Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 20:42

Les articles sur le Raca sont ICI sur le blog 1 et ICI sur le blog 2

Le site du RACA

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - RUGBY ATHLETIC CLUB ANGÉRIEN

FÉDÉRALE 2 (1ère Journée)

Le Raca empoche cinq points

RACA - NIORT Pour ce premiermatch de championnat de la saison 2011/2012, le RACA avait mis en place pour faire de ce « derby » avec les voisins de Niort, une journée de fête et de convivialité. Stands d’huîtres, charcuteries, cochons à la broche, réception « Table ovale », soleil d’été, laissaient présager une belle journée. Restaient aux deux équipes à apporter leur contribution. Et ce fut fait !

Les équipes B, composées de jeunes joueurs, ont offert un match très agréable à suivre avec beaucoup de jeu et d’envie, même si les imperfections d’un match de début de saison n’ont pas permis au score de grossir ! Dans ce contexte, c’est Niort qui ramène la victoire sur le score de 7 à 5 après un essai « casquette » des Niortais, mis sur le compte - amical - du futur guadeloupéen Terry Bourret.

Vint le tour des équipes première d'entrer en scène. Début de match fébrile des deux côtés, ponctué de nombreuses fautes de la part des Niortais dont ne  profite pas le butteur angérien Dekkiche (Fourcade est sur le banc). Coup du sort, Viguier se blesse gravement à la 15e minute avant que Chauvet n’ouvre le score pour Niort sur une nouvelle pénalité. Réduit à 14 (carton jaune pour Maka), le RACA ne s’affole pas et Dekkiche trouve la mire pour l’égalisation. C’est le Fidjien Lasagavibau qui peu avant la pause offre au public ses premiers frissons en transperçant la défense Niortaise pour un essai somptueux (8 à 3). Chauvet ramène les siens à deux points avant que le même Lasagavibau très véloce et percutant, offre à Mounic le deuxième essai angérien.

La pause intervient sur le score de 15 à 6.

La seconde période est ponctuée de nombreuses pénalités, mais les buteurs sont aux abonnés absents. La rentrée de Jean-Baptiste Fourcade amène un plus dans le jeu au pied. Le RACA semble gérer son match, bien qu’une petite frayeur envahisse le public lorsque les Niortais, revenus à 18-12, vendangent une belle action à la 73e minute. Sentant le danger latent, c’est Mounic sur une belle accélération qui envoie Béguier derrière les poteaux pour l’essai du bonus qui libère joueurs, staff et public.

Score final 25 à 12 qui permet au RACA de prendre la tête de la Poule 2.

Dimanche 2 octobre, le RACA se rend à Trignac (près de Saint-Nazaire) pour un match ou le groupe senior devra faire preuve de beaucoup de solidarité.

Les articles des trois derniers mois

du 21 juin « Je sens poindre chez lui de la jalousie »

du 5 juillet Michel Jean calme le jeu

du 8 juillet Saint-Jean est au complet

du 19 juillet Il n'y aura pas de derby

du 21 juillet Le calendrier dévoilé

du 5 août Fini le farniente

du 9 septembre Alléchante mise en bouche

du 10 septembre Une copie à revoir

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 19:02

Précédent article Ils manifesteront pour la ressource en eau

Autres articles : Bassin de la Boutonne (blog 2) – Bassin de la Boutonne (blog 1)

Voir l'album photos du 24.09.2011 Rassemblement défense...

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY – ÉCLUSES DE BERNOUËT

Pour la défense la ressource en eau

DSCF4633 2ÉCLUSES DE BERNOUËT – Pour la troisième année, les écologistes, pêcheurs et agriculteurs bio se sont mobilisés autour des écluses de Bernouët pour défendre la ressource en eau. Les intervenants ont dénoncé la politique d'irrigation et la FNSEA et prôné d'autres méthodes de culture assurant un meilleur partage de la ressource en eau.

Parmi les intervenants à ce rassemblement de 130 personnes, citons Francis Bichot, directeur du Bureau régional de recherches géologiques et minières et Jean-Luc Guerbois, technicien diplômé d'État en gestion de l'eau (Europe Écologie-Les Verts).

Noël Mamère, député-maire Europe Écologie-Les Verts de Bègles (Gironde) est venu apporter son soutien à ce rassemblement, de même que Serge Morin et Françoise Coutant, élus des Verts et vice-présidents au Conseil régional Poitou-Charentes.

À lire : article du 25 septembre 2011 « L'eau nécessite une réponse politique »

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 17:12

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Elle tournait le cabestan

et la drague passait

20110924-éclusier-gobin-4600En 1940, Hélène Dupuy (74 ans), habitait aux écluses de Bernouët, où son père était alors éclusier. « Tout se faisait à la main. Nous tournions le cabestan pour faire passer la drague qui nettoyait la Boutonne. Parfois il fallait se lever la nuit ». Elle épouse Pierre Gobin en 1959 et quitte la maison de l'éclusier. Pierre Gobin, 76 ans, se souvient : « Tout a bien changé en 50 ans. Le long du camping, il y avait autrefois un chemin de terre large comme une charrette, qui longeait la Boutonne. C'était plus sauvage, avec beaucoup moins de monde ».

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 18:41

L’agenda sportif de Christophe Leroy

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Manifestations et sports semaine 39

du 26 septembre au 2 octobre 2011

 

Vendredi 30 septembre

C2A / Lycée Audouin-Dubreuil

Défilé de mode à 20 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine. Ouverture des portes à 20 h.

Association Football Angérien

(Match du 9 septembre 2011 à rejouer)

AFA (Vétérans) – Fontcouverte, à 21 h, terrain de Pelouaille

 

Samedi 1er octobre

Sporting Club Angérien

SCA (U15) – Saint-Florent, à 15 h 30, terrain annexe

SCA (U11-Rouges) – Trizay/Beurlay, à 10 h 30, terrain annexe

SCA (U11-Jaunes) – Brizambourg/Burie, à 10 h 30, terrain annexe

Jeunesse Laïque Angérienne basket-ball

Tournoi benjamins, après-midi, gymnase Chauvet

 

Samedi 1eret dimanche 2 octobre

Divers

La Cyclosportive « la GUAPIGOD’Y » samedi midi et dimanche matin est annulée.

Il y avait trois parcours (57, 107 et 160 kms) ouverts à tous (

 

Dimanche 2 octobre

Le Lévrier Angérien

Le Pari-mutuel lévriers à 14 h au cynodrome de Beaufief est annulé

Jeunesse Laïque Angérienne basket-ball

Tournoi minimes, après-midi, gymnase Chauvet

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 07:00

Billet du 24 septembre 2011 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Une nouvelle caserne

de gendarmerie

GENDARMERIE La nouvelle caserne de gendarmerie, opérationnelle depuis le 21 septembre, héberge en un seul lieu tous les gendarmes de la ville et unités d'intervention sur Saint-Jean-d'Angély : commandement de la compagnie, communauté de brigades, brigade de proximité, peloton de surveillance et d'intervention (PSIG), brigade de recherches et service cynophile.

» Bernard MAINGOT

20100112-premiere-pierre-gendarmerie-045-3

La maquette de la nouvelle caserne présentée en 2010

20110923-caserne-gendarmerie-4576

L'ancienne caserne au 3, rue de dampierre appartient au Conseil général. Quelle sera la nouvelle affectation de ces bâtiments ?

Tous les gendarmes et services qui étaient en place dans l'ancienne caserne de gendarmerie au 3, rue de Dampierre et à la brigade de proximité située face à la salle Aliénor-d'Aquitaine ont maintenant pris possession de la nouvelle caserne, quelques centaines de mètres plus haut, au 62 rue de Dampierre.

Départ de l'ancienne caserne

20110922-caserne-gendarmerie-4501

Dernière descente des couleurs sur la place d'armes de l'ancienne caserne, jeudi 22 septembre.

Jeudi 22 septembre, à 18 h 30, la descente des couleurs a été faite en présence de 23 gendarmes, dans l'enceinte de l'ancienne caserne. « Nous faisons une cérémonie interne au moment de libérer cette belle construction qui date de 1897 et qui appartient au Conseil général », commente le lieutenant-colonel Perrot, chef d'escadron commandant la compagnie de gendarmerie, accompagné du capitaine Deroche, son adjoint au groupe de commandement (voir organigramme ci-après).

Après la fin du bail entre la Société nationale immobilière (SNI) et le département (SEMDAS), le devenir des bâtiments est donc à l'ordre du jour au Conseil général.

20110922-caserne-gendarmerie-4509

Le premier étage était affecté au logement de gendarmes.

« Nous avions ici le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG), avec 14 gendarmes, la brigade de recherches, avec cinq gendarmes, le groupe de commandement (GC) compagnie, avec deux officiers et quatre gendarmes, et le logement des familles, notamment pour ceux qui étaient à l'ancien commissariat devenu gendarmerie, lequel ne comportait pas de logement », précise le commandant de compagnie.

20110923-caserne-gendarmerie-4560

Après la suppression du commissariat de police, les bâtiments - qui ne comportent pas de logements - avaient été occupés par la brigade de proximité de Saint-Jean-d'Angély.

La nouvelle caserne

20110923-caserne-gendarmerie-4514Dès le lendemain matin, vendredi 23 septembre à 8 h 30, une autre cérémonie de levée des couleurs a eu lieu à la nouvelle caserne, sur une place d'armes plus restreinte. Le  bitume que l'on aperçoit est celui de la voie d'accès aux logements des gendarmes. Dans la journée, le portail d'entrée étant ouvert, il peut arriver que des visiteurs en quête de renseignements la confondent avec un parking... 

20110923-caserne-gendarmerie-4523

Le lieutenant-colonel Perrot, commandant de compagnie, et son adjoint le capitaine Deroche.

La nouvelle caserne, qui accueille 50 gendarmes, abrite la compagnie, la communauté de brigades, la brigade de proximité, le peloton de surveillance et d'intervention de la gendarmerie (PSIG), la brigade de recherches (BR) et l'état-major du commandant d'arrondissement.

Le soir, l'entrée de la caserne est sécurisée par un code d'accès. À l'intérieur du bâtiment d'administration, trois pièces ne comportent pas de fenêtre : une pièce sert aux auditions , marquée "accueil police judiciaire", deux autres servent aux auditions plus "poussées" (telle la garde à vue) et sont équipées de glaces sans tain permettant l'identification de personnes par des témoins.

20110923-caserne-gendarmerie-4534Une cellule.

20110923-caserne-gendarmerie-4535Trois cellules servent au dégrisement ou à enfermer les suspects pendant 24 h (plus prolongation éventuelle de 24 h du procureur). Des toilettes spécifiques sont conçues pour les détenus et d'autres, appelées "militaires", sont réservées aux gendarmes.

20110923-caserne-gendarmerie-4528.jpgDans le bâtiment principal qui est tout en longueur, le PSIG et la BR sont des unités séparées des autres services par des portes au fond du couloir central. L'accès en est réservé.

20110923-caserne-gendarmerie-4536À l'extérieur du bâtiment principal, un chenil pour "Outche", le chien du maréchal des logis-chef Semelane, maître-chien qui arrive du centre national d'instruction cynophile (CNICG) de Gramat où il a fait de nombreuses spécialisations.

20110923-caserne-gendarmerie-4538Jouxtant le chenil, plusieurs garages sont prévus pour les véhicules de gendarmerie.

20110416 TRAVAUX 9795 caserne gendarmerie-bl

Les logements en cours de construction (16 avril 2011)

Les familles de gendarmes sont logés dans 37 pavillons et 13 studios hébergent les gendarmes-adjoints volontaires. Le logement du commandant de compagnie est plus grand que les autres, car la fonction engendrant des mutations plus fréquentes, il faut pouvoir loger une famille avec cinq enfants.

L'ensemble du site est entouré et sécurisé avec un code d'accès le soir pour entrer à la caserne ou accéder à la résidence.

À quand l'inauguration ?

20100112-premiere-pierre-gendarmerie-prefet-016-2Une cérémonie de pose de la première pierre avait eu lieu le 12 janvier 2010, à laquelle participaient, entre autres, Henri Masse, le préfet en fonction à l'époque, Jean-Louis Frot, vice-président du conseil général, le colonel Courtet, commandant le groupement de gendarmerie (département), le commandant Perrot, devenu lieutenant-colonel...

Mais on ne sait pas pour l'instant si une inauguration de la caserne est prévue. Après la pose de la première pierre qui annonçait le début de la construction, et où chacun avait pu s'exercer au maniement de la truelle, il paraîtrait opportun d'en marquer l'achèvement par une cérémonie officielle où chacun s'exercerait au micro, en rappelant le rôle de la gendarmerie en Charente-Maritime et dans l'arrondissement...

Organigramme : une histoire de brigades

20110923-caserne-gendarmerie-4547 2

Le lieutenant-colonel Perrot, chef d'escadron, commande la compagnie (l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély).

20110923-caserne-gendarmerie-4553

Le capitaine Deroche, adjoint au commandant de compagnie.

La compagnie concerne l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély. Elle comporte trois communautés de brigades qui regroupent des brigades, dites de proximité. Le commandant de compagnie est le lieutenant-colonel Perrot, qui a pour adjoint le capitaine Deroche. L'état-major comprend au total cinq gendarmes.

20110923-caserne-gendarmerie-4532

Le capitaine Renoux commande la communauté de brigades de Saint-Jean-d'Angély.

La communauté de brigades de Saint-Jean-d'Angély est commandée par le capitaine Renoux. Il dirige trois brigades :

- La brigade de Tonnay-Boutonne, commandée par l'adjudante Fontagne (elle a pour adjoint la maréchale des logis-chef Baudry), avec quatre gendarmes. Lire Christelle Castros, une femme d'honneur

- La brigade de Saint-Savinien (six gendarmes, dont le gendarme Depecker, récemment arrivé de Verdun) ;

- La brigade de Saint-Jean-d'Angély (major Bougouin, vingt sous-officiers et quatre gendarmes-adjoints volontaires).

La communauté de brigades d'Aulnay, dirigée par le major Ginguenaud (lire Le retour du major Jean-Claude Ginguenaud), comporte :

La brigade d'Aulnay(adjudant Durroty, revient d'Afghanistan, cinq gendarmes) ; lire aussi l'arrivée du gendarme Dheilly : Mouvement à la gendarmerie  

La brigade de Loulay(adjudant Bonneau, venant de Frontenay Rohan-Rohan, avec six gendarmes). Lire L'adjudant-chef David Phélippeau s'en va à Matha 

La communauté de brigades de Matha(dix gendarmes), commandée par le major Tournois - Lire L'au revoir au lieutenant Sauvey -, comprend :

La brigade de Matha(adjudant-chef Phelippeau et adjudant Guérin, son adjoint)

La brigade de Saint-Hilaire de-Villefranche.

La brigade de recherches est dirigée par l'adjudant-chef Doizy. La BR comporte cinq gendarmes (dont le maréchal des logis-chef Bruder, récemment arrivé), qui sont des spécialistes de la police judiciaire.

Le peloton de surveillance et d'intervention (PSIG, 14 gendarmes) : surveillance dans des zones particulières, interventions en milieux sensibles ou pour des individus particulièrement dangereux.

20110923-caserne-gendarmerie-4555

Le maréchal des logis-chef Semeulane, maître-chien, avec sa chienne Outche. L'obéissance et la dévotion au maître sont totales, comme un boarder-collie avec son maître. "Outche est un chien militaire qui a son matricule et son chenil et qui appartient à la gendarmerie. Mais elle travaille pour son maître. C'est un lien affectif", explique le maître-chien.

Cynophilie : à Saint-Jean-d'Angély, la compagnie dispose d'un chien, une femelle berger belge malinois de trois ans qui répond au nom de Outche. Son maître, le maréchal des logis-chef Semelane, vient d'être affecté au PSIG. Elle a été formée à la recherche de personnes disparues et de stupéfiants et à la défense (neutraliser une personne). Le maître-chien Semelane, qui a 15 ans de cynophilie derrière lui, arrive du centre national d'instruction cynophile (CNICG) de Gramat où il a fait de nombreuses spécialisations après sa formation initiale à la recherche de stupéfiants : recherche des corps, recherche des traces de sang, piste avalanches, patrouille, chien d'intervention, recherche d'accélérateurs de combustion... Le chef Semelane a fait quatre ans de formation et quatre ans dans un groupe particlier.

Des gendarmes méritants

20110923-caserne-gendarmerie-4541Féru d'histoire, le lieutenant-colonel Perrot cite quelques noms de gendarmes méritants : Michel Ruch, qui a commandé la compagnie en 1875-1880 et qui avait fait la guerre du Mexique. Jean Vérines, gendarme résistant, qui a commandé la compagnie gendarmerie de Saint-Jean-d'Angély en 1919. Henri-Ernest Duverdier et André Duqueroix, fusillés par les Allemands le 16 août 1944 (commémorés à Château-Gaillard). Louis Bastard, de Saint-Hilaire de Villefranche, à qui les honneurs de libérer Saint-Jean-d'Angély auraient dû revenir, et qui est à l'origine du monument de Château-Gaillard : il avait pris la suite de Georges-Texier, abattu devant chez lui par les Allemands. Landry, dont le père était inspecteur de police et avait participé aux événements de Château-Gaillard, a également commandé la compagnie en 1970.

20110923-caserne-gendarmerie-4542Le statut de la Gendarmerie nationale

Rappelons que les gendarmes sont des militaires, rattachés depuis 2009 au ministère de l'Intérieur (dont dépendait la police nationale). Le statut militaire de la gendarmerie, passée sous l'autorité budgétaire et opérationnelle de ce ministère, est celui de "force armée", au même titre que l'Armée de l'air, l'Armée de terre ou la Marine nationale. Par ailleurs, le ministère de la Défense demeure compétent au titre de la tutelle statutaire, les gendarmes étant sous statut militaire, notamment en ce qui concerne la formation initiale, la gestion des ressources humaines, la discipline, les gendarmeries spécialisées.

La gendarmerie est chargée de missions de police parmi les populations civiles. En outre, elle exerce des fonctions de prévôté au sein des armées sur les théâtres d'opérations extérieurs .

Les gendarmes sont habituellement chargés de la sécurité dans les zones rurales et périurbaines, alors que la police nationale est chargée des zones urbaines.

La gendarmerie assure des missions diverses qui font sa spécificité :

Missions judiciaires : constatation des infractions, recherche et interpellation des auteurs d'infractions à la loi pénale, enquêtes judiciaires.

Missions administratives : sécurité publique, maintien de l'ordre, assistance et secours, circulation routière.

Missions militaires : police militaire, prévôté et opérations extérieures.

Source Wikipédia

Site officiel de la gendarmerie (ministère de l'Intérieur)

Site officiel de la gendarmerie (ministère de la Défense)

 

Les articles les plus lus sur la Sécurité routière

3.10.2010 Neuf cyclos sur dix roulaient en infraction : le contrôle du 1er octobre 2010 à Saint-Jean-d’Angély

22.11.2009 Rotary-club : campagne « Plus cool sans alcool »

22.06.2009 Un accident spectaculaire sans gravité ! (22 juin 2009 - La Vergne)

22.10.2008 Sécurité routière : Trop d'accidents mortels ! Le contrôle du 17/10/08

Autres articles sur la caserne

12.01.2010 Une nouvelle caserne de gendarmerie dans 18 mois (St-Jean-d’Angély, 12.01.2010)

11.01.2010 Nouvelle gendarmerie à Saint-Jean-d’Angély : pose première pierre mardi 12 janvier 2010

velle

20110923-caserne-gendarmerie-4557L'accueil des personnes. Ici avec le gendarme Martin.

20110923-caserne-gendarmerie-4530Le gendarme Perry intervient aussi dans les écoles primaires pour former les enfants au permis piéton. En ce premier jour d'emménagement dans de nouveaux locaux, les cartons et les dossiers vont faire l'objet d'un important travail de rangement.

20110923-caserne-gendarmerie-4574À l'ancienne caserne, la pierre est gravée au-dessus de la porte qui était autrefois l'entrée principale.

20110923-caserne-gendarmerie-4578Un changement en engendre d'autres : les panneaux indicateurs devront également être revus en ville.

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 10:32

Vendredi 23 septembre 2011 – Billet 537 

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Voir les articles "Bassin de la Boutonne" (blog 1) et "Environnement"(Blog 2)

Article connexe Ils manifestent pour la ressource en eau (4 septembre 2010)

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Mobilisation pour la ressource en eau

EAU Pour la troisième année, une manifestation pour la ressource en eau est organisée aux écluses de Bernouët, samedi prochain.

20110924-ann-manif-Bernouet-gabriel-delicourt-2010827-2-bl2« En Poitou-Charentes, 1 650 km de cours d'eau sont à sec ou en rupture d'écoulement sur les 3 780 km suivis en Poitou-Charentes », commente Gabriel Delicourt, d'Europe Écologie-Les Verts Saint-Jean-d'Angély.

Chacun a en mémoire le printemps 2011, exceptionnellement ensoleillé, chaud et sec, où une sécheresse précoce et sans précédent, combinée au déficit pluviométrique de 75% du mois de mai en Poitou-Charentes, sévissait dans 42 autres départements, obligeant à porter secours en juin aux agriculteurs manquant de fourrages. L'automne 2010, saison où les nappes phréatiques se rechargent le plus efficacement, avait également été sec.

Nappes phréatiques non reconstituées

En 2011, les précipitations du mois d'août et les orages ponctuels, qui déversent la majorité de leurs précipitations en ruissellement, n'inversent pas la tendance. Les pluies arrivent, mais le mal est déjà fait. « Elles ruissellent et s'écoulent sans reconstituer les ressources souterraines et nappes phréatiques dont les caractéristiques sont très en-dessous des données saisonnières », explique Gabriel Delicourt, d'Europe Écologie-Les Verts.

Manifestation régionale

« Francis Bichot, directeur du Bureau régional de recherches géologiques et minières (BRGM) est très alarmiste sur le sujet. Il sera d'ailleurs présent à manifestation que nous organisons samedi à partir de 15 heures, aux Écluses de Bernouët. Cela ne concerne pas spécialement la Boutonne car c'est une manifestation régionale ». Des écluses qui deviennent le lieu de la « revendication citoyenne, associative et politique pour le respect de la ressource en eau » et qui avaient déjà vu de telles manifestations en 2009 et 2010.

20100904-bernouet-manif-5161-bl2La manifestation du 4 septembre 2010

Débits inférieurs aux valeurs saisonnières

« Le débit a beau être de 700 litres/seconde au moulin de Châtre, si les services préfectoraux ont pris un arrêté de restriction le 25 août - ce qui est un peu tard -, cela confirme bien que les nappes n'ont pas été reconstituées et que la situation est plus grave que l'on pense. Ainsi, 59,5 % des piézomètres indiquent des niveaux inférieurs à la moyenne annuelle fin août contre 80,9 % fin juillet ! Les débits des cours d'eau ont été augmentés par les fortes précipitations, mais ils restent inférieurs aux valeurs saisonnières ».

20110924-bernouët-12092011-4251Gabriel Delicourt évoque aussi les forages artésiens : « Nous demandons d'en fermer certains : ceux qui siphonnent les nappes parce qu'ils sont plus bas ou les perforent et les forages « sauvages » ou de mauvaise qualité qui font tomber du calcaire dans les nappes, rendant l'eau impropre à la consommation. C'est ce qui s'est passé à Royan où on a distribué des bouteilles d'eau  en plein week-end du 15 août »

Parmi les intervenants à cette manifestation, citons aussi Jean-Luc Guerbois, technicien diplômé d'État en gestion de l'eau (Europe Écologie-Les Verts), Serge Morin, vice-président de la Région Poitou-Charentes et Noël Mamère, député-maire de Bègles.

20110924-Tract-action-eau-bernouët-120110924-Tract-action-eau-bernouët-2

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2011 4 22 /09 /septembre /2011 10:15

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Elle a traversé la "grande mare"

PEINTURE – La québécoise Mireille Forget, présidente du Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec était en visite dans la cité angérienne.

20110918-asavb-expo-4353-mireille-forgetMireille Forget et Cyrille Grandcamp.

Mireille Forget, présidente du Cercle des artistes peintres et sculpteurs du Québec (CAPSQ) avait traversé « la grande mare » pour venir en France préparer l'exposition qui se tiendra du 23 septembre au 8 octobre, à la galerie municipale de Marennes. Artiste peintre, diplômée en arts visuels et en histoire de l’art de l’université du Québec à Montréal, elle dépeint son association comme étant « le concept du pluralisme et de toutes les tendances, sans sectarisme et sans favoritisme. Il faut créer un climat de rencontres et d’échanges qui apporte à chaque artiste la stimulation nécessaire à sa propre évolution et à son propre dépassement ».

Samedi dernier à la salle Aliénor-d'Aquitaine, en compagnie de Cyrille Grandcamp, président de l'Association de jumelage Val de Boutonne-Louisiane-Québec, elle visitait l'exposition de l'ASAVB retraçant l'histoire de l'aéronautique à Saint-Jean-d'Angély. « Je suis là pour notre 35e exposition internationale et il y aura 140 œuvres de 100 artistes qui exposent dans cette manifestation internationale. Il y aura beaucoup de monde au vernissage que nous faisons à Marennes, samedi 24 septembre à 15 heures ».

« Il y aura d'excellents sculpteurs, ajoute Cyrille Grandcamp. Mais il n'y aura pas que "du Québec" car on pourra y voir des œuvres d'artistes français, hollandais, une Italienne, un Portugais et même une Tunisienne, artiste sculpteur qui viendra de Tunis et qui sont membres du Cercle ».

Mireille Forget sera donc à Marennes avec onze autres peintres qui arriveront les 22 et 23 septembre pour être présents à l'inauguration. « Les œuvres viennent par avion et cela nous coûte très cher ! Le gouvernement nous aide pour un tiers, le Cercle pour un tiers et les artistes pour le reste. Le transport s'élève à 18 000 dollars canadiens (13 200 euros, ndlr). Le plus dur c'est de débourser 40 % de la valeur déclarée à la Chambre de commerce du Canada pour les œuvres qui sortent du Québec. C'est une caution qu'il faut avoir et qui nous est remboursée ensuite. Cela représente 36 000 euros à avancer pour les 90 000 euros que représente l'exposition ». Et elle ajoute d'un ton malicieux et délicieusement ement québécois : « Et si l'avion tombe, je ne pense pas que l'on soit remboursé ! ».

Mireille Forget vient d'être remarquée pour le travail effectué par la Société d'encouragement et de progrès qui lui décerne la médaille vermeil en octobre. « C'est tout à fait nouveau, dit-elle. J'avais déjà la médaille de l'Assemblée nationale de la République française, que j'aime beaucoup. Alors, pour ne pas être en reste, on m'a ensuite décerné la médaille de l'Assemblée nationale du Québec ! ». Ajoutons que Mireille Forget a obtenu de nombreuses autres récompenses, parmi lesquelles la médaille de la Réussite du Conseil général de Charente-Maritime, la médaille de la ville de Nantes ou encore la médaille du Salon international de La Rochelle

Mireille a ensuite été nommée conseillère à l'exécutif au cabinet d'Alain Paquet, ministre délégué aux finances du Québec, à Laval-des-Rapides. Cela ne l'empêche pas de continuer à peindre et à promouvoir de plus belle l'association qu'elle a fondée à Laval en 1984 et qu'elle préside avec brio.

Bernard Maingot

www.capsq.qc.ca/historique.html

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 21:05

Billet du 21 septembre 2011

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Un nouvel album est en ligne

PHOTOS Depuis quelque temps, j'ai publié des photos envoyées par Robert Bordier et je l'en remercie : animaux, motocross, concours agricole... j'ai pensé qu'il méritait bien d'avoir son album. Allez le visionner : il y a pour l'instant 86 photos qui sont de qualité.

Pascal Blin m'en envoie également, que je vais rajouter (les photos, pas Pascal) dans l'album Motocross des Nations qui en comporte maintenant 56, et ce n'est pas fini...

Merci également à Philippe Laroche qui a envoyé des clichés du motocross déjà mis en ligne.

D'ores et déjà, les visites (dont des étrangères) sur ces albums sont significatives : 68 le premier jour, 190 le deuxième... on verra la suite demain.

» Bernard MAINGOT. 

Pour aller plus vite, les liens vers les albums sont ci-dessous :

Animaux, motocross... les photos de Robert Bordier

Motocross of Nations

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 10:40

Billet du 20 septembre 2011

Crédits Photos : Hervé d'État et Bernard Maingot - Voir l'album photo Exposition ASAVB 

Plus d'articles sur le blog 1– Précédent article sur le blog 2

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY – Association des sports de l'air Val de Boutonne

L'histoire de l'aviation

à Saint-Jean-d'Angély

EXPOSITION –  À l'occasion des journées européennes du patrimoine, samedi 17 et dimanche 18 septembre, l'association des sports de l'air Vals de Boutonne (ASAVB) avait organisé une exposition sur l'histoire de l'aviation à Saint-Jean-d'Angély.

20110917-JEP-expo-asavb-ballon-2« Les visiteurs ont été très intéressés par la documentation et le travail de recherche qui a été fait », explique Hervé d'État, membre de l'association qui avait préparé l'exposition salle Aliénor-d'Aquitaine. « Nous avions même des photos authentiques du bombardement de la base de Fontenet. Des personnes âgées ont été heureuses de les voir en disant qu'elles avaient vécu ces années-là. D'autres avaient connu André Guillon ». Cet architecte angérien avait construit le Pou du ciel, un avion exposé en 1934 au Grand Palais à Paris, conçu sur la base du HM-14 par Henri Mignet qui l'avait aussitôt présenté en vol à Orly, faisant un triomphe. L'intérêt des visiteurs était confirmé par les responsables de l'ASAVB, Richard Aubry, président, Gabriel Daubé, Madeleine Tournier, trésorière ASAVB, Michel Guibé trésorier de la section ULM... et par le Livre d'or qui avait reçu des mentions étrangères dues au motocross des Nations.

20110918-asavb-expo-4326Outre des livres sur la description du monoplan de Blériot, sur les femmes dans l'aéronautique, sur les 53 avions qui ont fait Air France et un livre de bord, on pouvait y voir treize panneaux de texte et photos ingénieusement présentés. Des premières découvertes aéronautiques à l'aviateur Louis Gibert, du brevet de pilote privé à l'architecte angérien André Guillon (1), de la base de Fontenet à l'aviateur Georges-James Denis en passant par les clubs aujourd'hui, les informations devenaient des découvertes.

20110918-asavb-expo-4316Il y avait aussi 25 maquettes en bois de l'Angely model club et des modèles réduits de Yves Chevalier ainsi que la dérive verticale du pou du ciel. Sans oublier un énorme avion, un super émeraude dont la construction était alors menée par Stéphane Morin, de Néré, jusqu'à son accident d'ULM à Nantillé... Un avion grandeur réelle qui semblerait maintenant chercher un repreneur

20110918-asavb-expo-568« C'est une très belle exposition », ont commenté les visiteurs, sur le livre d'or. (dont quelques visiteurs étrangers probalement venus au Motocross des Nations).

L'Office de tourisme semble d'ailleurs intéressé pour accueillir les panneaux de planches photos afin de montrer, sous forme d'une exposition permanente, le travail réalisé sur ce  patrimoine angérien.

Bernard Maingot

(1) André Guillon est l'auteur de plusieurs salles de spectacle de la région, construites selon la mode du style Art déco des années 1920-1930, qu'il représente en Poitou-Charentes. Passionné par l'automobile, l'aéronautique et le cinéma, il est l'auteur du Cinéma Eden de Saint-Jean-d'Angély (1931), du cinéma Apollo de Rochefort (1936), du théâtre de La Rochelle (1936) et de l'Eden de Niort (1942). Il a aussi réalisé les caséineries d'Asnières-La-Giraud et de Saint-Jean-d'Angély, la laiterie de Rochefort et le silo de la minoterie de Courçon-d'Aunis.

Voir l'album photo Exposition ASAVB  

20110918-asavb-expo-4339  

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 07:01

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Il est toujours dans le bois

EXPOSITION – Yves Chevalier est une personnage étonnant : ancien charron, il fabrique des maquettes d'avions et a élaboré une 404 Peugeot à gazogène. C'est toujours une histoire de bois.

20110918-asavb-expo-4405-yves-chevalierYves Chevalier habite Les Touches de Saint-Loup. Ce week-end, à l'exposition sur l'histoire de l'aviation à Saint-Jean-d'Angély, organisée par l'Association des sports de l'air Vals de Boutonne (ASAVB), dans le cadre des Journées du patrimoine, il exposait ses maquettes d'avions, des modèles réduits en bois de tilleul qu'il confectionne depuis 15 ans.

Yves Chevalier donne quelques explications : « J'ai commencé voici une quinzaine d'années, à ma retraite. Avant je n'avais pas le temps : j'avais une entreprise de travaux agricoles. Auparavant, j'avais appris le métier de charron. Et comme j'avais fait de l'avion, j'ai eu l'idée de me lancer dans les maquettes. Je savais travailler le bois. Le reste, c'est du temps à passer ».

N'empêche, entre fabriquer des immenses roues de charrettes à cercler et des minuscules pièces en bois de tilleul qu'il faut coller, n'y aurait-il donc qu'un pas de menuisier à franchir ?

20110918-asavb-expo-4407-yves-chevalierMais, à 81 ans, Yves Chevalier ne compte pas à son actif que cette  activité, laquelle pourrait relever du développement durable autant que les années : il roule aussi en 404 Peugeot, équipée d'un moteur à gazogène, une incroyable machine roulante qui ne cesse de créer l'étonnement, surtout parmi les jeunes. Une remorque est attelée à son véhicule, contenant l'équipement nécessaire à fabriquer le gaz combustible (CO, monoxyde de carbone).

Le gazogène brûle du bois de récupération, « ce qui coûte zéro euro à la pompe ». Le système du gazogène avait été mis au point par Georges Imbert pour pallier le manque de carburant, pendant la seconde Guerre mondiale. « J'avais la nostalgie du camion à gazogène que j'avais conduit dans ma jeunesse, et je me suis lancé pour équiper ma voiture. Ma 404, elle est de 1967. Elle n'a que 120 000 kilomètres. J'ai refait le moteur il y a cinq ans, qui a 12 000 kilomètres. Le gazogène est alimenté par du bois que je coupe à la bonne dimension. Le principe est assez compliqué... mais... ça marche », explique Yves d'un ton débonnaire.

Démarrerait-il le moteur d'abord à l'essence ? « Ah non ! répond-il. Je démarre directement sur le gaz. Il faut un ventilateur électrique pour amener le gaz à une qualité capable de s'enflammer. Je pensais l'amener aujourd'hui, mais il tombe des averses. Ce sera pour une autre fois ».

Bernard Maingot

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages