrétaires de mairies et partenaires sociaux sur le territoire de la CdC de saint-jean-d'Angély, ont précisé que la structure accueillait les 16-25 ans sortis du système scolaire pour les emmener vers l’emploi durable, en les accompagnant pour « la formation, l’orientation, le logement et la mobilité ».

« 454 jeunes dont 210 Angériens »

Ainsi, sur 3 000 jeunes accueillis par an (avec une hausse à 3 050 en 2010), 454 d'entre eux (211 femmes et 243 hommes) appartiennent au territoire de la CdC, dont 210 de Saint-Jean-d’Angély. Des programmes spécifiques d’État ont accompagnés 149 d’entre eux. Qu’ils soient du niveau III et plus (BTS, DUT DEUG…), du niveau IV (Bac ou Bac +2), du niveau V (43 % sont 2e année de BEP ou de CAP, 1ère générale) ou du niveau VI et Vbis (12 % sont en 3e, 1ère année de BEP ou de CAP, titulaires du Certificat de formation générale ou du Brevet national des collèges BNC).

Thierry Adonis complète son intervention : « Nous intervenons aussi sur les difficultés à payer le loyer du mois prochain, mais pas sur l’arriéré. Il faut savoir que 154 jeunes disposent d’un logement autonome, 224 sont chez les parents et 61 sont hébergés. Dix d’entre eux sont sans logement fixe. Nous vérifions les permis de conduire, l’assurance, repérons les sans-permis et proposons une action dans ce domaine pour faciliter la mobilité ». Les moyens de locomotion restent un problème, 170 jeunes n’en n’ayant aucun, 27 circulant à vélo et 64 à cyclomoteur,  ce qui remet souvent en cause les déplacements pour des emplois éloignés, alors que  193 disposent d’un véhicule.

Pour ces raisons, la mobilité est plus ou moins acceptée : 184 n’en veulent pas, 123 acceptent le canton et 109 le département.

« 224 jeunes ont commencé une situation »

Ceci n’a pas empêché à la Mission locale de faire 3 134 propositions (6,9 par jeune). Sur la totalité des jeunes accueillis à Saintes et à Saint-Jean-d'Angély, 1 646 propositions ont concerné l’accès à l’emploi, 157 la formation, 485 un projet professionnel, 176 la citoyenneté, 159 la santé (essentiellement des problèmes dentaires), 31 les loisirs (en exemple pouvoir faire partie d’une équipe de foot)… Et 224 jeunes ont commencé une situation en 2010 (29 contrats en alternance, 185 emplois, 71 en formation ; 11 en re-scolarisation), tandis que 67 sont en immersion dans les entreprises. « Pour les jeunes, c’est compliqué de s’investir dans des soins, ajoute Thierry adonis. Le médecin référent leur est inconnu. Des mamans n’ont pas de mutuelle pour soigner Bébé… », précise Thierry Adonis.

Eduquer à la citoyenneté

Sylvie Salade, adjoint aux affaires sociales à la mairie de Saint-Jean-d'Angély, a été la première à inaugurer les « rencontres citoyenneté », pour apprendre à respecter les autres, à travailler en équipe… « Ils ne savent pas à quoi sert un élu, qu’ils voient là pour la gloriole, avec la grosse voiture et percevant de l’argent. Ils posent beaucoup de questions, certaines sont gênantes, mais c’est passionnant », assure Sylvie Salade. Des rencontres que le Thierry Adonis voudrait bien développer avec des élus volontaires auxquels il lance un appel.

« Nous sommes aussi là pour faire du résultat », enchaîne Thierry Adonis. De fait, la Mission locale, qui veut réduire au maximum la période entre la sortie de l’école et l’entrée dans l’emploi durable, accompagne les jeunes au-delà de la signature du contrat de travail. Si le service orientation professionnelle vient d’être mis en place en Vals de Saintonge, un espace comportant cinq postes informatiques reste toujours en libre accès pour faire son CV ou rencontrer un conseiller.  

20110309 FORUM emplois saisonniers 8704-bl2Franck Cavard (Pôle emploi), Fabienne Gimon et Fabienne Ménard (Mission Locale) au Forum des emplois saisonniers du 9 mars 2011 à Saint-Jean-d’Angély. PHOTO BERNARD MAINGOT

Contacts

Saint-Jean-d’Angély : Fabienne Ménard, référente du territoire de la CDC, 24, rue du Jeu de Billes – 17400 Saint-Jean-d’Angély. Tel 05 46 59 00 39 ml.st.jean.angely@wanadoo.fr

Saintes : Fabienne Gimon, directrice-adjointe, 15 rue Saint-Eutrope BP 70067 17103 Saintes Cedex. Tel 05 46 97 49 50 Mission-locale-saintonge@wanadoo.fr

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 07:01

Billet du 22 mars 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Chiens perdus sans collier

"une année noire au Refuge"

CHIENS ABANDONNÉS La présidente de l’association pour la sauvegarde des animaux abandonnés et maltraités (ASAAM) a alerté les élus sur l’incertitude de l’avenir pour le chenil Le Refuge de Fontorbe.  

20110318 ASAAM Fontorbe Mme Caillère entourée de Nelly etEntourée de Nelly et de Julie, Christiane Caillère, présidente de l’Association pour la sauvegarde des animaux abandonnés et maltraité (ASAAM), à alerté les élus présents à l’assemblée générale sur les difficultés à maintenir la pérennité du Refuge de Fontorbe. PHOTO DR

Vendredi 18 mars, dans la salle de la Fondation Robert où se tenait l’assemblée générale, Christiane Caillère, présidente-fondatrice de l’ASAAM, a dressé le bilan d’une année bien difficile, en présence de trois élus, le maire Paul-Henri Denieuil et deux de ses adjoints, Sylvie Salade et Serge Caillaud.

L’association, qui gère le Refuge de Fontorbe où sont accueillis les chiens abandonnés et parfois martyrisés, ne cesse en effet de constater depuis deux ans l’augmentation du nombre d’abandons  (50 % en un an), alors que le nombre d’adoption ne cesse de diminuer (moins 40 %). Parallèlement, le nombre d’animaux maltraités augmente également.

L’an passé le nombre de chiens pensionnaires était d’environ 40 chiens (avec un pic à 43 chiens)  pour 19 boxes seulement. Non seulement le chenil est surpeuplé, mais ce nombre augmente considérablement les frais habituels (croquettes, frais vétérinaires, …) et allonge les temps de soins, dont la sortie quotidienne des chiens.

Enfin - comble de malchance - la machine à laver étant devenue inutilisable à la suite d’une  panne, il a fallu faire laver les couvertures pour un surcoût de 1150 euros. Bien que le budget ait été nettement revu à la baisse pour n’engager que des charges obligatoires, le compte de résultat se traduit en fin d’année par un déficit de 6 543 euros. L’avenir du chenil se trouve ainsi bel et bien menacé.

La question des contrats salariés reste cruciale et sans réponse. Actuellement, deux jeunes femmes, Marie et Elodie, travaillent en contrats aidés, l’une à 26 h et l’autre à 24 h. Des coûts salariaux trop élevés pour les finances de l’association. Depuis sept ans, Christiane Caillère demande à la municipalité de prendre en charge un contrat de 35 h, au motif que les animaux errants et la recherche d’un foyer relève du service  public. Pour l’heure, la Ville finance certains travaux, tels le goudronnage de la cour, très apprécié des salariés et bénévoles, l’aide à la construction de nouveaux boxes, la prise en charge en charge les consommables (eau et électricité) et le versement d’une  subvention de 1 000 euros.

De nombreux autres travaux sont également réalisés par les bénévoles, tels  Philippe et Guy qui assurent les travaux d’urgence. Mais, malgré le travail accompli par les deux salariés qui ne comptent pas leur heures et les bénévoles très actifs par une présence de tous les instants, y compris les week-ends, le déficit qui s’accumule inexorablement ne présage rien de bon. Et comme toutes les bonnes volontés sont accaparées par le travail du refuge, les bénévoles n’ont plus le temps d’organiser des manifestations qui permettraient de mieux placer les chiens et de résorber leur nombre au refuge.  

« Les bénévoles fatiguent et le moral qui est d’habitude d’acier est en berne. Heureusement, notre équipe est soudée et la bonne ambiance qui règne dans l’association permettent de surmonter les moments trop difficiles. Je félicite tous ceux qui y travaillent avec cœur » clame la présidente.

La question du contrat de salarié a été posée directement au maire et à Sylvie Salade,  qui a déjà bien soutenu le refuge.  « Il y a urgence. La situation financière est désastreuse. Si le refuge n’a pas encore fermé c’est bien grâce à 30 Millions d’amis. Ils sont venus et ont même répertorié ce refuge. Ceci est précieux et montre le bon travail effectué ici ».  Le maire, Paul-Henri Denieuil a assuré réfléchir à la question.

Refuge de Fontorbe 05 46 32 69 57 

 

Le Refuge de Fontorbe en quelques chiffres :

Abandons : 102 en 2008 ; 154 en 2009 (+ 50 %) 

Adoptions : 149 en 2009 ; 105 en 2010 (- 42 %)

Partager cet article
Repost0
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 07:00

L’agenda sportif de Christophe Leroy

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Manifestations sportives semaine 12

(du 21 au 27 mars 2011)

Lundi 21 mars

         ● Collège Georges-Texier

Entretien option handball,15 h 30 à 17 h 30, salle de réunions du Coi

 

Mardi 22 mars

         Amicale Boule Angérienne

Concours vétérans, Boulodrome quai Saint-Jacques

 

         ● Athlétic Club Angérien

Salle de réunions du stade municipal de 19 h à 20 h 30

 

Vendredi 25 mars

         ● Collège Georges-Texier

Entretien option handball, 12 h à 13 h 30, salle de réunions du Coi

 

Samedi 26 mars

         ● Sporting Club Angérien

SCA (DHR) – Cognac, 20 h, terrain d’honneur

 

● Aïkido Club Saint-Jean d’Angély

Stage départemental jeunes d’aïkido, 10 h 30 à 20 h, salle C du Coi

 

● Jeunesse Laïque Angérienne basket-ball

JLA (Excellence Région) – ASPTT La Rochelle, 21 h, Gymnase Chauvet

 

Dimanche 27 mars

         ● Sporting Club Angérien

SCA (Réserve A) – Bussac/Charente, 15 h, terrain annexe

SCA (Équipe C) – Trézence, 15 h, Terrain d’Asnières

 

         ● Nautic Club Angérien

Salle de réunions du stade municipal de 9 h à 12 h

 

         ● Saint-Jean Volley-Ball

SJVB (Régional M) – Angoulême, 15 h, salle C du Coi

 

● Jeunesse Laïque Angérienne basket-ball

Plateau baby-basket, 10 h à 12 h, Gymnase Chauvet

 

● Aïkido Club Saint-Jean d’Angély

Rencontre départementale adultes, 8 h à 18 h, Dojo du Coi

 

         ● Club de Plongée Subaquatique

22e édition de la descente de la Boutonne avec palmes, 10 h, quai Saint-Jacques

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:04

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Sur l’agenda

du 23 mars au 4 avril 2011

 

Mercredi 23 mars à 19 h

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - à l’Abbaye Royale

Le CCFD (Comité catholique contre la faim et pour le développement) de Saint-Jean-d’Angély et Matha  organise une soirée-débat de solidarité internationale centrée sur le témoignage de Anthony Eyma, agronome, qui vient de Haïti où il préside l'association Concert'action. Cette association travaille particulièrement sur les problèmes liés à l'eau et aux enjeux de santé qui en découlent. La soirée se terminera par un repas frugal mais convivial. Contacts : Cécile Meunier au  05 46 32 06 41 ; Annick Bonneau au 05 46 59 98 90 ; Henri Blois au 05 46 94 97 44

 

Vendredi 25 mars à 20 h 30

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Spectacle de fusion et présentation des œuvres de mosaïque en partenariat du festival du « Printemps des poètes », vendredi 25 mars à 20 h 30, au centre de culture européenne, à l’Abbaye royale.

 

Vendredi 25 mars à 20 h 30

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Concert au Caveau de l'Abbaye, vendredi 25 mars à 21 h 30, proposé par le centre de culture européenne. « De la chanson qui voyage et qui swingue », par Thierry Bouyer (guitare/voix) et Nina (chant). Entrée : huit euros avec une consommation non alcoolisée. Réservations au 05 46 32 60 60 ou à cceangely@wanadoo.fr

 

Lundi 28 mars à 9 h 30

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Assemblée générale de la Fédération régionale des Offices de tourisme et Syndicats d’initiative du Poitou-Charentes, lundi 28 mars à 9 h 30, à l’Abbaye royale, en présence de Jean Burtin, président de la Fédération nationale des OTSI, du président du Comité Régional du Tourisme et de son directeur Christian Lucas qui présentera le schéma régional du tourisme.

 

Du 27 mars au 2 avril

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Centre de culture européenne : rencontre d’une centaine de lycéens européens, du 27 mars au 2 avril, sur le thème « Le citoyen, ses comportements et la sauvegarde de la planète -  Comprendre aujourd'hui pour construire demain dans le respect de chacun », avec le lycée Camille-Claudel (Troyes), Gisela Gymnasium (Passau, Allemagne) et BMV Essen Schule (Essen, Allemagne), à l’Abbaye royale. Les lycéens rencontrent des professionnels du thème traité, débattent ensemble et participent à des ateliers de pratiques artistiques (théâtre, danse, chant, sculpture sur bronze, arts plastiques).

 

Du 28 mars au 16 avril 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Jean-Claude Gardré expose à l’Office de tourisme. Titre de l’exposition : « Regard Roman ». Contact 05 46 90 10 53 ou 06 31 84 96 07

 

Samedi 2 avril à 10 h 45

ASNIÈRES-LA-GIRAUD

Palmes académiques - Jean Combes remettra les Palmes académiques à Catherine Perdreau samedi 2 avril à 10 h 45, à la salle du Foyer rural, en présence de Guy Madé, maire d’Asnières et de Sylvie Charpentier, inspectrice Education nationale Saintes.

 

Samedi 2 avril à 20 h 30

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le Bal Bleu & Or, organisé par l’Association des Commerçants, Artisans et Professions Libérales C2A et le Rotary-Club aura lieu le samedi 2 avril, à partir de 20 h 30, salle Aliènor-d’Aquitaine. Du tango au rock, le bal sera animé par l’orchestre CDM. Soirée organisée au profit d’Aide et Soutien, l’association angérienne pour l’hébergement d’urgence, présidée par Maguy Deschamps. Entrée : 10 euros. Billets en vente à l’Office de tourisme ou sur place, le soir même.

           

Dimanche 3 avril, journée

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Bric-à-brac de l'Arche-Solidarité, dimanche 3 avril, de 9 h à 18 h, au 3, Allées d’Aussy. Le résultat des ventes ira au profit des œuvres humanitaires de l’Arche-Solidarité. 05 46 32 34 17

 

Dimanche 3 avril à 12 h 30

LA VERGNE

Repas des aînés, offert par la commune, le dimanche 3 Avril  à 12 h 30 à la salle municipale de La Vergne. Les intéresses ont reçu une invitation à renvoyer en mairie avant le 25 mars, ou téléphoner au 05 46 32 33 98 ou 06 83 57 14 60 ou 05 46 32 18 02

 

Dimanche 3 avril à 12 h 30

TERNANT

Repas de printemps, organisé par l’association Ternant Animations, dimanche 3 avril à 12 h 30 à la salle des fêtes de Voissay. Menu : Apéritif ; potage ; salade de gésiers ; trou du milieu ; coq au vin et pommes vapeur ; fromage et salade d’endives ; tarte aux pommes, boule vanille ; café ; vin rouge, rosé et mousseux compris. Prix : adulte 18 € ; enfant  - de 12 ans 10 € ; gratuit jusqu'à 6 ans. Couverts à apporter. Réservations jusqu'au 22 mars inclus (paiement à l’inscription) auprès de M. Dron au 05 46 33 67 22 ; Mme Bégaud au 05 46 32 07 79 ; M.Guérin au 05 46 32 28 40.

 

Lundi 4 avril à 18 h 30

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Édition
Paul-Henri Denieuil, Président du Pays des Vals de Saintonge et la librairie-édition savinoise "Le Passage des Heures"
présenteront l'ouvrage "La Terre des Vals de Saintonge et ses paysans autrefois" de Michel Téodosijévic et Didier Catineau, édité par le Passage des Heures, le lundi 4 Avril à 18 h 30, au Pays des Vals de Saintonge, 55 rue Michel-Texier à Saint-Jean d'Angély. Ouvert au public avec dédicace sur place (ouvrage 24 euros).

 

 

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:03

Billet du 22 mars 2011

PAYS DES VALS DE SAINTONGE

Un nouvel ouvrage

sur les Vals de Saintonge autrefois

20110404 couv-terrevdsÉDITION Lundi 4 avril, Paul-Henri Denieuil, Président du Pays des Vals de Saintonge et la librairie-édition savinoise "Le Passage des Heures" présenteront l'ouvrage "La Terre des Vals de Saintonge et ses paysans autrefois" de Michel Téodosijévic et Didier Catineau.

L’ouvrage a été édité par le Passage des Heures. La présentation est à 18 h 30, au Pays des Vals de Saintonge, 55 rue Michel-Texier à Saint-Jean d'Angély.

Bientôt un article complémentaire sur cette nouvelle édition du Passage des Heures.

La dernière présentation était le 19 septembre à la salle des fêtes de Fontenet, pour le livre « Fontenet, images d’autrefois »

» Bernard Maingot

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:02

Billet du 23 mars 2011 » Photos SCA

Les articles "Foot SCA" sont ICI (Blog Angély1) et (Blog Angély2)

Le site du SCA

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – FOOTBALL – SPORTING CLUB ANGÉRIEN

bandeau haut Les résultats du SCA

19 et 20 mars 2011

20110319 FOOT Thouars SCA maxime ernoul Maxime Ernoul, lors du match contre Thouars. PHOTO SCA

Equipe A : Thouars 1 – SCA 2

Belle victoire logique de l’équipe qui a su prendre l’ascendant sur les poursuivants. Pourtant, malgré les nombreuses occasions angériennes, on arrivait à la fin de la première mi-temps avec un score nul. Mais à la 41e minute, les locaux prennent de vitesse la défense angérienne, tirent au but et sur une mauvaise reprise du gardien angérien, parviennent à scorer en premier.

Au retour des vestiaires, les hommes de David Moreaux continuent dans la lancée et leurs efforts parviennent enfin à payer : à la 58e sur un coup franc tiré par Jérémie Delenne, le capitaine Vincent Bolot permet l’égalisation. Puis sur l’action suivante, c’est à nouveau le capitaine Bolot qui apporte l’avantage à son équipe. Il restait à conserver le score, ce qui fût réalisé, les locaux n’ayant que peu d’occasion. Les Sang et Or reviennent en terre charentaise avec les précieux points de la victoire. Résultat qu’il faudrait confirmer dès le week-end prochain à domicile contre le second Cognac, car les dernières rencontres sur leur terrain n’ont pas souvent été positives aux scaistes.

 

Equipe B : Aulnay 1 - SCA 5

 

Equipe C : Saint-Denis-du-Pin 5 - SCA 2

 

U17 : SCA 1 - Niort Chamois 2

 

U15 : Oléron 2 - SCA 1

Match contre le F.C. Oléron sur le synthétique du stade de Saint Pierre d'Oléron. Défaite des scaistes, 2 buts à 1, qui n'ont pas joué et qui sont passés au travers de leur match. Résultat décevant face à un adversaire à la portée des joueurs du SCA. Performance très décevante des scaistes qui vont devoir se racheter dès le prochain match en coupe U15 District samedi prochain à 15 h à Gémozac.

 

U13 A : Jeunes Aunisiens 2 - SCA 3

 

U13 B : Tonnay-Boutonne 2 - SCA 1

 

U11 : Val de Boutonne - SCA

 

20110319 SCA au carnaval 289Les jeunes scaistes étaient présents samedi au carnaval de la ville sur le char représentant une soucoupe volante fabriqué par les parents, et leur présence fut remarquée. Le club remercie chaleureusement les parents qui ont participé à la construction du char et à toute l’organisation, ainsi que Thierry et Pascale qui ont su mobiliser les troupes.

 

Prochains matchs

Samedi 26 mars

10 h 30 : U11 Challenge à St Jean

10 h 30 : U13A Coupe nationale à St Pierre d’Oléron

10 h 30 : U13B – Saujon (Coupe départementale)

14 h : U6 – Néré

14 h : U9 Plateau à Surgères

15 h : La Gémoze – U15 (coupe U15 district)

15 h : Val de Boutonne – U17 (coupe U18 district)

20 h : Equipe A - Cognac

Dimanche 27 mars

15 h : Equipe B – Bussac Charente

15 h : Equipe C – La Trézence

 

Le nouveau site du club est en ligne à l’adresse www.scafoot17.fr

Vous y retrouverez toutes les infos utiles : résultats, classements, manifestations extra-sportives, …

Site : www.scafoot17.fr

Adresse mail : sporting.club-angerien@akeonet.com

Tél. : 05 46 32 10 47

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:02

Billet du 23 mars 2011 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Bourse aux vêtements d’été

"faites le tri dans vos armoires"

L’AMITIÉ L’association L’Amitié organise sa bourse aux vêtements printemps-été à l’ancienne salle PTT, Boulevard Lair (près du cinéma Eden), du 4 au 9 avril.

20080404 lamitie 9484-bl 

Dépôt

Lundi 4 avril de 10 h à 18 h

Vente

Mercredi 6 avril de 14 h à 19 h

Jeudi 7 avril de 14 h à 18

Vendredi 8 avril de 14 h à 18 h

Samedi 9 avril de 10 h à 18 h

Récupération des invendus et paiement

Mardi 12 avril de 11 h à 15 h

 

La bourse accepte un dépôt de 15 vêtements, deux paires de chaussures et éventuellement d’un sac à main, le tout propre, de saison et non démodé.

Faites le tri dans vos armoires !

Renseignements au 05 46 32 45 51

Partager cet article
Repost0
23 mars 2011 3 23 /03 /mars /2011 07:00

Billet du 22 mars 2011 » Photo Raca

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

À bâtons rompus avec Marc Pauron

préparateur physique du RACA

RUGBY ATLETIC CLUB ANGÉRIEN Comment peut-on tenir en forme une équipe de rugby pendant une saison entière sans arriver à un point de rupture ?

marcpauronLa question a été posée à Marc Pauron, actuel préparateur physique du club du RACA.

 

Titulaire d’un Master 2, Marc Pauron a d’abord commencé en préparant les joueurs de Brive en Top 14.

 

Il passe ensuite par Périgueux avant de poser ses valises à Saint-Jean-d’Angély où il s’occupe de la mise en forme et de la condition des joueurs angériens.

 

Il intervient aussi ponctuellement chez les juniors et cadets. 

 

Avec un programme rigoureux de préparation, le but est de permettre aux joueurs de connaître des périodes où leur forme sera maximale et d’autres qui leur permettront de souffler et d’être en période de récupération.

 

Marc, est-ce que les changements apportés au calendrier avec des longues périodes d’inactivité posent problème ?

Incontestablement, il a fallu s’adapter à ce nouveau calendrier. Ce que l’on demande à un joueur pour un match amical n’a rien à voir avec un match de championnat. Le début de l’année 2011 avait été mis à profit pour amener l’équipe à être au top à Saint-Jean, contre Rochefort. Le résultat a dépassé nos espérances avec un 43 à 18 face à nos voisins qui avaient du abuser des fêtes de fin d’année...

Depuis ce match, la préparation a été allégée et  a tenu compte d’un calendrier chargé et de nombreux blessés. C’est pour cela qu’au cours de certains matchs, les Angériens n’ont pas paru au mieux de leur condition.

Jusqu’au 17 avril pour la rencontre avec Belvès, ce sera le même schéma qu’avant Rochefort : grosse préparation physique. On récupère la plupart des blessés. Le travail sera d’autant plus intéressant que la concurrence va jouer à plein au sein du groupe.

Par rapport au travail effectué à Périgueux, existe-t-il des différences avec celui effectué avec le RACA ?

Très peu de différences : La Fédérale 1 avec le trophée Jean-Prat a le même système de calendrier pour les phases finales avec matchs aller et retour. La préparation sera la même.

Entre Belvès et les phases finales, nous ferons un travail de récupération avec travail de la vitesse. Ce sera un travail de résistance tactique avec des ateliers dits explosifs qui fatiguent les joueurs par leur succession rapide sans récupération.

 Que cherchez-vous à privilégier ?

Essentiellement bouger devant pour fatiguer l’adversaire. Notre paquet n’est pas monstrueux physiquement, mais très tonique et joueur : Il convient donc de fatiguer l’adversaire non pas par une épreuve de force statique, mais par des déplacements qui l’amènera à un point de rupture.

Êtes- vous optimistes pour la suite de la saison ?

Bien sûr mais raisonnablement : Il y a le travail sur le papier, celui à l’entraînement et celui restitué par les joueurs au cours de la compétition. Il faut tenir compte des aléas. Cela est vrai à tout niveau. On a vu l’équipe de France prendre l’eau face à des Italiens morts de faim. Personne n’est à l’abri de cela et c’est ce qui fait l’intérêt du sport en général et du rugby en particulier.

Quels atouts estimez-vous avoir en main pour arriver au top pour les phases finales ?

Sûrement posséder un même nombre de joueurs compétitifs sensiblement de même niveau. Récupérer les blessés. Avoir quatre semaines pour recevoir Belvès où il conviendra d’être au maximum de la forme physique. Et comme le précise l’entraîneur Gourdon, le mental doit suivre. Mais confiance à cette équipe qui a réussi cette saison un parcours exceptionnel.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 23:57

Billet du 22 mars 2011 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Offrir un toit

avec générosité et discrétion

HÉBERGEMENT D’URGENCE L'association Aide et Soutien assure l’hébergement d’urgence pour les routards et pour ceux qui se retrouvent sans toit ni moyens. Le bal Bleu et Or organisé samedi 2 avril est à son profit 

20110402 Annonce Bal Rotary maguy deschamps 20110107 voeuxLe maire Paul-Henri Denieuil a remis la médaille de la Ville à Maguy Deschamps lors des vœux exprimés en janvier aux Angériens. PHOTO BERNARD MAINGOT

Tout a commencé en 1989, grâce à quelques bénévoles du centre socioculturel. « Nous avons d’abord organisé une laverie, raconte la présidente, Maguy Deschamps. Puis nous avons obtenu deux chambres à l’hôpital pour accueillir des personnes qui en avaient marre de squatter pour dormir… ».

Trois ans plus tard, en décembre 1992, la municipalité met à disposition de la petite équipe une ancienne tannerie de l’impasse des Essanges, dans le faubourg Taillebourg, que des jeunes en insertion restaurent…

Aujourd’hui, c’est un lieu mythique pour ceux qui « font la route ». « Nous accueillons plus d’une centaine de personnes chaque année », note la présidente, qui constate que le nombre de jeunes, « souvent virés de chez eux », augmente sans cesse. « Ils viennent là pour trois jours maximum. Nous sommes une halte d’urgence, pas un centre d’hébergement… Nous offrons le café, parfois quelques aliments pour le soir. Chacun paie un euro la nuitée, un autre pour le lavage du linge. Un service que nous assurons aussi régulièrement pour une trentaine de familles par an ».

Avec deux chambres, deux canapés-lits complémentaires, une salle de bain, une cuisine, un bureau, des livres, un téléviseur, l’endroit est simple, propre, repeint à neuf par les bénévoles eux-mêmes. L’accueil est chaleureux, convivial. Rien d’administratif, ce qui n’interdit pas le respect du règlement intérieur. « Tout le monde doit être parti à neuf heures. Ceux qui mettent le bazar ne reviennent pas. C’est respecter nos hôtes », prévient Maguy Deschamps.

Un budget modeste

Sept bénévoles tiennent les permanences du mardi et du jeudi après-midi, et celles ouvertes tous les jours de 18 à 19 heures (sauf juillet-août). « Si la gendarmerie appelle, nous revenons plus tard », dit la présidente, qui est également en relation avec les autres organismes sociaux angériens : CCAS, Sécurité Sociale, Tremplin 17, Secours Catholique, L’Arche, pour épauler les démarches de ceux qu’elle reçoit.

Véritable service social, l’association ne dispose que 15 000 euros par an, apporté par la DDASS, le Conseil Général et la Ville, qui, cette année, a doublé sa subvention (800 euros). Ses frais : l’eau, le gaz, l’électricité, une petite réserve de nourriture et le renouvellement des matériels. « Tous ceux qui peuvent nous aider sont les bienvenus », dit Maguy Deschamps, qui souhaite tout autant des dons financiers qu’en nature : livres, magazines, mots fléchés…

S’il fallait, à Saint-Jean d’Angély, désigner un modèle de générosité et de discrétion, Aide et Soutien serait un lauréat parfait. Le Rotary-Club ne s’y est pas trompé : dès 2003, il a décerné à Maguy Deschamps et à l’association son Prix Servir, qui distingue un ou des bénévoles qui, par leur action, honore les plus belles valeurs humaines. En janvier dernier, le maire, Paul-Henri Denieuil, a, lui aussi remercié Aide et Soutien en remettant la médaille de la Ville à sa présidente.

 

Soutenir le Bal Bleu et Or

Les bénéfices du Bal Bleu et Or, organisé conjointement par l’Association des Commerçants, Artisans et Professions Libérales C2A et le Rotary-Club, le samedi 2 avril, à partir de 20 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine, seront offerts à Aide et Soutien.

Du tango traditionnel au rock le plus endiablé, la soirée sera animée par l’orchestre CDM, qui, en proposant tous les genres, sait créer une belle ambiance de fête.

Entrée : 10 euros. Billets en vente à l’Office de tourisme, chez plusieurs commerçants adhérents de C2A et, le soir même, sur place.

Partager cet article
Repost0
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 23:34

Billet du 22 mars 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Permanence ADIL 17

L'Agence départementale d'information sur le logement de la Charente-Maritime (ADIL 17), centre d'information sur l'habitat (information juridique, financière et fiscale sur le logement : rapports locatifs, prêts immobiliers, réparations, assurances...), tient sa permanence mensuelle sans rendez-vous au Syndicat Mixte du Pays des Vals de Saintonge 55, rue Michel-Texier, à Saint-Jean-d’Angély,

Vendredi 25 mars 2011

de 14 heures à 17 heures

Ce service est gratuit. Prochaine permanence le 22 avril.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages