Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 07:04

Événement du 18 janvier 2012

SAINT-JEAN-D'ANGÉLY

Former aux concours

du secteur sanitaire et social

FORMATION – Le Greta de Saintonge assure au collège Georges-Texier une formation pour des demandeurs d'emploi afin de préparer les concours dans le secteur sanitaire et social.

20120118-college-formation-greta-6437Les stagiaires entourés des différents partenaires ayant permis la formation assurée par le Greta. PHOTO BERNARD MAINGOT

Mercredi 18 janvier, au collège Georges-Texier, Françoise Mesnard, vice-présidente de la Région Poitou-Charentes, présidente de la commission éducation formation et élue référente en Vals de Saintonge, présentait l'action du conseil régional et la prise en charge financière (formation et rémunération des stagiaires) en matière de préparation aux concours dans le secteur sanitaire et social. Une formation que la Région a confié au Greta de Saintonge (Groupement d'établissements de l'Éducation nationale pour la formation des adultes), lequel a été choisi sur appel d'offres.

23 stagiaires motivés

20120118-college-formation-greta-6435En présence de Danielle Tallon, proviseure, de Francis Boizumault (vice-président du Syndicat mixte du Pays des Vals des Saintonge et président de la Maison de l'entreprise et de l'emploi M2E), de Évelyne Innedjian (chargée de mission formation), de Fabienne Ménard (Mission locale) et de Bernadette Fouks (infirmière formatrice), Laurence Dos Santos (service éducation formation du Greta) a présenté par le détail le contenu de la formation, qui s'articule autour de programmes différents destinés à préparer trois concours. Ainsi, 23 stagiaires très motivés se sont inscrit à la présente formation. Ils perçoivent une rémunération différente suivant leur situation professionnelle et familiale. Depuis le 7 novembre, ils suivent chaque jour les cours au collège. Ceux-ci sont dispensés par deux formatrices, Fabienne Mongondry, infirmière puéricultrice et Bernadette Fouks, infirmière. Celle-ci précise d'ailleurs que « actuellement sur 200 postulants qui se présentent, 20 seulement sont pris ! ».

Huit stagiaires préparent le concours d'aide-soignant (AS), six celui d'auxiliaire de puériculture (AP) et neuf celui d'aide médico-psychologique (AMP), lequel comporte en outre des tests psychologiques. Seize stagiaires étaient inscrits à la Mission Locale et sept sont inscrits à Pôle-emploi.

Des parcours individualisés

Les journées comportent six à sept heures de formation. Le parcours complet représente 335 heures plus 60 heures d'immersion dans le monde du travail (stages). Les stagiaires possédant un Bac, un BEP préparant aux carrières sanitaires et sociales ou un CAP Petite enfance sont dispensés du concours écrit et se forment à l'oral durant 66 heures. La formation pour l'oral et les tests psychologiques pour le concours AMP s'effectue durant 145 heures.

« Nous voulons ouvrir le collège sur l'extérieur », a commenté Danielle Tallon. Et Françoise Mesnard de rappeler qu'il « manque 800 aide-soignants dans la région » et que les deux écoles d'aide-soignants à Cognac et à Bressuire « devaient prendre 10 % d'élèves en plus. Il faut mettre en adéquation formation et besoins. Il faut moins de sélection à l'entrée et prévoir des parcours individualisés ». À la suite, Laurence Dos Santos a précisé que la sélection des stagiaires était basée sur la motivation et le projet personnel du stagiaire. « Les stages d'immersion en centre hospitalier, en Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) ou en maison de retraite à Saint-Jean-d'Angély Rochefort et La Rochelle ont pour objectif de se confronter à la réalité du terrain et d'observer ce qui se passe au contact des professionnels », ajoute-t-elle.

Pour sa part, Francis Boizumault a rappelé que la M2E était là pour favoriser « la mise en commun des capacités de chacun, afin d'être le plus efficace pour remplir leur mission et servir l'emploi. Nous avons besoin d'accompagner la famille de l'enfance à la vieillesse et les 30 salariés qui assurent la garderie périscolaire en Vals de Saintonge ont besoin de qualification ». Et Evelyne Innedjian de conclure : « C'est bien pourquoi les stagiaires sont ici originaires du territoire »

Greta de Saintonge, Rue des Cordeliers, BP 60 - 17800 Pons. Tél 05 46 91 33 77 - Fax 05 46 94 14 47. Site : www.greta-poitou-charentes.com

Des stagiaires du territoire

20120118-college-formation-greta-6434Pauline, 21 ans, de Fontenet, a travaillé quatre ans en crèche ; Nathalie, agent d'accueil, arrivée de Paris voici un an ; Nathalie, 40 ans, secrétaire-comptable, habite entre Saintes et Cognac et veut être aide-soignante ; Claudie, de Loulay, était comptable employée de bureau ; Sandra, 23 ans, de Cherbonnières ; Laura, 19 ans, de La Chapelle-des-Pots, précise que les formations sur Internet ou dans des établissements coûtent de 300 à 3 000 euros ; Coralie, 24 ans, de Landes, travaillait en crèche et veut être aide-puéricultrice ; Flavie, 25 ans, de La Vergne, travaillait en libre service ; Emmanuel, 27 ans, de Saint-Jean-d'Angély, qui travaillait dans le bâtiment, désire être aide-soignant ; Cindy, 24 ans, de Tonnay-Boutonne, BTS assistante de direction, qui désire être aide médico-psychologique, confie : « Nous bénéficions là d'une excellente formation ! ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages