Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2011 4 10 /03 /mars /2011 11:35

CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Jean-Yves Martin 

engagé dans le domaine social 

ÉLECTIONS CANTONALES 2011  Jean-Yves Martin, conseiller général sortant du canton de Saint-Jean-d’Angély, se représente aux élections cantonales, avec Annabelle Tarin pour suppléante. Portrait des candidats.

» Bernard Maingot 20110205_JY_MARTIN-7875-bl2.jpgCyril Chappet, Annabelle tarin (suppléante), Jean-Yves Martin (conseiller général sortant) et Françoise Mesnard. PHOTO BERNARD MAINGOT

Jean-Yves Martin, conseiller général (PRG) depuis 2004 du canton de Saint-Jean-d’Angély, se représentera au vote des électeurs, le 20 mars prochain, pour le premier tour des élections cantonales. Des élections qui verront un mandat réduit à trois ans puisqu’en 2014 des conseillers territoriaux remplaceront les conseillers généraux et régionaux, les communes prenant des compétences générales actuellement dédiées au département et à la région.

« Jean-Yves est candidat, suivant un accord entre le PS et le PRG et nous sommes à ses côtés dans cette campagne pour défendre le domaine social et le service public. Il est toujours guidé par l’intérêt général pour faire avancer le territoire. C’est un élu que je soutiens avec plaisir », explique Françoise Mesnard, vice-présidente du conseil régional. A ses côtés, Cyril Chappet, secrétaire de section du Parti socialiste sur Saint-Jean et ancien conseiller général sur Saint-Savinien (de 1994 à 2008), assène d’emblée : « C’est un enjeu important que d’inverser la majorité au conseil général et de corriger les errances du département ».

Sensibilisé aux affaires sociales

Jean-Yves Martin est médecin généraliste à Saint-Jean-d’Angély. Enfant de Matha mais né à Cognac voici 53 ans, il est marié et père de trois enfants. Après des études à Saint-Jean puis à Poitiers, il est ensuite interne pendant cinq ans au centre hospitalier angérien. « Je suis sensibilisé au problème des soins et de la médicalisation et il est dommage que la réforme hospitalière ait supprimé les internes. L’Etat dicte des règles du jeu qui asphyxient les hôpitaux et les mettent en situation difficile… Le centre hospitalier, premier employeur du bassin de Saint-Jean-d’Angély, est essentiel pour le maintien du service public et je défends son utilité et son attractivité depuis 1995, actuellement au sein du conseil de surveillance où je suis vice-président. Le conseil général est un des premiers financeurs des établissements médico-sociaux, à travers l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) ».

La défense du service public

Annabelle Tarin est la suppléante de Jean-Yves Martin. Elle est la fille du docteur  Claude Tarin, conseiller général honoraire (il a occupé cette fonction pendant 18 ans) et ancien maire (PS) de Saint-Jean-d’Angély. Née à La Rochelle, elle a 45 ans, est mariée deux enfants de 15 et 17 ans et habite La Vergne. « Je suis depuis 40 ans à Saint-Jean-d’Angély. Technicienne de laboratoire au centre hospitalier, je suis également représentante du personnel depuis dix ans. Outre que les enfants sont maintenant grands et que mon temps devient plus disponible, c’est aussi ce qui m’a incité à m’impliquer dans les cantonales pour la défense du service public, en partageant les valeurs du candidat », déclare-t-elle d’un ton affirmé.

Des modes de garde insuffisants

Jean-Yves Martin prêche en convaincu : « La politique sociale du conseil général concerne trois grandes compétences. Sur le handicap, il faudrait une décentralisation de la MDPH (maison départementale des personnes handicapées) et faire appel à des compétences locales pour traiter les dossiers. Les moyens humains ne sont pas là et les délais de reconnaissance du handicap sont maintenant plus long qu’à la Cotorep et peuvent atteindre un an… Sur l’enfance en difficulté, il faut défendre les mini-crèches pour prendre en charge les enfants très tôt et agir en amont ». Françoise Mesnard précise : « Il y a 53 000 habitants dans les sept cantons, mais seulement 15 places de halte-garderie à Saint-Jean et 10 en mini-crèche à saint-Félix sur le canton de  Loulay. On ne trouve pas de modes de garde suffisants ». « Menons une véritable politique de l’enfance en rajoutant du fonctionnement à l’investissement, par la formation et par l’aide aux familles tout en répondant à la demande et à la création d’emplois. Arrêtons de focaliser sur le littoral, de parler tourisme et cessons d’oublier  l’est du département en l’aidant plus économiquement », renchérit Cyril Chappet.

Accueil à dimension humaine

Sur la compétence personnes âgées, Jean-Yves Matin a le même point de vue que sur l’enfance : « On ne se préoccupe pas assez en amont des personnes moins dépendantes pour éviter qu’elles aillent dans des institutions pour leur fin de vie. Les maisons d’accueil rurales pour personnes âgées (Marpa) sont des petites unités à structure familiale dans leur commune qui ne les délocalisent pas géographiquement. Elles sont une solution à taille humaine et créent des emplois ».

Le dernier point abordé par le candidat avait trait au logement social. « 10% des charentais-maritimes sont mal logés ou ont des logements insalubres. Il faut mettre les moyens à hauteur des espérances. Avec l’insertion dont on fait une logique comptable et où des échecs sont constatés, tous ces problèmes représentent un gros travail à effectuer dans la politique sociale du département qui reste à améliorer. Le conseil général intervient chaque jour dans votre vie, de la petite enfance à la vieillesse, et du transport scolaire au réseau routier en passant par les collèges. Il faut cependant revoir le rééquilibrage des aides aux collectivités en se basant sur le potentiel fiscal des communes et leur manque de richesses et non pas sur le nombre d’habitants ».

Permanence : 16 rue Grosse-Horloge. Ouverture samedi 12 février à 11 heures.

Les candidats tiendront 20 réunions publiques dans les communes du canton, du 7 au 18 mars, la dernière étant à Saint-Jean-d’Angély le 23 mars

Les réunions publiques

20010205_cantonales_reunions_jymartin-1-001.jpg

Les articles sur les cantonales 2011

La candidature de Jacques Castagnet (maj dép)

La candidature de Jean-Yves Martin (PRG)

La candidature de Gabriel Delicourt (Europe-Ecologie Les Verts)

La candidature de Gérard Adam (PC) à venir

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages