Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 11:00

FONTENET (CANTON DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY)

Michel Villain, maire de Fontenet,

un homme qui était très apprécié

FONTENET Michel Villain, maire de Fontenet, est décédé vendredi matin 22 juillet. Il laisse le souvenir d'un homme de dialogue, travailleur, discret et empli de bon sens.

20110722-michel-villain-2922Michel Villain, élu maire de Fontenet en 2008, est décédé hier matin à son domicile, à l'âge de 67 ans. Une disparition surprenante qui laisse dans un grand désarroi son épouse Micheline et toute sa famille. Le conseil municipal, les élus et ses amis sont tout aussi désemparés par un décès auquel personne ne pouvait s'attendre. Le maire qu'il était, disparu au cours de son premier mandat, ne verra pas l'aboutissement du centre pénitentiaire qui se construira sur sa commune, un projet dans lequel il s'était beaucoup investi avec Paul-Henri Denieuil, maire de Saint-Jean-d'Angély. Un projet qui avait vu sa réussite annoncée par Michel Mercier, Garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés, venu sur place le 12 mars dernier.

Michel Villain est né le 26 avril 1944 à Puy au Clerc, Le Petit Cabaret, sur la commune de Varaize. Il est le deuxième d'une lignée de cinq enfants (Danièle,  Michel, Marie-Claude, Chantal et Jean-Pierre, décédé depuis) où seules les filles sont maintenant présentes. Il va à l'école à Varaize, puis entre au collège, à Notre-Dame de Recouvrance, à Saintes. Mais, à 14 ans, il préfère entrer en apprentissage au garage Berthelot, à Saint-Julien-de-l'Escap. La mécanique automobile ne sera cependant pas sa destinée car, à 18 ans, il s'oriente vers les travaux publics et part, en 1961, avec son père Pierre et toute la famille, en Algérie où la Spie-Batignolles construit un barrage dans le département de Tiaret.

40 ans de travaux publics

Revenu en France en 1964, il part à Épinal pendant 18 mois, puis se marie en 1966 avec Micheline de Monti. Notons au passage que sa sœur, Chantal Villain, épousera Jean-Louis Remuzeau, devenu maire de Varaize.

Michel Villain va effectuer de nombreux déplacements pour suivre les chantiers TP de la Spie : Bapaume, Clichy-sous-Bois, Marseille, Dijon, Saint-Amand-les-Cots, Thiers,... pour finir à Moutiers-Albertville, où il devient responsable pour la région Rhône-Alpes du parc de matériels de Sotrabas, filiale de Spie-Batignolles TPCI en Savoie. On verra qu'à sa retraite, il restera très attaché à Albertville...

Puis c'est la retraite à Fontenet, en 2001. Il a 57 ans. S'il avait jadis joué au foot à Cherbonnières, il continue le vélo en cyclotourisme avec le club de cyclisme angérien et la chasse. Il s'investit également dans le comité des fêtes et l'association de chasse. Et puis il parcourera La Rochelle-Albertville en vélo, avec la gendarmerie, pour une action humanitaire. Et puis ensuite Barcelone-Albertville...

En 2008, il est sur une liste d'union de onze candidats aux élections municipales de Fontenet, qui sera élue en totalité et qui le nommera maire de la commune.

« Il avait plusieurs grands projets », confient Pascal Sagy, Alain Danthonny et Nathalie Mercier, trois de ses adjoints, entourés de Bernard Texier et Hubert Mathieu, conseillers municipaux, de Pierre de Monti et Jean-Louis Remuzeau, ses beaux-frères, et de Jean-Claude Villain, son cousin. « D'abord le gros projet de la prison départementale qui va maintenant se construire ici et qu'il ne verra pas se faire. Il s'y était beaucoup investi... Ensuite le transfert de la mairie de 50 m2 dans l'ancien presbytère, quatre fois plus grand et dont il faudra adapter les services à l'arrivée du centre pénitentiaire. Et puis enfin l'église, qui est fermée depuis un an, à cause d'une poutre rompue qui menace d'effondrement et dont les travaux se chiffrent à 300 000 euros ».

Michel Villain voulait réhabiliter le site de l'église et ses alentours pour en faire le cœur du village « avec une mairie fonctionnelle ».

« Je veux dire mon admiration »

« Je suis catastrophé, confie Paul-Henri Denieuil, maire de Saint-Jean-d'Anégly. Hier matin (ndlr, jeudi 21 juillet), nous étions ensemble, avec deux de ses adjoints, en réunion pour le site de Fontenet. Nous avons reçu la directrice et le responsable du projet à l'Agence pour l'immobilier de la Justice (APIJ) qui gère le dossier du centre pénitentiaire jusqu'à la remise des clés à l'administration pénitentiaire, et toutes les parties concernées : Pierre-Marie Audouin-Dubreuil du Conseil général, France Télécom, EDF/GDF, la Saur et différents réseaux d'eau, Mme Gaborit, secrétaire générale de la sous-préfecture, Francis Forgeard, président de la CDC... Michel Villain a contribué à faire naître ce projet de centre pénitentiaire. J'ai apprécié l'homme de dialogue qu'il était et ses capacités à faire preuve d'efficacité dans l'action tout en restant toujours en retrait par modestie naturelle. Il savait être au service des autres sans compter son temps ni ses efforts. A la CDC, il ne prenait la parole que pour nous rappeler les règles de bon sens qui avaient parfois tendance à être oubliées. Je veux dire mon admiration pour cet homme dont on gardera la mémoire ».

20110722-michel-villain-2924.jpgMichel Villain laisse après lui son épouse Micheline, ses deux enfants Stéphane et Agnès et ses quatre petits-enfants Joachim, Julie, Zoé et Robin.

Obsèques

Les obsèques se dérouleront mardi 26 juillet à 14 h 30 en l'église Saint-Jean-Baptiste de Saint-Jean-d'Angély. Elles seront suivies de l'inhumation au cimetière de Fontenet.

A sa famille et à ses proches, je présente mes très sincères condoléances.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages