Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 11:40

Événement du vendredi 10 juin 2011

ASNIÈRES-LA-GIRAUD (CANTON DE SAINT-JEAN-D'ANGÉLY)

Rénover le patrimoine

en maîtrisant les dépenses d'énergies

ASNIÈRES-LA-GIRAUD – La commune d'Asnières a rénové une maison dans le cadre de la maîtrise d'énergie.

20110610 ASNIERES rénovation maison 1747 2

La maison située au 66 avenue de Saint-Jean-d'Angély a fait l'objet d'une rénovation qui a coûté au total 112 000 euros, subventionnée à 33 518 euros. Sur la toiture, deux panneaux photovoltaïques  orientés plein sud alimentent le chauffe-eau en électricité. PHOTO BERNARD MAINGOT

En 1984, à la suite du legs Manfredi pour une maison située au Puits d'Asnières que la commune d'Asnières a revendu en respectant les contraintes, celle-ci achète en 1985 la maison Ceaux, située dans le bourg, au 66, avenue de Saint-Jean-d'Angély. Elle en loue une partie et réserve trois pièces du rez-de-chaussée aux aînés de la commune, dont le club est alors baptisé "Club Manfredi". La maison devenant vétuste après 25 ans d'occupation, la commune a fait rénover le bâtiment, en privilégiant le contexte de maîtrise d'énergie.

20110610 ASNIERES rénovation maison 1735 2

Michel Paillé (CDC, à gauche), Le maire Guy Madé, Jean-Yves Quéré et Michel Pelletier (CDC) interrogent Thierry Burin des Rosiers sur les caractéristiques techniques de la chaudière à granulés bois. PHOTO BERNARD MAINGOT

Vendredi dernier, le maire Guy Madé, entouré de ses adjoints, avait invité des élus (1) pour leur présenter la maison une fois la rénovation terminée. Ainsi, outre les ouvertures refaites en PVC, une isolation complète est effectuée : en exemple, les murs ont maintenant 80 centimètres d'épaisseur. La maison est équipée d'une ventilation double flux, d'un chauffe-eau solaire alimenté prioritairement en électricité par des panneaux photovoltaïques exposés au sud, chauffage secondé par une chaudière à granulés bois et en secours par une résistance électrique. « Avec les granulés bois, cette chaudière est 100% énergie renouvelable », a commenté Thierry Burin des Rosiers, directeur de l'entreprise Binaud thermique. « Cela fait travailler la filière bois locale. Le fonctionnement est d'un coût le plus économique, assimilable au système géothermie. Le silo de 3,5 tonnes ( 5,4 mètres cube de granulés pesant 650 kg au mètre cube et coûtant 200 euros la tonne) permet une autonomie d'une saison et demie ».

20110610 ASNIERES rénovation maison 1741 2Le coût global des travaux est de 112 000 euros, dont 33 518 euros proviennent de subventions, le reste étant financé par un emprunt à 3,10 % auprès de la Caisse d'épargne. Dans son allocution, le maire a vivement remercié les partenaires qui ont soutenu le projet : le conseil régional a financé la chaudière pour 15 862 euros et le chauffe-eau pour 4 416 euros. Le département de Charente-Maritime a soutenu la réhabilitation pour 10 000 euros et la chaudière à bois pour 3 240 euros. La maîtrise d'oeuvre a été assurée gratuitement par la communauté de communes. Ses remerciements sont allés au personnel communal pour le travail administratif et la réalisation de certains travaux en régie (10 000 euros). Enfin, après avoir adressé ses compliments aux entreprises « pour le sérieux et le professionnalisme apporté dans les travaux », il a spécialement remercié Audrey Desport, de l'antenne du Conseil général basé à Jonzac, chargée des conseils en matière d'énergie aux collectivités et aux particuliers et Thierry Burin des Rosiers, directeur de l'entreprise Binaud thermique, pour les explications apportées aux présents.

20110610 ASNIERES rénovation maison 1749 2

De gauche à droite : Claude Mérigaud, Jean-Yves Quéré, Guy Madé, Françoise Mesnard et Colette Mâchefert. PHOTO BERNARD MAINGOT.

« Vous êtes de vrais castors-juniors et votre dynamisme m'étonne toujours.  », a déclaré Françoise Mesnard, qui a rappelé les aides du Conseil régional dans le cadre du Fonds régional d'initiatives locales et du Fonds régional d'excellence environnementale et félicité la commune pour la préservation de l'environnement et une consommation moindre d'énergie. « C'est agréable de voir les élus investir pour rendre leurs villages dynamiques et vous êtes un exemple parfait. (…) L'écologie ne doit pas être une punition mais un atout. Avec cette chaudière, vous faites travailler les entreprises locales. Les occupants de la maison paieront moins cher de chauffage, environ 600 euros maximum par an. Vous préservez l'environnement en diminuant votre dépendance au pétrole. (…) À la prochaine pour de nouvelles aventures... »

Asnières-La-Giraud possède actuellement une boulangerie, une épicerie (Vival), un restaurant-bar (Chez Matthieu), un salon de coiffure, une station-service et une zone artisanale. Au total, cela représente une trentaine d'entreprises.

La commune a maintenant un projet de réhabilitation d'une boucherie charcuterie traiteur, le dernier exploitant Jacky Robier étant parti en retraite voici trois ans.

(1) Étaient notamment présents Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil régional ; Jean-Yves Quéré conseiller général ; Michel Paillé et Michel Pelletier, chargés respectivement à la communauté de communes des finances et d'apporter une aide dans le suivi de chantier et le contrôle des travaux, assisté de Viviane Drahonnet ; Colette Mâchefert, Claude Mérigot et Christian Ferru, adjoints au maire d'Asnières.

Bernard Maingot

Les entreprises ayant participé : Gillot-Chabot pour le gros œuvre ; Saintonge romane pour la menuiserie et l'isolation ; Binaud pour le chauffage et le sanitaire ; l'Angérienne de carrelage ; Rosenthal pour l'électricité ; Marquisard pour la peinture.

20110610 ASNIERES rénovation maison 1726 2Le chauffe-eau solaire, alimenté par les panneaux photovoltaïques. On aperçoit les gaines de ventilation double flux. PHOTO BERNARD MAINGOT.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages