Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 07:09

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY ET VALS DE SAINTONGE

Les Vals de Saintonge

dans Sud Ouest numérique

2e quinzaine de janvier 2012

PRESSE – Les articles parus du 15 au 31 janvier 2012 dans Sud Ouest édition numérique www.sudouest.fr/charente-maritime/saint-jean-d-angely/  

Mardi 31 janvier 2012

Huit licenciements au centre socio-culturel

La décision du tribunal de grande instance de Saintes, prise mardi dernier, met un terme à ce que la mairie qualifie de de dysfonctionnements.

Marie-Christine Barrault invite au voyage

Marie-Christine Barrault sera ce soir sur la scène de la salle Aliénor-d'Aquitaine, avec le trio Bec de Cha.

Quel projet pour le jardin de Gabriel ?

Même si quelques détracteurs persistent, il est loin le temps où l'on se moquait avec mépris, sous couvert d'ignorance, des statues de Gabriel Albert, situées sur leur site de création, au village...

La commune fête ses centenaires

Une centaine de personnes ont fêté, dimanche, les deux centenaires de la commune, Alia Coutinaud et Suzanne Turpaud. Philippe Partaud, le maire, a rappelé que les deux amies sont nées à neuf jours...

Lundi 30 janvier 2012

Un nouveau souffle commercial à La Vergne

Économie - Les habitants ont pu découvrir le bar restaurant et multiservices L'Antoline vendredi dernier, avant l'inauguration officielle du samedi 18 février

Des ateliers originaux pour les enfants

Les assistantes maternelles du canton, groupées au sein de l'association 1,2,3, Soleil, se retrouvent deux fois par semaine pour se conforter dans leurs pratiques et donner aux enfants une...

Samedi 28 janvier 2012

Un partenariat pour que l'emploi prenne racine

La Mutualité sociale agricole des Charentes soutient l'insertion dans le monde du travail. Sébastien Portier sera employé chez Frédéric Émard, horticulteur.

Une nouvelle équipe aux commandes de l'union des commerçants

Les images circulent

Le centre hospitalier de Saintonge participe au réseau départemental de télé radiologie.

« Morte pour rien »

La fille de l'une des victimes réagit au classement sans suite de l'enquête sur l'explosion de gaz qui avait fait trois morts en février 2011.

Vendredi 27 janvier 2012

Saint-Jean-d'Angély : la cause accidentelle de l'explosion retenue

Le drame du 22 février 2011 avait fait trois morts. Il n'entraînera pas de poursuites pénales.

L'action sociale change d'échelle

De communal, le Centre d'action sociale est devenu intercommunal, affichant désormais sa vocation cantonale.

Le menu du week-end

Les rendez-vous des clubs angériens s'étalent sur trois jours, d'aujourd'hui à dimanche.

Pour renouer avec la tradition…

Pour fêter son quarantième anniversaire, le foyer rural CAPS a décidé de renouer avec une ancienne tradition savinoise célèbre dans les années 70 et 80, les fameuses et inoubliables Soirées...

Un club sexagénaire et toujours dynamique

Samedi dernier, l'association a posé les jalons de la nouvelle saison.

Jeudi 26 janvier 2012

Explosion de gaz à Saint-Jean-d'Angély : l'affaire classée sans suite

Le parquet de Saintes a classé sans suite l'affaire concernant l'explosion de gaz survenue en février 2011

Un Charentais-Maritime cherche l'amour à la télé

Sébastien habite l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély et participe à « Viens partager ma vie », la nouvelle émission de TMC, qui débute ce soir, à 22 h 50.

L'Antoline inauguré

L'Antoline, bar restaurant magasin multiservices a ouvert depuis le 17 janvier à La Vergne, organise une journée portes ouvertes, demain. À partir de 18 h 30, en compagnie de la municipalité, qui...

Enfance : un accueil plus adapté

Le centre d'aide médico-psychologique à l'enfance a déménagé rue de l'Alma. Son nouveau local est situé hors de l'hôpital afin d'accueillir plus facilement les familles.

Mercredi 25 janvier 2012

La délinquance est en baisse

Vendredi dernier, le sous-préfet Frédéric Brassac a fait état des missions, qui lui incombent, avant de présenter le bilan de l'année passée.

Devenir piéton, cela s'apprend sur le terrain

Le gendarme Xavier Perry forme les écoliers au permis piéton. Les pièges sont nombreux quand on a 9 ans.

Deux victoires et un nul

Le nul des filles face aux Lilloises confirme leur bonne forme.

Mardi 24 janvier 2012

Une scène rajeunie

Le Tremplin jeunes a sensiblement diminué la moyenne d'âge du public de l'A 4.

Sorties et effectif en hausse

Samedi, les sapeurs-pompiers du centre de premier secours ont célébré la sainte-Barbe. Ce fut l'occasion, pour le lieutenant Gilles Garnier, de dresser un bilan chiffré. Les interventions...

Le Rotary chez les retraités

L'Épiphanie a été l'occasion pour Yves Delarue, président du Rotary Club de Matha, accompagné de Jean Pinaud et Dominique Bonnaud, d'aller partager la traditionnelle galette des Rois avec les...

Un braqueur arrêté

Un homme de 26 ans a avoué avoir braqué huit stations-service, dont une à Saint-Jean-d'Angély.

Lundi 23 janvier 2012

Le trop plein d'eau met le riverain en rage

Plaimpoint - Jean-Claude Nicaise continue de remuer ciel et terre afin qu'un fossé bordant la route départementale et sa propriété soit réaménagé avec efficacité

Toujours plus de sécurité

Comme Asnières-la-Giraud, Saint-Hilaire-de-Villefranche est un village-rue. On attribue ce terme à une commune, généralement de taille réduite, dont les constructions se succèdent de part et...

L'entrée deviendra gratuite pour tous

Après Angoulême et Saint-Jean-d'Angély, Saintes adoptera la gratuité pour tous les publics à compter du 19 mai.

Fédérale 2 : les Angériens ratent le bonus offensif

Dans un match très rugueux, les Angériens ratent de quelques secondes le bonus offensif. La faute à des Bretons très accrocheurs

Dimanche 22 janvier 2012

Massacre au Nigeria : une enseignante angérienne témoigne

Les attaques de la secte Boko Haram ont fait 162 morts hier. Agnès Deslandes dirige l'école française de Kano où a eu lieu la série d'attaques.

Samedi 21 janvier 2012

Nigeria : une enseignante angérienne sort indemne des attaques

Originaire de Saint-Jean-d'Angély, Agnès Deslandes travaille à l'école française de Kano avec son mari. Elle est recluse au sein de l'établissement. Les attaques ont fait des dizaines de morts.

La continuité prévaut au Moto-Club

Jean-Marie Boissonnot reste sans surprise au guidon du club. Le cap est mis sur le Grand Prix de France du mois de juin.

Georges Texier, résistant angérien

Le souvenir de ce professeur, abattu le 20 janvier 1944, a été commémoré hier.

Un avenir commun

Le centre hospitalier de Saintonge dresse un bilan positif de 2011 et de la coopération avec les hôpitaux du territoire.

Vendredi 20 janvier 2012

Le collège Georges-Texier s'ouvre sur l'extérieur

Au sein de l'établissement, le Greta de Saintonge assure une formation pour des demandeurs d'emploi, afin de préparer les concours dans le secteur sanitaire et social.

Jeudi 19 janvier 2012

Fontenet « ne veut pas rater le coche »

En 2014, la prison devrait commencer à sortir de terre, et le contournement autoroutier sera opérationnel.

La Région roule pour le train

Deux conseillers régionaux sont venus vanter l'intermodalité.

Un week-end de sports

Les Angériens reçoivent en football, handball, waterpolo, rugby et aéromodéisme.

Mercredi 18 janvier 2012

La scène locale avant les vedettes

Trois groupes locaux joueront, vendredi soir à la salle Aliénor-d'Aquitaine, en première partie de Mon côté punk.

Quand la musique est là

Le groupe musical Double croche présentera son nouveau spectacle, « L'Air du temps », à la salle Aliénor-d'Aquitaine, le samedi 21 janvier à 20 h 30. Ce spectacle, le groupe l'a déjà joué le 19..

Le multiservices devra attendre

Lors de la cérémonie des vœux pour 2012, organisée le 13 janvier dernier, Jean-Louis Remuzeau, maire de Varaize, n'a pas caché son inquiétude pour l'année qui vient de débuter. « Le projet de...

Des travaux à l'église de février à juillet

À Saint-Hilaire-de-Villefranche, ce n'est pas un hasard du calendrier si le maire et son Conseil municipal ont choisi le vendredi 13 janvier pour organiser la cérémonie de présentation des vœux à...

Mardi 17 janvier 2012

Communauté de communes : « Nous espérons être entendus »

« Pourquoi accepter le départ de la commune d'Écoyeux et refuser le départ de la commune de Saint-Hilaire-de-Villefranche ? ». C'est la question qu'a lancée, salle Jean-Garnier, Jacky Dutilh à ses...

Le territoire horizon 2025

Trois réunions publiques seront organisées, en janvier et en février, pour échanger sur l'avenir et l'aménagement du territoire des Vals de Saintonge.

Tourisme : les offices préparent la saison

Mercredi dernier, les offices de tourisme de Saint-Jean-d'Angély et Saint-Hilaire-de-Villefranche, fusionnés depuis dix ans, se sont retrouvés au village vacances Lauréanne de Tonnay-Boutonne pour...

« Dimanche, il y aura du changement »

À Niort, les Angériens ont perdu leur second match consécutif. Avant de recevoir Trignac, le coach est remonté.

Structures pros pour le sportif, la communication, etc. Massy, avec 1,6 million, peine à composer une équipe. Aujourd'hui, j'ai 29 joueurs qui jouent le haut de tableau de Fédérale 2. En cas de montée, il en [...]

Lundi 16 janvier 2012

L'année du drame de la rue des Lilas

Le groupement centre du Service départemental d'incendie et de secours à l'heure du bilan, à Saint-Jean-d'Angély.

Après une année prospère

James Rouger, président de la Communauté de communes (CdC) du pays de Matha, et Laurent Bouillé, maire de Sonnac, ont accueilli le personnel et le conseil communautaire, ainsi que les responsables...

Un nouveau chef de la police municipale

Christophe Ternay occupait les mêmes fonctions à Niort.

La galette à tout âge

Ce début d'année fort joyeux a permis aux résidents du foyer-logement Les Jardins de Mathis de retrouver avec plaisir les enfants de l'école primaire de Saint-Julien-de-l'Escap, le temps d'une...

Saint-Jean chute dans l'autre match entre voisins

Il y avait un autre derby régional, ce week-end, en Fédérale 2. Le leader de la poule 2, Saint-Jean-d'Angély, se déplaçait en effet chez son voisin deux-sévriens, le Stade Niortais. Les hommes de...

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Infos Presse Médias
commenter cet article
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 18:52

Lien vers cet article : http://0z.fr/Iou2U  

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Bec de Cha et ses invités

CONCERT – En résidence à Saint-Jean-d'Angély, le trio musical Bec de Cha recevra Marie-Christine Barrault dans un concert unique donné mardi 31 janvier à 20 h 30, salle Aliénor-d'Aquitaine. Crédit photos Didier Cannioux

En résidence de création

BecdeCha036-crédit-Didier-Cannioux

Le trio musical Bec de Cha est en résidence de création du 24 au 31 janvier 2012, avec le soutien de la Région Poitou-Charentes. Les résidences sont des moments de travail nécessaires à l’aboutissement d’un spectacle. L'association angérienne d'action artistique met à disposition des artistes un temps et un espace de création privilégiés et favorise les rencontres avec le public. C'est un soutien à ce trio qui peut ainsi travailler, créer, peaufiner et mettre en scène son spectacle dans des conditions optimales.

L'A4 propose un concert "Bec de Cha et ses invités", mardi 31 janvier à 20 h 30, salle Aliénor-d'Aquitaine. Marie-Christine Barrault, comédienne, partagera la scène avec Bec de Cha à l'occasion de ce concert unique donné à Saint-Jean-d'Angély.

Cette artiste prêtera sa voix pour conter des histoires que le trio mettra en musique. Depuis bien longtemps, depuis toujours, Marie-Christine Barrault au travers de ses nombreux voyages a collecté des contes. Aujourd'hui, elle souhaite en restituer quelques-uns, issus de sa collection personnelle, avec comme compagnons de route, un accordéon, une contrebasse et la percussion.

Durée du spectacle 1 h 30. Réservation au 05 46 59 41 56

Des master class

Accordéon

Quel parcours pour l’accordéon, cet instrument qui va du bal populaire tout en participant activement au renouveau de la chanson française, de la musique contemporaine, du jazz et des musiques actuelles. Il est aujourd’hui bien présent sur toutes les scènes du monde et a une place de choix. Pour l’anecdote, il n’est entré au CNSM qu’en 2002.

« Se sentir libre avec son instrument », telle est la proposition d’approche de la Master Class encadrée par Arnaud Méthivier. Chaque instrumentiste a ses propres qualités, sa propre histoire musicale, son propre désir.

Le travail consiste à trouver le moyen d’exploiter sa personnalité pour approcher une émotion, pour soi et pour le public. Si le travail technique est une affaire personnelle de persévérance, de labeur qui peut être encadrée, la musicalité, la création d’émotion est un travail qui nécessite un regard extérieur.

C’est ce regard extérieur, subjectif, que propose Arnaud Méthivier, familier de master class en direction de la musicalité, du sentiment, de l’émotion, trois composantes qui rendent tout musicien attractif.

Guitare

Étude de la musique modale (qui utilise différentes gammes de la musique traditionnelle) pour un travail autour de l’improvisation.

Étude des rythmes simples ou composés avec les claves qui s’y rapportent.

Apprentissage en ensemble de quelques thèmes propres à notre formation :

« Danse de géo » 7/4 en La mineur a éolien,

« Attention ça tourne » valse jazzy,

« Les filles de La Rochelle » thème du patrimoine complètement différent de la version que chacun connaît,

«  Et vogue le navire » choisi par la classe de guitare de Saint-Jean-d'Angély. Pour être joué en grande formation avec des instruments qui jouent le thème, d’autres le rythme en accords et en arpèges, et un quatrième ensemble qui développe une ligne de basse.

Le trio Bec de Cha

BecdeCha032-crédit-Didier-CanniouxArnaud Méthivier (dit Nano)

BecdeCha036-methivier-crédit-Didier-Cannioux 2« Il créé de la musique pour vous » depuis des années, avec son outil privilégié, l’accordéon. Comédien, compositeur, metteur en scène, danseur, producteur de disques, d’événements, son objectif est la poésie, la fantaisie, la légèreté enrobée de fidélité.

Il a créé Bec de Cha avec Pascal Ducourtioux, afin d’inventer une musique paysage, un folklore imaginaire qu’il ne connaît pas dans ses autres projets.

Co-compositeur du projet Bec de Cha, il a à cœur de bâtir un univers onirique et de faire voyager l’auditeur et le spectateur.  www.arnaudmethivier.com/  www.nanomusic.fr 

Jean-Hugues Billmann (dit Bilou)

BecdeCha036-billmann-crédit-Didier-Cannioux 4Bassiste et contrebassiste, Bilou est bâti et coiffé comme un grand arbre aux racines puissantes, né pour accueillir d’autres artistes en son sein. Nombreux sont les musiciens qui se sont glissés sur ses branches pour profiter de ses ramifications infinies et explorer en toute quiétude leurs parcours musicaux.

Il accompagne des chanteurs comme des instrumentistes… Baron des Lyres, Jules et Julie, Paulo gang, Marla Glen Band, Leather and Wood, Sandunga Latina, Marc Thomas, Maxime Plisson, Marc Lesseyeux, Rudy Bonin, François Penot, Arnaud Axler, Carl Schlosser… et fait aussi parti du groupe Duroots Duroots.

Pascal Ducourtioux

BecdeCha036-ducourtioux--crédit-Didier-Cannioux 3Il voyage avec la musique depuis son enfance et un jour découvre le blues sur le manche d’une guitare, le classique sur les touches d’un piano et la musique contemporaine avec les percussions. Il explore alors des pistes harmoniques et rythmiques métissées puis prend doucement son envol en compagnie d’autres artistes… avec Didier Levallet, J.F. Jenny Clark… dans l’univers du jazz… en compagnie de Rodolphe Marconi, Didier Roten… dans le monde du cinéma, avec le Théâtre sur le Fil, Bjorn Fuller, les Fous de Bassan… pour les marionnettes et le théâtre… en ciné concert « l’homme à la caméra », la belle et la bête…

Il compose « Homo Loquax » l’opéra des glaces avec l’orchestre philharmonique de radio France, accompagne Isabelle Autissier sur le spectacle «une nuit la mer…» et multiplie les rencontres et les expériences plurielles et transversales. Aujourd’hui le voyage continue avec « Bec de Cha », le duo « Harmane », le plasticien Remi Pollack… dans un univers croisé de tous les possibles avec l’envie de partager une rencontre avec un public quelque soit la rampe des lumières qui en offre l’accès.  www.pascalducourtioux.com/

Invitée : Marie-Christine Barrault

M-C-Barrault.jpgC'est à l'école, quand elle joue « L'Annonce faite à Marie » de Claudel, qu'elle découvre sa vocation. Elle commence sa carrière au théâtre alors qu'elle n'a que 20 ans. Elle apparaît dans des petits rôles à la télévision, mais c'est en 1975, dans « Cousin, Cousine », que son talent est vraiment révélé au grand public.

Elle poursuit sa carrière au cinéma dans nombre de films puis à la télévision où elle choisit toujours des rôles féminins d'une grande intensité. En 1969 elle tourne avec Eric Rohmer dans « Ma nuit chez Maud » avec Jean-Louis Trintignant et Françoise Fabian. En 1993, elle tourne sous la direction de Jean-Pierre Mocky le film « Bonsoir » aux côtés de Michel Serrault.

Elle écrit aussi, notamment « Souffler n'est pas jouer », mais ce n'est pas là son moindre talent : désormais elle allie le chant à la lecture dans différents spectacles.

Cette artiste prêtera sa voix pour conter des histoires que le trio Bec de Cha mettra en musique. Depuis bien longtemps, depuis toujours, Marie-Christine Barrault, au travers de ses nombreux voyages a collecté des contes. Aujourd’hui elle souhaite en restituer quelques uns en compagnie de la musique paysage de ce trio.

Quelques contes de sa sélection

« La Belle et la Bête » de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont (1711-1780).

Pour sauver son père, la Belle accepte d'être l'otage de la Bête, jusqu'au jour où elle s'aperçoit que derrière le masque du monstre vit et souffre un être humain digne de son amour.

Le conte se prête à des échanges sur le thème de l'exclusion, de la différence et du respect de l'autre. Il apprend aux enfants à distinguer la laideur morale de la laideur physique, à favoriser le rayonnement d’une intelligence, d’un cœur, d’une âme que rend timide un extérieur ingrat.

« Le Rossignol et la Rose » d’Oscar Wilde (1854 – 1900).

Le rossignol est mort, offrant douloureusement son sang pour créer la « rose rouge » qui permettra à l’étudiant d’obtenir de sa bien-aimée qu’elle danse avec lui au bal du prince.

Il traduit le pessimisme d’Oscar Wilde : comme beaucoup de jeunes gens dans la seconde moitié du siècle, et également pour des raisons biographiques, Oscar Wilde s’éloigne du romantisme, courant dominant dans la première moitié du XIX° siècle, pour se replier sur lui-même.

« Rayon de lune »d’Henri Gougaud (né en 1936).

Un jeune homme africain vivant simplement, aspirait à la connaissance mais sans savoir exactement laquelle. Il méditait, priait, mais n'était pas satisfait. Un soir, il regarde la lune pleine, blanche et belle et s'allonge sous un baobab quand un rayon de lune vient le frapper. Et il se sent tout a coup plus léger, il quitte petit a petit le sol et s'élève le long de ce rayon... Il sait qu'il va atteindre LA connaissance…

Henri Gougaud se rattache à la lignée des saltimbanques, ces gens intemporels capables d’improviser une scène sur un bout de trottoir. Libertaire définitif, il invente sa vie tous les jours. Il dit « Les contes m’ont nourri toute ma vie, ils m’ont fait ce que je suis. »

Les concerts à Saint-Jean-d'Angély

Mercredi 25 janvier 2012 à 20 heures, à la salle Aliénor-d'Aquitaine, le trio Bec de Cha a présenté aux jeunes du PAJ (Pôle Animation Jeunesse) de Saint-Jean-d’Angély,

« Notre désir est de parler avec ces jeunes pour offrir à notre tour ce qui nous a été transmis par nos aïeuls. Parler de nos rencontres, de nos voyages, de nos envies, de nos parcours et de leur faire sentir que si des aînés nous ont conduits sur ce chemin, c’est aujourd’hui à nous de susciter leur curiosité et de passer le flambeau. N’oublions pas que ces jeunes sont, entre autres, le public de demain. C’est à nous de transmettre cette furieuse envie de vivre notre quotidien avec l’art, la culture en toile de fond… Un art qui amène du mouvement, qui organise du lien social, délivre des messages au travers de ces aventures citadines et rurales. » Bec de Cha

Samedi 28 janvier 2012, à 11 h 30 à la Chapelle des Bénédictines, Bec de Cha a inauguré la résidence auprès du tout public, avec un mini-concert ouvert à tous et gratuit. À l’issue du concert, le public a pu échanger avec les musiciens autour du verre de l’amitié.

Mardi 31 janvier 2012, à 20 h 30à la salle Aliénor-d'Aquitaine, le trio ouvre son univers musical et sa musique paysage à d’autres artistes, qui viennent le rejoindre à chacun des concerts, ouvrant ainsi un espace pluridisciplinaire dans le cadre de la tournée G19. Retrouvez la liste des invités et des lieux de programmation sur : www.g19.fr

Pour ce concert unique à Saint-Jean-d'Angély, Marie-Christine Barrault accompagnera de sa voix la musique paysage du trio avec comme compagnons de route, un accordéon, une contrebasse et la percussion. Ces artistes visiteront pour l’occasion avec les mots, avec les notes, des villes, des pays et des continents.

Article du 31 janvier dans Sud Ouest

20120131-18C-p20-sjy-A4-mc-barraultLire Marie-Christine Barrault invite au voyage

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Musique Chant
commenter cet article
29 janvier 2012 7 29 /01 /janvier /2012 10:10

Voir l'album La Vergne 17400 Bientôt un commerce multiservices

Lire l'article dans Sud Ouest du 6 juillet 2011 Le multiservices bien lancé

Lire Portes ouvertes à L'Antoline (La Vergne 27.01.2012)

LA VERGNE (CANTON DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY)

Découvrir L'Antoline

LA VERGNE – Ouvert depuis le 17 janvier, le bar restaurant et multi-services L'Antoline sera officiellement inauguré le 18 février.

20120126-antoline-6547Le conseil municipal qui voulait ce projet lancé en mars 2008 a réussi à le concrétiser en quatre ans : un bar restaurant et magasin « multi-services » existe bien depuis le 17 janvier, route de Rochefort, à 200 mètres de la mairie. « L'Antoline », du nom de son gérant Anthony Brébion et de son épouse Caroline, habitant la commune depuis dix ans a donc vu le jour. Le projet d'Anthony Brébion avait été retenu dans les cinq dossiers sélectionnés après l'appel d'offres (sur 80 dossiers déposés). La commune, maître d'ouvrage, qui avait confié la construction à l'agence saintaise d'architecte Caillaud-Piguet, avait posé la première pierre le 1er juillet 2011.

« L'Antoline » est ouvert sept jours sur sept, du lundi matin 6 h 30 pour servir des petits-déjeuners au dimanche 13 heures (voir ci-après les horaires). Dans des locaux très clairs, L'Antoline se compose d'une partie épicerie et d'un bar-restaurant. Si les murs appartiennent à la municipalité, Anthony Brébion, en tant que locataire-gérant, a en charge l'équipement professionnel et le mobilier pour la cuisine, le bar et le restaurant.

20120127-la-vergne-l'antoline-6566

Anthony Brébion et Laetitia Moreau.

Ainsi il est possible de se restaurer tous les midis (sauf le dimanche) avec des menus qui commencent à dix euros, et de venir déguster le vendredi soir et le samedi soir des menus plus gastronomiques. En effet, Anthony Brébion, titulaire d'un BTS hôtelier obtenu à l'école hôtelière de La Rochelle, a exercé à Saint-Jean-d'Angély, à Saintes mais aussi en région parisienne. Et son chef de cuisine, Laetitia Moreau, diplômée comme lui de la même école hôtelière, a travaillé à l'étranger et au Relais du Bois Saint-Georges à Saintes... Le restaurant dispose de 32 places en salle, mais l'été pourra voir la terrasse en accueillir 80 de plus.

Autre service, un dépôt de pain et de presse est prévu. Côté épicerie, l'indispensable est prévu pour les produits de base mais on pourra y venir aussi pour découvrir les produits locaux qu'Anthony veut développer, du fromage à la coupe et même du poisson ou des fruits de mer sur commande.

20120127-la-vergne-l'antoline-6554Vendredi 27 janvier, L'Antoline a accueilli en toute simplicité plus de 150 Vergnauds, venus découvrir leur nouvel établissement autour d'un punch, de petits fours et de toasts. Et il aurait fallu pousser les murs devant une telle affluence...

Enfin, le maire et son conseil municipal a prévu une inauguration officielle samedi 18 février à onze heures en présence de Ségolène Royal, présidente du conseil régional, de Dominique Bussereau, président du conseil général, et de Frédéric Brassac, sous-préfet de l'arrondissement.

L'Antoline, 2 rue du Prieuré à La Vergne - Tél 05 46 33 64 61

Ouvert :

- du lundi au jeudi de 6 h 30 à 20 heures,

- le vendredi et le samedi jusqu'à 21 h 30

- le dimanche de 8 h 30 à 13 heures.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans La Vergne Landes Ternant
commenter cet article
28 janvier 2012 6 28 /01 /janvier /2012 07:01

SAINT-JULIEN-DE-L'ESCAP (CANTON DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY)

Un partenariat pour l'emploi

INSERTION – Le service Formations du groupe Mutualité sociale agricole des Charentes aide à l'insertion des personnes dans le monde du travail. Sébastien Portier sera employé chez Frédéric Émard, horticulteur.

20120126-emard-pouzet-portier6542Valérie Pouzet (MSA Formations), Frédéric Émard, Sébastien Portier et Annick Émard. Photo Bernard Maingot

Après la fin d'un contrat d'accompagnement à l'emploi (CAE, anciennement contrat d'avenir) en chantier d'insertion dans le bâtiment (rénovation du petit patrimoine) à Saint-Hilaire-de-Villefranche, Sébastien Portier avait été dirigé par la communauté de communes hilairoise vers une « immersion » dans le milieu de l'horticulture. Ses racines agricoles se sont révélées dans un milieu qui lui était plus familier et qui lui plaisait mieux, celui de l'horticulture, avec l'appui du groupe MSA Formations des Charentes.

Après 15 jours de stage chez Frédéric et Annick Émard, aux Serres du Pré-Marais à Saint-Julien-de-l'Escap, une seconde période identique débouchait sur un contrat initiative emploi, en février 2011. Le CIE est un contrat de travail en CDD de six mois rémunéré sur la base du Smic, destiné à l'insertion des bénéficiaires du Revenu solidarité active (RSA socle), renouvelable une fois. Ce qui sera le cas de Sébastien pour un fin de CIE en février 2012. En contrepartie, Frédéric Émard a conclu un contrat tripartite où intervient le président du conseil général et le Fonds social européen (FSE) pour une aide financière de 40 % du Smic et bénéficie de l'allègement de charges sociales (Loi Fillon). Le CIE a été mis en place en 2004 à la suite du contrat initiative revenu minimum d'activité (CIRMA).

De son côté MSA Formations, qui avait été appelé par la Cdc pour la conclusion du CIE, assure un accompagnement personnalisé auprès du salarié et de l'employeur (mise en relation, formalités administratives, suivi du contrat).

« L'objectif de ce contrat est de lever tous les freins à l'insertion professionnelle et de le pérenniser », déclare Valérie Pouzet, de MSA Formations. « L'employeur forme ainsi à ses méthodes d'horticulture le salarié qui est novice dans le métier ».

Frédéric Émard précise : « J'ai eu des saisonniers depuis mon installation en 1989. J'ai également eu régulièrement des stagiaires BEP et BacPro en horticulture et maraîchage et des adultes en formation. Mais c'est la première fois que je conclus un tel contrat, après avoir été contacté par l'animateur de la Cdc et la MSA Formations. Sébastien me donne satisfaction et cela débouchera sur un CDI. Après cette période creuse, nous allons être bien occupés dès février avec les semis de tomates, aubergines, poivrons..., puis ceux de salades choux, les boutures de géraniums, etc. Cela va être aussi l'occasion de réfléchir à des énergies plus alternatives et moins coûteuses en ce qui concerne le chauffage pour la mise hors gel des serres, à savoir 4 à 5 degrés pour que les plantes ne soient pas stressées ».

Autour de merveilles accompagné d'un café, Annick Émard a ensuite réuni les différents partenaires de cette mise en relation MSA/employeur. Parmi les élus MSA qui s'impliquent beaucoup dans les actions d'insertion, de prévention et de santé, était présente Colombe Mandin, éleveur de 230 veaux à Doeuil-sur-le-Mignon. « L'agriculture a besoin de main-d'oeuvre et il faut valoriser ces emplois et ce travail d'insertion et d'accompagnement ». C'est le cas aussi de M Bolleau, céréalier à Mazeray, qui a eu recours au CIE via la MSA pour un autre CIE.

Et puis bientôt, ce sera le vingtième anniversaire de « Aider17 », service d'aide à la personne et de services à domicile (dont le portage de repas) en Vals de Saintonge, une association créée à Saint-Jean-d'Angély avec l'aide de la MSA pour maintenir le plus longtemps possible les personnes âgées à leur domicile et créer du lien social.

Bernard Maingot

Groupe MSA Services des Charentes www.groupemsa.com 

MSA formation Valérie Pouzet au 05 46 97 53 53 ou 06 23 86 42 70

 

pouzet.valerie@charentes.msa.fr

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Emploi Formation Métiers
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 11:14

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Deux films pour les Restos du coeur

CINÉMA – Le cinéma Eden-Pasteur organise une soirée cinéma au bénéfice des Restos du cœur, vendredi 27 janvier 2012.

20120127-eden-restos-du-coeur

Tarif réduit pour tous 5 €, dont 2 € reversés aux Restos du cœur. Entrée gratuite pour les bénéficiaires des Restos du cœur. À 19 h 15 Vente d’affiches de cinéma au profit des Restos du Coeur.

Intervention de Bernard Grolier, animateur responsable des Restos du Cœur de Saint-Jean-d'Angély, et de Jean Denis, responsable départemental, sur le programme de développement à Saint-Jean-d'Angély.

les-tontons-flingueurs-1À 17 h 30 : Les tontons flingueurs, de Georges Lautner

les-tontons-flingueurs-6

Avec Lino Ventura, Francis Blanche, Robert Dalban, Bernard Blier, Jean Lefebvre

j.edgar-1

À 20 h 30 : J. Edgar, de Clint Eastwood, avec Leonardo Di Caprio

j.edgar-31L'histoire du fondateur du FBI

Cinéma Eden

6 Av Pasteur

17400 Saint-Jean d'Angély

05 46 26 21 40

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Cinéma Théâtre Spectacles
commenter cet article
27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 11:01

LA VERGNE (CANTON DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY)

Découvrir L'Antoline

20120126-antoline-6547L'Antoline, bar restaurant magasin multiservices ouvert depuis le 17 janvier à La Vergne, organise une journée portes ouvertes, vendredi 27 janvier.

20120117-antoline-montage-PO.jpg À partir de 18 h 30, en compagnie de la municipalité qui souhaite que les habitants en fassent leur établissement, le gérant Anthony Brébion fera découvrir aux Vergnauds, le bar, le restaurant et son menu, cuisiné par le chef Laetitia, les rayons presse, épicerie, dépôt de pain, et offrira le verre de bienvenue.

Le parking, dont le revêtement sera complètement terminé fin février, est cependant opérationnel pour recevoir un grand nombre de véhicules.

L'Antoline, 2 rue du Prieuré (en bordure de la route Tonnay-Boutonne/Saint-Jean-d'Angély) à La Vergne Tél 05 46 33 64 61

20120127-antoline-invitation.jpg

20120125-antoline-web-1.jpg

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans La Vergne Landes Ternant
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 10:10

LE SEURE (17770 CANTON DE BURIE)

MPF17 en AG

20120129-MPF-Le-Seurre-moulin-de-la-vergnéeLe moulin de La Vergnée au Seure.

Maisons Paysanne de France section Charente-Maritime (MPF17) se réunit en assemblée générale dimanche 29 janvier à neuf heures, salle de la mairie au Seure (250 habitants 17770 canton de Burie). Outre l'ordre du jour habituel, signalons une exposition des documents de l'association (livres, photos...) et la présentation de la commune par Geneviève Thouard, maire. Le repas en commun est prévu au restaurant de l'Hôtel de ville, avenue de la République à Burie. La maison Labasse fera une communication sur la chaux et une visite des vieilles demeures seuroises est prévue à 16 h.

MPF17, La maison de Jeannette à Saint-Jean-d'Angély Tél 05 46 32 03 20

maisons.paysannes17@wanadoo.fr

20120129-MPF17 livre maisons a baletsMPF17 édite régulièrement des livres sur les vieilles demeures de Charente-Maritime.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Patrimoine
commenter cet article
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 07:00

Précédent article : La tomate "Saint-Jean-d'Angély" : vue aux jardins coopératifs (8.08.09)

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Prenez-en de la graine...

Jeudi 13 août 2009, sur le blog 1, j'avais publié un article intitulé « La Tomate Saint-Jean-d'Angély, ça existe »

Lire l'article au lien http://0z.fr/iM_rL

J'avais publié la photo et la légende ci-dessous. Appétissant non ?

20090808_jardins_cooperatifs_7169-stjeandy.jpgLa tomate Saint-Jean-d’Angély ressemblerait-elle à l’Andine ? La plus grosse dans l’assiette a aussi  des allures de "Cœur de boeuf". Vous ne trouvez pas ?

Philippe Panassié, un lecteur qui vit en Allemagne, grand amateur et collectionneur de tomates, m'a contacté pour me demander comment se procurer des graines.

Donc, si vous possédez des graines de la omate « Saint-Jean-d'Angély », soyez aimable de me contacter à : bernard.maingot(chez)free.fr

Vous l'avez compris, on ne va pas redresser la balance commerciale de la France en exportant ces quelques graines dans une enveloppe, il est juste question de faire plaisir à Philippe Panassié !

Et je pense que les jardins coopératifs de Saint-Denis-du-Pin devaient s'arrêter en 2011.

Merci de vos réponses.

 

Nota : pour que l'adresse mail fonctionne, il faut remplacer le (chez) par @

Je procède ainsi pour me protéger des robots capteurs d'adresses e-mail, lesquels n'arrêtent pas de m'envoyer, depuis que le blog est connu, des courriels de toute sorte, en anglais, en allemand, etc. y compris en caractères arabes qui partent à la corbeille sans même comprendre ce qui a été reçu...

Ajout du 26.01.2012 à 09:15 - Et voici l'adresse à mettre en copie conforme pour dupliquer votre mail à Philippe Panassié franciscolulu@t-online.de

Ajout du 29.01.2012 à 09:53 - J'apprends (hier soir) que le centre socioculturel ferme... Pas d'autres détails pour l'instant.

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Divers articles non classés
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 07:01

CHARENTE-MARITIME

En quête d'amour

TÉLÉVISION – Sébastien, qui habite la région, va participer à “Viens partager ma vie”, la nouvelle émission de TMC. La première diffusion aura lieu jeudi 26 janvier à 22 h 50 sur la chaîne de la TNT.

20120126-TMC-Sebastien 2

Sébastien, charentais-maritime de 32 ans passionné de spectacle music-hall et cabaret, participe à la nouvelle émission sur TMC, jeudi 26 janvier à 22 h 50. Photo DR

TMC lance un nouveau rendez-vous, un “doc du réel” intitulé “Viens partager ma vie”, produit par FremantleMedia France. Une proposition pour suivre le parcours de huit hommes et femmes célibataires, ayant déjà connu la vie de couple et souhaitant tomber à nouveau amoureux. L'émission est là pour favoriser ces rencontres entre célibataires et candidats à l'amour. Ils seront huit, originaires des quatre coins de la France, avec des profils très différents, mais ayant un point commun, celui d'une passion dévorante qui occupe leur vie.

Un programme en deux temps

Jeudi 26 janvier, à 22 h 50 sur TMC, une première émission présentera l'univers de ces huit célibataires. Cet épisode présente le célibataire, entouré de sa famille et de ses amis, lève le voile sur sa passion et décrit la personne idéale avec laquelle il souhaiterait vivre. Suite à l'émission, les téléspectateurs intéressés peuvent écrire à FremantleMédia qui transmettra leur courrier aux huit célibataires.

Le second épisode permettra de les retrouver dans plusieurs semaines afin de suivre les premières rencontres. Lors de ces prime time, chaque célibataire conviera le candidat de son choix à venir partager sa vie et faire connaissance dans sa ville pendant quelques temps.

Sébastien, de Charente-Maritime

Jeudi soir, le téléspectateur découvrira Sébastien, 32 ans, un enfant, qui vit dans la région depuis 14 ans. Il a une passion, celle du spectacle de music-hall et de cabaret. Tour à tour concepteur de programme, créateur de spectacle, meneur de revue, il recrute les danseuses et s'occupe des costumes. Mais il est aussi animateur, chanteur, ventriloque et même transformiste à l'occasion... Ses chansons s'adaptent au public, du Moulin-Rouge à Serge Lama et d'Aznavour à Tino Rossi en passant par Luis Mariano. S'il est éclectique, il n'oublie pas que « la vie mérite d'être vécue à deux ». Il cherche son autre moitié, « pourvu qu'elle soit féminine, prenant soin d'elle, tout en étant ambitieuse et ayant de la personnalité ». Et comme Sébastien est déjà une locomotive, on peut prédire que ce futur couple ira bon train.

Deux femmes et six hommes en quête d'amour : qui sont-ils ?

Natacha, 32 ans, est mère de deux enfants et vit en Haute-Normandie. Elle est intérimaire et adore vivre à la campagne entourée d'animaux.

Christophe, 39 ans, est sans enfant et vit en Alsace. Animateur radio, il voue un véritable culte aux animaux exotiques et notamment aux reptiles qu'il élève en nombre.

Jean-Claude, 63 ans, deux enfants, vit en PACA (Provence Alpes Côte d’Azur). Il était architecte et a pris une année sabbatique. Il est passionné de golf, d’équitation et de musique et participe à des rencontres entre amis, autour du piano et de la guitare.

Guillaume, 37 ans, a trois enfants et vit en Ile-de-France. Il est mécanicien sur avions de ligne et est passionné de pilotage et d’aéromodélisme.

Laurence, 46 ans, a un enfant et vit dans le Nord-Pas-de-Calais. Elle adore son métier dans l'immobilier mais sa plus grande passion reste la musique qui occupe toute sa vie , notamment avec la musique Métal et Rock.

Philippe, 48 ans, a deux enfants et vit en Champagne-Ardennes. Paysagiste, il est passionné de bricolage, de jardinage, d’équitation et offre des chambres d’hôtes.

Sébastien, 32 ans, un enfant, vit en Charente-Maritime. Il a une passion, le music-hall et le spectacle de cabaret. Créateur de spectacles, meneur de revue, il recrute les danseuses et s'occupe des costumes. Il est aussi animateur, chanteur, ventriloque.

Richard, 53 ans, est père d'un enfant et vit dans le Tarn. Tombé sous le charme d'une vielle demeure qu'il a entièrement restaurée, il a fait le choix surprenant de vivre en autarcie.

 

À l'issue des premières rencontres, les candidats feront-ils le choix de prolonger l'expérience et de déclarer à l'être aimé “Viens partager ma vie”?

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Infos Presse Médias
commenter cet article
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 16:47

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY – VALS DE SAINTONGE

EELV tient réunion

EUROPE ÉCOLOGIE-LES VERTS Le groupe Europe-Écologie/Les Verts de Saint-Jean-d'Angély/Vals de Saintonge organise une réunion à la salle de gare, mardi 24 janvier à 20 heures.

Gabriel-Delicourt-identité« L’année 2012 nous confrontent à de graves incertitudes. Il faut intégrer le combat écologiste face aux grands rendez-vous qui arrivent et qui sont des enjeux pour notre avenir et celui de nos enfants », déclare Gabriel Delicourt. Au programme de la réunion : nouvelle organisation et programme EELV, problématiques locales (agriculture productiviste, « eau secours », paysages, production bio, transformation écologique de l’économie, emploi, économie solidaire, urgence et misère sociale), engagements participatifs (Agenda 21, Schéma de cohérence territoriale), actions 2012 vers un mode de vie plus doux et solidaire. Contact : Gabriel Delicourt au05 46 59 27 67 - gabriel.delicourt@orange.fr - www.eelv.fr

Trois questions à Gabriel Delicourt

EUROPE ÉCOLOGIE-LES VERTS - L'antenne Europe-Écologie/Les Verts de Saint-Jean-d'Angély et Vals de Saintonge organise une réunion à la salle de gare, mardi 24 janvier à 20 heures. Trois questions à Gabriel Delicourt, son représentant angérien.

Gabriel-Delicourt-course-2Indépendamment d’EELV, Gabriel Delicourt, président de “Marathon Job-Europa” , projette un partenariat avec Claude Bartolone et le Conseil général du 93.

1 - Sur la sauvegarde de l'eau, qu'avez-vous fait depuis la manifestation du 24 septembre dernier aux écluses de Bernouët ?

G. D. Nous avons interpellé la Préfète Béatrice Abollivier sur les assecs estivaux généralisés pour lui rappeler que c’est maintenant - alors que les nappes phréatiques sont à peine reconstituées - qu’il convient de prendre des mesures anticipatrices cohérentes. Il ne faut pas attendre fin juillet 2012 pour signer des arrêtés de restrictions d’eau fatalement retardés par la pression du lobby irrigant quand l’état désastreux des rivières et de leur biodiversité est avéré. Il faut s'engager à respecter la Directive européennes de 2002 pour un retour au bon état des rivières en 2015. C'est déjà « mission impossible », mais la faute à qui ?

2 - Quelle est votre position sur l'alimentaire et la santé publique ?

Les enjeux de l’alimentaire de proximité, de l’emploi, de la qualité de l’eau et de la santé publique, entre autres l’épidémie de cancers en adéquation à la “malbouffe“ sont primordiaux. Le tout-maïs est fait pour nourrir le bétail d’Amérique latine, laquelle nous renvoie “la viande prête à consommer” avec le soja OGM au port de La Pallice.  Nous militons pour contribuer à développer le Pôle Bio qui se structure fort heureusement à Saint-Jean-d’Angély, notamment avec le silo de la Corab en chef de file. Le bassin de la Boutonne nous favorise de zones humides propices au maraîchage Bio. Actuellement elles sont accaparées par l’agriculture productiviste et les agri-managers, destructeurs de paysages. Il s’avère indispensable d’acquérir du foncier sur notre bassin pour pouvoir installer les porteurs de projets de maraîchage Bio. À noter sur le sujet la rentrée Bio du GAB 17 qui aura lieu en septembre.

3 - Vous arguez souvent d'une « économie solidaire ». Qu'en est-il ?

La perte programmée et tant attendue du triple A marque bien l’échec de l’économie ultra-libérale, manipulée à l’excès depuis trop d’années par les prédateurs de la finance internationale. Face à cette actualité destructrice, nous pouvons démontrer que l’économie solidaire n’est plus qu’un simple palliatif à l’économie de marché.

Je rappelle qu’un Pôle d’économie solidaire et une Cagnotte solidarité-emploi, trop longtemps négligés, sommeillent en Vals de Saintonge pour redonner la parole et le pouvoir d’initiative aux citoyens, mais aussi aux élus locaux. Outil de développement local, lieu d’échanges et de mutualisation des connaissances, le Pôle d’économie solidaire s’appuie sur des personnes qui travaillent ensemble à la création d’activités et contribuent ainsi à l’épanouissement de chacun. Ce sont des porteurs de projets, des bénévoles ou intervenants volontaires experts, personnes ressources, des citoyens épargnants associés dans une Cigale, un réseau de partenaires composé de représentants du secteur bancaire, institutionnel, des entreprises, qui s’engagent pour rechercher et offrir les moyens nécessaires en apportant leurs concours aux projets.

Gabriel Delicourt au 05 46 59 27 67 ou 06 42 82 27 10 gabriel.delicourt@orange.fr

www.economiesolidaire-mte-job.org et www.croisadepourleconomiesolidaire.org  

www.mte-job.orgetwww.marathon-job.org

Repost 0
Published by Bernard Maingot 2 - dans Dév. durable Environnt
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages