Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 07:30

Le 11 mars 2012

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Faire vivre le patois

Faire rire en patois

THÉÂTRE EN PATOIS Le Festival de théâtre patois donné samedi soir 10 mars a ravi le public et fait salle comble dimanche après-midi.

20120311-THEATRE-patois-vin-tiré-6722

« Quand le vin est tiré… », une pièce d'Hélène Favroul, jouée par "Les Goules Réjhouies", où il est question d'un vin de noah au goût infect et de la disparition soudaine d'un chien. Une comédie hilarante ! Photo Bernard Maingot

Après le spectacle du samedi en soirée, la séance du dimanche en matinée pour le seizième festival de théâtre patois organisé par la Sefco à la salle municipale Aliénor-d'Aquitaine avait fait salle comble. Deux séances cette année au lieu de trois peuvent expliquer l'affluence dominicale d'un public épris de patois mais dont l'âge préfère la matinée à la soirée.

20120311-THEATRE-patois-helene-natole-6718Hélène et Natole

Placé sous le signe de la poésie, ce festival a accueilli une dizaine de troupes amateurs jeunes et adultes de la région, avec des créations originales, de nombreux bardes de la région, la chorale saintongeaise Amuse-folk et des intermèdes animés par Hélène (Hélène Favroul, de Montmoreau en Charente, animatrice du festival) et Natole (Jacques Bizon, compagnie Natole de Fouras) dans des « blagounettes » pendant les changements de décors. « Je créé des histoires courtes issues d'anecdotes vécues en campagne autour de moi », déclare Hélène, tandis que Natole commente « Ne l'écoutez pas ! ». Modeste, Hélène Favroul confie cependant qu'elle a créé deux troupes, avec « Les goules réjhouies » (Saint-Yrieix) voici 22 ans, époque depuis laquelle elle écrit et « Les sème-pagaille » voici 12 ans...

Les jeunes en scène

Le samedi, les jeunes acteurs étaient bien représentés sur scène, avec cinq comédiens de l'atelier patoisant du collège Jean-Lartaud de Jarnac, dans une saynette « Le repas charentais », suivi d'un monologue de Yannick Augiron « L’ancien voyit ». Sept comédiens, filles et garçons du groupe Qu'étou qu'olé, de Salles-d'Angles, leur ont succédé dans « La frairie de Saint Gueurlet » et deux jeunes enfants de huit ans, avec un à-propos remarquable d'actualité pour un jour d'ouverture de la truite dans « La pêche », deux pièces de Josette Guérin-Dubois, dite « La cagouillette des aubépines ».

Jhustine (Guy Chartier, d'Asnières-La-Giraud), qui en est à 90 créations d'histoires, a réitéré avec « Le vieux porte-plume », une création qui a valu en 2011 le prix Goulebenéze de la Société des lettres d'Aunis et Saintonge et a continué avec des « Histouères bin d'chez nous ». « Il faut renouveler le répertoire pour le confronter au monde moderne », confie-t-il.

L’Amicale du Dandelot a joué « Natole est foutu » (un autre Natole !), avant que le groupe angérien l’Amuse Folk présente son répertoire saintongeais de chants qui se dansent en enthousiasmant le public.

Après l'entracte, le Foyer théâtre de Gondeville a interprété « La Maurine » de Roger Pelaud, dit Birolut. Enfin, les adultes de la troupe Les qu’étou qu’ol’é ont interprété une pièce de Josette Guérin-Dubois un « Grou n’andicap bin chérant » ou un médecin consulte un vrai rapiat (radin). La remise du Prix du Rideau d’Or a vu tous les jeunes récompensés en victuailles et livres et l’auteur de la meilleure pièce primé.

Du rire à foison

Dimanche, on a beaucoup ri d'emblée avec une des 70 pièces de théâtre de Hélène Favroul « Le vin est tiré », par cinq comédiens des Goules réjhouies. Ne dévoilons pas l'histoire - ce serait dommage - qui a fait s'esclaffer la salle entière et tiré de nombreuses exclamations dans les rangs...

S'ensuivait « Le parmis de conduire », par Les sème-pagaille, des sketches avec Hélène, Martine et Bernadette et un retour de Jhustine. Après le sketch de Finosia (« In gars de l'Ile d'Oléron ») et celui de Paul Fouquet, « Le fi à Feurnand » (Dominique Porcheron d'Haimps, fils de Fernand) venait pour la première fois au festival avec des émolés (textes, écrits) peu courants : « J'habite à Angers mais je reviens aux sources ! Je suis heureux de faire du patois et j'ai à cœur d'interpréter des textes de Goulebenéze comme « Les gars dau pays bas à la fouère exposition de Cougnat » ou des textes et chansons de mon cru, comme « Armand et sa Germaine » montrant qu'on peut vivre avec peu de chose. J'avais commencé en 2009 à Haimps, lors d'un son et lumière  en salle « Bonsoir Saintonge ». La soirée s'est achevée dans la joie avec « La candidature à Catira » (de Jhustin Kiodomir) par l'atelier théâtre d'Aulnay.

Le bain de patois avait pansé bien des maux, mais le public attendra un an avant d'avoir droit à une nouvelle visite de remise en forme, lors du prochain festival, en 2013.

20120311-THEATRE-patois-helene-fortin-natole-0074Hélèné Favroul (Hélène), Jacqueline Fortin, présidente de la Société d'études folkloriques du centre-ouest (Sefco) et Jacques Bizon (Natole).

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 11:50

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

L'ours tombe amoureux

THÉÂTRE - Mardi 13 mars, à 20 h 30, les comédiens amateurs Denise Mériglier, Françoise Robyns et Jean-Pierre Bonnin seront sur la scène de la médiathèque pour jouer « L'ours », d'Anton Tchekhov (1860-1904).

20120313-l'ours-822Denise Mériglier, Françoise Robyns et Jean-Pierre Bonnin au cours d'une répétition de l'Ours.

Cette courte pièce illustre de façon éclatante l'univers de l'oeuvre de l'écrivain russe, qui part du réel le plus plat, du vécu des gens ordinaires, empêtrés dans leurs drames personnels et sociaux.

Cette farce en un acte met en scène Elena Ivanovna Popova (Denise Mériglier), « une petite veuve avec des fossettes aux joues, propriétaire d'un domaine », Grigori Stépanovitch Smirnov (Jean-Pierre Bonnin), « un homme encore jeune, propriétaire terrien » et Louka, le vieux valet d'Elena, qui sera ici Louka la femme de chambre (Françoise Robyns).

L'intrigue

Elena Ivanovna Popova, veuve depuis sept mois, s'est retirée du monde et vit enfermée pour rester fidèle à son mari Nicolaï, bien que ce dernier ne soit pas sans reproches sur sa conduite passée. Elle refuse de recevoir Smirnov, un exploitant à qui son mari devait de l'argent, et qui vient, lui-même tenu par ses propres dettes, le lui réclamer pour être payé sur-le-champ. Désespéré, mais surtout très en colère devant ce refus, Smirnov décide de rester chez Popova jusqu'à ce qu'elle le paie : « Tu es malade pendant un an, je ne bouge pas d'ici pendant un an ».

Or Popova dissimule - plus pour très longtemps - un caractère tout aussi explosif : la rencontre peut alors s'achever par un duel (Popova part chercher le Smith & Wesson de son défunt mari) ou par un mariage (« Je tombe amoureux, la tête la première ! Je demande votre main. Oui ou non ? ».

20120313-l'ours-834Et Louka, qui demandait tant à la veuve de sortir au grand air et d'aller au bal pour y faire des rencontres et s'étourdir, s'évanouit alors quand Popova tombe dans les bras de Smirnov...

Riches de situations, de personnages, d’atmosphères mélancoliques et joyeuses, les écrits de Tchekhov sollicitent encore et toujours les désirs de l’acteur, du lecteur et... du spectateur.

Durée une heure. Entrée gratuite.

Médiathèque de Saint-Jean-d’Angély : 05 46 32 61 00

(1) Cette représentation, qui devait être jouée le 7 février, avait été repoussée suite aux intempéries (routes enneigées durant une semaine).

Paru dans Sud Ouest du 10 mars 2012

 

L'ours tombe amoureux

20120310-18C-p23-sjy 2

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 10:03

Ils peinent en orthographe ou en grammaire

Un mail reçu parmi les derniers. Bien sûr, ne cliquez pas sur le lien indiqué ! 
C'est "ballot" : mon serveur n'est pas Free...
Bonjour,

paiement de votre derniere facture 50.15 eureo devant etre effectue depuis le 09/03/2012, ete refuse par votre Carte.Nous n'avons pas pu effectuer un prolevement automatique pour le paiement de la dite facture. Pour resoudre ce probleme,

nous avons cree cette fiche de rensignement speciale qui vous permet d'acceder directement et en toute securite au serveur Free paiement.

1) Cliquez sur le lien ci-dessous.
2) Remplir tous les champs, et enregistrez votre profil.
http://waiukucricket.co.nz/
nous vous remercions de votre comprehension,
Copyriight ©  2012 Free. Tous droits reserves.

Partager cet article
Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 09:15

Paru dans Sud Ouest du 8 mars 2012

La musique s'empare du chapiteau - SudOuest.fr

20120308-18C-p20-st-sav-A4

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 19:45

Paru dans Sud Ouest du 7 mars 2012

Finalement, il y aura plus d'intervenants - SudOuest.fr

20120307-18C-p19-journée-métiers

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 19:10

ASNIÈRES-LA-GIRAUD (CANTON DE) SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Infos flash N° 2

Travaux au foyer rural 

La municipalité se soucie des économies d’énergie. L'entrée du foyer rural (construit en 1957/1959) avait besoin d'une rénovation car elle engendrait une forte déperdition de chaleur. La municipalité avait prévu au budget une enveloppe pour changer les portes de l’entrée, son carrelage et la porte arrière. Le résultat est convaincant car le froid ne rentre plus et l'entrée est devenue plus accueillante. Les peintures extérieures des fenêtres et des portes seront effectuées au printemps.

Un défibrillateur sera également prévu dans la salle afin d'assurer une meilleure sécurité des personnes ou des sportifs.

Frelons asiatiques 

La disparition des frelons asiatiques (Vespa Velutina) dépend des efforts de tous. Chacun d’entre nous peut aisément mettre en place un dispositif simple et peu onéreux.

Dès mars, il faut piéger les frelons asiatiques pour qu'ils ne viennent pas cet été.

De début février à mars (sortie d’hibernation des femelles fondatrices), des pièges sont à poser afin d'attraper les reines et limiter le développement des frelons.

De mai à octobre, c’est l’éclosion de la première ponte et le développement de la colonie et du nid. Il est alors trop tard pour essayer de les détruire.

Il faut agir dès maintenant !

Un dispositif simple

Pour appâter ces envahisseurs, il suffit d'accrocher un piège dans un arbre, fabriqué avec une bouteille en plastique. La couper aux deux-tiers de la hauteur et introduire le col de la bouteille en l'inversant à l’intérieur de la bouteille. Scotcher les deux parties du piège ainsi constitué. Remplir la bouteille auquart avec un mélange de bière et de sirop de cassis, grenadine ou crème de cassis. Cet appât plaira aux reines qui vont s'introduire et rester prisonnières.

Les communes sont invitées à effectuer cette démarche pour capturer le plus tôt possible de reines et ainsi éviter leur ponte. De la même façon, dans chaque foyer, il est conseillé de disposer un ou plusieurs pièges pour ne pas être envahi par les frelons dans les prochains mois. Des pièges sont aussi en vente dans certains magasins.

Sécurité : soyez prudent lorsque vous viderez votre piège en vérifiant que les femelles fondatrices sont bien mortes.

Rappel

En 2005, découverte du premier nid dans le Lot-et-Garonne, suite à une importation de poteries en provenance de Chine.

Aujourd’hui, une quarantaine de départements sont actuellement atteints !

Plus d'infos au 05 46 68 60 47 ou à daniel.bonnaud-fdgdon17@wanadoo.fr

20120307-18C-p11-frelons.jpg

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 18:02

20120310-SHV-salon-createurs-textile-aff.jpg

L’association Créativité’S Hilairoises invite à découvrir son deuxième salon des créateurs du textile, samedi 10 et dimanche 11 mars, de 10 heures à 18 heures,à la salle des fêtes Jean-Garnier de Saint-Hilaire-de-Villefranche (désolé, j'ai reçu cette info samedi après-midi).

Ce salon regroupe de nombreux exposants, essentiellement du Poitou-Charentes : créateurs et artisans d’art travaillant les techniques autour du textile.

Entrée deux euros/personne, valable deux jours. Gratuit pour les enfants – 12 ans.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 12:31

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY - VALS DE SAINTONGE

Saint-Jean-d'Angély

dans Sud Ouest numérique

Semaine 10

PRESSE - Les articles parus du 4 au 11 mars 2012 dans Sud Ouest édition numérique www.sudouest.fr/charente-maritime/saint-jean-d-angely/  

20110529 peche truite 0858 jfwSamedi 10 mars, ouverture de la truite. Photo Jean-François Weill dit Morey

Samedi 10 mars 2012

L'ours tombe amoureux

La pièce d'Anton Tchekhov est à l'affiche de la médiathèque, mardi prochain.

Une formation aux premiers secours

Un stage de deux jours est proposé les samedi 24 et dimanche 25 mars.

Vendredi 9 mars 2012

L'ouverture pour la truite

Demain, la Boutonne et la Nie attendent les passionnés.

Les catégories de cours d'eau

La première catégorie Rivière où le salmonidé règne : truites, saumons (peu fréquents chez nous). Cette catégorie commence à Chef-Boutonne (Deux-Sèvres) et se termine à Saint-Jean-d'Angély, au...

Ils chantent pour les petits Somaliens

Le groupe vocal La Clé des chants se produira à deux reprises demain, à 15 heures et à 20 h 30, à la salle des fêtes de Néré. Forte de 11 personnes et proposant des chansons de variété française...

Une page est tournée

Pour les Saintongeais, la saison dernière a été traumatisante. Heureusement, ils ont retrouvé des couleurs et le chemin de la victoire.

A Darcy-Brun, Marguerite a fêté ses 102 printemps

C'est entourée de ses six enfants que Marguerite Hervé a fêté ses 102 ans à la maison de retraite Darcy-Brun d'Étaules. Née le 5 mars 1910 à Lille, Marguerite a élu domicile dans les années 40 à...

Jeudi 8 mars 2012

Economie morose et ressources inadaptées

Lundi soir, une centaine de personnes ont assisté à la réunion publique sur le diagnostic du territoire. Une bonne occasion d'en identifier les forces et faiblesses .

La musique s'empare du chapiteau

L'association angérienne A4, qui organise sa 22e saison culturelle à Saint-Jean-d'Angély, participe au développement culturel en milieu rural. À ce titre, elle propose, en Vals de Saintonge, une...

Une semaine chargée

Le centre hospitalier de Saintonge organise une semaine d'information du 13 au 16 mars.

Mercredi 7 mars 2012

Finalement, il y aura plus d'intervenants

Annulée en raison des intempéries, l'opération a été reprogrammée au 23 mars. Avec davantage de professionnels.

Sylvie Salade, suppléante

L'adjointe au maire de Saint-Jean-d'Angély a accepté la proposition du candidat UMP Frédéric Neveu.

Les agricultrices doivent prendre leur autonomie

Le Groupe d'échanges, de développement et d'animation rurale (Gedar) a tenu son assemblée générale le mardi 21 février, à Tonnay-Boutonne. Nelly Chabot, la présidente, en présence de Marie-Claude...

Ils sont prêts pour le 50e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie

Cette année, le 19 mars, les anciens combattants d'Afrique du Nord de la Fédération nationale des anciens combattants d'Algérie (Fnaca) célébreront le 50e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie,...

Mardi 6 mars 2012

20120310-20110312 PATOIS théâtrepatois-Gondeville4126

Théâtre en patois, samedi 10 et dimanche 11 mars à la salle municipale

Faire vivre le patois

Le Festival de théâtre patois aura lieu ce week-end, à la salle Aliénor-d'Aquitaine..

Les élèves rencontrent un écrivain

Dans le cadre de l'animation Maghreb proposée par les médiathèques du Val de Trézence soutenues par Larochellivre, le Conseil général et la Communauté de communes, la documentaliste, Claire...

Récompensés pour leurs photos

Conjointement à l'exposition d'appareils photos anciens, un concours de photos pour adultes et enfants était organisé à la médiathèque, sur le thème, pour les adultes, « l'ombre et la lumière »,...

Lundi 5 mars 2012

Un agrément salutaire

SOS Rivières et Environnement est agréée Association de protection de la nature.

Les Angériens s'imposent petitement à Châteauroux

Après une entrée en matière de Châteauroux, pleine de tonus et une pénalité trop courte d'Agadiche, Saint-Jean-d'Angély prenait les choses en main. Un coup de pied de mammouth (42 mètres, 5e) de...

Sur les pistes, mais toujours connectés

Flocons en poche et des étoiles plein la tête, les enfants de la Communauté de communes du Pays-Savinois viennent de passer une semaine de ski à Formiguères. Des jeunes enchantés Après sept jours...

Le broyage : une solution alternative

Pour réduire le volume des déchets, le broyage des végétaux est proposé aux particuliers.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 00:37

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

À vos cannes !

LES PÊCHEURS ANGÉRIENS – L’ouverture de la truite a lieu samedi 10 mars.

20120307-PECHE-lacher-truites-5453Après l'hiver rigoureux de ces dernières semaines, voilà le temps du réveil des pêcheurs ! Ce sont plus de 2 800 truites fario en pleine forme qui ont été déversées dans les cours d'eau en première catégorie (1) par les Pêcheurs Angériens lundi 5 mars, aussi bien dans la Boutonne que dans la Nie, pour permettre à tous les pêcheurs de Saint-Jean-d'Angély et des environs de venir traquer la truite sur tout le parcours du cantonnement. Mercredi 7 mars, les truites arc-en-ciel ont rejoint à leur tour la Boutonne en deuxième catégorie (du quai Saint-Jacques jusqu’à Ternant).

Réglementation inchangée

Les règlements pour la pêche de la truite restent inchangés. La maille est de 25 cm. En- dessous de cette taille, le pêcheur doit remettre la truite à l'eau ; le nombre de prises par pêcheur est limité à six truites par jour.

En première catégorie, on est autorisé à pêcher avec une seule canne à la main, au moyen d'un vairon, d'un poisson nageur, d'une cuiller, d'un ver de terre, d'une teigne, mais il est interdit d'utiliser l'asticot, sauf sur le cours central de la Boutonne. En deuxième catégorie (à partir du quai Saint-Jacques), seuls les vers de terre, de farine et teignes sont autorisés. Les leurres, cuillers, vifs sont interdits jusqu'à l'ouverture du brochet qui aura lieu le 1er mai.

« Je souhaite que le civisme dont les pêcheurs sont capables de faire preuve au bord de l'eau soit encore de rigueur cette année », commente le président Lucien Bouchet, évoquant le respect de l'environnement et de la nature.

20120307-PECHE-lacher-truites-La carte de pêche,

un soutien aux Pêcheurs Angériens

Le prix de la carte de pêche est toujours de 65 euros (ou 85 euros avec le timbre halieutique). À Saint-Jean-d'Angély, les revendeurs de cartes de pêche sont rue des Jacobins, en centre-ville (Pêche-détente Bernard Beaumon) et rue France III zone de la Sacristinerie (Discount pêche). La carte de pêche peut également être achéte directement sur internet sur le site www.cartedepeche.fr c'est très facile, la pêche évolue, évoluez avec elle.

http://les-pecheurs-angeriens.over-blog.fr

L'AG des Pêcheurs Angériens du 3/02/2012

Nouveauté 2012

(1) Les catégories

· La première catégorie - rivière où le salmonidé règne : truites, saumons (peu fréquent chez nous) - commence à Chef-Boutonne, en Deux-Sèvres, et se termine à Saint-Jean-d'Angély, au pont du Faubourg-Taillebourg/quai Saint-Jacques.

· La deuxième catégorie - rivière où les poissons dominants sont les poissons blancs et les carnassiers (brochet, carpe) - commence au pont du Faubourg-Taillebourg (au niveau du parking), et finit en aval à Carillon, lieu où la Boutonne se jette dans la Charente.

· Le cantonnement des Pêcheurs Angériens commence à Saint-Pierre-de-l'Isle et prend fin, en aval, à Torxé. Champdolent est la ville limite de la Boutonne.

20120307-PECHE-lacher-truites-6598

Partager cet article
Repost0
9 mars 2012 5 09 /03 /mars /2012 00:15

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Solidarité Somalie

SPECTACLE – Le groupe vocal « La clé des Chants » se produira dans deux représentations, samedi 10 mars à 15 heures et à 20 h 30, à la salle des fêtes de Néré.

20121217-La Clé des chantsLa Clé des chants comprend 11 chanteurs. Avec un répertoire de chansons variété française et étrangère récente, le groupe vocal avait obtenu un franc succès pour son spectacle de Noël du 17 décembre dernier, en l’église de Néré.

Le 10 mars à Néré, le répertoire comprendra une vingtaine de chansons, avec un entr’acte assuré par l’association Amadef (Association des amis des deux France, reliant la commune de Néré au Québec). La plus grande part des recettes sera versée pour une aide aux enfants de Somalie, transmise à l’ONG « Action contre la faim », seule organisation avec « Médecins sans Frontières » qui arrive encore à travailler sur le territoire somalien.

Josiane Boucheton, présidente de La Clé des Chants précise : « Les petites organisations voyaient leurs véhicules attaqués et pillés par des membres de « Shebab », regroupés en milices.  A C F continue d'intervenir, en aménageant les transports en convois, plus dissuasifs, et s’est faite accepter par Shebab, considéré par ailleurs comme un groupement terroriste, mais qui ne souhaite pas décimer la population locale ».

Elle ajoute qu'à la sécheresse a succédé une famine très importante. « Les pluies, qui ne sont pas venues en 2011, devraient arriver en mars-avril. Mais si les semis pourront avoir lieu dans cette région agricole qui subvient d’ordinaire convenablement aux besoins de la population, il faudra cependant attendre encore plusieurs mois pour obtenir une récolte ».

« L’aide de ACF est donc indispensable, et si nous pouvons contribuer à protéger cette population tout en faisant plaisir aux spectateurs, nous aurons réussi notre projet », conclue Josiane Boucheton.

Pratique

Entrée 5 euros. Gratuité pour les moins de 12 ans. Pas de réservation.

Renseignements au 06 34 40 06 68.

20120310-affiche somalie

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages