Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 16:00

27 Janvier 2011 – Billet 46 » Photo Bernard Maingot

Les articles "Vie Municipale" BLOG 1 BLOG 2

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le social sera intercommunal

avec la création d’un CIAS

CONSEIL MUNICIPAL Le conseil municipal du jeudi 27 janvier a entériné la création d’un centre intercommunal d’action sociale.

» Bernard MAINGOT.   

20110127_CONSEIL_municipal_sylvie_salade_7792.jpgSylvie Salade sera vice-présidente du CIAS. PHOTO BERNARD MAINGOT

Après l’adoption par les élus communautaires du principe de la création d’un Centre intercommunal d'action sociale (CIAS), à leur réunion du 21 décembre, c’était au tour des élus angériens de décider de cette même adoption, lors du conseil municipal du 27 janvier (lire l'article Sud Ouest du 25 janvier). Un conseil ultra-court qui a cependant permis de prendre nombre de décisions.

« Il s’agit de transférer la compétence action sociale à la communauté de communes et de voter le changement statutaire qui en découle. Il ne s’agit pas d’un désengagement mais d’une mutualisation des moyens existants avec les autres communes. Un Centre d'action sociale, c'est le bras armé de la politique sociale de la Ville aujourd'hui, et celui de la communauté de communes demain », précise le maire Paul-Henri Denieuil, avant de donner la parole à Sylvie Salade, adjointe au maire déléguée affaires sociales.

 

L’adjointe a rappelé quelques principes et donné des précisions : « Le Centre communal d'action sociale (CCAS) de Saint-Jean-d'Angély reçoit, régulièrement, des personnes domiciliées dans les communes voisines pour lesquelles il ne peut intervenir. D’un autre côté, des personnes ne vont pas exposer leurs problèmes aux personnes qu’elles connaissent trop bien. Le CIAS permettra de préserver une certaine discrétion, sans éliminer les rapports entre le CIAS et les communes lorsque les renseignements doivent être vérifiés ».

Un budget transféré

Concrètement, les cinq agents du centre communal d’action sociale (CCAS) de la ville seront transférés à la CdC, qui, en matière de politique sociale, a déjà un agent pour gérer les gens du voyage. Un poste supplémentaire sera créé, ce qui permettra « d’assurer des permanences ». Le budget actuellement affecté par la ville à l’action sociale du CCAS sera désormais affecté au CIAS (230 000 euros en 2010. La CdC n’aura pas compétence pour les repas annuels servis aux personnes âgées ni pour la gestion des établissements les hébergeant. Il n'interviendra pas non plus dans le portage de repas. « Les associations comme l'ADMR ou l'Adar font cela très bien », précise le premier magistrat angérien.



Et Paul-Henri Denieuil de conclure « Après la demande de la CAF sur un diagnostic social et le déménagement du CCAS, nous allons repartir avec une nouvelle organisation. Le président du CIAS sera Francis Forgeard-Grignon, président de la CdC et Sylvie Salade en sera la vice-présidente ».

Cette dernière ajoute : « La question a également été posée de savoir si le CIAS n’allait pas générer des besoins nouveaux. Ces besoins existent déjà, mais ils seront plus révélés par l’anonymat. Cependant, nous conserverons la proximité dans cette action sociale au niveau de la commune ».



Michèle Toucas-Bouteau, qui siège au CCAS au titre de l’opposition (PS), s’inquiète alors de savoir si elle continuera de siéger au CIAS. « Elle a le courage de poser certaines questions et j’ai besoin d’elle », a répondu Sylvie Salade.

Les Conseils municipaux des communes composant la CdC devront, chacune à leur tour, entériner cette création.

Bernard Maingot

 

Le conseil en bref

Police municipale : les astreintes seront étendues à la semaine complète, de façon à intervenir à tout moment dans un délai de 30 minutes, y compris le week-end. Leurs domaines d’interventions : police funéraire ; gestion du contrôle d’acès au cœur de ville (bornes d’accès en panne), assistance à l’élu de permanence, assistance à la gendarmerie et aux services techniques ; déclenchement d’un plan d’et aux services techniques ; déclenchement d’un plan d’urgence (plan d’alerte préfectoral) ; manifestations municipales et cérémonies.

Cinéma Eden : renouvellement de la convention tripartite avec la Sarl « Les cinémas du Rouergue » pour l’exploitation de la salle de cinéma, la CdC ayant la compétence cinéma et la ville mettant les locaux à disposition.

Bâtiments scolaires : La deuxième partie du câblage informatique et Internet de l’école Joseph-Lair nécessite des travaux d’un montant de 15 150 euros HT (18 120 euros TTC). Une subvention sera demandée au conseil général (20 % du montant HT).

Ecoles : le mobilier vétuste dans les quatre écoles maternelles et élémentaires sera renouvelé. Il sera déclassé et cédé à titre gratuit aux associations angériennes qui devront faire une demande écrite.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages