Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 17:01

Billet du vendredi 1er avril 2011 (toujours pas de poisson mais beaucoup de chiens abandonnés)

TÉMOIGNAGE

Vous aimez les animaux ?

"alors visitez une fourrière !"

FOURRIÈRE Je profite de l’occasion qui m’est donnée ici, à la suite de l’article du 18 mars et du communiqué émanant du Refuge de Fontorbe, pour vous transcrire ci-dessous le texte d’un mail qui m’a été transféré le 25 mars et qui rapporte le témoignage d’un employé d’une fourrière (un terme modeste car il est responsable de ladite fourrière).

Dans le préambule précédant ce témoignage, en date du 27 août 2010, il est précisé que le Refuge de Fontorbe, à la différence de ceux de la SPA, ne se résigne à l’euthanasie que si l’animal est trop malade pour être soigné. Rien à voir donc avec une fourrière, mais puisqu’on parle des animaux abandonnés…

 Bernard Maingot

 

Le témoignage d’Éric

« Je crois que notre société a besoin qu'on attire son attention là-dessus. En tant que responsable d'une fourrière, je vais partager quelque chose avec vous. Un regard de l'intérieur… si vous me le permettez.

Tout d'abord, tous les vendeurs/éleveurs/acheteurs d'animaux devraient travailler au moins un jour dans une fourrière. Peut-être que s’ils voyaient ces regards tristes, perdus... les yeux troublés, je pourrais leur dire : « Cela vous ferait changer d’avis sur l'élevage et la vente d’animaux à des personnes que vous ne connaissez même pas. Ce chiot, que vous venez de vendre, finira probablement dans ma fourrière quand il ne sera plus une jolie boule de poils ! ».

Alors comment vous sentiriez-vous, si vous saviez que ce chien risque à 90 % de ne jamais sortir de la fourrière s'il y arrive seulement ? Qu'il soit de race ou non. 50% des chiens qui entrent dans mon centre, abandonnés ou venant de la rue, sont de race pure.

Les excuses les plus fréquentes que j'entends, sont :

« Nous déménageons et nous ne pouvons pas emmener notre chat/chien ».

- Vraiment ? Où déménagez-vous donc pour ne pas pouvoir prendre d'animal et pourquoi avoir choisi cet endroit et pas un autre où vous pourriez le garder ?

« Le chien est devenu plus grand qu'on pensait ».

- Et quelle taille croyiez-vous qu'un Berger allemand avait ?

« Je n'ai pas de temps pour m'en occuper ».

- C'est vrai ? Je travaille 10 ou 12 heures par jour et j'arrive quand même à trouver du temps pour mes six chiens.

« Il nous abîme toute la cour »

- Pourquoi ne le prenez vous pas à l'intérieur avec vous ?

On me dit toujours: « Pas la peine d'insister pour lui trouver un foyer, nous savons qu'il sera adopté, c'est un bon chien ! » Ce qui est triste c'est que votre animal ne sera pas adopté ! En outre savez-vous combien une fourrière peut être stressante ?

Laissez-moi encore vous raconter :

- A partir du moment où vous l’abandonnez, votre animal ne dispose que de 72 heures pour trouver une nouvelle famille. Quelquefois un peu plus, si la fourrière n'est pas pleine et arrive à se débrouiller pour garder l’animal en parfaite santé. S'il prend froid, il meurt. Il sera confiné dans une petite cage, entouré des aboiements et des pleurs de 25 autres.

- Il devra se débrouiller seul pour manger et dormir. Il sera déprimé et pleurera constamment sur la famille qui l'a abandonné.

- S'il a de la chance, et si j'ai assez de bénévoles, il pourra être sorti de temps en temps. Sinon, il ne recevra aucune attention, sauf une assiette de nourriture glissée sous la porte de la cage et quelques giclées d'eau.

- Si le chien est grand, noir ou d'une race "bull", vous l'avez conduit à une mort certaine dès qu'il a passé la porte : ces chiens ne sont généralement pas adoptés.

- Peu importe qu'il soit "doux" ou "dressé"... Si le chien n'est pas adopté dans les 72 heures suivant son entrée et que le refuge est plein, il sera sacrifié !

- Si le refuge n'est pas plein et que le chien est suffisamment gentil et d'une race attractive, il est possible que son exécution soit repoussée, mais pas pour longtemps.

- La plupart des chiens sont mis en cages de protection et sont sacrifiés s'ils montrent la moindre agressivité. Même le chien le plus calme est capable de changer dans un tel environnement.

- Si votre chien est contaminé par la toux du chenil ou toute autre infection respiratoire, il sera sacrifié immédiatement, simplement parce que les fourrières n'ont pas les moyens de payer des traitements à 150 euros.

Et voici maintenant quelque chose sur l'euthanasie

à l’attention de ceux qui en n’ont jamais été témoins et ne savent pas comment un animal parfaitement sain sera sacrifié :

- En premier lieu, il sera sorti de sa cage en laisse. Les chiens pensent toujours qu'ils vont se promener : ils sortent heureux, remuant la queue... jusqu'à ce qu'ils arrivent à la "chambre", où là ils freinent tous des quatre pattes. Ils doivent sentir ou capter la mort ou sentir les âmes tristes qui ont été laissées là. C'est bizarre mais ça arrive avec tous les chiens sans exception.

- Le chien ou chat sera tenu par un ou deux techniciens vétérinaires, en fonction de sa taille et de sa nervosité. Ensuite, un spécialiste de l'euthanasie ou un vétérinaire entamera le processus de trouver une veine dans sa patte avant et il lui injectera la dose de “substance rose”. Espérons que l'animal ne prenne pas peur en se sentant immobilisé.

- J'en ai vu se griffer eux-mêmes et finir couverts de leur propre sang, rendus sourds par les aboiements et les cris.

- Tous ne “dorment” pas immédiatement. Parfois ils sont pris de spasmes pendant un instant et se souillent.

- Une fois terminé, le cadavre de votre animal sera empilé comme un bout de bois, dans un grand congélateur, avec tous les autres animaux en attendant qu'on vienne les chercher comme des déchets. Qu'arrive-t-il ensuite ? Sera-t-il incinéré ? Conduit à la décharge ? Transformé en nourriture pour animaux ? Vous ne le saurez jamais et vous ne vous poserez probablement jamais la question. Ce n'était qu'un animal et vous pouvez toujours en acheter un autre, non ?

- J'espère que si vous avez lu jusqu'ici, vous avez eu les yeux troublés et que vous ne pouvez pas vous sortir de la tête les images qui occupent mon esprit tous les jours quand je rentre chez moi après le travail. Je déteste mon travail, je déteste qu'il existe et je déteste savoir qu'il existera toujours à moins que vous changiez et vous rendiez compte des vies que vous gâchez, bien plus nombreuses que juste celle que vous laissez à la fourrière.
- Entre neuf et onze millions d'animaux meurent quotidiennement dans les fourrières et vous êtes les seuls à pouvoir arrêter cela.

- Je fais tout mon possible pour sauver les vies que je peux mais les refuges (fourrières) sont toujours pleins et chaque jour il y a plus d'animaux qui entrent que ceux qui sortent.

- Je veux juste insister sur ce point : ne faites pas d’élevage ou n’achetez pas d’animaux tant qu’il y en a qui meurent dans les fourrières.

Détestez-moi si vous voulez, mais la vérité est douloureuse et la réalité est ce qu'elle est.

J'espère juste qu'avec ce texte au moins une personne aura changé d'avis sur l'élevage et l'abandon de son animal dans une fourrière ou sur l'achat d'un chien.

Espérons qu'un jour quelqu'un vienne à mon travail et me dise: "J'ai lu cela et je veux adopter". Ca valait bien la peine de vous l’écrire, non ? ».

 

NDLR : je n’indique pas volontairement le nom de la personne qui a écrit ce témoignage. J’espère qu’Éric M. ne m’en voudra pas. Je reste persuadé qu’il dirait : « Ce qui compte d’abord, ce sont nos compagnons les chiens ».

Partager cet article
Repost0

commentaires

L


est ce que les refuges  et spa sont pareil si oui spa veut bien dire societe protectrice des animaux . que font ils exactement car il y a toujours des animaux aux chenil. connaitriez vous un
metier en lien avec la protectio des animaux ou pour les recuillir si oui pouvez vous m'indiquer qulles etudes je dois suivre .


merci



Répondre
B


Je crois qu'il est bien de se rendre compte par soi-même des choses pour s'en faire une idée et voir si elle nous conviennent : aller dans un manège pour voir vivre les chevaux, participer à les
soigner dans leurs boxes, aller dans une SPA, participer bénévolement dans une association de sauvegarde ou de protection des animaux, rencontrer des personnes en rapport avec le sujet, être très
curieux, beaucoup lire, faire des recherches sur Internet, etc.. ou bien faire des études de vétérinaire si on veut les soigner plus tard. Le sujet est vaste car il existe beaucoup d'associations
de protection des animaux.


Je ne sais trop quoi vous répondre, mais si vous y consacrez du temps, il en ressortira forcément quelque chose pour faire le bilan et trouver une orientation.


Cordialement



L


je viens de voir un autre site parlant des levriers qui en espagne sont tues, pendus dans la forest ou encore donné aux requins. Je suis tellement en colere que je ferai n'importe quoi pour aller
dire deux mots aux gens qui osent faire cela. j'aimerai  qu'ils se rendent enfin comptent de ce q'uils font edures a leurs animaux. quand je serai grande je ferai parti d'une association
pour proteger et accuillir les animaux maltraites



Répondre
B


Bravo ! et vivement que tu sois grande pour t'occuper des animaux !



L


je trouve ca bien ce que vous dites et franchement je peux vous dire que j'ai honte pour les genx qui osent abandonner leurs animaux c'est honteux! tous les jours je pensent a ces pauvres animaux
qui sont seuls triste et je peux vous dire que si je pouvais tous les adopter je la ferai mais mes parents ne veulent pas!


encore bravo pour votre courage



Répondre
C


Disons que pour les lunettes, il y a moyen de trouver une jolie monture pas trop chère mais les verres coûtent chers. Et les montures étaient moins chères avant l'euro! A cette époque là, je
trouvais de jolies montures pour 700-800 frs belges (environ 100-125 francs français) maintenant, bizarrement, les moins chères sont à 60-70 euros.


Pour la banque, je suis à la banque de la poste. Mon compte est gratuit mais je vais à leurs automates faire imprimer mes extraits et je fais mes payements sur le net.



Répondre
C


Pour les yeux et les dents, c'est un peu pareil en Belgique. J'ai attendu d'avoir mis suffisamment de côté pour aller chez l'ophtalmo car mes verres ne me conviennent plus et je suis trop jeune
pour avoir un remboursement quelconque.


Par contre, en allant sur divers forums et en discutant avec des français, j'ai constaté que la mutuelle est plus chère chez vous.



Répondre
B


Un ami disait : "J'ai une dent contre les opticiens car les lunettes sont trop chères et je ne peux pas voir les dentistes qui revendent les fausses dents et prothèses dentaires
également trop chères"


Je ne sais pas ce qu'il pense des banques et des frais bancaires, mais je lui demanderai si c'est également trop cher... Je crois deviner sa réponse



Présentation

  • : Le blog 2 de Bernard Maingot
  • : Les actualités sur le canton de Saint-Jean-d'Angély (17400) et en Vals de Saintonge
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot 2
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

Recherche

Pages