Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 13:12

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Apprendre les gestes qui sauvent

FORMATION – La délégation locale angérienne de la Croix-Rouge française organise une session de formation aux premiers secours civiques de niveau 1 (PSC1), les 24 et 25 mars.

Inscriptions au 05 46 59 96 10 ou par courrier au 1, rue Laurent-Tourneur

20111103-100329-PSC1-1908-defibrill-blUtilisation du défibrillateur. PHOTO DR

Grâce à des réflexes de survie, à des gestes simples et vitaux qui s'apprennent, chacun peut sauver des vies. C’est pendant le temps que mettent les secours pour arriver qu’il faut agir !À l'issue de cette formation de 12 heures, les participants savent réagir en connaissant les six gestes de base. Ils reçoivent l'attestation dite PSC1. Les inscriptions peuvent se faire au 05 46 59 96 10, par courrier au 1, rue Laurent-Tourneur ou sur le portail Internet  www.croix-rouge.fr/Je-me-forme

Par ailleurs, « Vestiboutique » est ouvert depuis le 2 novembre. Chaque mercredi, on peut y trouver des vêtements neufs ou reconditionnés à petit prix. Ouvert de 15 heures à 17 h 30, au 3 rue Laurent-Tourneur.

D'autres articles PSC1

25 avril 2009 La formation aux premiers secours du personnel municipal angérien

8 janvier 2010 Premiers secours : les élus montrent l’exemple (Saint-Jean-d’Angély, 23 décembre 2009)

29 mars 2010 Les gestes qui sauvent : les élus ont reçu leur diplôme PSC1 (29.03.2010)

Partager cet article
Repost0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 01:00

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Beaucoup d'envie !

RUGBY ATHLETIC CLUB ANGÉRIEN -  Après les mises au point de la semaine, les joueurs du Raca ont réagi en leader de la poule en allant s’imposer 15 à 3 à Châteauroux.

20120219-RACA-7741.jpg

Lors du match contre Parthenay

Bien que les joueurs du Centre soient derniers de la poule, les angériens savaient très bien que ce genre de match se révèle souvent être un piège. Mais on a eu le plaisir d'apprécier une équipe angérienne qui s'est montrée motivée et capable de montrer un tout autre visage que face à Parthenay.

Certes il y eut beaucoup de déchets dans le jeu avec 4 ou 5 occasions d’essais vendangées, mais l’envie de jouer était présente et l’application des angériens manifeste.

Bien en place devant et en progrès derrière, le Raca a passé avec succès ce cap difficile avant le dernier bloc de rencontres qui terminera la phase des matchs retours, à savoir Courbevoie dans 15 jours, Vierzon, Nantes, Rennes et enfin Gennevilliers. Un programme certes chargé, mais qui devrait permettre aux joueurs bleus et blancs de monter en puissance pour être au top pour les phases finales.

Repos pour les joueurs dimanche prochain, avec une coupure d’une semaine !

20120305-18C-p51-chateaurx-racaSud Ouest lundi 5 mars 2012 page 51

Partager cet article
Repost0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 00:50

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Faire vivre le patois

THÉÂTRE EN PATOIS - Le Festival de théâtre patois sera donné les 10 et 11 mars à la salle Aliénor-d'Aquitaine.

20120310-20110312 PATOIS 32-Bin-v'nue-au-galtais-qu'estouqu

Le groupe Qu'étou qu'olé

Samedi 10 mars à 20 h 30 et dimanche 11 mars à 14 h 30, à la salle municipale, le seizième festival de théâtre patois organisé par la Sefco (1) sera placé sous le signe de la poésie et ne comportera que deux séances. Il accueillera une dizaine de troupes amateurs jeunes et adultes de la région. Avec des créations originales, de nombreux bardes de la région, la chorale saintongeaise Amuse-folk et de intermèdes qui feront une large place aux thèmes poétiques.

Les jeunes en scène le samedi soir

20120310-THÉÂTRE-patois-les-jeunesen2010

Le festival des jeunes en 2010

Le Festival des jeunes verra d'abord sur scène les comédiens du groupe Qu'étou qu'olé, de Salles-d'Angles, qui joueront « La frairie de Saint Gueurlet » et « La pêche », deux pièces de Josette Guérin-Dubois dite « La cagouillette des aubépines ». Ils seront suivis par les comédiens de l'atelier patoisant du collègue Jean Lartaud de Jarnac, qui jouera une saynette « Le repas charentais », avant de laisser la place à un monologue de Yannick Augiron « L’ancien voyit ».

L’Amicale du Dandelot jouera « Natole est foutu » d’un auteur inconnu tandis que Le Foyer théâtre de Gondeville interprétera « La Maurine » de Roger Pelaud, dit Birolut. Enfin, les adultes de la troupe Les qu’étou qu’ol’é interpréteront une pièce de Josette Guérin-Dubois un « Grou n’andicap bin chérant ».

La remise du Prix du Rideau d’Or verra tous les jhènes drôles récompensés et c’est l’auteur de la meilleure pièce qui sera primé.

20120310-20110312 PATOIS théâtrepatois-Gondeville4126

Le foyer-théâtre de Gondeville

Le dimanche 11 mars "au tantôt"

Dimanche après-midi, on pourra applaudir Les goules réjhouies, de Saint-Yrieix, qui joueront « Le vin est tiré » d’Hélène Favroul et deux sketchs : « Les folies bergères » d’Hélène et Bernadette, et « L’assistée » de Martine et Bernadette. À la suite, les sème pagaille interpréteront « Le parmis de conduire » d’Hélène Favroul et le Foyer théâtre d’Aulnay donnera « La candidature à Catira » de Jhustin Kiodomir.

La Compagnie du clair de lune, pourtant si fidèle, ne pourra être présente. Bin sûr coume d’habitude l’Amuse Folk présentera son répertoire saintongeais.

Théâtre patois Hélène et Natole 2La présentation des troupes sera assurée par Hélène et Natole. Ces bardes feront bader leur goule : Jhustine, in gars pllin de varves ; Finosia, in gars de l’Ile d’Oléron ; Le Fi à Feurnand, un jhène pllin d’allan.

Un choix difficile

« O sera pas aisi de choisi, o faut i v’ni aux deux séances, car o y a des programmes différents. Vous pouvez retenir vos places dès à présent pour un bain de patois et retrouver tout ce que vous aimez : la boune thieusine, la vie à la campagne aut’foués et aneut, et la manière de panser vos petits maux.

Entrée : sept euros. Programme avec tirage tombola

(1) Société d’ethnologie et de folklore du centre-ouest – Maison de Jeannette – Les Granges – 51, rue de la Garousserie – 17400 Saint-Jean-d’Angély

Tél/Fax 05 46 32 03 20 – Courriel : sefco17@wanadoo.fr

20120310-THÉÂTRE-patois-Amicale-DandelotL'amicale Dandelot

Partager cet article
Repost0
6 mars 2012 2 06 /03 /mars /2012 00:01

AUNIS – VALS DE SAINTONGE

Le tri évolue

TRI SÉLECTIF - Voici la lettre d'information du mois de février du Smictom Vals Aunis.

Ce mois-ci : le tri évolue pour une partie du territoire, de nouveaux circuits de collecte en avril, des réunions publiques en Pays Buriaud.

Les services du Smictom Vals Aunis restent à votre disposition pour toute précision.

pour lire la lettre d'infos du mois de février cliquez ici


Smictom Vals Aunis

1 rue Julia et Maurice Marcou - 17700 Surgères

05 46 07 16 66 - 05 46 07 11 13

www.vals-aunis.com

www.magiciencomposteur.com

 

Lire :  Le broyage : une solution alternative

Pour réduire le volume des déchets, le broyage des végétaux est proposé aux particuliers.

20120305-18C-p13.jpg

Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 07:25

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Un agrément salutaire

EAU - SOS Rivières et Environnement vient d'être agréée "association de protection de la nature".

20120304-20100708 st-julien pose echelles 4156-blPose d'une échelle limnimétique au moulin Brun, sur la commune de Saint-Julien de l’Escap, le 8 juillet 2010. Une opération portée par le Symbo (Syndicat mixte pour la gestion et l'aménagement de la Boutonne). Sur la photo (de gauche à droite) Jean-Louis Demarcq (2e), jean-Yves Martin (3e), Françoise Mesnard (5e) et Jean-Louis Remuzeau. Tenant l'échelle dans le lit de La Nie : Frédéric Émard, maire de Saint-Julien-de-l'Escap et président du Symbo. 

« SOS Rivières et Environnement », association déclarée de type loi 1901 créée à l'automne 1989 a pour président Bernard Sabourault. Ses buts sont de promouvoir « une politique de l’eau cohérente, soucieuse avant tout de l’intérêt général et des équilibres naturels et de rétablir le niveau réglementaire, le débit ainsi que la qualité de l’eau dans les rivières ». Et pour réaliser ceci, influencer les décideurs en vue de retrouver un bon état quantitatif et qualitatif de l'eau dans les cours d'eau.

Un combat pour l'eau

Les responsables déclarent que « L’eau est un bien commun » et que « l’intérêt généraldoit l’emporter sur l’intérêt d’une minorité ». Et d'expliciter que SOS Rivières rassemble « des personnes d’horizons divers préoccupées par le pillage des ressources en eau et la destruction des rivières et des ruisseaux par les aménagements à vocation agricole ».

Dès sa craation, SOS Rivières Environnement a agi dans le but de réorienter la PAC (politique agricole commune) du pilier “aide à la production” vers le pilier “aide au développement rural et aux mesures agro-environnementales”. Elle a mené des actions de sensibilisation, d'information, participant à l'Observatoire départemental de l'eau (comme son homologue deux-sévrien Apieee), à la Commission locale de l'eau (Cle) du Sage Boutonne (schéma d'aménagement et de gestion de l'eau), aux manifestations de défense pour la ressource en eau qui ont lieu aux écluses de Bernouët...  20120304-20100904-bernouet-manif-4095

Manifestation pour la ressource en eau, aux écluses de Bernouët, le 4 septembre 2010.

Elle a même intenté des actions en justice, comme celle contre le barrage de la Trézence ou encore la plainte déposée en août 2010 auprès du procureur de Saintes pour "atteinte au milieu aquatique et à la biodiversité" de la rivière Boutonne, à propos « d'une prolifération d'algues vertes sur plusieurs centaines de mètres linéaires, d'une pellicule blanchâtre sur plusieurs centaines de mètres carrés, d'une odeur pestilentielle, d'une ''eau morte'' et de poissons morts». Pollution par déversement ou emploi de produits interdits ou conséquence d'une eutrophisation accélérée par manque d'eau ? SOS Rivières n'émet pas de jugement, mais constate et fait des prélèvements au niveau de Ternant... « Le bassin de la Boutonne est très déficitaire et la situation catastrophique continue de se dégrader malgré les actions entreprises. Ce qui nous inquiète aussi, ce sont les réserves de substitution (les « bassines ») qui demandent de pomper l'eau dans les nappes d'accompagnement des rivières et qui vont faire avancer encore plus tôt les assecs de l'été en faisant d'abord le niveau des rivières avant celui des nappes, qui sont plus profondes ».

L'association obtient un agrément

Dans un communiqué, Jean-Louis Demarcq, chargé de la communication, informe que l'association vient d'être agréée au titre de l'environnement en tant que « association de protection de la nature » par un arrêté préfectoral en date du 24 janvier 2012, signé par Mme le préfet de Charente-Maritime, après avis de plusieurs autorités, dont le procureur général près de la Cour d'Appel de Poitiers.

« Cette reconnaissance montre donc que notre association remplit tous les critères nécessaires, montrant ainsi le sérieux, l'engagement et la compétence dont notre association fait preuve depuis sa création ».

Et Jean-Louis Demarcq d'ajouter que « des craintes se précisent quant à l'eau potable, les déficits s'aggravent d'année en année, et cette année encore s'annonce mal, les nappes et les cours d'eau étant encore plus déficitaires qu'en février 2011. Nous allons également alerter les autorités sur le problème des autorisations délivrées sans études pour l'épandage dans la nature des vidanges de fosses d'aisance sur Cherbonnières et Saint-Mandé-sur-Brédoire, du fait que la station d'épuration de Saint-Jean est saturée ! Ces deux sites sont situées sur la zone de la Brédoire et de la Nie. Ceci n'est pas dans le respect de la loi sur l'eau, alors qu'un particulier doit s'y conformer. C'est pourquoi nous comptons sur une mobilisation de la population pour faire évoluer favorablement l'état de nos cours d'eau et pour ne plus connaître les situations de crise récurrentes ».

Le bon débit de l'eau

20120304-20100904-jl-demarcq-bernouet-manif-5187

Jean-Louis Demarcq lors de la manifestation pour la ressource en eau, aux écluses de Bernouët

« Il faut se battre pour obtenir des débits dignes de ce nom », déclare Jean-Louis Demarcq. Le débit normal moyen sur l'année s'établit à 5 m3/s « un minimum pour assurer une vie normale dans la rivière, car à 1 m3 il n'y a plus d'eau dans les affluents de la Boutonne, comme en mai-juin. Autrefois nous avions 10 à 20 m3 l'hiver ! ». Et d'ajouter qu'en 1991, année déficitaire, le débit était le 28 février de 5 465 l/s. « Un an après, nous n'avons plus que 3 495 l/s, soit presque 2 m3 de moins ! ».

Le débit objectif d'étiage (DOE) de la Boutonne, qui était de 800 l/s est considéré comme insuffisant par SOS Rivières. « C'est de la théorie dont personne ne s'occupe. Et comme il n'a pu être tenu, la Cle l'a d'ailleurs descendu à 680 l/s ! ».

Le seuil de débit de crise fixé par le préfet est de 400 litres/s et il est mesuré, au quotidien, au Moulin de la Châtre, situé à Saint-Séverin-sur-Boutonne. Il existe aussi un seuil de coupure, en période de prélèvements importants l'été, qui a été remonté de 435 l/s à 470 l/s, et qui fait cesser tout prélèvement. « Le débit est descendu à 358 l/s le 26 août 1990 et à 341 l/s le 30 août. Nous avions déjà alerté la Direction départementale des territoires et de la mer. À nos yeux cette situation ne peut qu'être le résultat de négligences ou d'actions délibérées ».

 

SOS Rivières et Environnement 32 Rue Tour Ronde 17400 Saint-Jean-d'Angély

05 46 26 38 65bernard.sabourault@wanadoo.fr

Articles divers sur l'eau, la Boutonne et la sécheresse

Commission locale de l'eau : la réunion plénière du 29 janvier 2009

L'eau dans l'agriculture : un film-débat jeudi 7 mai 2009 à st-jean

Canal saint-eutrope : une "vie d’ange" dans la nature (27 novembre 2009)

Les mesures de l'eau sur le bassin aval de la boutonne (7.12.2009)

La Boutonne sur mesures : mise en place de stations limnimétriques (7 décembre 2009)

"le bon débit de l’eau" : la commission locale de l’eau est en séance plénière jeudi 6 mai à…

La pose d’une échelle limnimétrique à saint-julien-de-l’escap (8.07.2010)

à lire sans sud ouest : "un large débat sur l’eau" (3 septembre 2010)

Ils manifestent pour la ressource en eau (saint-jean-d’angély 4 septembre 2010)

à lire dans sud ouest : "ils nous bassinent " (5 septembre 2010 – saint-jean-d’angély)

à lire dans sud ouest : "le débat n’est pas clos " (6 septembre 2010 saint-jean-d'angély)

Le canal saint-eutrope ? C'est celui où on déverse du fuel ? (la vergne 20.11.2010)

30 mai 2011 Sécheresse : Poitou-Charentes débloque 1.000 euros par éleveur en difficulté

30 mai 2011Sécheresse en Charente-Maritime : Bussereau suit Saint-Thomas-de-Cônac

30 mai 2011 Rivières : « Un vrai désastre »

28 mai 2011 Restrictions d'eau dans (presque) tout le Sud-Ouest

28 mai 2011 Fourrage : l'alerte

28 mai 2011 Vers de nouvelles méthodes d'irrigation pour économiser l'eau ?

28 mai 2011 Les regards se tournent vers les céréaliers

28 mai 2011 La cagouille a soif

27 mai 2011 Un record de précocité en Aunis

27 mai 2011 La Trézence au centre du débat

21 mai 2011 Bussereau relance un projet de retenue d'eau sur la Trézence

20 mai 2011 Trezence : une importante retenue d'eau va être créée, annonce Bussereau

Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 01:25

17 - SAINT-JEAN-D'ANGÉLY - VALS DE SAINTONGE

Saint-Jean-d'Angély

dans Sud Ouest numérique

Semaine 09/2012

PRESSE – Les articles parus du 27 février au 4 mars 2012 dans Sud Ouest édition numérique www.sudouest.fr/charente-maritime/saint-jean-d-angely/  

20110611-ecole-peche-3746L'atelier d'initiation pêche-nature ouvre mardi 6 mars à la Maison de la pêche.

 

Dimanche 4 mars 2012

Ils veulent que le bio prenne toute sa place

Les agriculteurs bio s'invitent dans la campagne électorale. Ce sera évoqué lors de l'assemblée générale de la Maison de l'agriculture biologique, le 7 mars.

Samedi 3 mars 2012

Le capitaine Renoux quitte la compagnie

Patrick Renoux prend sa retraite. Il commandait les brigades de Saint-Jean-d'Angély, Saint-Savinien et Tonnay-Boutonne. Retour sur une carrière bien remplie.

Les jeunes karatékas gradés

Depuis la rentrée scolaire 2011, l'IME la Vigerie (institut médico-éducatif) propose une activité karaté destinée aux jeunes de l'établissement. Ces derniers ont été confrontés récemment à leur...

Vendredi 2 mars 2012

Un appel lancé aux nouveaux « patrons »

Cette nouvelle manifestation se tiendra le samedi 26 mai, sur le champ de foire angérien.

Petit pêcheur deviendra grand

L'atelier d'initiation pêche-nature ouvre mardi à la Maison de la pêche.

Mortel, les capotes : une entreprise de pompes funèbres fait sa pub

Bon vivant, le patron des Pompes funèbres angériennes (17) fait une pub décalée

Le peintre ouvre son atelier

Gilbert Baubeau avait déjà tenté cette expérience l'an passé et 150 visiteurs avaient alors poussé la porte de son atelier, situé à Ballans, dans le canton de Matha. À l'occasion du Printemps

Jeudi 1er mars 2012

Les cordonniers s'adaptent eux aussi

Deux artisans cordonniers exercent, à Saint-Jean, de façon traditionnelle.

Des travaux au terrier

L'Association pour le site de Puyrolland a tenu son assemblée générale, samedi 25 février, à la mairie, sous la présidence de Nelly Tassin. Patrick Beslin, conseiller municipal, représentait le...

L'usine au centre du débat

À la suite de l'assemblée générale de l'Association de sauvegarde et de maîtrise de l'environnement (Asme), son président Allain Mercier et Étienne Vitré, directeur du Smictom (Syndicat mixte...

Ça baigne pour les Canards

Depuis septembre, les Canards ont replongé dans le grand bain avec des ambitions. Le premier bilan est plutôt bon.

Mercredi 29 février 2012

Les forces et les faiblesses de la ville

Le diagnostic sera présenté aux Angériens lors d'une réunion publique, lundi 5 mars à 19 heures, à l'abbaye Royale.

Théâtre en patois

La 16e édition du Festival de théâtre en patois régional aura lieu les 10 et 11 mars chez nos voisins de Charente-Maritime.

La falaise de la rue Nitrière fait peau neuve

Des risques d'éboulements avaient conduit la municipalité à fermer l'accès à la rue Nitrière. Depuis plusieurs jours, les travaux sont en cours : débroussaillage, dévégétalisation, purge des..

Renée Bonneau, 8 voix

Réunis lundi dernier, les conseillers municipaux ont élu leur nouveau maire. Annie Gouello, première adjointe qui assurait l'intérim, a ouvert la séance et laissé la présidence de l'élection au...

Mardi 28 février 2012

Les Angériens ont joué le jeu

La collecte, organisée samedi au profit des Restos du cœur au bar Pink Hell de Saint-Jean-d'Angély, a remporté un succès encourageant. « Nous avons récolté une centaine de boîtes de conserves, des...

Vous êtes nés le 29 février ? Votre témoignage nous intéresse

Vous habitez en Charente Maritime et c'est votre anniversaire demain ! Vous voulez raconter comment on vit quand on est né un 29 février. Votre témoignage nous intéresse. Écrivez nous a...

Lundi 27 février 2012

Le goût du travail bien fait

Le Rotary a décerné trois Prix du travail manuel et des métiers d'art.

Des places en crèche parfois vacantes

Lucette Guillon, conseiller général du canton de Loulay de 1973 à 1979, membre de l'Association départementale des anciens maires et adjoints (Adama) et porte-parole de la commission émulation...

La délinquance des mineurs demeure limitée

Créé il y a un an à Saintes, il juge les mineurs qui ont commis des infractions et protège les enfants en danger. « Sud Ouest » s'est penché sur son activité.

Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 01:13

Sud Ouest Dimanche du 4 mars 2012

Ils veulent que le bio prenne toute sa place

Les agriculteurs bio s'invitent dans la campagne électorale. Ce sera évoqué lors de l'assemblée générale de la Maison de l'agriculture biologique, le 7 mars.

20120304-18CHM-p20

Partager cet article
Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 00:36
Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 23:58

Sud Ouest du samedi 3 mars 2012

20120303-18C-p22-sjy.jpg

Partager cet article
Repost0
3 mars 2012 6 03 /03 /mars /2012 21:03

Vu dans Sud Ouest du samedi 3 mars 20120

Enfin !

20120303-18C-p23-JDG20120131-Gabriel16Je trouve une ressemblance...

Lire aussi

Nantillé : Quel projet pour le Jardin de Gabriel ? (Sud Ouest 31.01.2012)

"Chez Audebert", commune de Nantillé : le jardin de Gabriel (1er juin 2008)

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages