Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 10:36

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY - 15 juin 2011

Le Bourdon est en chemin

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY – La nouvelle association Le Bourdon veut améliorer le balisage et l'accueil des pèlerins sur les chemins de Saint-Jacques entre Surgères et Saint-Jean-d'Angély.

20110615 le bourdon 1911 3Claude Borel, Marie-Hélène Vinet et Dany Cosier sont à la passerelle du plan d'eau, le long de la Boutonne, sur le chemin des pèlerins arrivant de Surgères. PHOTO BERNARD MAINGOT

Ils sont trois passionnés par la marche, la randonnée ou les chemins de Saint-Jacques de Compostelle et viennent de créer l'association « Les amis des chemins de Saint-Jacques à Saint-Jean-d'Angély - "Le Bourdon». Marie-Hélène Vinet, la présidente, qui est aussi vice-présidente à l'office de tourisme, a déjà de l'expérience puisqu'elle accueille des pèlerins à la ferme d'Octave, rue du presbytère, à Saint-Hilaire-de-Villefranche, et recueille donc leurs impressions. Claude Borel, de Saint-Denis-du-Pin, qui officie dans la comptabilité, en est le trésorier. Enfin la secrétaire est Marie Hausermann, secondée par Dany Cosier, impliquée dans le milieu associatif, conseillère municipale et qui tient la Guinguette au plan d'eau de Saint-Jean-d'Angély.

Des bouteilles à l'oeil

« Nous avons pratiqué les chemins venant d'Aulnay et de Surgères. Celui d'Aulnay a été bien balisé par le conseil général avec des balises repérables (borne avec une coquille Saint-Jacques). Mais y a-t-il un vrai chemin ? Celui-ci ne passe d'ailleurs pas à Saint-Julien-de-l'Escap, mais traverse la Boutonne à Poursay-Garnaud pour aller à Courcelles et finir au rond-point de la zone commerciale avant Leclerc. Il passe devant l'aire d'accueil des gens du voyage et puis vers la boîte de nuit où, sur deux kilomètres, les pèlerins signalent un panorama de bouteilles, canettes, poches en plastique... » Bref, « l'accès à Saint-Jean est un problème » et l'arrivée n'est pas agréable à l'oeil.

La présidente signale ensuite qu'en ville, le fléchage doit emmener vers les deux Tours et le Centre de culture européenne. « Le CCE joue son rôle d'accueil. Les pèlerins, ayant auparavant réservé, connaissent le digicode et leur numéro de chambre. Ils ne sont pas difficiles et peuvent acheter Place du marché une boîte de conserve pour le repas du soir. Le problème c'est pour faire chauffer. Et puis le petit-déjeûner n'est pas là non plus. Or, ce que demande le pèlerin, c'est manger le soir, dormir et prendre le petit-déjeûner avant de repartir. C'est déjà bien assez de problèmes avec le soin des pieds et la fatigue... »

Des hébergements à trouver

Sur le chemin venant de Surgères, elle considère que l'étape est trop longue et... mal balisée. « Le chemin finit par Torxé, Voissay et arrive par la rive gauche de la Boutonne à la passerelle du plan d'eau. Mais l'itinéraire frise les 40 kilomètres, ce qui est trop long pour la plupart des pèlerins. Il faut donc trouver des hébergements à Nachamps et Saint-Loup ».

L'association cherche donc à fédérer toutes les bonnes volontés pour valoriser l'accueil des pèlerins et le balisage de l'itinéraire. « Nous avons un énorme travail à faire, car à la priorité du chemin Surgères-Saint-Jean, s'ajoute maintenant d'avoir à résoudre l'accueil des pèlerins durant une quinzaine de nuitées réparties de juin à août, que le CCE ne pourra assurer à cause de sessions programmées au centre ».

Des guides publics en 2013

Le Bourdon recherche donc des bénévoles « sans professionnalisme » pour « un dépannage urgent ». Il aura aussi à trouver des membres pour étoffer l'association, rencontrer des élus de la municipalité, de la communauté de communes et du conseil général, le président de l'association des randonneurs en Saintonge, faire intervenir des pèlerins pour témoigner de leur expérience... Mais Le Bourdon devra aussi être prêt à communiquer le tracé des itinéraires, les hébergements et le balisage avant 2013, date à laquelle seront réédités les guides publics, les derniers « à jour » pour les chemins venant de Bretagne et du Mont Saint-Michel datant de 2004.

Contact : Marie-Hélène Vinet au 05 46 95 31 25 (après 14 h) marie-helene.vinet@wanadoo.fr

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages