Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 20:48

LA VERGNE (CANTON DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY)

La choucroute est en route

SOIRÉE CHOUCROUTE – Samedi 4 février, à la salle municipale (ouverure des portes à 20 heures), organisée par le Foyer rural, avec l'orchestre Jimmy Pierry.

Au menu : apéritif, potage, choucroute garnie, salade, fromage, dessert, café et pousse-café, bière et vin compris. Prix adulte 22 € ; enfant – 12 ans 10 €.

Réservation auprès de Gisèle Soula au 05 46 32 14 57, ou de Bernard Trichard au 05 46 32 39 62. Mais il ne reste plus beaucoup de places...

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 16:30

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY-SAINTES

Adieu guimpes et corsets !

20120215-habits-ancetres.jpgC'est bien là un échange de savoir-faire entre la Société d’ethnologie et de folklore du Centre-Ouest (Sefco) et Mme Georgeon que d'étudier l'habillement de nos ancêtres !

Mercredi 15 février à Saintes, Mme Georgeon dévoilera tous ses secrets sur le sujet « L'évolution du costume traditionnel en Deux-Sèvres au XIXe siècle ».

Qui sait encore ce qu'était une guimpe, une camisole, un cache-corset ? AU XIXe siècle, tout se jouait encore autour du corset, engin de torture nécessaire au maintien de la poitrine, à l'indispensable taille de guêpe et à l'accentuation délirante de la cambrure, signe d'élégance de la plus pure espèce. Sous le corset, se glissait la guimpe pour éviter un contact direct avec la peau. Par-dessus s'enfilait le cache-corset (camisole jusqu'aux hanches ou boléro jusqu'à la taille). Puis venait la culotte longue, les jarretelles et les jupons. Après cet impressionnant empilement de sous-vêtements qui ne facilitaient pas la souplesse et le liberté de mouvements, arrivaient enfin les vêtements...

Comment ces vêtements se sont-ils modernisés ? Que sont devenus les mouchoirs de cou, les guimpes, les corsets ? Seule la coiffe a résisté, sa forme évoluant à chaque génération...

Rendez-vous est donné à la librairie du Croît Vif, 2 Ruelle de l’Hospice à Saintes, mercredi 15 février de 16 heures à 18 heures

Renseignements et contact : Maison de Jeannette - Les Granges, 51, rue de la Garousserie - 17400 Saint-Jean-d’Angély

Tel : 05 46 32 03 20 - courriel sefco17@wanadoo.fr

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 16:17

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Ils chantent et enchantent

SPECTACLE – Pari gagné pour le groupe musical Double Croche qui a enthousiasmé une nouvelle fois le public angérien avec son nouveau spectacle "l'Air du Temps", samedi 21 janvier, salle Aliénor-d'Aquitaine.

20120121-double-croche-60.jpgPlus de 200 personnes sont venues découvrir le répertoire de variété française des douze chanteurs amateurs. Le public, séduit par les chorégraphies, les costumes et surprises en tous genres, a ravi Double Croche de ses applaudissements et encouragements pour poursuivre cette aventure. Le groupe musical sera à Saint-Saturnin-du-Bois le 25 février, à Saint-Mard le 31 mars, à Aulnay-de-Saintonge le 12 Mai et à Mazeray le 17 novembre.

Contacts : Marie-Claude Lahaye au 05 46 26 33 25 ; Marie-Rose Léaud au 05 46 32 30 64 ; Martine Giraudon au 05 46 26 90 10

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 16:00

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Les sept péchés deviennent capiteux

THÉÂTRE – Samedi 4 février, à la salle Aliénor-d'Aquitaine, la Comédie de l'Éperon invite la Compagnie de l'Escalier B à présenter son nouveau spectacle : "Les sept péchés capitaux", sur une mise en scène de Pierre Autexier.

20120204-sept-péchés-23 2« Le cinéma a son court métrage, le roman sa nouvelle, mais le théâtre semble avoir perdu sa forme courte… Genre à part entière il n’y a pas si longtemps, nécessaire apéritif autrefois nommé lever de rideau, la pièce en un acte a aujourd’hui bien changé, quand elle n’a pas simplement disparu… ». Pour Victor Haïm, un des co-auteurs, la forme courte impose d’avantage de concentration, de lucidité et, paradoxalement cela implique souvent plus de travail : « Je n’ai pas eu le temps de faire court »

Faire court, sans fioriture ni superflu, aller à l’essentiel tout en gardant du style, la forme courte présente donc une spécificité d’écriture. C’est la gageure proposée à sept auteurs contemporains, sur la thématique des sept péchés capitaux : Jean-Paul Allègre (la gourmandise), Jean-Marie Besse (la Luxure), Jean-Claude Grumberg (la paresse), Victor Haïm (l’avarice), Pierre Notte (la colère), Jean-Michel Ribes (l’envie) et Stéphanie Tesson (l’orgueil).

Avec sept auteurs différents, on pourrait s’attendre à une pièce-patchwork. Pourtant, malgré des styles, des couleurs, des rythmes différents, la Compagnie de l’Escalier B s’est attachée à tenter de dégager un fil conducteur à travers ces sept tableaux : la dérision.

Dans une mise en scène simple et dépouillée, s’appuyant sur une scénographie originale, esthétique soutenue par une belle lumière, la compagnie revisite à sa façon ces sept péchés, mais sans aucune promesse de rédemption, passant du drame au burlesque avec la plus totale insouciance.

De l’humour comme arme fatale, où tout semble permis, des dialogues grinçants qui font mouche, des personnages qui s’adorent pour mieux s’entre-déchirer… telle est la vision des ”sept péchés“ que nous offre la Compagnie de l’Escalier B !

Ainsi, navigue-t-on, joyeusement, de la gourmandise à la colère avec des personnages parfois hauts en couleur. Et si, à première vue, les péchés capitaux semblent devenus des concepts désuets, rigides et plutôt appartenant au passé, force est de constater que le mensonge, la traîtrise, la jalousie, la cruauté, l’ambition et la soif de pouvoir demeurent, eux, des concepts totalement d’actualité. Mais, rassurez-vous, ceci n’est que pur divertissement !

Cette balade théâtrale d’un soir devrait séduire un public large, de 14 à 114 ans, samedi 4 février, à 20 h 30 salle Aliénor-d'Aquitaine. Entrée 6 euros. Tarif réduit 4 euros.

20120204-affich-7-péchés-St Jean

Partager cet article
Repost0
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 12:03

Pêche au feeder : comment pêcher 25 kg en 20 photos

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Les pêcheurs en assemblée

PÊCHEURS ANGÉRIENS – L’Assemblée générale ordinaire des Pêcheurs angériens aura lieu vendredi 3 février, salle de l’auditorium de la Fondation Robert, rue Georges-Texier, à Saint-Jean-d’Angély, à 20 h. 30 précises. 

20110308 annonce ouverture ecole peche 4753Ordre du jour :

Rapport moral et bilan des activités 2011 par le président ;

Compte rendu de l’assemblée générale du vendredi 11 février 2011 par le secrétaire ;

Compte rendu financier par le trésorier ;

Prévisions pour 2012 par le président ;

Intervention des invités ;

Questions diverses.

À l'issue de l'assemblée générale, un pot de l’amitié sera offert à tous les participants.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 20:02

FONTENET (CANTON DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY)

Prison : études en cours

PRISON DÉPARTEMENTALE – Un courrier de Michel Mercier, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés, adressé à Dominique Bussereau, président du Conseil général de la Charente-Maritime, député, ancien ministre, concernant le projet de construction du nouvel établissement pénitentiaire à Fontenet/Saint-Jean-d'Angély. Les études de viabilisation et de faisabilité sont en cours et l'avis d'appel public à concurrence sera lancé au 2e trimestre 2012. L'établissement est toujours prévu pour être livré en 2016.

20120125-Lettre-Michel-Mercier-à-Dominique-Bussereau-120120125-Lettre-Michel-Mercier-à-Dominique-Bussereau-2

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 18:59

Vendredi 20 janvier 2012 » Photos Bernard Maingot

Les articles "Commémorations Armée" du blog 2 

Les articles "Commémorations-Armée" du blog 1 
SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Georges-Texier, résistant angérien

COMMÉMORATION - Le souvenir de Georges-Texier, professeur angérien abattu le 20 janvier 1944, a été commémoré ce vendredi 20 janvier.

20120120-comm-georges-texier-6493.jpgLes honneurs ont été rendus à la mémoire de Georges-Texier, devant la plaque commémorant le  résistant angérien. PHOTO BERNARD MAINGOT

20120120-comm-georges-texier-6494.jpg20120120-comm-georges-texier-6488.jpgAu coin de la rue Pépin-d’Aquitaine et de la rue Michel-Texier, une plaque apposée au mur indique : « A la mémoire de Georges-Texier, professeur au collège, chef de groupement paramilitaire de l’OCM, tué par les Allemands le 20 janvier 1944 ».

20120120-comm-georges-texier-6505.jpgIl était 18 heures ce jour-là, quand, à vingt mètres de sa maison, située au 47 de la rue Michel-Texier, Georges-Texier a été abattu par les Allemands. Ce jeune professeur appartenait à la Résistance.

Vendredi 20 janvier, devant la plaque commémorative, le sous-préfet Frédéric Brassac et le maire Paul-Henri Denieuil ont déposé deux gerbes, accompagnés du lieutenant-colonel Perrot, chef d'escadron commandant la compagnie de gendarmerie et de Jean Texier, fils aîné du résistant honoré, en présence de Jacques Texier, le second fils de Georges-Texier, et de Jacqueline Recquena, sœur cadette de Jeannine Texier, l'épouse du professeur abattu par les Allemands. Après la sonnerie aux morts, où les drapeaux des associations patriotiques se sont abaissés à la mémoire du disparu, et la Marseillaise, la cérémonie a été l’occasion de se retrouver entre angériens pour évoquer le souvenir d’une guerre ayant laissé bien des séquelles et causé bien des drames dans les familles.

Professeur et résistant

Georges-Texier 173Georges-Texier est né le 11 février 1907 à Argay (Vienne). Etudes secondaires à Barbezieux (Charente), bachelier en 1926, puis "Maths spé" au lycée de Poitiers. Nommé au collège de Saint-Jean-d’Angély, il prépare une licence et est nommé professeur en 1937.

C’est André Brisson, imprimeur angérien, qui a présenté Georges-Texier au général Bruncher, responsable de la Résistance au plan départemental.

Georges-Texier est nommé chef de la Résistance pour l’arrondissement de Saint-Jean-d’Angély qu’il organise en formant des groupes de résistance, avec un chef par canton. Dès le mois de juin 1943, il créé un des premiers maquis dans la forêt d’Aulnay. Il apprend que de nombreuses arrestations ont lieu du 15 au 20 septembre 1943 dans la zone de La Rochelle. Convoqué à la Kommandantur de Saintes, il est relâché par la Gestapo qui n’a pas obtenu les renseignements qu’elle espérait.

Il rentre chez lui, mais le 20 janvier 1944, sa femme Jeannine est avertie qu’un chef local allait être arrêté et que lui-même était menacé. Il sauve son ami et avant d’avoir rejoint un refuge, la Gestapo arrive chez lui. Il s’échappe par le jardin, franchit le mur d'entourage, mais est abattu dans le rue a quelques mètres de sa maison par un policier camouflé derrière un poteau qui lui dit « Halte » et lui tire en même temps en plein cœur. Georges-Texier meurt sur le champ.

A titre posthume, Georges-Texier a été fait chevalier de la Légion d’Honneur le 2 septembre 1946, décoré de la Croix de Guerre avec étoile vermeil le 21 octobre 1946 et de la médaille de la Résistance le 8 décembre 1946.

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 16:43

Vu dans la presse mardi 31 janvier 2012

Lire aussi "Chez Audebert", commune de Nantillé : le jardin de Gabriel (1er juin 2008)

Chouette ça bouge !

NANTILLÉ – Depuis plusieurs années, Les amis du Jardin de Gabriel, les passionnés de l'art du bord des routes et les amoureux de l'art insolite, rustique ou singulier ne cessent de clamer que sauvegarder ce patrimoine est primordial. Avant que les 420 statues (hélas plus que 400 déjà !...) de Gabriel Albert ne se délitent entièrement au gré des intempéries et de l'immobilisme des décideurs.

Les qualificatifs ne manqueraient pas pour dénommer l’œuvre de Gabriel : Art spontané, art immédiat, art brut, art populaire, art naïf, art insensé, art insolite, art singulier - voire hors norme -, art du bord des routes… Un art qu’il appliquait en utilisant du sable et du ciment, matière corrosive alors qu’il n’utilisait pas de gants…

Bien avant 2008, Michel Valière, ethnologue et ardent défenseur du Jardin de Gabriel, disait déjà : « Le Jardin de Gabriel, il faut le placer sous la protection du public, des Amis du jardin de Gabriel et de la presse pour donner un peu de chance à ce site devenu si fragile de par la bien trop faible - pour ne pas dire inexistante) - surrection des collectivités territoriales et de l'État. Parlez-en autour de vous, faites des photos, des visites, des comptes-rendus de visites, des vidéos ! Écrivez... »

Et puis les choses ont avancé d'un pas, avec l'ouvrage « Le Jardin de Gabriel, l'univers poétique d'un créateur saintongeais », édité par la Région Poitou-Charentes et Geste Éditions. L'ouvrage a été lauréat du prix des Mouettes 2011 du Conseil général, dans la catégorie « ouvrage à caractère historique et documentaire »...

Enfin ça bouge ! Un projet culturel va être défini et mis en place, Les Amis du Jardin de Gabriel vont être officialisés avec une assemblée générale constitutive. J'en suis fort heureux.

N'hésitez pas à laisser des commentaires sur l'article en ligne ci-dessous afin de montrer votre intérêt pour le patrimoine régional et votre soutien pour un projet bientôt sur les rails. Et merci à Brigitte de relayer ce sujet dans les colonnes du journal.

Pour lire l'article dans Sud Ouest, cliquer sur l'image

Quel projet pour le jardin de Gabriel ?

Même si quelques détracteurs persistent, il est loin le temps où l'on se moquait avec mépris, sous couvert d'ignorance, des statues de Gabriel Albert, situées sur leur site de création, au village...

20120131-18C-p21-JDGLire sur le blog : "Chez Audebert", commune de Nantillé : le jardin de Gabriel (1er juin 2008)

20120131-Gabriel16.jpgAvec le soutien de la Région Poitou-Charentes qui a su mettre en valeur un patrimoine jusqu'alors délaissé. Photo Bernard Maingot

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 15:16

Vu dans la presse mardi 31 janvier et mercredi 1er février 2012

La fin du centre socioculturel

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY – Mardi 24 janvier, le TGI de Saintes a prononcé la liquidation judiciaire du centre socioculturel.

Pour lire l'article dans Sud Ouest du 31 janvier 2012 : cliquer sur l'image

20120131-18C-p20-sjy-cscLa suite des réactions dans Sud Ouest du mercredi 1er février. (cliquer sur l'image)

20120201-18C-p21-sjy-cscLire sur le blog http://0z.fr/zTiNe

Le centre social dans la tourmente financière (Saint-Jean-d'Angély 14.06.2011)

D'autres articles sur le centre social :

Centre socioculturel : financer un séjour pour les enfants

Faire ses paquets, c'est pas un cadeau !

La tomate Saint-Jean-d'Angély : vue aux jardins coopératifs (8.08.09)

 

Article du 1er février sur le blog de Françoise Mesnard

Sabordage du Centre Social de Saint Jean d'Angely …

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 07:09

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY ET VALS DE SAINTONGE

Les Vals de Saintonge

dans Sud Ouest numérique

2e quinzaine de janvier 2012

PRESSE – Les articles parus du 15 au 31 janvier 2012 dans Sud Ouest édition numérique www.sudouest.fr/charente-maritime/saint-jean-d-angely/  

Mardi 31 janvier 2012

Huit licenciements au centre socio-culturel

La décision du tribunal de grande instance de Saintes, prise mardi dernier, met un terme à ce que la mairie qualifie de de dysfonctionnements.

Marie-Christine Barrault invite au voyage

Marie-Christine Barrault sera ce soir sur la scène de la salle Aliénor-d'Aquitaine, avec le trio Bec de Cha.

Quel projet pour le jardin de Gabriel ?

Même si quelques détracteurs persistent, il est loin le temps où l'on se moquait avec mépris, sous couvert d'ignorance, des statues de Gabriel Albert, situées sur leur site de création, au village...

La commune fête ses centenaires

Une centaine de personnes ont fêté, dimanche, les deux centenaires de la commune, Alia Coutinaud et Suzanne Turpaud. Philippe Partaud, le maire, a rappelé que les deux amies sont nées à neuf jours...

Lundi 30 janvier 2012

Un nouveau souffle commercial à La Vergne

Économie - Les habitants ont pu découvrir le bar restaurant et multiservices L'Antoline vendredi dernier, avant l'inauguration officielle du samedi 18 février

Des ateliers originaux pour les enfants

Les assistantes maternelles du canton, groupées au sein de l'association 1,2,3, Soleil, se retrouvent deux fois par semaine pour se conforter dans leurs pratiques et donner aux enfants une...

Samedi 28 janvier 2012

Un partenariat pour que l'emploi prenne racine

La Mutualité sociale agricole des Charentes soutient l'insertion dans le monde du travail. Sébastien Portier sera employé chez Frédéric Émard, horticulteur.

Une nouvelle équipe aux commandes de l'union des commerçants

Les images circulent

Le centre hospitalier de Saintonge participe au réseau départemental de télé radiologie.

« Morte pour rien »

La fille de l'une des victimes réagit au classement sans suite de l'enquête sur l'explosion de gaz qui avait fait trois morts en février 2011.

Vendredi 27 janvier 2012

Saint-Jean-d'Angély : la cause accidentelle de l'explosion retenue

Le drame du 22 février 2011 avait fait trois morts. Il n'entraînera pas de poursuites pénales.

L'action sociale change d'échelle

De communal, le Centre d'action sociale est devenu intercommunal, affichant désormais sa vocation cantonale.

Le menu du week-end

Les rendez-vous des clubs angériens s'étalent sur trois jours, d'aujourd'hui à dimanche.

Pour renouer avec la tradition…

Pour fêter son quarantième anniversaire, le foyer rural CAPS a décidé de renouer avec une ancienne tradition savinoise célèbre dans les années 70 et 80, les fameuses et inoubliables Soirées...

Un club sexagénaire et toujours dynamique

Samedi dernier, l'association a posé les jalons de la nouvelle saison.

Jeudi 26 janvier 2012

Explosion de gaz à Saint-Jean-d'Angély : l'affaire classée sans suite

Le parquet de Saintes a classé sans suite l'affaire concernant l'explosion de gaz survenue en février 2011

Un Charentais-Maritime cherche l'amour à la télé

Sébastien habite l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély et participe à « Viens partager ma vie », la nouvelle émission de TMC, qui débute ce soir, à 22 h 50.

L'Antoline inauguré

L'Antoline, bar restaurant magasin multiservices a ouvert depuis le 17 janvier à La Vergne, organise une journée portes ouvertes, demain. À partir de 18 h 30, en compagnie de la municipalité, qui...

Enfance : un accueil plus adapté

Le centre d'aide médico-psychologique à l'enfance a déménagé rue de l'Alma. Son nouveau local est situé hors de l'hôpital afin d'accueillir plus facilement les familles.

Mercredi 25 janvier 2012

La délinquance est en baisse

Vendredi dernier, le sous-préfet Frédéric Brassac a fait état des missions, qui lui incombent, avant de présenter le bilan de l'année passée.

Devenir piéton, cela s'apprend sur le terrain

Le gendarme Xavier Perry forme les écoliers au permis piéton. Les pièges sont nombreux quand on a 9 ans.

Deux victoires et un nul

Le nul des filles face aux Lilloises confirme leur bonne forme.

Mardi 24 janvier 2012

Une scène rajeunie

Le Tremplin jeunes a sensiblement diminué la moyenne d'âge du public de l'A 4.

Sorties et effectif en hausse

Samedi, les sapeurs-pompiers du centre de premier secours ont célébré la sainte-Barbe. Ce fut l'occasion, pour le lieutenant Gilles Garnier, de dresser un bilan chiffré. Les interventions...

Le Rotary chez les retraités

L'Épiphanie a été l'occasion pour Yves Delarue, président du Rotary Club de Matha, accompagné de Jean Pinaud et Dominique Bonnaud, d'aller partager la traditionnelle galette des Rois avec les...

Un braqueur arrêté

Un homme de 26 ans a avoué avoir braqué huit stations-service, dont une à Saint-Jean-d'Angély.

Lundi 23 janvier 2012

Le trop plein d'eau met le riverain en rage

Plaimpoint - Jean-Claude Nicaise continue de remuer ciel et terre afin qu'un fossé bordant la route départementale et sa propriété soit réaménagé avec efficacité

Toujours plus de sécurité

Comme Asnières-la-Giraud, Saint-Hilaire-de-Villefranche est un village-rue. On attribue ce terme à une commune, généralement de taille réduite, dont les constructions se succèdent de part et...

L'entrée deviendra gratuite pour tous

Après Angoulême et Saint-Jean-d'Angély, Saintes adoptera la gratuité pour tous les publics à compter du 19 mai.

Fédérale 2 : les Angériens ratent le bonus offensif

Dans un match très rugueux, les Angériens ratent de quelques secondes le bonus offensif. La faute à des Bretons très accrocheurs

Dimanche 22 janvier 2012

Massacre au Nigeria : une enseignante angérienne témoigne

Les attaques de la secte Boko Haram ont fait 162 morts hier. Agnès Deslandes dirige l'école française de Kano où a eu lieu la série d'attaques.

Samedi 21 janvier 2012

Nigeria : une enseignante angérienne sort indemne des attaques

Originaire de Saint-Jean-d'Angély, Agnès Deslandes travaille à l'école française de Kano avec son mari. Elle est recluse au sein de l'établissement. Les attaques ont fait des dizaines de morts.

La continuité prévaut au Moto-Club

Jean-Marie Boissonnot reste sans surprise au guidon du club. Le cap est mis sur le Grand Prix de France du mois de juin.

Georges Texier, résistant angérien

Le souvenir de ce professeur, abattu le 20 janvier 1944, a été commémoré hier.

Un avenir commun

Le centre hospitalier de Saintonge dresse un bilan positif de 2011 et de la coopération avec les hôpitaux du territoire.

Vendredi 20 janvier 2012

Le collège Georges-Texier s'ouvre sur l'extérieur

Au sein de l'établissement, le Greta de Saintonge assure une formation pour des demandeurs d'emploi, afin de préparer les concours dans le secteur sanitaire et social.

Jeudi 19 janvier 2012

Fontenet « ne veut pas rater le coche »

En 2014, la prison devrait commencer à sortir de terre, et le contournement autoroutier sera opérationnel.

La Région roule pour le train

Deux conseillers régionaux sont venus vanter l'intermodalité.

Un week-end de sports

Les Angériens reçoivent en football, handball, waterpolo, rugby et aéromodéisme.

Mercredi 18 janvier 2012

La scène locale avant les vedettes

Trois groupes locaux joueront, vendredi soir à la salle Aliénor-d'Aquitaine, en première partie de Mon côté punk.

Quand la musique est là

Le groupe musical Double croche présentera son nouveau spectacle, « L'Air du temps », à la salle Aliénor-d'Aquitaine, le samedi 21 janvier à 20 h 30. Ce spectacle, le groupe l'a déjà joué le 19..

Le multiservices devra attendre

Lors de la cérémonie des vœux pour 2012, organisée le 13 janvier dernier, Jean-Louis Remuzeau, maire de Varaize, n'a pas caché son inquiétude pour l'année qui vient de débuter. « Le projet de...

Des travaux à l'église de février à juillet

À Saint-Hilaire-de-Villefranche, ce n'est pas un hasard du calendrier si le maire et son Conseil municipal ont choisi le vendredi 13 janvier pour organiser la cérémonie de présentation des vœux à...

Mardi 17 janvier 2012

Communauté de communes : « Nous espérons être entendus »

« Pourquoi accepter le départ de la commune d'Écoyeux et refuser le départ de la commune de Saint-Hilaire-de-Villefranche ? ». C'est la question qu'a lancée, salle Jean-Garnier, Jacky Dutilh à ses...

Le territoire horizon 2025

Trois réunions publiques seront organisées, en janvier et en février, pour échanger sur l'avenir et l'aménagement du territoire des Vals de Saintonge.

Tourisme : les offices préparent la saison

Mercredi dernier, les offices de tourisme de Saint-Jean-d'Angély et Saint-Hilaire-de-Villefranche, fusionnés depuis dix ans, se sont retrouvés au village vacances Lauréanne de Tonnay-Boutonne pour...

« Dimanche, il y aura du changement »

À Niort, les Angériens ont perdu leur second match consécutif. Avant de recevoir Trignac, le coach est remonté.

Structures pros pour le sportif, la communication, etc. Massy, avec 1,6 million, peine à composer une équipe. Aujourd'hui, j'ai 29 joueurs qui jouent le haut de tableau de Fédérale 2. En cas de montée, il en [...]

Lundi 16 janvier 2012

L'année du drame de la rue des Lilas

Le groupement centre du Service départemental d'incendie et de secours à l'heure du bilan, à Saint-Jean-d'Angély.

Après une année prospère

James Rouger, président de la Communauté de communes (CdC) du pays de Matha, et Laurent Bouillé, maire de Sonnac, ont accueilli le personnel et le conseil communautaire, ainsi que les responsables...

Un nouveau chef de la police municipale

Christophe Ternay occupait les mêmes fonctions à Niort.

La galette à tout âge

Ce début d'année fort joyeux a permis aux résidents du foyer-logement Les Jardins de Mathis de retrouver avec plaisir les enfants de l'école primaire de Saint-Julien-de-l'Escap, le temps d'une...

Saint-Jean chute dans l'autre match entre voisins

Il y avait un autre derby régional, ce week-end, en Fédérale 2. Le leader de la poule 2, Saint-Jean-d'Angély, se déplaçait en effet chez son voisin deux-sévriens, le Stade Niortais. Les hommes de...

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages