Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 07:25

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Un agrément salutaire

EAU - SOS Rivières et Environnement vient d'être agréée "association de protection de la nature".

20120304-20100708 st-julien pose echelles 4156-blPose d'une échelle limnimétique au moulin Brun, sur la commune de Saint-Julien de l’Escap, le 8 juillet 2010. Une opération portée par le Symbo (Syndicat mixte pour la gestion et l'aménagement de la Boutonne). Sur la photo (de gauche à droite) Jean-Louis Demarcq (2e), jean-Yves Martin (3e), Françoise Mesnard (5e) et Jean-Louis Remuzeau. Tenant l'échelle dans le lit de La Nie : Frédéric Émard, maire de Saint-Julien-de-l'Escap et président du Symbo. 

« SOS Rivières et Environnement », association déclarée de type loi 1901 créée à l'automne 1989 a pour président Bernard Sabourault. Ses buts sont de promouvoir « une politique de l’eau cohérente, soucieuse avant tout de l’intérêt général et des équilibres naturels et de rétablir le niveau réglementaire, le débit ainsi que la qualité de l’eau dans les rivières ». Et pour réaliser ceci, influencer les décideurs en vue de retrouver un bon état quantitatif et qualitatif de l'eau dans les cours d'eau.

Un combat pour l'eau

Les responsables déclarent que « L’eau est un bien commun » et que « l’intérêt généraldoit l’emporter sur l’intérêt d’une minorité ». Et d'expliciter que SOS Rivières rassemble « des personnes d’horizons divers préoccupées par le pillage des ressources en eau et la destruction des rivières et des ruisseaux par les aménagements à vocation agricole ».

Dès sa craation, SOS Rivières Environnement a agi dans le but de réorienter la PAC (politique agricole commune) du pilier “aide à la production” vers le pilier “aide au développement rural et aux mesures agro-environnementales”. Elle a mené des actions de sensibilisation, d'information, participant à l'Observatoire départemental de l'eau (comme son homologue deux-sévrien Apieee), à la Commission locale de l'eau (Cle) du Sage Boutonne (schéma d'aménagement et de gestion de l'eau), aux manifestations de défense pour la ressource en eau qui ont lieu aux écluses de Bernouët...  20120304-20100904-bernouet-manif-4095

Manifestation pour la ressource en eau, aux écluses de Bernouët, le 4 septembre 2010.

Elle a même intenté des actions en justice, comme celle contre le barrage de la Trézence ou encore la plainte déposée en août 2010 auprès du procureur de Saintes pour "atteinte au milieu aquatique et à la biodiversité" de la rivière Boutonne, à propos « d'une prolifération d'algues vertes sur plusieurs centaines de mètres linéaires, d'une pellicule blanchâtre sur plusieurs centaines de mètres carrés, d'une odeur pestilentielle, d'une ''eau morte'' et de poissons morts». Pollution par déversement ou emploi de produits interdits ou conséquence d'une eutrophisation accélérée par manque d'eau ? SOS Rivières n'émet pas de jugement, mais constate et fait des prélèvements au niveau de Ternant... « Le bassin de la Boutonne est très déficitaire et la situation catastrophique continue de se dégrader malgré les actions entreprises. Ce qui nous inquiète aussi, ce sont les réserves de substitution (les « bassines ») qui demandent de pomper l'eau dans les nappes d'accompagnement des rivières et qui vont faire avancer encore plus tôt les assecs de l'été en faisant d'abord le niveau des rivières avant celui des nappes, qui sont plus profondes ».

L'association obtient un agrément

Dans un communiqué, Jean-Louis Demarcq, chargé de la communication, informe que l'association vient d'être agréée au titre de l'environnement en tant que « association de protection de la nature » par un arrêté préfectoral en date du 24 janvier 2012, signé par Mme le préfet de Charente-Maritime, après avis de plusieurs autorités, dont le procureur général près de la Cour d'Appel de Poitiers.

« Cette reconnaissance montre donc que notre association remplit tous les critères nécessaires, montrant ainsi le sérieux, l'engagement et la compétence dont notre association fait preuve depuis sa création ».

Et Jean-Louis Demarcq d'ajouter que « des craintes se précisent quant à l'eau potable, les déficits s'aggravent d'année en année, et cette année encore s'annonce mal, les nappes et les cours d'eau étant encore plus déficitaires qu'en février 2011. Nous allons également alerter les autorités sur le problème des autorisations délivrées sans études pour l'épandage dans la nature des vidanges de fosses d'aisance sur Cherbonnières et Saint-Mandé-sur-Brédoire, du fait que la station d'épuration de Saint-Jean est saturée ! Ces deux sites sont situées sur la zone de la Brédoire et de la Nie. Ceci n'est pas dans le respect de la loi sur l'eau, alors qu'un particulier doit s'y conformer. C'est pourquoi nous comptons sur une mobilisation de la population pour faire évoluer favorablement l'état de nos cours d'eau et pour ne plus connaître les situations de crise récurrentes ».

Le bon débit de l'eau

20120304-20100904-jl-demarcq-bernouet-manif-5187

Jean-Louis Demarcq lors de la manifestation pour la ressource en eau, aux écluses de Bernouët

« Il faut se battre pour obtenir des débits dignes de ce nom », déclare Jean-Louis Demarcq. Le débit normal moyen sur l'année s'établit à 5 m3/s « un minimum pour assurer une vie normale dans la rivière, car à 1 m3 il n'y a plus d'eau dans les affluents de la Boutonne, comme en mai-juin. Autrefois nous avions 10 à 20 m3 l'hiver ! ». Et d'ajouter qu'en 1991, année déficitaire, le débit était le 28 février de 5 465 l/s. « Un an après, nous n'avons plus que 3 495 l/s, soit presque 2 m3 de moins ! ».

Le débit objectif d'étiage (DOE) de la Boutonne, qui était de 800 l/s est considéré comme insuffisant par SOS Rivières. « C'est de la théorie dont personne ne s'occupe. Et comme il n'a pu être tenu, la Cle l'a d'ailleurs descendu à 680 l/s ! ».

Le seuil de débit de crise fixé par le préfet est de 400 litres/s et il est mesuré, au quotidien, au Moulin de la Châtre, situé à Saint-Séverin-sur-Boutonne. Il existe aussi un seuil de coupure, en période de prélèvements importants l'été, qui a été remonté de 435 l/s à 470 l/s, et qui fait cesser tout prélèvement. « Le débit est descendu à 358 l/s le 26 août 1990 et à 341 l/s le 30 août. Nous avions déjà alerté la Direction départementale des territoires et de la mer. À nos yeux cette situation ne peut qu'être le résultat de négligences ou d'actions délibérées ».

 

SOS Rivières et Environnement 32 Rue Tour Ronde 17400 Saint-Jean-d'Angély

05 46 26 38 65bernard.sabourault@wanadoo.fr

Articles divers sur l'eau, la Boutonne et la sécheresse

Commission locale de l'eau : la réunion plénière du 29 janvier 2009

L'eau dans l'agriculture : un film-débat jeudi 7 mai 2009 à st-jean

Canal saint-eutrope : une "vie d’ange" dans la nature (27 novembre 2009)

Les mesures de l'eau sur le bassin aval de la boutonne (7.12.2009)

La Boutonne sur mesures : mise en place de stations limnimétriques (7 décembre 2009)

"le bon débit de l’eau" : la commission locale de l’eau est en séance plénière jeudi 6 mai à…

La pose d’une échelle limnimétrique à saint-julien-de-l’escap (8.07.2010)

à lire sans sud ouest : "un large débat sur l’eau" (3 septembre 2010)

Ils manifestent pour la ressource en eau (saint-jean-d’angély 4 septembre 2010)

à lire dans sud ouest : "ils nous bassinent " (5 septembre 2010 – saint-jean-d’angély)

à lire dans sud ouest : "le débat n’est pas clos " (6 septembre 2010 saint-jean-d'angély)

Le canal saint-eutrope ? C'est celui où on déverse du fuel ? (la vergne 20.11.2010)

30 mai 2011 Sécheresse : Poitou-Charentes débloque 1.000 euros par éleveur en difficulté

30 mai 2011Sécheresse en Charente-Maritime : Bussereau suit Saint-Thomas-de-Cônac

30 mai 2011 Rivières : « Un vrai désastre »

28 mai 2011 Restrictions d'eau dans (presque) tout le Sud-Ouest

28 mai 2011 Fourrage : l'alerte

28 mai 2011 Vers de nouvelles méthodes d'irrigation pour économiser l'eau ?

28 mai 2011 Les regards se tournent vers les céréaliers

28 mai 2011 La cagouille a soif

27 mai 2011 Un record de précocité en Aunis

27 mai 2011 La Trézence au centre du débat

21 mai 2011 Bussereau relance un projet de retenue d'eau sur la Trézence

20 mai 2011 Trezence : une importante retenue d'eau va être créée, annonce Bussereau

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages