Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 16:00

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Les sept péchés deviennent capiteux

THÉÂTRE – Samedi 4 février, à la salle Aliénor-d'Aquitaine, la Comédie de l'Éperon invite la Compagnie de l'Escalier B à présenter son nouveau spectacle : "Les sept péchés capitaux", sur une mise en scène de Pierre Autexier.

20120204-sept-péchés-23 2« Le cinéma a son court métrage, le roman sa nouvelle, mais le théâtre semble avoir perdu sa forme courte… Genre à part entière il n’y a pas si longtemps, nécessaire apéritif autrefois nommé lever de rideau, la pièce en un acte a aujourd’hui bien changé, quand elle n’a pas simplement disparu… ». Pour Victor Haïm, un des co-auteurs, la forme courte impose d’avantage de concentration, de lucidité et, paradoxalement cela implique souvent plus de travail : « Je n’ai pas eu le temps de faire court »

Faire court, sans fioriture ni superflu, aller à l’essentiel tout en gardant du style, la forme courte présente donc une spécificité d’écriture. C’est la gageure proposée à sept auteurs contemporains, sur la thématique des sept péchés capitaux : Jean-Paul Allègre (la gourmandise), Jean-Marie Besse (la Luxure), Jean-Claude Grumberg (la paresse), Victor Haïm (l’avarice), Pierre Notte (la colère), Jean-Michel Ribes (l’envie) et Stéphanie Tesson (l’orgueil).

Avec sept auteurs différents, on pourrait s’attendre à une pièce-patchwork. Pourtant, malgré des styles, des couleurs, des rythmes différents, la Compagnie de l’Escalier B s’est attachée à tenter de dégager un fil conducteur à travers ces sept tableaux : la dérision.

Dans une mise en scène simple et dépouillée, s’appuyant sur une scénographie originale, esthétique soutenue par une belle lumière, la compagnie revisite à sa façon ces sept péchés, mais sans aucune promesse de rédemption, passant du drame au burlesque avec la plus totale insouciance.

De l’humour comme arme fatale, où tout semble permis, des dialogues grinçants qui font mouche, des personnages qui s’adorent pour mieux s’entre-déchirer… telle est la vision des ”sept péchés“ que nous offre la Compagnie de l’Escalier B !

Ainsi, navigue-t-on, joyeusement, de la gourmandise à la colère avec des personnages parfois hauts en couleur. Et si, à première vue, les péchés capitaux semblent devenus des concepts désuets, rigides et plutôt appartenant au passé, force est de constater que le mensonge, la traîtrise, la jalousie, la cruauté, l’ambition et la soif de pouvoir demeurent, eux, des concepts totalement d’actualité. Mais, rassurez-vous, ceci n’est que pur divertissement !

Cette balade théâtrale d’un soir devrait séduire un public large, de 14 à 114 ans, samedi 4 février, à 20 h 30 salle Aliénor-d'Aquitaine. Entrée 6 euros. Tarif réduit 4 euros.

20120204-affich-7-péchés-St Jean

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages