Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 07:03

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Des atouts pour les Vals de Saintonge

DÉVELOPPEMENT DURABLE – Le parc d'activités Arcadys et l'hôtel d'entreprises ont été inaugurés jeudi 17 novembre 2011.

20111117-arcadys-inaug-5825

De gauche à droite : Colette Mâchefert (déléguée d'Asnières-La-Giraud à la communauté de communes), Frédéric Brassac (sous-préfet de Saint-Jean-d'Angély), Dominique Bussereau (président du conseil général de la Charente-Maritime), Francis Forgeard, (président de la communauté de communes), Paul-Henri Denieuil (maire de Saint-Jean-d'Angély), et Corinne Imbert (conseillère générale du canton de Matha).

Après l'inauguration des silos de la Coopérative régionale des agriculteurs biologiques (Corab, notre édition d'hier) où Edouard Rousseau a été félicité pour avoir créé un pôle de collecte et de transformation des graines bio avec de nombreux partenaires, ce fut au tour de Francis Forgeard, président de communauté de communes, de recevoir de nombreuses félicitations dans les discours prononcés pour l'inauguration du parc d'activités innovant Arcadys et de l'hôtel d'entreprises conçu par l'architecte Nathalie Lambert de Burie. Le maire, Paul-Henri Denieuil a rappelé que « sans lui, je peux vous dire que cet hôtel d'entreprises et le parc Arcadys n'auraient jamais pu voir le jour ! ». Propos élogieux repris par Dominique Bussereau, président du conseil général, par Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil régional très axée sur la « croissance verte » et par le sous-préfet Frédéric Brassac.

« C'est la réussite d'élus ruraux qui ont le courage de développer le concept d'un parc innovant spécialisé dans le développement durable pour y accueillir des entreprises », ont ils résumé.

20111117-arcadys-inaug-5837

De gauche à droite : Paul-Henri Denieuil (maire de Saint-Jean-d'Angély), Francis Forgeard, (président de la communauté de communes) Dominique Bussereau (président du conseil général de la Charente-Maritime), Frédéric Brassac (sous-préfet de Saint-Jean-d'Angély) et Françoise Mesnard (vice-présidente du conseil régional Poitou-Charentes). PHOTO BERNARD MAINGOT

Francis Forgeard a rappelé que l'idée avait ses racines à Fribourg et que trois idées avaient guidé les élus et techniciens dans ce projet depuis 2001 : « avoir du foncier, présenter une zone d'activité plaisante à l'oeil et la situer à quatre minutes maximum de la sortie A34 de l'autoroute », avant d'ajouter « Avec cette position exceptionnelle, nous devons faire aussi bien que les Vendéens quand ils n'avaient pas encore d'autoroute ».

Le parc Arcadys développe une surface commercialisable de 70 000 mètres carrés, dont 30 000 seront déduits pour le développement durable (infiltrations, cheminements doux, etc.). En enlevant 15 000 mètres carrés vendus à la Corab et l'empreinte de l'hôtel d'entreprises, ce sont environ 50 000 mètres carrés qui restent disponibles à la vente, pour lesquels des contact sont en cours. Le coût global ressort à 1 316 000 euros. La dotation pour le développement rural (DDR) a permis de recevoir 392 000 euros, le fonds départemental à l'aide immobilier d'entreprises du conseil général 309 000 euros. « Sans ces subventions, ce projet n'était pas réalisable à un coût acceptable pour les entreprises quand actuellement on sort des coût de terrains entre 18 et 22 euros le mètre carré, ce qui est relativement cher mais dans la fourchette des prix du marché. C'est une empreinte dynamique sur le territoire », a commenté Francis Forgeard.

20111117-arcadys-inaug-5831

À l'intérieur du bâtiment, la production d'électricité des panneaux photovoltaïques est indiquée en permanence. PHOTO BERNARD MAINGOT

L'hôtel d'entreprises a une surface de 650 mètres carrés au plancher (deux salles de 45 mètres carrés avec vidéoprojecteur, dix modules de bureau de 12 à 30 mètres carrés, et au dernier étage, salle de réunion et bureaux d'accueil). Quatre modules sont loués et seront occupés le 1er décembre, chacun étant responsable de sa consommation énergétique. Des panneaux photovoltaïques rendent le bâtiment positif en électricité.

Le coût ressort à 1 367 000 euros. La DDR a subventionné 225 000 euros, le fonds national d'aménagement et de développement du territoire a versé 165 000 euros, le conseil général 200 000 euros et la Région Poitou-Charentes, avec le fonds régional d'excellence environnemental, 47 000 euros (subvention allouée au mètre carré développé pour les bâtiments basse consommation). « Je ne suis pas facile avec les architectes, mais je remercie Nathalie Lambert pour la bonne entente que nous avons eue dans ce projet fait ensemble, et en bonne intelligence durant un an ».

Par ailleurs, Dominique Bussereau a annoncé la création d'une aire de covoiturage sur le parc « Elle sera l'une des 35 aires de covoiturage que nous souhaitons mettre en place », a-t-il précisé.

20111109-arcadys-hotel-ent-568920111119-arcadys-5872.jpg20111119-arcadys-5875.jpg

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages