Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2011 2 22 /03 /mars /2011 20:32

Billet du 20 mars 2011 » Photo Bernard Maingot

CANTONALES 2011 - CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Trois questions à Jean-Yves Martin

Après la promulgation des résultats

dimanche 20 mars à 19 h 56

 

20110320 CANTONALES Jean-Yves Martin 9323-blJean-Yves Martin, vous avez été élu au premier tour avec 3 330 voix et 57,45 % des suffrages. Vous avez obtenu plus de 50 % des voix et plus de 25 % des inscrits. Comment expliquez-vous ce résultat ?

C’est une surprise évidemment, car je ne pensais pas franchir le pas dès le premier tour ! Je crois qu’il s’agit d’abord là d’un travail de terrain depuis sept ans. Je n’ai pas plusieurs fonctions et les gens sont assez sensibles à ceux qui travaillent véritablement pour eux en étant toujours ici. Tous les élus de ce territoire m’ont toujours bien reçu et nous avons fait du bon travail ensemble. Les gens le voient !

Je suis ému car je ne m’attendais du tout à ce score-là et je suis épaté ! Les gens ne votent pas forcément politique et votent d’abord l’homme. Je remercie la gauche et probablement une partie de la droite qui a voté pour moi, sinon je n’aurais pas ce score-là. C’est peut-être ce radicalisme cher à la Saintonge qui resurgit parce qu’elle a besoin d’un langage politique plus sympa ou plus gentil. Et je vais annuler la réunion que j’avais prévue mercredi prochain et qui n’a plus lieu d’être, pour aller aider les copains.

 

A quoi est dû le désaveu des autres candidats ?

Il y a d’abord un contexte national qu’il ne faut pas oublier. Ensuite, la Saintonge a toujours été une terre très radicale et que s’afficher avec une étiquette politique très affirmée ne passe pas forcément bien. Est-ce un retour au radicalisme doux ? Je l’espère. Je suis de gauche et le resterai. Mais je ne suis pas intolérant et toutes les idées qui sont bonnes, même venant de la droite, sont à prendre. Il suffit d’être présent et d’écouter les gens. Quand on est élu, on l’est pour tous. Et comme le disait mon vieux maître Crépeau « Une campagne, ça commence après les élections et surtout pas 15 jours ou trois semaines avant ».

 

Avec plus de 13 % des suffrages, le score du Front national vous a-t-il surpris ?

Il me surprend, il m’inquiète et il m’atterre ! Franchement, il va falloir que les politiques retravaillent pour faire une politique humaine et proche des gens, car c’est un vote qui me fait extrêmement peur. Pour les  échéances futures, il faut se préparer à expliquer aux gens ce que nous nous pouvons faire en tant que République.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages