Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2011 6 19 /03 /mars /2011 12:00

Billet 185 du 17 mars 2011 » Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Aider les victimes de l’explosion

CONSEIL MUNICIPAL La Ville a créé un fonds de secours pour aider les victimes de l’explosion. Il sera géré par le centre communal d’action sociale.  

20110317 CONSEIL municipal silence 7215-OLLe conseil municipal et l'assistance ont observé une minute de silence à la mémoire des victimes de l’explosion du 22 février.

Au conseil municipal du 17 mars, le maire Paul-Henri Denieuil a débuté la séance en évoquant la terrible explosion survenue le 22 février dans la cité des Fleurs à Saint-Jean-d’Angély, faisant trois victimes. Avant de demander à l’assistance d’observer un instant de silence à la mémoire des disparus, il a également évoqué le drame survenu au Japon, qui fait la triste actualité depuis une semaine.

Il est ensuite revenu sur les interventions et la solidarité qui ont suivi le drame : « C’est un événement de grande désolation après cette déflagration, où énormément de maisons ont été touchées et je rends hommage à tous ceux qui ont contribué à gérer un moment extrêmement difficile où on a un sentiment de désarroi ».

La solidarité existe

Il rappela la rapide intervention des gendarmes et des pompiers, l’assistance immédiate du centre communal d’action sociale face à l’ampleur des difficultés et les Angériens venus nombreux proposer leur aide. « La solidarité existe dans notre ville de multiples façons. Dans la journée, nous avons traité les problèmes d’urgence et le soir toutes les familles étaient hébergées ».

Il a détaillé le sinistre en donnant quelques chiffres : « Sur 60 maisons, 52 étaient occupées et ont été évacuées. Cela concernait 82 personnes : quatre familles ont été relogées à l’hôtel, trois chez des particuliers et 45 familles ont été accueillies chez des voisins ou des amis. Il a fallu gérer dans ce contexte et mettre en place un périmètre de sécurité pour protéger les maisons d’atteintes extérieures ».

Un fonds de secours

Le maire propose de mettre en place une aide de solidarité en faveur des victimes de l’explosion, sous forme d’un Fonds de secours d’environ 80 000 euros, géré par le CCAS, qui pourrait intervenir rapidement sans attendre l’arrivée des indemnisations ou  des aides prévues. Le matin, dans une conférence de presse, il avait expliqué que ce fonds servirait à verser une aide aux personnes et ayants-droit des maisons détruites, une autre aux victimes ayant subi des dommages importants à leurs maisons, une troisième étant une aide d’urgence à la discrétion du CCAS pour secourir les familles se retrouvant en difficulté financière suite à l’explosion. « Il sera alimenté par des entreprises qui ont souhaité rester anonymes, des collectivités, et par la réserve parlementaire de la députée de circonscription ». Il précisa aussi : Nous avons déjà obtenu 60 000 euros des entreprises privées locales et nationales. Nous espérons 30 000 euros en provenance de la Région, du Conseil général et de Catherine Quéré ». Ce qui pourrait ainsi porter le fonds à 90 000 euros, voire « de 100 000 euros », rajouta le maire en séance de conseil.

Une avance remboursable au CCAS

« Afin de répondre rapidement aux besoins des sinistrés et dans l’attente du versement des aides des différents partenaires, je vous propose d’octroyer au CCAS une avance remboursable d’un montant de 40 000 € », proposa Paul-Henri Denieuil aux conseillers,

Sylvie Salade, adjointe chargée du CCAS, confia à l’assistance : « Nous n’avons pas l’habitude de gérer de telles sommes, mais nous sommes habitués au principe ». Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil régional et élue d’opposition a ajouté ses félicitations : « Le CCAS est très réactif. La présidente de Région proposera, à la session du 28 mars, une aide de 15 000 euros à Saint-Jean-d’Angély ».

La proposition d’avance remboursable au CCAS a été votée à l’unanimité.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages